Cala Gonone, le « Cassis » de la Sardaigne

avatar

Sur la côte Centre-Est de la Sardaigne se trouve la petite ville de Cala Gogone : le point de départ de magnifiques excursions dans les calanques environnantes !

Si vous visitez la Sardaigne pour ses plages, son eau turquoise et ses paysages de rêve, alors vous devez absolument visiter Cala Gonone, une petite bourgade de 1300 habitants nichée au pied des montagnes de la Sardaigne orientale, près de la ville de Dorgali dans la province de Nuoro.

Cala Gonone ressemble à s’y méprendre à Cassis, le bijou de la côte d’Azur, non pas pour son port et ses petites ruelles (quoi que…) mais pour ses « cala » et ses plages du golfe d’Orosei, accessibles en bateau depuis Cala Gonone donc, ou depuis des sentiers pédestres.
Ces fameuses « cala » sont en fait des calanques, des criques escarpées et isolées, accessibles pour la plupart uniquement en bateau. Les « cala » offrent de magnifiques vues, une eau cristalline dans laquelle il est possible de faire de la plongée ou du snorkeling et observer les poissons multicolores. Cala Gonone offre également de nombreux spots d’escalade.

La visite de Cala Gonone

Si vous voyagez en Sardaigne lors d’un séjour organisé ou bien au cours d’un road trip sur l’île italienne, Cala Gonone est bien l’une des destinations par laquelle vous devez passer. Ce petit village se situe entre la mer et les montagnes sauvages du Supramonte, qui sont recouvertes par une forêt parfumée, dans un décor proche de celui qu’on peut trouver sur la Côte d’Azur. À Cala Gonone, vous êtes au cœur d’un patrimoine naturel de plus de 225 km².

Cala Gonone, port

Si Cala Gonone est un lieu célèbre pour ses sites archéologiques, vous aurez compris qu’on y vient surtout pour visiter ses fameuses Cala et passer une journée sur l’eau à explorer les différentes plages et criques le long de la côte au sud du village.

Les calanques et les criques à voir

Carte des plages, Cala Gonone, Sardaigne

En vous rendant au port de Cala Gonone, vous verrez qu’une petite place s’est formée avec autour des petites cabanes où des vendeurs proposent des excursions aux différentes Cala, la location de bateau sans (ou avec) permis, la location de kayak, et bien d’autres choses. Un détail ne manquera pas de vous échapper : il n’y a pas de prix d’affichés, tout est négociable, surtout hors saison.

C’est ici que vous pourrez réserver votre excursion pour les calanques. Pour notre part, nous avons choisi de louer un bateau à la journée (un bateau pneumatique assez puissant) pour plus de liberté. Nous étions deux et cela nous a coûté 100€ (80€ de bateau et 20€ d’essence). À deux, cela revient à 50€ par personne pour la journée. À quatre, le prix tombe donc à 25€ par personne.

Des agences proposent également une excursion en bateau pour une demi-journée qui s’arrête aux criques. Vous ne pourrez cependant pas descendre à toutes les plages, seulement les plus accessibles en bateau. C’est généralement moins cher (entre 20 et 30 euros par personne selon le bateau), mais vous ne pourrez pas autant profiter qu’avec votre propre bateau. Vous devrez suivre le groupe…

Cala Luna

Cala Luna, Sardaigne

C’est la calanque la plus connue et, de fait, la plus touristique. Elle est accessible en bateau mais aussi à pied depuis un sentier. Cala Luna est généralement listée parmi les plus belles plages de la Méditerranée grâce à son sable fin, à ses grottes et aux lauriers roses qui lui servent de cadre. On y trouve des énormes cavités formées par la houle qui lui donne un caractère mystique. Ceci dit, c’est principalement sur cette plage que les bateaux touristiques vous emmènent, ce qui veut dire qu’elle est bondée à tout moment de l’année lorsque la météo le permet.

