Visiter la Cathédrale Saint-Etienne (Stephansdom) à Vienne : billets, tarifs, horaires

avatar

Visiter la cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom) à Vienne, c’est découvrir un véritable joyau architectural de l’Autriche. Voici toutes les informations pratiques pour un séjour bien organisé.

L’Autriche est une petite merveille de l’Europe, un pays qui offre une multitude de choses à découvrir. Paysages magnifiques, diversité culturelle, gastronomie, qualité de vie exceptionnelle, tout ceci en fait un parfait endroit où passer ses vacances. Mais ce qui nous intéresse particulièrement, c’est son patrimoine architecturale, notamment la cathédrale Saint-Étienne, aussi appelée Stephansdom.

C’est l’emblème de Vienne, un véritable trésor de l’art gothique construit au XIIème siècle. Chaque année, plus de six millions de visiteurs s’empressent d’aller voir ce monument religieux impressionnant. On peut l’admirer sous tous les angles grâce aux nombreuses visites guidées toute l’année. D’autant plus qu’on ne peut pas la rater, car il suffit de lever les yeux au ciel pour apercevoir sa flèche.

Si vous faîtes partie des nombreux touristes de passage à Vienne, ne manquez surtout pas de visiter la cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom). Avant de partir, voici tout ce que vous devez savoir sur son histoire, ainsi que les informations pratiques.

A lire aussi : Les 16 plus beaux endroits à visiter en Autriche

Histoire de la cathédrale de Saint-Étienne (Stephansdom)

Crédit photo : Shutterstock / Maryna Stamatova

La cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom) a été construite au XIIème siècle. Elle a traversé les décennies, connu quelques mésaventures et de nombreux changements jusqu’à aujourd’hui. Selon les estimations, c’est en 1137 que les travaux ont commencé, avec une première consécration peu de temps après. Son style architectural est au croisement de la période romane et de la période gothique. En 1258, un premier incendie endommage la cathédrale. À partir de 1300, quelques travaux d’agrandissement ont eu lieu, notamment le cœur de l’église. La tour sud, impressionnante de par ses 136 mètres de haut, est achevée en 1433. C’est la deuxième plus grande tour d’Europe. La tour nord est moins haute (68 mètres) mais renferme le célèbre Pummerin, une énorme cloche à oscillation libre de 21 tonnes, la deuxième plus imposante d’Europe. Quant à la partie ouest, on peut y voir deux magnifiques tours de 65 mètres de haut. On note également la présence de catacombes sous l’église. Il est possible de les visiter. Elles ont été créées en 1732 et tous les cimetières du quartier ont peu à peu disparu.

La cathédrale Saint-Etienne au XXème siècle

C’est en 1945, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, que la cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom) a subi le plus de dommages. Un énorme incendie non loin de là a provoqué l’embrasement de la quasi-totalité de ce monument historique. Prise au piège par les flammes, c’est d’abord la charpente qui brûle. Le mur de soutènement s’écroule, avec de nombreux chefs-d’œuvre détruits : l’orgue, l’oratoire impérial, le banc situé au cœur, ainsi que plusieurs cloches (dont le Pummerin). En quelques heures, toute une partie de l’histoire s’est effondrée. Mais la cathédrale n’avait pas dit son dernier mot et c’est avec plein d’espoir que la rénovation commence peu de temps après. Un nouveau toit plus léger est construit en 1950. Il est de toute beauté et fait de tuiles colorées, représentant l’aigle à deux têtes, le symbole de l’Autriche.

Le 26 avril 1952 restera dans les mémoires. La ville célèbre en grandes pompes la réouverture de Stephansdom. En guest-star : la nouvelle cloche Pummerin. Quelques années plus tard, les nouveaux orgues sont célébrés. Si vous pensez visiter la cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom), vous aurez peut-être la chance de voir le grand orgue installé en 2019. Il faudra attendre Pâques 2020 pour sa consécration.

Que voir et faire à la cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom) à Vienne ?

L’intérieur de la cathédrale

Intérieur de la Cathédrale Saint Etienne Vienne

Crédit photo : Shutterstock / V_E

La cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom) est aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur. Lorsque vous entrez dans ce monument religieux de 107 mètres de long et 34 mètres de large, vous découvrez toute la richesse de l’histoire de Vienne. Dans un style néo-gothique, elle en impose par sa taille , ses voûtes et son atmosphère si particulière.
Admirez les superbes statues, les reliques ornées d’or et de pierres précieuses, les livres, textes et habits liturgiques, ainsi que les magnifiques ostensoirs. Levez les yeux au plafond et vous serez impressionné par sa hauteur qui peut donner facilement donner le tournis. Les dimensions des vitraux colorés en témoignent. De chaque côté, on peut y voir plusieurs autels et chapelles, véritables œuvres d’art parfaitement bien réalisées. Pour apprécier la cathédrale de Vienne à sa juste valeur, nous vous conseillons d’y aller tôt le matin et en semaine, afin d’éviter la foule.

Les toits de la Cathédrale

toits Cathédrale Saint Etienne Vienne

Crédit photo : Shutterstock / de Agatha Kadar


Nous sommes également obligés de parler de la toiture du monument qui surprend par sa beauté et son originalité. D’en bas, vous découvrirez une mosaïque grandiose représentant l’aigle à deux têtes et les armoiries de Vienne et de l’Autriche. Pour réaliser la toiture, il a fallu 230 000 tuiles colorés majoritairement de vert, de jaune et de noir. Pour les plus curieux, son importante inclinaison a été pensée pour un nettoyage régulier et naturel par l’eau de pluie.

Les tours

Les tours de la Cathédrale Saint Etienne de Vienne

Crédit photo : Shutterstock / Ttstudio

La cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom) possède quatre tours. La tour sud est la plus haute, 136 mètres exactement. La tour nord est plus petite, car elle mesure 68 mètres, mais devait normalement en faire autant que sa voisine. À l’ouest, on peut y voir deux tours romaines de 65 mètres chacune, l’une à côté de l’autre.

En achetant un billet, vous avez la possibilité de visiter la tour nord ou sud. Pour profiter de la vue imprenable sur toute la ville depuis le haut de la cathédrale, il faut monter les 343 marches en colimaçon de la tour sud (ou Steffl). Elle comporte pas moins de 13 cloches. C’est dans la tour nord que vous pourrez admirer la deuxième plus grosse cloche d’Europe, le Pummerin qui pèse 21 tonnes. Un ascenseur vous y emmène.

Les catacombes

Catacombes de la cathédrale de Vienne

Crédit photo : Shutterstock / Sompraaong0042

Ne repartez surtout pas de ce lieu sans avoir visiter la cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom) dans ses moindres recoins. La capitale autrichienne a un autre visage beaucoup moins glamour, un lieu rempli de mystères : les catacombes. Sous le monument se trouve un grand cimetière où ont été enterrés 10 000 personnes, dont l’empereur Friedrich III, le Prince Eugène de Savoie, le duc habsbourgeois Rodolph IV, ainsi que les cardinaux et archevêques. Pour découvrir cette partie, vous devrez obligatoirement faire une visite guidée. N’oubliez pas de prendre une fiche explicative traduite en français à l’entrée de la crypte, ainsi qu’un vêtement supplémentaire, car il y fait froid.

Comment aller à la cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom) à Vienne ?

En plein cœur du centre-ville, vous ne pouvez pas la manquer, les tours faisant office de guide. Pour accéder à ce lieu de culte, vous avez le choix entre :

  • le bus : lignes 1A ou 3A
  • le métro (U-Bahn) : lignes U1 et U3, station Stephansplatz. L’entrée principale de la cathédrale est juste en face.

À noter : de nombreux autres attraits touristiques se trouvent à proximité, vous pouvez donc faire tout à pieds.

Concernant la voiture, nous vous déconseillons de la prendre. Les travaux, les nombreuses rues piétonnes et les difficultés pour stationner rendent la circulation compliquée.

Horaires & tarifs de la cathédrale de Saint-Étienne (Stephansdom)

Envie de visiter la cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom) ? L’entrée est libre et gratuite toute l’année du lundi au samedi de 6h à 22h, et les dimanches et jours fériés de 7h à 22h. Pour voir les tours, les catacombes, et avoir des explications supplémentaires avec un guide, voici les horaires et les tarifs.

La cathédrale

  • Du lundi au samedi de 9h à 11h30 et de 13h à 16h30
  • Dimanches et jours fériés de 13h à 16h30
  • Tarifs : 6 € adulte et 2,50 € enfant

La tour sud

  • Du lundi au dimanche de 9h à 17h30
  • Tarifs : 5 € adulte et 2 € enfant

La tour nord

  • Du lundi au dimanche de 9h à 17h30
  • Tarifs : 6 € adulte et 2,50 € enfant

Les catacombes

  • Du lundi au samedi de 10h à 11h30 et de 13h30 à 16h30
  • Dimanches et jours fériés de 13h30 à 16h30
  • Tarifs : 6 € adulte et 2,50 € enfant

Les combles

  • Uniquement les samedis de juillet/août à 19h, et par beau temps
  • Tarifs : 11 € adulte et 5 € enfant

Il existe aussi un billet tout compris à 14,90 € adulte et 3,90 € enfant.

Bon à savoir

La cathédrale est-elle accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Oui, elle est accessible aux personnes à mobilité réduite. Néanmoins, certaines parties ne sont pas accessibles. Vous pouvez entrer par la porte principale.
Les enfants peuvent-ils aller dans les catacombes ?
L’accès est autorisé, mais pas forcément conseillé. L’endroit peut leur fait peur, tout comme les claustrophobes.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée