Dans quel quartier loger à Jérusalem ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Jérusalem Voir les hébergements

Visiter Jérusalem pendant les vacances, un pèlerinage historique en Israël et Palestine ! Voici les quartiers où loger à Jérusalem !

Ville du Proche-Orient ayant d’innombrables fois été le brasier de tensions et de déchirements multimillénaires, Jérusalem est la capitale revendiquée – non internationalement reconnue – par l’État d’Israël. Tiraillée entre les colonies sionistes du gouvernement d’Israël et les Territoires Arabes de Palestine, la ville abrite de nombreuses personnes aux origines et confessions hétérogènes : Arabes musulmans, juifs Israéliens, chrétiens, Arméniens… La population de Jérusalem est de 882 700 habitants en 2016 répartis sur 126 km². L’offre d’hébergements à Jérusalem est vaste, tout comme les tarifs, de l’hôtel limite insalubre et sinistre au complexe de luxe… A vous de choisir !

Pour se loger à Jérusalem, il vous faudra trouver le quartier idéal. À l’intérieur de ses murailles et 3500 ans d’histoire, les quartiers de Jérusalem offrent des ambiances radicalement différentes. Jérusalem ne vit pas que dans la liturgie sobre et rigoriste des livres saints, mais rayonne aussi par sa culture et ses influences. Voici notre tour d’horizon des zones où dormir à Jérusalem.

La vieille ville de Jérusalem

Vieille-ville, loger à Jérusalem

Crédit photo: Flickr – Cycling Man

La vieillie ville, c’est un regroupement de quatre quartiers ceints par les murailles de Jérusalem. Inscrite sur la liste des monuments du patrimoine historique mondial par l’UNESCO, la ville aurait – selon la Bible – été fondée au cours du 3ème millénaire avant notre ère. Les remparts de la vieille ville renferment le quartier juif – délimité par le Mur des Lamentations -, le quartier Arménien, le quartier chrétien et le quartier musulman.

La zone possède 9 portes d’accès historiques et de nombreux bâtiments datent de l’Antiquité. N’oubliez pas qu’ici, trois grandes religions monothéistes ont un même lieu saint en commun : le célèbre Dôme du Rocher. C’est la majestueuse coupole dorée qui domine le vieux-centre : autant dire que se loger dans la vieille ville vous ravira si vous souhaitez dormir dans un musée archéologique à ciel ouvert. Seul bémol : comme il s’agit d’un quartier administré par de nombreux religieux, il y a peu d’offre d’hôtels.

Le centre-ville

Centre, loger à Jérusalem

Crédit photo: Flickr – israeltourism

Entre le Sacher Park et la vieille ville, se trouve le centre-ville moderne, de la rue piétonne Ben-Yehuda et la porte de Jaffa. Vous y trouverez une toute autre ambiance que dans les remparts de la cité antique : des boutiques modernes, des restaurants et des terrasses de cafés : c’est incontestablement ici qu’il faut dormir à Jérusalem si vous souhaitez sortir le soir et faire la fête car les noctambules s’y retrouvent. Au sud de la rue Jaffa, de nombreux musées attendent leurs visiteurs en quête de sorties culturelles. Un bon quartier où loger si vous souhaitez vivre à l’occidentale et vous éloigner des troubles religieux.

Jérusalem-Est

Mont des Oliviers, loger à Jérusalem

Crédit photo: Flickr – Jean

Au nord et à l’est des remparts de la vieille-ville, se trouvent Jérusalem-Est et le Mont des Oliviers. C’est le quartier musulman – l’une des parties de Cisjordanie et de Palestine, contestées pour être occupées par Israël depuis 1967 – comportant de nombreuses mosquées et églises chrétiennes. En y montant, profitez d’une vue imprenable sur la ville.

Crédit photo principale : Flickr – Neta Bartal

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

signature GV
Grotte GV
Savez-vous garder un secret?
On vous dévoile des lieux méconnus à visiter