×
Mot de passe oublié ?

Les Chocolate Hills de Bohol aux Philippines

Comparez et trouvez vos activités voyage
Les Chocolate Hills de Bohol aux Philippines

Une visite immanquable dans les Visayas

C’est sur l’île de Bohol, aux Philippines, que vous trouverez les célèbres « collines de chocolat ». Vous ne pouvez pas les manger et elles ne sont pas faites de chocolat mais vous apprécierez sûrement le magnifique paysage qu’elles offrent. Les Chocolate Hills ressemblent à des taupinières géantes et nous rappellent exactement comment dessiner une montagne ou une colline quand on est tout petit. Les collines sont une véritable merveille de la nature, et non une création artificielle. On ne compte pas moins de 1 268 collines (certains en comptent jusqu’à 1 776 collines), réparties sur une superficie de plus de 50 kilomètres carrés. Les collines sont pour la plupart de forme uniforme mesurant entre 30 et 50 mètres de hauteur. Couvertes d’herbe verte, les collines se transforment en « brun chocolat » pendant la saison sèche (de mars à mai).

chocolate hills philippines

Flickr – The Original Ki

Quelques légendes expliquent la formation des Chocolate Hills. En voici la plus romancée :

Une lutte de géants

Une légende raconte que les collines existent en raison de la dispute de deux géants. Ils se jetaient des blocs de sable et de roche l’un l’autre. La lutte dura pendant des jours. Épuisés, ils oublièrent leur querelle et devinrent des amis. Les géants ont depuis quitté l’île et ont oublié le désordre qu’ils ont laissé. Et c’est ainsi que les Chocolate Hills se seraient créées.

La vraie histoire de leur formation

Les Chocolate Hills sont une formation géologique rare à Bohol et dans le monde. Personne ne sait encore comment les collines ont été formés jusqu’à nos jours, même les géologues n’ont abouti à aucun consensus concernant leur cause exacte. Cependant, leur formation sous-marine date d’il y a environ deux millions d’années et est due à l’accumulation de couches successives de corail et de coquillage. Le processus de tectonique des plaques a ensuite provoqué le retrait de la mer et la formation a émergé hors de l’eau. L’érosion due aux pluies et aux vents a donné, au cours du temps, cette forme conique aux collines. Vous aurez l’occasion de lire une explication sur une plaque de bronze lorsque vous aurez monté avec succès les 214 marches qui mènent au sommet de la colline d’observation des Chocolate Hills.

chocolate hills bohol

Flickr – dibaer

Comment se rendre aux Chocolate Hills ?

Depuis Manille, vous pouvez prendre un avion pour Tagbilaran (1h15 environ). Si vous êtes dans la région des Visayas, vous trouverez des ferrys réguliers en direction de Tagbilaran. Depuis Tagbilaran ou d’un autre village de l’île de Bohol, vous avez plusieurs choix : prendre un bus pour Carmen (et demander au chauffeur qu’il vous dépose ensuite aux Chocolate Hills), prendre un tricycle (pas très confortable), ou louer un scooter ou une moto et y aller par ses propres moyens. Cette dernière solution s’avère être la meilleure (pour ceux qui savent conduire un deux roues) car vous êtes ensuite libre d’aller voir ce qu’il vous plait aux alentours. Les villages et paysages environnants sont superbes. Pour trouver un vol pas cher pour les Philippines, consultez les meilleures offres de notre partenaire Skyscanner.

Que voir d’autre à Bohol ?

Une attraction que vous ne devez pas manquer sur l’île de Bohol est la découverte du plus petit primate au monde : le Tarsier ! Sur place à Bohol, renseignez-vous pour aller voir ce singe aux allures de Maître Yoda, qui est en fait une espèce endémique de l’île de Bohol. Malheureusement le dernier typhon survenu aux Philippines en novembre 2013 aurait éteint la plupart des tarsiers… Pour les amoureux de plongée sous-marine, lisez notre articles sur la plongée sur l’île de Balicasag.

tarsier bohol

Flickr – Roberto Verzo

Où dormir sur l’île de Bohol ?

L’idéal est de s’éloigner de Tagbilaran pour trouver un coin plus calme et plus beau sur la côte, comme à Panglao par exemple. Pour trouver un hôtel sur l’île de Bohol, consultez notre comparateur d’hôtels Toolito.

A voir aussi dans la rubrique Philippines
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi