×
Mot de passe oublié ?

Découverte de la Côte Adriatique et des Îles de Croatie

Comparez et trouvez vos activités voyage
Découverte de la Côte Adriatique et des Îles de Croatie

Le tourisme sur la côte croate

La Croatie possède près de 1 800 kilomètres de côtes sur sa partie continentale et plus de 4 000 km avec celles de ses îles, ce qui représente 72% de côtes sur l’ensemble de son territoire. La majeure partie de la Croatie baigne donc dans la mer Adriatique pour le plus grand bonheur des voyageurs. Très morcelée, la côte croate recense 698 îles, 389 îlots et 78 récifs. De quoi ravir n’importe qui à l’idée de partir en voyage sur la côte adriatique de la Croatie : baignade, virée en mer, randonnée, découverte de l’histoire du pays, découverte des sites médiévaux et romains, des ports de pêche, … Vous trouverez ici les meilleures choses à faire en Croatie, côté mer adriatique :
Carte de la Croatie

Source de la carte : Wikipedia.com

Les meilleures plages de la Croatie

Officiellement reconnue comme les deuxièmes plus propres d’Europe (après celles de Chypre), les côtes de la Croatie ont tendance à être composées de galets plutôt que de sable. Les meilleures plages se trouvent sur les îles : Rab jouit d’une jolie baie à Lopar, Korcula possède deux plages de sable près de Lumbarda, tandis que la minuscule île de Susak est entièrement composée de sable fin et compact.

La plage la plus populaire (et idéale pour les photos) est la plage de petits cailloux blancs, en forme de pointe, appelée Zlatni Rat sur l’île de Brač (accessible en ferry depuis Split).
Brac île Croatie

Wikimedia – Wolfgang Hunscher

Visite de l’Istrie « à l’italienne », en vélo

La péninsule d’Istrie, dans la partie la plus au nord de la côte est parsemée de vignobles, villages et vestiges romains qui vous emmènent vers les villes côtières à l’italienne (Poreč, Pula et Rovinj) et leur succession de criques et de plages. Le réseau de pistes cyclables de la région rend le vélo une bonne façon de visiter les sites et les abords de la mer.

Séjourner dans l’une de ces villes côtières constitue un excellent point d’encrage pour découvrir la côte adriatique. Vous trouverez d’ailleurs une multitude de maisons de vacances sur la côte adriatique de la Croatie.

Privilégier les lieux moins fréquentés

La plupart des visiteurs se rendent directement sur la côte de Dalmatie du fait d’un plus grand nombre de vols à destination de Split et Dubrovnik. Mais la Croatie regorge d’endroits encore trop méconnus et pourtant magnifiques. Par exemple, les îles Brijuni, toutes proches de Pula, sont accessibles via le village de pêcheurs de Fazana et vous permettront de passer une journée sur des plages désertes avec en toile de fond des ruines romaines. Ou encore l’île de Cres, la plus grande île croate, avec ses belles plages secrètes et ses sentiers à travers la forêt Tramuntana.
Pula Croatie

Flickr – dokiai

Certes, Dubrovnik est immanquable (voir plus bas), mais prenez en considération ce que propose Pula et ses vestiges romains (voir photo), ou bien Sibenik, qui a connu une cure de jouvence il y a 3 ans. La meilleure de toutes étant Split, avec son marché animé du samedi, ses excellentes plages et son esplanade Riva bordée de cafés et de bars.

Se déplacer d’île en île

Au large de Makarska, il existe une île pour tous les goûts : la très verte Mljet (accessible via Dubrovnik) est la mieux pour profiter de la nature avec son parc national, Vis (via Split) pour la découverte des spécialités croates, Brač pour les sports nautiques et Hvar pour privilégier la détente et repérer les célébrités.

La meilleure façon de se déplacer entre les îles est de se concentrer sur des groupes bien connectés entre eux. Il est par exemple facile de se déplacer entre Krk, Rab et « l’île fêtarde » Pag, ou alors entre Brač, Hvar et Vis. Consultez sur place les horaires des ferrys.

L’idéal est de trouver un appartement ou une maison de vacances sur une île de Croatie. Ceci vous permettrait de vous retrouver au cœur des îles et de visiter la plupart d’entre elles sans avoir à partir du continent à chaque fois. Vous pourriez gagner du temps précieux lors de vos vacances. De plus, vous serez au plus près des spots de plongée et des activités nautiques.

Dubrovnik

La ville de Dubrovnik s’est établie comme un centre culturel et économique important dans les années passées, ce qui se manifeste dans son architecture et son patrimoine. En fait, Dubrovnik rivalisait autrefois avec Venise pour la suprématie. Dubrovnik observe la mer Adriatique depuis ses célèbres remparts. Aujourd’hui, les murs abritent un musée en plein air fascinant où l’on trouve des galeries, des églises, des palais et une multitude de musées.
Dubrovnik Croatie

Flickr – gari.baldi

La vieille ville de Dubrovnik, qui est d’ailleurs un lieu intéressant pour un séjour à petit budget, est surnommée la «Perle de l’Adriatique» et elle est, depuis 1994 un site important classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle regorge d’édifices soigneusement conservés avec un éventail d’architecture baroque, renaissance et gothique décorant les monastères, fontaines et églises. Prenez le téléphérique de Dubrovnik pour obtenir une vue incroyable sur la ville et la baie, et visitez le musée de la guerre d’indépendance croate qui détaille le conflit dans les années 1990.

Êtes-vous parti en voyage sur la côte adriatique ? Comment l’avez-vous trouvée ? Quel est pour vous le meilleur endroit à visiter en priorité sur la côte et les îles croates ?

A voir aussi dans la rubrique Îles de Croatie
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi