Visiter le Mur des Lamentations : réservations & tarifs

avatar
Vue du ciel de ce lieu historique
Réservez votre visite du Mur des Lamentations

Vous partez à la découverte des trésors de Jérusalem ? Alors ne manquez pas de visiter le Mur des Lamentations, certainement le lieu le plus incontournable de la ville !

Jérusalem est une ville sainte d’Israël, riche d’une Histoire tumultueuse et malheureusement théâtre de l’affrontement des peuples à travers les siècles. La ville tient une place importante au cœur de toutes les religions. C’est pourquoi Arabes musulmans, Juifs Israéliens, Chrétiens, Arméniens, y cohabitent aujourd’hui.

La majorité des monuments antiques, médiévaux et religieux de Jérusalem, sont situés dans la vieille ville, protégée par d’impressionnants remparts. Parmi eux, il y en a un qui attire chaque année des millions de visiteurs : le Mur des Lamentations. Lieu saint par excellence, mais aussi lieu de mémoire et d’émotion, c’est un véritable incontournable de la ville !

Conseils, visite, horaires… Voici tout ce qu’il faut savoir pour visiter le Mur des Lamentations.

À lire aussi :
Visiter le complexe de Massada : réservations & tarifs
Visiter la Mer Morte en Israël : guide complet

Histoire du Mur des Lamentations

Le Mur des Lamentations à Jérusalem

Crédit photo : Shutterstock – iLight photo

Le Mur des Lamentations est aussi appelé le Mur occidental, Hakotel HaMaaravi en hébreu, ou simplement Kotel. C’est un vestige du second temple de Jérusalem, reconstruit par le roi Hérode vers 20 av. JC. Le Temple était le cœur des offrandes sacrificielles et le lieu où le grand prêtre bénissait la nation. En 70 après J.-C, durant la guerre judéo-romaine, le temple est détruit par les Romains. Il ne restera alors que ce pan de mur.

Aujourd’hui, le Mur des Lamentations à Jérusalem est le symbole de la nation juive. En raison de sa proximité avec le Saint des Saints (sanctuaire intérieur du Tabernacle où la présence de Dieu est apparue), c’est un lieu important pour les Juifs. C’est également un lieu de prière sacré, où les fidèles du monde entier viennent se recueillir. Certains d’entre eux glissent dans les fissures du mur, des papiers où sont inscrites des prières.

L’esplanade sur laquelle il est situé est aussi un lieu de rassemblement et de célébration, pouvant accueillir jusqu’à 250 000 fidèles !

Nos conseils pour bien visiter le Mur des Lamentations

Vous venez bientôt visiter le Mur des Lamentations ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour en profiter pleinement.

Le meilleur moment pour visiter le Mur des Lamentations

Vue du ciel de ce lieu historique

Crédit photo : Shutterstock – Protasov AN

Generation voyage a selectionné pour vous

L’esplanade où est situé le Mur des Lamentations est accessible toute l’année, 24h/24h. C’est un lieu ouvert, en plein air, sur une place. Il n’y a donc pas de billet à prendre ou de file d’attente à faire pour le contempler.

Au niveau de la saison et des températures à Jérusalem, nous vous conseillons d’éviter les mois de juillet et d’août qui peuvent être extrêmement chauds. Le printemps et l’automne disposent de températures plus agréables pour visiter ce lieu en extérieur.

Pour vivre une expérience mémorable (et si vous ne craignez pas la foule) nous vous conseillons de visiter le Mur des lamentations un jour de fête religieuse, ou à un moment saint ! Par exemple chaque vendredi soir, juste après le coucher du soleil, est prononcé une prière qui accueille l’arrivée du samedi : Kabbalat Shabbat. L’atmosphère y est alors puissante et l’ambiance joyeuse.

Souccot, Pessah (Pâque), et Chavouot (Pentecote) sont des dates où ont lieu les pèlerinages et où des milliers de fidèles viennent se retrouver pour prier.