Il est possible d’accéder à Cala Luna à pied lors d’une randonnée de 11 km aller-retour sur un sentier assez difficile à pratiquer (très caillouteux). Il faut prévoir de bonnes chaussures, mais la balade jusqu’à Cala Luna est très sympa. Le sentier débute à la plage de Cala Fuili.

Les grottes du Bue Marino

Ces cavités naturelles se trouvent entre Cala Luna et Cala Gonone. Elles offrent une spectaculaire « forêt » de stalactites et stalagmites où vivait autrefois le phoque moine. Ces grottes abritent un lac salé souterrain.

Chaque année pendant 10 jours à la fin du mois de Juillet a lieu le festival Cala Gonone Jazz. Durant l’événement, un concert unique est donné à l’intérieur des grottes. À noter qu’il est possible d’accéder aux grottes à pied en empruntant le même sentier que celui de Cala Luna (en 45 min).

Cala Sisine

Cala Sisine, Sardaigne

La prochaine plage accessible après Cala Luna (si l’on descend la côte vers le sud) est Cala Sisine. Cette plage de galets blancs est l’embouchure d’un petit cours d’eau hivernal. On y accède par bateau mais aussi par un sentier qui débute le long de la route SS125.

Cala Biriola

Cala Biriola est une autre perle du golfe d’Orosei. On y trouve une eau extrêmement limpide et riche en poissons, ce qui en fait un lieu idéal pour les plongées sous-marines ou le snorkeling.

Cala Mariolu

La plage de Cala Mariolu doit son nom au phoque moine de Méditerranée, que les pêcheurs appelaient « mariolu » (voleur) car il volait le contenu des filets. Très peu fréquentée, l’endroit est plein de grottes, et l’une d’entre elles s’ouvre juste sur la crique, tandis que non loin se trouve la Grotta del Fico, que l’on peut rejoindre en bateau.

Cala Goloritzé

Cala Goloritzé, Sardaigne

Cala Goloritzé est la dernière crique à visiter si vous séjournez à Cala Gonone. Elle est caractérisée par une arche naturelle et un stack calcaire dont la hauteur dépasse 140 mètres. Ce site est connu des grimpeurs pour ses voies d’escalade. Pour préserver le site de la pollution et de l’assaut des touristes, la plage est inaccessible en bateau, mais vous pouvez toujours y aller à la nage ou à pied depuis un sentier.

Où loger à Cala Gonone ?

Cala Gonone est un petit village, il n’y a donc pas vraiment de quartier à choisir où loger mais plutôt un hôtel/appartement à sélectionner en fonction de vos exigences de confort. L’idéal est de loger dans les rues perpendiculaires à la plage, à 150-200 mètres de celle-ci. Il y a des supermarchés de proximité un peu partout dans le village et de bons restaurants pour déguster les fruits de mer et poissons qu’ont ramené les pêcheurs du coin ! Vous pouvez trouver un hôtel pas cher à Cala Gonone en effectuant une recherche sur ce comparateur d’hôtels.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Je cherche une location pas chère pour mon mari mon fils de 17 et moi du 11 au 24 août pas d hôtel plutôt chez l habitant avec petite cuisine et partie extérieure jardin ou bal on pour déjeuner dehors connaissez vous un endroit nous voulons absolument être sur la côte orientale merci pour vos infos veronique

  2. Bonjour,
    J’envisage d’aller à Cala Gonone cet été avec mes deux enfants de 9 et 5 ans. Quelles visites/sorties/plages pouvez-vous me conseiller sur place et dans les environs ?
    Merci d’avance,
    Sandra

    • Florian Colas

      Bonjour Sandra, l’article relate justement les incontournables de Cala Colone, je vous conseille donc de le passer en revue (jetez un oeil notamment au plan des calanques et criques à voir dans le paragraphe concerné). Vous pouvez notamment consulter notre article sur les 10 choses incontournables à faire en Sardaigne. Belle journée

Laisser un commentaire