Les 8 choses incontournables à faire à Bialystok

avatar

Vous prévoyez de visiter Bialystok ? Découvrez notre sélection des lieux immanquables lors d’un séjour dans cette charmante ville polonaise !

Située près des frontières biélorusse et lituanienne, au nord-est de la Pologne, Bialystok est la onzième ville du pays et la plus peuplée de cette région excentrée de l’Europe. Elle a été créée comme ville privée du magnat Jan Klemens Branicki. Ce dernier, grand hetman de la couronne, était connu pour son goût raffiné et ses bals fastueux. Dans le centre de la ville, il est ainsi possible d’admirer son palais baroque et ses superbes jardins. Le grand magnat donna également son caractère au centre de la ville. Sous son impulsion, on bâtit l’hôtel de ville, l’école maternelle, les Archives et bien d’autres bâtiments. Visiter Bialystok ne vous laissera pas indifférent !

Méconnue et loin des sentiers battus, Bialystok est ainsi une ville assez sympathique à découvrir si vous voyagez dans cette belle région de Podlasie. Elle est surtout un magnifique point de départ pour visiter les réserves naturelles alentours et notamment la Forêt de Białowieża. Vous vous demandez que faire à Bialystok et que voir absolument ? Avec ce top des 8 choses incontournables, vous êtes sûrs de ne rien louper pendant votre séjour !

À lire aussi : Les 11 plus beaux endroits à visiter en Pologne

1. Le Palais Branicki

Branicki Palace

Crédit Photo : Shutterstock / Dziewul

Construit en style baroque au milieu du XVIIIème siècle, le Palais Branicki était la résidence de Jan Klemens Branicki, hetman et castellan de Cracovie de 1689 à 1771. Ce dernier était le plus riche et le plus puissant aristocrate polonais de son temps !

Ce palais symbolise parfaitement la richesse de son illustre propriétaire. Il est même considéré comme le Versailles de Podlachie voire même de Pologne ! Avec son mobilier luxueux et ses finitions, il n’est pas inférieur au Palais de Wilanów à Varsovie. Dans ses jardins et parcs, on peut aussi découvrir un arsenal, une orangerie et un pavillon pour les hôtes.

Si vous venez visiter Bialystok, vous ne pouvez manquer ce monument ! Après tout, elle a reçu son statut de ville après la construction de ce château.

2. Le Parcours Esperanto et Héritage Juif

juifs pologne

Crédit Photo : Shutterstock / PhotostockAR

Modelée par le richissime Jan Klemens Branicki, la ville changea au XIXème siècle avec la révolution industrielle.

Surnommée la Manchester du nord, quantité d’usines poussèrent à travers Bialystok. S’y mélangeaient alors plusieurs peuples et leurs langues, tous vivant ensemble avec leurs différentes cultures et religions. La cité était en effet connue pour sa large communauté juive, laquelle formait au moins la moitié de la population. Ce n’est alors pas un hasard si Ludwik Zamenhof, originaire de Bialystok, créa l’esperanto. Il qualifia même sa ville de véritable Tour de Babel !

Les guerres mondiales et la Seconde en particulier amenèrent leurs lots de malheurs à Bialystok. Aujourd’hui, le Parcours Esperanto et Héritage Juif (Jewish Heritage Trail) permet de découvrir en quelques heures les souvenirs et bâtiments restants de cette époque, ainsi que l’histoire de cette communauté. Visiter Bialystok c’est replonger dans l’histoire.

3. L’Hôtel de Ville

mairie bialystok

Crédit Photo : Shutterstock / Cezary Wojtkowski

Situé au cœur de la ville, l’Hôtel de Ville de Bialystok est évidemment un incontournable. Construit au XVIIème siècle, il se trouve au croisement de trois routes majeures, l’une vers Choroszcz, l’autre vers Suraz et la dernière vers le palais des propriétaires de la ville. Le long des rues Lipowa et Kilinskiego, vous découvrirez les monuments les plus importants de Bialystok. C’est donc le point de départ idéal pour découvrir le centre-ville et suivre le Jewish Heritage Trail.

Autrefois dévolu à l’administration et au commerce en ville, le bâtiment accueille désormais le Musée Régional de Podlaskie. Dans ce musée, vous trouverez de riches collections ethnographies, archéologiques, mais aussi d’art issues de cette région européenne historique. Dans sa succursale, le Musée Historique, vous pourrez aussi admirer une énorme maquette de Bialystok du XVIIIème siècle. Si vous prévoyez de visiter Bialystok, ne manquez surtout pas ces deux musées.

4. Les églises de Bialystok

Cathédrale Basilique de l'Assomption de la Vierge Marie à Bialystok. Vue aérienne

Crédit Photo : Shutterstock / Alexandr Medvedkov

Après avoir découvert le fantastique Hôtel de Ville et ses musées, prenez le temps de visiter Bialystok et admirer les trois édifices religieux principaux de la ville.

En face de l’hôtel de ville, vous trouverez la belle et majestueuse Cathédrale de l’Assomption. Bâtie avec des pierres rouges, cette église à trois nefs mesure 90 mètres de long et peut accueillir jusqu’à 9 500 fidèles. Les deux tours atteignent également 72,5 mètres de haut ! C’est l’église principale de l’archidiocèse de Bialystok, devenue basilique en 1985 par décision du pape Jean-Paul II.

À la gauche de l’hôtel de ville, vous pourrez la cathédrale de Saint-Nicolas, une sublime église orthodoxe. Encore plus à l’ouest se dresse l’église catholique Saint-Roch de Białystok. Construite entre 1927 et 1946 dans un style moderniste, elle a été conçue par le célèbre architecte polonais Oskar Sosnowski.

5. Le Ludwik Zamenhof Centre

Wikipedia

Du nom de l’inventeur de l’Esperanto, natif de Bialystok, ce centre culturel propose à ses visiteurs une exposition permanente, plusieurs autres expositions temporaires, des concerts, projections de films et performances théâtrales.

L’exposition permanente Bialystok of Young Zamenhof présente l’œuvre de Luwik Zamenhof. S’appuyant sur d’excellents contenus audiovisuels, elle permet d’explorer le passé de Bialystok de façon ludique. L’exposition n’est ainsi pas qu’une succession de documents historiques, mais vous plonge dans l’atmosphère particulière de cette époque. Si vous venez visiter Bialystok et que vous souhaitez en saisir l’histoire unique, vous ne devez surtout pas manquer cette exposition !

6. Le Palais Lubomirski et le Palais Hasbach

Palais Lubomirski

Crédit Photo : Shutterstock /Ryszard Stelmachowicz

Que faire à Bialystok ? Découvrir davantage de palais, évidemment ! La ville ne se contente pas du sublime Palais Branicki. Vous pourrez aussi admirer le palais Lubomirski et le palais Hasbach. Les deux palais se trouvent au sud-est de la ville. Abritant aujourd’hui des bâtiments de l’État, il est toujours possible d’en admirer l’architecture.

Le premier a été construit par le baron Alexander Krusenstern au milieu du XIXème siècle dans le style néoclassique. Le second était la résidence de l’industriel Ewald Hasbach, propriétaire d’une usine de tissage à proximité. Construite dans les années 1880, le palais mêle les styles néo-renaissance français, néerlandais et toscan. Les deux bâtiments sont entourés d’un charmant parc.

7. La Forêt de Bialowieza

Entrée du Białostocki Ośrodek Kultury, Centre culturel de Bialystok

Crédit photo : Wikipedia / Emkalina

À cheval sur les territoires polonais et biélorusse, cette forêt est l’une des dernières forêts primaires d’Europe. Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et reconnue comme réserve de biosphère, elle s’est formée il y a 10 000 ans, lors de la dernière période glaciaire.

Depuis, elle est restée à l’écart de la plupart des influences humaines. De fait, cette forêt de Bialowieza est un des derniers vestiges de l’immense forêt qui couvrait autrefois le nord et le centre de l’Europe ! Jadis lieu de chasse et propriété des rois, elle peut aujourd’hui être arpentée et découverte par les voyageurs. Si vous venez visiter Bialystok, vous devez absolument faire une excursion dans cette forêt ! Le parc est idéal pour les randonnées pédestres ou à vélo, mais aussi à traîneau l’hiver.

En son cœur, vous découvrirez quantités d’arbres et essences anciennes, principalement des charmes, des chênes, des aulnes et pins. Certains de ces arbres atteignant une hauteur de 50 mètres ! La forêt abrite également une faune de mammifères riche et rare : loup, lynx, cerf, sanglier, blaireau, élans, tarpans. Plus de deux cents espèces d’oiseaux, comme des coqs de bruyère, des grues, des cigognes noires et des aigles, y vivent également. Mais les rois de cette réserve sont évidemment les bisons. Ils sont les derniers d’Europe à se perpétuer en toute tranquillité dans un espace naturel !

8. Le Białystok Cultural Centre

Bialystok

Crédit Photo : Shutterstock / Patryk Kosmider

Vous vous demandez encore que faire à Bialystok ?

Alors nous vous recommandons de faire un tour au Centre Culturel de Bialystok par exemple ! Créé en 1975, Białostocki Ośrodek Kultury organise chaque année plus de 200 événements, festivals et activités locales. L’un des événements les plus populaires est le Days of Bialystok. Ce festival comprend de grands événements culturels comme des concerts de jazz, des spectacles de danse et de théâtre et des événements en plein air. Pendant votre séjour à Bialystok, ne manquez pas de faire un tour dans ce centre !

Comment aller à Bialystok ?

Depuis la France jusqu’à Varsovie

Pour rejoindre Bialystok, il faut dans un premier temps prendre l’avion jusqu’à Varsovie. En moyenne, les prix oscillent entre 100 et 150€ pour un aller-retour depuis Paris, Lyon, Marseille et Toulouse, entre autres. Pour jauger les tarifs, vous pouvez vous rendre sur le site de notre partenaire Skyscanner. En quelques clics, le comparateur de vols vous sélectionne les vols les moins chers selon vos dates de départ.

De Varsovie à Bialystok

Une fois arrivé(e) à Varsovie, vous pourrez aisément rejoindre et visiter Bialystok en train. Nous vous recommandons de consulter le site de PKP JSC, la compagnie ferroviaire nationale polonaise. Les trains vers Bialystok sont nombreux et le trajet ne dure que 2h30 en moyenne.

La gare étant proche du centre-ville, il est facile de s’y rendre à pied en quelques minutes. Des lignes de bus sont aussi à disposition pour vous rendre à divers endroits de la ville.

Où loger à Bialystok ?

Si vous souhaitez visiter Bialystok, sachez que vous n’aurez aucun mal à trouver des hôtels ou Airbnb en ville.

Côté quartiers, on vous recommande définitivement de dormir dans le centre-ville. Vous y trouverez la plupart des monuments historiques et musées de la ville, ainsi que quantités de bars et restaurants.

Pour une petite aventure hors de la ville, vous pouvez aussi loger une ou deux nuits dans la ville de Tykocin, riche d’une histoire et d’un patrimoine fort intéressants ! Vous y trouverez aussi bien des hôtels que de charmants appartements.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire