La nécropole de Dargavs en Russie

Comparez et trouvez vos activités voyage
La nécropole de Dargavs en Russie

Une cité des morts près du village de Dargavs en Ossétie du Nord

Située en bordure du village de Dargavs, dans la république d’Ossétie du Nord, en Russie, se trouve un cimetière (ou une nécropole) antique. Dargavs est souvent appelée la « cité des morts ». Celle-ci est impressionnante en raison du grand nombre de mausolées et de son cadre absolument magnifique. Le cimetière est situé sur le versant d’une colline surplombant la vallée verdoyante de la rivière Fiagdon, avec plusieurs falaises et des pics à 4000 mètres qui se profilent au-dessus.

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Le cimetière compte près de 100 anciennes cryptes de pierre (99 pour être précis) dans lesquelles les gens qui vivaient dans la vallée ont enterrés leurs proches ainsi que leurs vêtements et effets personnels. Les tombes sont en forme de huttes aux toits incurvés vers l’intérieur en plusieurs couches, avec un pic pointu au sommet, typique de l’architecture Nakh. Certaines de ces cryptes sont hautes de 2 à 4 étages.

Les petites cryptes présentent des façades plates sur le devant et l’arrière mais les côtés sont courbés vers l’intérieur et les plus petites d’entre elles n’ont pas du tout de toiture. Les murs sont en pierre et cimentés le plus sauvent à la chaux. Les murs possèdent une ouverture carrée permettant d’y faire passer les cadavres.

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Les premières traces de la Cité des Morts remonte au début du 14ème siècle. Les ancêtres des Ossètes se sont installés sur les cinq chaînes de montagnes, mais la terre était si chère qu’ils ont été obligés de choisir l’endroit le plus venteux et le plus escarpé pour construire leur cimetière.

Il y a beaucoup de mythes et de légendes entourant le lieu. Dans le passé, les locaux essayaient d’éviter d’aller dans la cité des morts car on croyait que toute personne qui osait marcher là n’en sortirait jamais vivant. Même aujourd’hui, il n’y a presque pas de touristes dans les environs, bien que cela soit dû à la difficulté d’y venir plutôt qu’à la malédiction.

Selon une légende, la peste a ravagé l’Ossétie au 17ème siècle. Pour s’isoler du village, les victimes se sont volontairement mises en quarantaine à l’intérieur des murs de ces huttes en attendant patiemment leur sort. Ils ont survécu grâce à de maigres rations de pain apportées par les sympathiques habitants. Quand ils sont morts, leurs cadavres ont été laissés là à pourrir à l’intérieur des huttes.

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Il est assez difficile de se rendre à Dargavs. Cela prend 3h depuis Vladikavkaz pour s’y rendre sur des routes étroites et escarpées. Le village se trouve juste au nord de la frontière entre la Russie et la Géorgie.

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Dargavs en Ossétie, Cité des Morts en Russie

Photos : Sergey Mukhamedov. Sources : Wikipedia, RT, MyTripJournal, AmusingPlanet

A voir aussi dans la rubrique Russie
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: