Les meilleurs spots où voir les aurores boréales à Tromsø

avatar
Réservez une observation des aurores boréales à Tromsø

Vous partez à la découverte de la Norvège ? Ne manquez pas l’observation des aurores boréales à Tromsø et offrez-vous un souvenir inoubliable !

Si vous partez à Tromsø en hiver, vous ne pouvez pas manquer l’occasion d’essayer d’apercevoir des aurores boréales. Située à 350 km au nord du cercle polaire, la région est un lieu idéal d’observation de ces phénomènes naturels féeriques. Ces derniers attirent chaque année de nombreux passionné·e·s et apprenti·e·s chasseu·r·se·s en quête des fameuses traînées vertes. Seul·e·s ou accompagné·e·s, étudiez soigneusement la météo et l’activité solaire et partez à l’aventure dans la nuit polaire. Pour augmenter vos chances de les voir, voici notre guide complet pour observer les aurores boréales à Tromsø !

À lire aussi :
Les 10 choses incontournables à faire à Tromsø
10 pays où observer les aurores boréales
Chien de traîneau à Tromsø : réservations & tarifs

Quels sont les meilleurs spots pour voir les aurores boréales à Tromsø ?

Observer les aurores boréales près de Tromsø, à Ersfjordbotn

Crédit photo : Shutterstock – Simone Gramegna

Tromsø est un des meilleurs endroits en Europe pour observer les aurores boréales. Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour vivre cette expérience unique, découvrez notre sélection des spots incontournables.

Spot n°1 : dans Tromsø

Si vous ne possédez pas de voiture, et que vous ne souhaitez pas réaliser une excursion à thème ? Sachez qu’il existe plusieurs endroits accessibles en bus pour tenter d’admirer les aurores boréales à Tromsø. Elles seront peut-être moins visibles à cause de la pollution lumineuse, mais vous devriez tout de même pouvoir en profiter.

Une grande partie du centre de l’île de Tromsø n’est pas construite, ce qui vous permet d’accéder facilement depuis le centre-ville à un spot de choix : le lac Prestvannet. Niché au cœur d’un immense parc parcouru par de nombreux chemins et pistes de ski de fond, c’est un endroit très prisé des habitant·e·s. À l’écart de la ville, il offre un point de vue idéal pour admirer les aurores boréales, loin de la pollution lumineuse du centre. La station de ski Kroken permet également de profiter d’un lieu paisible et peu aménagé.

Enfin, le téléphérique Fjellheisen vous emmène en haut de la montagne Storsteinen (421m). En plus d’offrir un panorama à couper le souffle sur la ville, les sommets et les fjords, vous pourrez y apercevoir des aurores boréales si l’activité solaire est suffisamment élevée. Le dernier départ se fait à 23h pendant l’hiver, minuit l’été.

Bon à savoir : tous ces lieux sont accessibles en bus :

  • Le bus 28 ou le bus 40 pour le lac Prestvannet ;
  • Le bus 24 jusqu’au terminus pour la station de ski Kroken ;
  • Et le bus 26 pour le téléphérique Fjellheisen.

Spot n°2 : l’île de Kvaløya et l’île de Sommarøy

Autre point d’observation incroyable, les îles de Kvaløya et de Sommarøy. La première, située à moins d’une heure de route de Tromsø, dispose de nombreux endroits éloignés de la civilisation, plus particulièrement le long de la route 862.

L’île de Sommarøy, elle, offre des paysages vierges sublimes, à l’abri de toute pollution visuelle. Situé à 1h15 de Tromsø, c’est un spot très réputé pour voir les majestueuses traînées vertes se refléter dans la mer et dans un cadre enchanteur.

Spot n°3 : Ersfjordbotn, le fjord incontournable

Il s’agit très certainement du village le plus réputé pour observer les aurores boréales à proximité de Tromsø. En effet, Ersfjordbotn se situe à seulement 20 km de la ville, soit environ 30 minutes de route. Il est très facile d’accès grâce à son parking proche, et offre un cadre exceptionnel, de jour comme de nuit. Orienté plein ouest, vous pouvez vous installer sur la plage et croiser les doigts pour apercevoir des aurores boréales.

Astuce : continuez la route depuis Ersfjordbotn vers Tromvik. Vous trouverez de nombreux points de vue sublimes tout le long, sans aucune pollution visuelle, et souvent avec l’impression d’être seul·e·s au monde.

Quel est le meilleur moment pour observer les aurores boréales à Tromsø ?

Installer son camp durant l'observation

Crédit photo : Shutterstock – V. Belov

Les aurores boréales s’observent l’hiver, et plus particulièrement de septembre à mars. L’heure d’observation compte également, elles apparaissent généralement de 18h à minuit. Les chasseurs d’aurores parlent même de chances maximales autour de 22h !

C’est un phénomène naturel dû à l’activité électromagnétique du soleil, la météo joue donc une grande part dans votre recherche des aurores boréales à Tromsø. Un des points importants, c’est d’avoir un ciel dégagé. En effet, un ciel nuageux n’empêche pas les aurores boréales, en revanche, il vous empêche de les admirer !

L’activité solaire se mesure en Kp, sur une échelle de 0 à 10. Plus le chiffre est élevé, plus vos chances d’apercevoir le phénomène naturel l’est aussi. Toutefois, sous des latitudes telles que celle de Tromsø, un indice KP 2 ou 3 peut suffire dans les lieux protégés de toute pollution visuelle.

Quels outils permettent de prévoir les aurores boréales à Tromsø ?

Comment bien capturer une aurore boréale ?

Crédit photo : Shutterstock – V. Belov

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, plusieurs outils sont à votre disposition pour vous aider à prévoir les aurores boréales à Tromsø et dans les environs.

  • Tout d’abord, consultez un site de météo locale est incontournable. En effet, le ciel doit être parfaitement dégagé pour apercevoir les aurores polaires. Le site Yr.no est très bien fait, et vous indique notamment la couverture nuageuse.
  • Ensuite, vous devez vous assurer que l’activité solaire est suffisante. Les sites aurora-service et norway-lights fournissent l’indice kp. Très complets, ces sites proposent également les horaires prévisionnels des aurores boréales selon l’endroit où vous vous trouvez.
  • Enfin, le site aurora-service offre aussi un système d’alerte aux aurores boréales. Jusqu’à une heure avant, il vous envoie un SMS pour vous prévenir qu’une activité solaire supérieure à Kp 4 dans la région où vous vous trouvez. Ce service est payant, 4,99€ par mois, quel que soit le nombre envoyé. Sans engagement minimum, vous pouvez le résilier à tout moment.

Comment photographier les aurores boréales ?

Storsteinen, spot idéal d'observation des aurores boréales

Crédit photo : Shutterstock – Ida Haugaard Olsen

La photographie des aurores boréales est une discipline à part entière. Pour obtenir des beaux clichés, il vous faudra le bon équipement contre le froid, et le bon matériel photo.

Tout d’abord, il faudra vous couvrir chaudement. En effet, vous allez attendre dans le froid polaire pendant plusieurs heures pour espérer voir apparaître les féeriques traînées vertes. L’idée, c’est d’adopter la technique de l’oignon, en accumulant les couches de vêtements. Portez des sous-vêtements thermiques, protégez vos extrémités avec bonnet, gants et écharpes,et emportez un thermos.

Côté matériel photo, vous devrez vous équiper d’un trépied, et d’un appareil photo reflex avec de bons capteurs. En effet, la luminosité est extrêmement faible, et de simples appareils compacts ou smartphones ne vous donneront que des photos ternes, voire noires. De plus, les reflex vous permettent de gérer le temps de pose : il est nécessaire de pouvoir passer 10 à 30 secondes pour prendre en photo correctement une aurore boréale.

Pour prendre de belles photos, préférez un mode manuel avec une vitesse de 10 à 15 secondes. Enfin, pour la mise au point, deux écoles se côtoient : celle sur un élément fixe de votre cadrage, ou celle sur l’infini en laissant une grande part au ciel bien sûr.

Comment réserver une excursion pour voir les aurores boréales à Tromsø ?

Le spectacle des lumières vertes du nord

Crédit photo : Shutterstock – V. Belov

Vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté ? Alors embarquez pour une excursion spéciale aurores boréales. De nombreux prestataires proposent des sorties, en groupe ou personnalisée, comme le proposent, par exemple, Adrenaline-Hunter ou Arctic Travels.

Accompagné·e·s d’un guide, vous partez à la chasse en fonction de la météo du jour et de l’activité solaire pendant 4h à 7h. Le gros avantage, c’est qu’il connaît parfaitement la région et le phénomène, ce qui lui permet de vous emmener dans différents endroits pendant la sortie, et de vous donner des conseils pour les photographier au mieux. Par ailleurs, certaines offres comprennent le prêt d’un trépied et de matériel d’observation.

Maintenant que vous savez comment faire pour observer les aurores boréales à Tromsø, faites vos bagages !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire