15 conseils d’ambassadeurs pour voyager dans leur pays comme un local

avatar

Voyager comme un local : des ambassadeurs du monde entier nous donnent leurs astuces pour savoir que voir et que faire dans leur pays en moins de 48 heures.

Vous avez envie de voyager dans une nouvelle destination et de faire des choses insolites ? Cette fois-ci, vous sortirez des sentiers battus pour voyager comme un local ! Voici quinze recommandations de pays à visiter selon le point de vue d’ambassadeurs !

Italie

Voyager comme un local en Italie

Crédit photo: Flickr – barnyz

Que faire ?
Pour voyager comme les Italiens, naviguez sur 70 km de voies fluviales sur la Brenta en région vénitienne, faites escale à Padoue, puis partez vivre comme un local autour du flamboyant lac de Garde, dans le Trentin. N’oubliez pas de faire escale à Castagneto Carducci (Toscane) où vécut Giosuè Carducci. Au sud, Rome et Naples.

Que voir ?
Si vous arrivez à Rome, le village de Tolfa, les vestiges antiques et l’Institut culturel norvégien-italien pour voyager comme un local. A Naples, les ruines de Pompéi et le Vésuve sont incontournables. Au nord, le mont Baldo au lac de Garde offre de belles randonnées, en terminant sur les collines Euganéennes.

Un cliché ?
L’Italien est souvent stigmatisé comme étant bavard, dragueur ou machiste, fan de pizzas et de pâtes.

Croatie

Loger dans la vieille ville, Dubrovnik

Crédit photo: Flickr – Michael Caven

Que faire ?
Pour découvrir la Croatie comme un local, il faut goûter le vin Malvasija, manger du poisson grillé avec betterave argentée et pommes de terre, sans rater la « rožata ». En dessert, commandez un « lička pita ». Pour digérer, la « šljivovica », une liqueur de prune, est un emblème des Balkans.

Que voir ?
Si vous parvenez à voir Dubrovnik, Zadar, Zagreb, Plitvice, vous allez véritablement voyager en Croatie comme un local. Un petit plus : arrêtez-vous au village de Karlobag : petit, mais une atmosphère populaire y règne et l’on s’y sent comme un Croate.

Un cliché ?
Le Croate est catalogué à tort comme un personnage distant, froid, réservé.

Les Pays-Bas

Keukenhof, Amsterdam

Crédit photo: Flickr – dvidal.lorente

Que faire ?
Boire un verre dans un bar sur la Place du Dam (Amsterdam) et visiter Keukenhof pour voyager comme un local, comme si vous y habitiez. Goûtez à la gastronomie hollandaise (les « poffertjes », les « krokets », les « frikandels », les « rijsttafel » et les « stroopwafels »).

Que voir ? 
D’abord, visitez Amsterdam : les canaux, les balades à vélo, le Rijksmuseum, le musée Van Gogh, le musée Ann Frank. Puis, La Haye et Rotterdam (le plus grand port d’Europe).

Un cliché ?
Tous les Hollandais ne sont pas des fumeurs de cannabis ni des habitués du quartier Rouge d’Amsterdam.

Mexique

Voyager comme un local au Mexique

Crédit photo: Flickr – Stefano Ravalli

Que faire ?
Pour voyager comme un local, profitez des terrasses et des restaurants mexicains : tacos de pastor, suadero, campechanos, les marchés populaires de San Juan et de Medellín, et dégustez une bouteille de mezcal.

Que voir ?
On pense évidemment à Mexico, qui concentre un patrimoine historique et culturel époustouflant : le « Zócalo », le Palais National, l’Alameda, le château de Chapultepec, le musée d’Anthropologie et d’Histoire, la maison de Frida Khalo et le musée Anahuacalli de Diego Rivera à Coyoacá, Teotihuacán, la région de Oaxa et Tulum, dans le Yucatan.

Un cliché ?
Le Mexicain, brin de paille à la bouche, dormant sous un cactus avec un tequila à la main.

Hongrie

Crédit photo: Flickr – brent flanders

Que faire ?
On pense à faire la fête à Budapest : les locaux sont très accueillants. Goûter à la goulash hongroise, le Wiener Schnitzel, la ratatouille hongroise, le chou farci, le Dobos, et le Somlói galuska.

Que voir ?
Pour explorer la Hongrie comme un local, on peut faire des balades dans le centre de Budapest le long des rives du Danube, visiter le Parlement, le château et s’installer sur une des nombreuses terrasses du quartier juif. Ailleurs, visiter Szentendre, Visegrád et Tihany au lac Balaton.

Un cliché ?
Le Hongrois serait xénophobe, antisémite et distant. C’est évidemment faux.

Costa Rica

Voyager comme un local au Costa Rica

Crédit photo: Flickr – davidd

Que faire ?
Les paysages costaricains sont extrêmement variés : forêts luxuriantes, réserves naturelles, plages tropicales (Guanacaste et Nicoya), Puerto Viejo, Montverde et la forêt de nuages, la côte Caraïbes, le volcan Arenal. Ne pas manquer la capitale, San José ni ses trésors culinaires : riz, haricots, poulet, viande, et fruits toute l’année.

Que voir ?
A San José, mettez-vous au diapason pour vivre comme un local : sortez aux heures de pointe, profitez des terrasses, allez dans les bars populaires. Visitez le théâtre national, la cathédrale, le quartier Amón, le parc national, les musées du jade et de l’or, et le zoo national.

Un cliché ?
Le Costaricain n’est pas forcément un exploitant agricole s’occupant de ses bananes. L’économie costaricaine est aussi industrielle, notamment dans les services médicaux.

Autriche

Château de Schonbrunn Vienne

Crédit photo: Flickr – -Reji

Que faire ?
A Vienne, on fera indubitablement le château de Schönbrunn. On goûtera au Sachertorte, Linzer Torte, et Kaiserschmarrn et Wiener Schnitzel dans les nombreux petits cafés de la ville. A l’ouest, de belles randonnées sont à faire dans les massifs alpins.

Que voir ?
En Autriche, on aime flâner sur les rives sud-est du lac de Constance à Bregenz. D’innsbruck à Salzbourg, les paysages sont magnifiques et valent le détour. Il faut aussi visiter la petite ville d’Oberndorf.

Un cliché ?
Tous les Autrichiens ne sont pas passionnés de ski et de musique classique par Mozart. Ce pays a bien d’autres diversités à offrir.

République Dominicaine

Voyager comme un local en République Dominicaine

Crédit photo: Flickr – Ben Kucinski

Que faire ?
Pour vivre comme un local, nous recommandons de faire du catamaran sur l’île de Saona et de nager dans les eaux cristallines. Allez à la baie de Palmar de Ocoa pour savourer les vins de pays. Se balader à vélo dans les rues de la capitale en s’arrêtant dans les nombreux petits cafés. La nuit tombée, faites la fête en dansant sur les musiques traditionnelles au bord des plages.

Que voir ?
De Punta Cana à Saint-Domingue aux plages tropicales du nord, ce pays a une grande diversité de choses à voir. Pour voyager comme un local en République Dominicaine, visitez la baie d’Ocoa, et écumez les sites culturels et les boutiques locales.

Un cliché ?
L’hospitalité et la détente apparente des locaux ne signifie pas qu’ils ne travaillent pas : ils travaillent dur toute la journée !

Norvège

Voyager comme un local en Norvège

Crédit photo: Flickr – Giuseppe Milo

Que faire ?
Pour faire comme un local, ne pas manquez de boire un verre au bord du fjord à l’Opéra d’Oslo. Se baigner à Sørenga, et partir pour Bergen en train. Faire une balade jusqu’au quartier historique pour admirer une vue splendide sur Bergen, le fjord et les montagnes. Côté bouche, goûter aux fruits de mer (saumon ou crevettes), au « geitost » utilisé pour le sandwich norvégien « matpakke », prisé par les locaux.

Que voir ?
En Norvège, c’est la nature qu’il faut contempler pour vivre au grand air, comme un local. En visitant Oslo, il faut voir son Opéra, le musée Munch, le parc de Vigeland, le musée Fram, le musée Astrup Fearnley.

Un cliché ?
On dit des Norvégiens qu’ils sont froids et distants. Il faut juste prendre le temps de faire connaissance.

Equateur

Casa del Arbol, balançoire en Equateur

Crédit photo: Flickr – Rinaldo Wurglitsch

Que faire ?
Pour profiter des délices de l’Equateur comme un local, allez boire un café avec des « bolones verdes », goûter le ceviche de crevettes, le « locro », le « seco de gallina », des glaces aux fruit et au cacao.

Que voir ?
A Quito, c’est la vieille ville qu’il faut arpenter, ainsi que la « Mitad del Mundo ». Partez dans la forêt subtropicale de Mindo Valley et à Guayaquil.

Un cliché ?
L’Équatorien n’est pas un homme habillé de ponchos bariolés, jouant à la flûte toute la journée…

Finlande

Voyager comme un local en Finlande

Crédit photo: Flickr – Giuseppe Milo

Que faire ?
En Finlande, goûtez au goût intense de la nourriture locale et sauvage si vous souhaitez y voyager comme un local : poisson, renne, baies et champignons. Partez à l’assaut des meilleurs restaurants dans la région d’Helsinki, allez dans les îles entourant la capitale, admirez la vieille ville de Porvoo et le parc national Nuuksio à Espoo.

Que voir ?
D’abord, visiter la capitale de façon insolite, comme un local : levez les yeux sur l’architecture de Jugend, sur le style des bâtiments de Jätkäsaari et Kalasatama. La forteresse Suimenlinna est aussi à voir. Dans Helsinki, ne manquez pas de voir la vieille halle du marché d’Helsinki, le Tori Korttelit et son quartier design.

Un cliché ?
On dit des Finlandais qu’ils sont introvertis. C’est culturel. Pour le reste, ils sont bienveillants et accueillants.

Canada

Voyager comme un local au Canada

Crédit photo: Flickr – Lilly Bzh

Que faire ?
Faire du shopping à Montréal dans la rue Sainte-Catherine, faire la fête dans la rue Saint-Denis, boire un verre dans un bar un soir de match de hockey sur glace. Goûtez à l’incontournable du Québec : la poutine !

Que voir ?
Pour deux jours au Canada, Montréal est une ville de choix : cosmopolite, accueillante, bilingue, une mosaïque de cultures. Voir les rues pavées du centre-ville historique, la basilique Notre-Dame, le parc du Mont-Royal et photographier les gratte-ciels : de réelles balades urbaines comme un local.

Un cliché ?
Le Canadien, hache à la main, chemise de bûcheron sur le dos, bottes dans la neige en train de couper du bois pour affronter l’hiver.

Philippines

Voyager comme un local aux Philippines

Crédit photo: Flickr – Chelo Diaries

Que faire ?
Pour voyager comme un local sur ce magnifique archipel de 7 000 îles, il faut fuir Manille : aller dans les Visayas, à Cebu, sur l’île de Negros, sur Malapascua et sur Siquijor et ses plages paradisiaques. Ne pas rater le « lechon » (du porc grillé) et le « sutokil ».

Que voir ?
Voyager comme un local implique d’être au contact des locaux : aller sur Luzon voir les rizières, faire les « Twin Lakes » (Negros) et faire la fête à Dumaguete. A Manille, aller dans les bars où vont les Philippins pour découvrir la ville comme un local (en restant vigilant).

Un cliché ?
La bonté et la bonne humeur des Philippins. On sous-estime leur sérieux et leur engagement dans les relations sociales.

Nouvelle-Zélande

Voyager comme un local en Nouvelle-Zélande

Crédit photo: Flickr – russellstreet

Que faire ?
Sur ce petit pays, voyagez comme un local en admirant la diversité des paysages naturels époustouflants, profitez des infrastructures artistiques et culturelles, goûtez aux viandes, fruits de mer et aux vins néo-zélandais.

Que voir ?
Entre les deux îles du pays, les villes sont modernes : Auckland, Wellington, Christchurch. Partez pour le Milford Sound, sur l’île du sud, remontez vers le Parc National de Kahurangi, et le lac Taupo sur l’île du nord.

Un cliché ?
Dans l’imaginaire collectif, c’est le pays dans le coin en bas à droite du planisphère : le bout du monde !

Guatemala

Voyager comme un local au Guatemala

Crédit photo: Flickr – Ralf Steinberger

Que faire ?
Au Guatemala, les meilleurs restaurants se situent à Antigua Guatemala : tester la « Parrillada Chapina », les haricots noirs, le riz, le guacamole et le « Ka’ik ».

Que voir ?
Le « vieux Guatemala » est un immanquable. A côté d’Antigua, visitez le lac Atitlán, découvrez les vestiges et la culture Maya, arpenter les volcans – actifs – Pacaya et le Volcan de Fuego.

Un cliché ?
Le Guatemala serait un pays tropical. Pourtant, sur les hauts plateaux à l’intérieur des terres, les gelées sont récurrentes entre décembre et février.

Crédit photo principale : Flickr – Simon Matzinger

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée