Allibert Trekking : une agence de voyage engagée depuis plus de 45 ans !

tour des cyclades

Tirez parti de l’expérience d’Allibert Trekking pour l’organisation de vos prochaines vacances au grand air !

Génération Voyage met un point d’honneur à s’entourer de partenaires de haute qualité pour satisfaire vos envies d’évasion. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir Allibert Trekking, une agence de voyage engagée fondée à Grenoble il y a plus de 45 ans. Trois guides de haute montagne se donnèrent pour but d’explorer les quatre coins de la planète tout en faisant partager leur passion au plus grand nombre.

Aujourd’hui, cette agence de voyage responsable et solidaire compte plusieurs centaines de guides-accompagnateurs chevronnés. Elle organise des voyages à pied, mais aussi à vélo, à ski, raquettes ou encore kayak, sur les cinq continents. Les expériences proposées s’articulent autour de valeurs simples promouvant un tourisme éthique, propre et responsable.

Des actions en faveur d’un tourisme responsable

agence tourisme responsable

Crédit photo : Shutterstock – Rawpixel.com


Allibert Trekking est l’un des membres fondateurs de l’association « Agir pour un tourisme responsable ». Celle-ci réunit des tour-opérateurs et agences de voyages désireux d’organiser des voyages respectueux de la planète et de ses habitants. Allibert Trekking a d’ailleurs été le premier tour-opérateur à se voir décerner le label ATR, qui garantit l’adhésion des entreprises à 16 engagements éthiques.

Ces derniers se déclinent autour de trois thématiques : transparence et sensibilisation du client, partenariat, cohérence. Par exemple, le label ATR prend en compte le respect de l’environnement et des usages culturels locaux, la bonne répartition des bénéfices entre les acteurs du voyage ou encore la promotion d’un tourisme vertueux, qualitatif et durable.

Allibert Trekking veille depuis 2006 à la réduction de l’empreinte carbone des déplacements de ses collaborateurs. Depuis 2018, l’entreprise va plus loin en absorbant intégralement les émissions de CO2 de tous ses voyageurs. Elle finance de nombreuses initiatives écologiques comme la lutte contre la déforestation ou la restauration de la mangrove.

La préservation de la forêt, principale zone de captage des gaz à effet de serre, contribue directement à limiter le réchauffement des températures et leurs impacts. En outre, l’argent distribué bénéficie au tissu social et économique local. Du ruissellement, du vrai !

Globetrekkeurs : une association engagée à travers le monde

actions allibert trekking

Crédit photo : Shutterstock – Vytenis84


En 2005, à l’occasion de ses 30 années d’existence, Allibert Trekking a créé Globetrekkeurs. Cette association, dont le principal but est d’accompagner l’entreprise dans ses actions en faveur d’un tourisme vert, a permis de cofinancer les initiatives conduites par Allibert Trekking et ses partenaires, en garantissant une transparence totale.

Dans ce cadre, le programme « 30 ans, 30 actions » a œuvré à minimiser les impacts environnementaux, favoriser le développement local et promouvoir le respect des cultures régionales traditionnelles. Entre 2005 et 2018, c’est plusieurs dizaines d’actions de développement durable qui ont ainsi pu voir le jour sur les cinq continents ! Pour n’en citer que quelques-unes :

  • Du côté du Népal par exemple, l’association a sensibilisé les sirdars (guides de treks) à la problématique environnementale. Pour cela, elle a mis en place des chartes de voyageur, mais aussi de voyagiste, inscrivant les deux parties dans une démarche touristique et commerciale vertueuse.
  • Mise en valeur de la culture des ethnies minoritaires au Sénégal, rénovation d’une maison de la vieille ville de Sana’a au Yémen… L’association s’est également distinguée à de nombreuses reprises dans la valorisation du patrimoine local.
  • Autre ambition portée par Globettrekeur : le renforcement des échanges interculturels. Grâce à l’association, de jeunes Mauritaniens ont ainsi eu le privilège de s’adonner aux joies de la montagne en France.

Depuis, l’association Globetrekkeurs n’existe plus, mais Allibert Trekking poursuit ses actions à travers la fondation Insolite Bâtisseur Philippe Roméro. Découvrons ensemble cette structure, partenaire-clé de notre agence de voyage responsable.

Membre de la fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero

populations locales pérou

Crédit photo : Shutterstock – SL-Photography


Allibert Trekking a rejoint en 2016 la fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero. Celle-ci réunit des tour-opérateurs engagés dans un tourisme responsable. Elle coordonne des projets variés dans la droite ligne des initiatives de Globetrekkeurs. Préservation de l’environnement, protection des acteurs locaux et notamment les enfants, assistance humanitaire, aide au développement…

En outre, elle apporte un soutien financier conséquent à des actions de reforestation en Inde, en Indonésie ou au Sénégal. Le mécénat au Pakistan, à Madagascar ou auprès des Tadjiks s’inscrit également dans sa volonté de (re)concilier tourisme et solidarité.

Au Pérou, la fondation s’est attachée à préserver 300 000 hectares de forêt primaire des affres de la déforestation. En lien constant avec les autorités, associations et communautés locales, elle a élaboré de nouvelles méthodes de gestion forestière. Son activité de consultation, doublée d’un important savoir-faire juridique et opérationnel, permet un meilleur suivi des pratiques commerciales et agricoles.

Quelques idées de voyages responsables

Allibert Trekking est une agence de voyage responsable qui incite les voyageurs à pratiquer un tourisme vertueux. Les activités et excursions proposées sont très variées et adaptées au plus grand nombre. Que vous choisissiez des itinéraires accompagnés, en famille ou en totale liberté, nul doute que sa large gamme d’offres vous séduira. Découvrons ensemble quelques-uns des parcours proposés.

Le Tour du Queyras

trek Queyras-©AntoineAllier

Crédit photo : Allibert Trekking – Antoine Allier

  • Localisation : parc naturel régional du Queyras
  • Durée du trek : 7 jours
  • Prix : à partir de 695 €
  • Période idéale pour profiter du trek : de juin à septembre

Le parc naturel régional du Queyras a été créé en 1977. Joyau du département des Hautes-Alpes, c’est le moins peuplé des parcs naturels régionaux français avec seulement 2 300 habitants permanents. La vallée du Guil, de l’Aigue Agnelle, de l’Izoard et du Cristillan composent ses 650 km² de paysages sublimes. Totalement préservé de l’urbanisation, on y trouve la plus haute commune d’Europe, le charmant village de Saint-Véran.

Allibert Trekking, agence de voyage responsable, propose de l’explorer tout en respectant cet environnement particulièrement préservé. Pour ce faire, les promeneurs effectueront le mythique « tour du Queyras » en empruntant le GR58. Cet itinéraire splendide leur fera traverser montagnes, cols et vallées entre les mois de juin et septembre.

Vous aurez l’occasion de gravir deux sommets dont un dépassant les 3 000 mètres d’altitude. Des activités variées ponctuent votre progression : initiation à la sculpture traditionnelle du bois avec un artisan local, deux soirées d’astronomie, découverte de la faune et la flore endémique… De la vallée de Ceillac aux chalets d’alpage de Furfande en passant par des lacs d’altitude, quelle beauté ! Vous en prendrez plein les yeux.

Les Alpes du Sud expriment ici toute leur majesté. Des panoramas somptueux vous sont offerts sur les 3 841 mètres du mont Viso et les glaciers du mont Rose. Vous ferez face au massif des Ecrins qui compte le « 4000 », le plus méridional de toute la chaîne des Alpes. Particulièrement sauvage, le parcours ne présente aucune difficulté majeure. Votre accompagnateur garantira votre sécurité et la bonne tenue de cette activité inoubliable. Prêts à faire chauffer vos mollets ?

Le Grand Tour des Cyclades

tour des cyclades

Crédit photo : Allibert Trekking – Sylvain Chatain

  • Localisation : archipel des Cyclades (Grèce)
  • Durée du trek : 21 jours
  • Prix : à partir de 1 675 €
  • Période idéale pour profiter du trek : d’avril à octobre

L’archipel des Cyclades, en Grèce, comprend 24 îles habitées qui forment un cercle autour de l’îlot sacré de Délos. La légende y fit naître le dieu Apollon. Parmi les îles les plus célèbres de ce chapelet insulaire, on trouve Santorin, Mykonos, Paros, Amorgos ou Andros. Baignées du bleu profond de la mer Égée, elles abritent de somptueux villages perchés aux pittoresques maisons blanches caractéristiques. Allibert Trekking vous propose d’y passer un séjour de rêve en totale liberté grâce à l’application Roadbook. Suivez le guide, c’est parti !

Le but de votre itinéraire est de parcourir l’archipel pendant trois semaines, pas moins. Trois semaines au cours desquelles vous évoluerez à votre rythme grâce à l’application Roadbook. Vous partirez à la découverte de sept îles différentes entre avril et octobre. D’ailleurs, nous vous recommandons particulièrement les périodes printanières et automnales. Outre la faible fréquentation touristique, on appréciera davantage la fraîcheur du climat… il fait chaud dans les Cyclades en été !

Votre odyssée vous conduira d’île en île. Sérifos et Folégandros, les secrètes ; Sifnos, Amorgos et Naxos, les montagneuses ; Milos et Santorin, des îles volcaniques au littoral d’une beauté rare. Au menu : des séances de randonnée d’une difficulté faible au dénivelé raisonnable. Celles-ci seront entrecoupées comme il se doit de baignades et de siestes sous les oliviers. Le bonheur à l’état pur, tout simplement.

Le Tour du Manaslu et vallée de Tsum

Tour au Népal-©Nirmala Gurung

Crédit photo : Allibert Trekking – Nirmala Gurung

  • Localisation : chaîne de l’Himalaya, Népal
  • Durée du trek : 22 jours
  • Prix : à partir de 3 545 €
  • Période idéale pour profiter du trek : de mars à mi-mai

Allibert Trekking, société spécialisée dans l’organisation de trekking, ne pouvait faire l’impasse sur le Népal. C’est dans ce pays montagneux que cette activité mêlant randonnée, bivouac et grands espaces a vu le jour. L’agence de voyage responsable propose d’effectuer le tour du Manaslu.

C’est, avec 8 163 mètres, le huitième plus haut sommet du monde. Vous tirerez parti d’un circuit de grande randonnée long de 177 kilomètres créé autour de la montagne. Cette zone particulièrement bien préservée est un haut lieu de l’écotourisme en Himalaya. Pour en profiter au maximum, rendez-vous à la fin du printemps, lorsque la nature vibrionne de couleurs exquises.

Tout au long des 22 jours de ce trek au départ de Barpak, vous traverserez la merveilleuse vallée de Tsum. Elle abrite des ethnies tibétaines dont les membres se feront un plaisir de partager leur culture et leur joie de vivre toute montagnarde. Moment fort de l’itinéraire, le passage du col du Larkya La, haut de 5135 mètres.

Acclimatation impeccable fortement recommandée ! Pas d’inquiétude, vous évoluez en totale sécurité sous la houlette d’un guide chevronné. Le tracé, souvent aérien, se fait fort d’une fantastique diversité de paysages traversés. Forêts, glaciers, hameaux, temples bouddhistes, vues sur de hauts sommets himalayens… Une parenthèse entre ciel et terre inoubliable, à réserver aux marcheurs accomplis. Comme vous ?

1966
Laisser un commentaire ou