La durée d’une visite

La durée d'une visite du Mur des Lamentations à Jérusalem

Crédit photo : Shutterstock – Karol Kozlowski

Vous pouvez visiter le Mur des Lamentations à tout moment et y rester le temps que vous voulez ! Il n’y a pas de durée définie ou conseillée. Vous pouvez y passer quelques minutes pour le contempler, ou plusieurs heures si vous le souhaitez, pour vous recueillir ou simplement observer les fidèles.

Les règles à respecter

Les règles à respecter au Mur des Lamentations

Crédit photo : Shutterstock – arthurmnpereira

Le Mur des Lamentations est un lieu religieux et sacré. De ce fait, un comportement discret et respectueux est de rigueur et des règles de bien séance sont donc à respecter :

  • Porter des vêtements appropriés (épaules couvertes et shorts/jupes, au moins jusqu’aux genoux) ;
  • Observer le silence et parler à voix basse ;
  • Ne pas manger ;
  • Ne pas fumer ;
  • Les photos sont autorisées, mais évitez de prendre des photos souvenirs avec des personnes ou des groupes qui posent, ou encore des selfies.

Si vous souhaitez vous en approcher pour le toucher, ou pour glisser une prière par exemple, vous devrez au préalable vous laver les mains. Les hommes doivent se couvrir la tête et porter un chapeau ou une kippa (un stand à l’entrée des hommes en distribue gratuitement).

L’entrée des hommes signifie que le lieu n’est pas mixte. Les hommes et les femmes doivent prier dans des sections séparées et doivent emprunter des entrées différentes.

Que voir lors de votre visite au Mur des Lamentations ?

Generation voyage a selectionné pour vous

L’esplanade du Kotel

L'esplanade du Kotel

Crédit photo : Shutterstock – Felix Lipov

C’est ici, sur l’esplanade du Kotel (également appelé Kotel Plaza), que les fidèles se rassemblent tout au long de la journée pour prier devant le Mur des Lamentation. Cependant, l’esplanade ne donne en fait accès qu’à une petite partie du mur.

Car le Mur s’étend en vérité sur presque un demi kilomètre pour plus de 30 mètres de haut ! Mais aujourd’hui sa partie visible n’est que de 70 mètres de long et 19 mètres de haut. Le reste se prolonge en bonne partie dans la vielle ville, cachée derrière les maisons et en sous-sol.

Les tunnels du Kotel

Le tunnel de Kotel

Crédit photo : Shutterstock – Asher cacua

Si vous venez visiter le Mur des lamentations, sachez que celui-ci possède une partie souterraine, accessible seulement par un réseau de tunnels. C’est à travers ces souterrains que l’on peut accéder à la partie considérée comme la plus proche du site où le Saint des Saints se trouvait. C’est également ici que repose la première pierre du Dôme du Rocher.

Une visite guidée d’1h30 permet de découvrir ce réseau de tunnels.

Combien coûte un billet pour le Mur des Lamentations ?

Visiter le Mur des Lamentations depuis l’esplanade est entièrement gratuit. Cependant, si vous souhaitez découvrir les tunnels du Kotel, sachez que la visite se fait obligatoirement guidée. Pour cela, il vous faudra vous munir d’un billet qui coûte 30 NIS (moins de 8 €) et 15 NIS (moins de 4 €) pour les enfants.

Comment réserver en ligne un billet pour les tunnels du Mur des Lamentations ?

Visiter le tunnel des Lamentations

Crédit photo : Shutterstock – Serge Yatunin

Generation voyage a selectionné pour vous

Si vous allez visiter le Mur des Lamentation et que vous souhaitez effectuer une visite des tunnels du Kotel, sachez qu’il est obligatoire de réserver son billet en ligne à l’avance ! Pour cela, la réservation en ligne se fait uniquement par le biais de la Western Wall Heritage Foundation.

Une fois arrivé sur l’esplanade, suivez les panneaux « Western Walls Tunnel Tours » et rendez-vous au guichet pour échanger la réservation obtenue en ligne, contre des billets en papier. Il est recommandé de faire cela au moins 15 minutes avant le début de la visite.

Horaires d’ouverture

Visiter le Mur des lamentations depuis l’esplanade est possible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Les visites des tunnels s’effectuent :

  • Du dimanche au jeudi, de 7 h à environ 18 h ;
  • Le vendredi de 7 h à midi ;
  • Aucune visite n’a lieu le samedi et les veilles de certaines fêtes ;

Comment accéder au Mur des Lamentations ?

Vous avez envie de visiter le Mur des Lamentations ?

  • Pour le rejoindre, rentrez l’adresse suivante dans votre GPS : The Western Wall, The Old City Jerusalem, Israel 97500 ;
  • Si vous êtes à pied, dirigez vers le quartier Juif, dans la vieille ville, et suivez les panneaux «Western Walls » ;
  • Autrement, selon votre lieu de départ, vous pourrez emprunter les bus 1, 3 ou 38.

Sachez aussi qu’il existe un service de navette gratuit vers la Vieille VilleFree Ride to the Old City »).
Ces navettes fonctionnent tous les jours, sauf le samedi et partent toutes les 20 minutes de la Première Station de Jérusalem, direction la Vieille Ville. C’est très certainement le moyen le plus simple pour aller visiter le Mur des Lamentations, puisqu’elle vous déposera devant.

Enfin, si vous êtes en voiture (ce qui est loin d’être le moyen le plus simple à Jérusalem), vous pourrez vous garer au Parking Carta, à l’entrée de la Vieille Ville près de la Porte de Jaffa.

Existe-t-il des visites combinées avec d’autres monuments de Jérusalem ?

Il n’existe pas vraiment de billet combiné avec d’autres monuments de la ville, étant donné que le lieu est gratuit (excepté ses tunnels). Cependant, des opérateurs spécialisés proposent des excursions et des visites guidées à la journée, pour partir à la découverte de la ville et de ses différents monuments et lieu incontournables.

Le Jerusalem City Pass

Visite de Jérusalem

Crédit photo : Shutterstock – Nina Zorina

Si vous souhaitez visiter le Mur des Lamentations et d’autres lieux de la ville, le Jerusalem City Pass peut être une bonne option. Il vous permet de bénéficier de 2 ou 3 entrées gratuites, au choix parmi les 19 sites et attractions partenaires (dont les tunnels du Kotel font parti). Sa durée peut-être de 3 ou 7 jours. Vous avez le choix entre 4 Pass, et certains inclus la gratuité des transports publics !

Côté prix, les Pass vont de 39 € à 64 €, selon les options choisies.

Où loger près du Mur des Lamentations ?

Pour visiter le Mur des Lamentations facilement, la première idée serait de séjourner dans le Quartier Juif de la vieille ville de Jérusalem, où il se trouve. Mais sachez que dans ce quartier, l’atmosphère religieuse est très présente, les édifices magnifiques, mais l’offre d’hébergement n’est pas très abondante. Il y a quelques hôtels, mais ils ne sont pas très bon marché (comptez minimum 150 € pour un hôtel confortable). Vous y trouverez aussi quelques logements Airbnb, à partir de 60 €/nuit.

Nous vous conseillons plutôt de loger dans le centre-ville moderne. L’offre y est plus grande, diversifiée et l’ambiance plus agréable. Pour trouver le meilleur logement, le mieux reste d’utiliser un comparateur d’hôtels pour faciliter vos recherches.

À lire aussi :
Dans quel quartier loger à Jérusalem ?
Les 14 meilleurs hôtels de Jérusalem
Airbnb Jérusalem : les meilleures locations Airbnb à Jérusalem

Vous savez désormais comment visiter le Mur des Lamentations, véritable site dédié à la spiritualité… C’est une expérience inoubliable qui vous attend !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
2588
Laisser un commentaire ou