Quelle est la meilleure période pour visiter Moscou ?

avatar

Vous envisagez de faire un voyage en Russie ? Oui, mais quand visiter Moscou ? Voici nos conseils sur la meilleure période pour visiter Moscou !

La capitale russe, ville tentaculaire de 12,4 millions d’habitants, située à l’intérieur des terres et à une latitude élevée – 55° nord -, a un climat froid et continental. L’hiver est long, rigoureux et froid et les étés sont chauds, avec de fortes variations de températures. Le sol est couvert de neige 138 jours par an, de mi-novembre à fin mars. En sus, Moscou connaît des phénomènes météorologiques – ouragans, tornades et précipitations – parfois très violents. En raison du climat et de l’affluence, il y a donc des mois plus favorables que d’autres pour visiter l’agglomération moscovite.

Alors, quelle est la meilleure période pour visiter Moscou, en étant à l’abri des intempéries et du vent, sans qu’il gèle à pierre fendre, ni qu’il y fasse une chaleur torride ? Préférez-vous venir visiter Moscou en haute saison ou en basse saison ? L’agglomération moscovite peut être chère en haute période touristique, mais vaut vraiment le détour. Kremlin, cathédrale Sainte-Basile, la Place Rouge, le monastère Danilov, la rivière Moskova, les 96 parcs et 18 jardins de la ville, etc. : il y a de nombreuses choses à voir et à faire à Moscou. Voici notre guide pour savoir quand visiter Moscou selon les saisons.

A lire aussi : Les 18 choses incontournables à faire à Moscou

Quand visiter Moscou ?

Quand visiter Moscou ?

Côté météo

Dans la capitale russe, la température annuelle moyenne est plutôt basse, et s’élève à 6,7°C seulement. Pourtant, cette valeur masque de fortes amplitudes thermiques entre les mois de janvier et de juillet. Les jours ne connaissent aucun dégel de mi-novembre à mi-mars, et le baromètre peut grimper jusqu’à 35°C en juillet et en août, avec une moyenne maximale des températures à 22°C (juillet) et 24,2°C (août). Si vos dates sont flexibles, il faut donc bien prendre en compte la question du climat pour savoir quand visiter Moscou. Si vous aimez le froid et la neige, voir Moscou drapée d’un manteau blanc sera emblématique d’un voyage en Russie : le cumul de neige peut atteindre jusqu’à 80 centimètres durant près de 140 jours par an en moyenne.

A l’inverse, on peut visiter la ville sous des chaleurs torrides, mais l’été est également la saison de l’année où les précipitations sont les plus abondantes. A noter que le printemps et l’automne sont très brefs. Si vous partez en janvier, la moyenne des températures tourne autour de -10°C : il faudra veiller à ne pas tomber – et se blesser – en marchant sur le verglas !

Côté budget

Outre la météo, il est important de prendre en compte les fluctuations que peuvent subir les prix des billets d’avion. Alors quelle est la meilleure période pour réserver son vol pour Moscou ? Si l’on aurait tendance à croire que l’hiver s’apparente à la saison haute pour ce type de destination, c’est pourtant l’été qui remporte le prix des tarifs les plus élevés. La raison est simple : le temps est plus défavorable en hiver.

Pour partir à Moscou et bénéficier des vols aux meilleurs prix, privilégiez donc les mois de février à mai (le moins cher étant février) et la période de septembre à novembre. Pendant l’été, notamment au mois d’août, le prix du billet a tendance à prendre plus de 100€ !

Enfin, pour économiser sur le prix de votre billet, privilégiez la réservation en semaine : le jeudi étant réputé pour être statistiquement des plus économiques (jusqu’à 18 euros en moins si vous réservez au départ de Paris), oubliez les réservations de dernière minute un samedi ou un dimanche soir.

Visiter Moscou en hiver

Visiter Moscou en hiver

Alors voilà, partir en Russie en hiver peut ajouter du charme si vous aimez les extrêmes négatifs et les froids rigoureux. Souvenez-vous de l’échec cuisant que fut la Campagne de Russie menée par l’Empereur Napoléon Ier en 1812… Visiter Moscou en hiver donne à voir un paysage urbain hors du commun que l’on ne retrouve peut-être qu’au Québec. Parcs, places, toits des bâtiments et des églises recouverts de poudre blanche, longues nuits plongeant la ville dans l’obscurité, scintillant de mille lumières, à condition de bien s’habiller car le mercure peut dégringoler jusqu’à -20°C/-25°C et à ce niveau de froid-là, les narines gèlent ! L’hiver russe débute le 1er décembre et dure jusqu’au dernier jour de février. Durant cette saison, une patinoire géante à ciel ouvert est installée sur la Place Rouge.

Pour soigner des rhumes, éliminer les toxines, renforcer le système immunitaire, allez faire un tour dans un banya à Moscou : ce sont des bains à vapeur d’eau chaude, incontournables d’une visite à Moscou. L’hiver est la meilleure période pour visiter Moscou si vous préférez voir peu de touristes, pas de file d’attente devant les musées, des prix plus abordables qu’en été. Veillez à emportez les vêtements épais qui s’imposent !

Visiter Moscou en moyenne saison ?

Visiter Moscou au printemps

Crédit photo : Flickr – Keerah

Du reste, on trouve mai et septembre où il fera encore bon en journée (17-20°C), mais il y fera très frais le matin (6-8°C). L’autre meilleure période pour visiter Moscou est le printemps car il y a très peu de touristes, bien qu’il fasse froid jusqu’à avril. Au printemps, la Pâques orthodoxe est une des fêtes religieuses incontournables. Le début de l’automne est également une bonne période pour visiter Moscou car la ville s’est déchargée de ses hordes de touristes. Certes, les tarifs descendent avec les températures mais vous y aurez davantage de tranquillité.

Pensez à emporter toujours avec vous un parapluie – ou un imperméable – car le temps est changeant et les fins de journées sont fraîches au printemps et à l’automne. Enfin, le printemps est la saison du dégel : la neige fond et la nature reverdit mais c’est aussi le risque de patauger dans une mélasse de neige fondue. Prévoyez de bonnes chaussures en conséquence !

Visiter Moscou en été

Quand visiter Moscou ? La Russie en T-shirt, ça vous dit ? L’été russe démarre le 1er juin et se termine le 31 août. En partant entre juin et août, vous profiterez de l’effervescence culturelle qui vibre dans la capitale russe, ainsi que de ses innombrables parcs et espaces verdoyants. Car à Moscou, les arts du spectacle sont partout : le théâtre du Bolchoï – où l’on peut d’ailleurs venir en hiver -, les salles de concerts, les orchestres symphoniques, le zoo de Moscou, etc. Sur tous les guides touristiques, vous trouverez que les mois de juin, juillet et septembre sont les mois les plus favorables pour arpenter la ville. Les jours étant plus longs en été, on peut aussi profiter plus longuement des monuments, parcs et attractions.

Attention, il fait chaud mais la majorité des hôtels est dépourvue de climatisation. L’autre inconvénient de visiter Moscou en été, c’est que les biens et services (hébergements, billets d’avion, restaurants, etc.) subissent une inflation considérable et les moustiques, assoiffés de sang, débarquent en nombre.

Quand visiter Moscou : les fêtes incontournables

Fêtes à Moscou

Crédit photo : Flickr – Em and Ernie

Moscou a la réputation de ne jamais dormir, comme New-York. Voici les événements de l’année à ne pas manquer, qu’il fasse -30°C ou +30°C.

Le Nouvel An

Les fêtes de fin d’année sont très célébrées par les Moscovites. Le 31 décembre est plus fêté puisque la religion n’avait pas sa place en Russie pendant toute l’ère soviétique : le Nouvel An fait donc de l’ombre à Noël, même s’il est célébré. Marchés de Noël, décorations et illuminations, jeux d’hiver, patinoires : la fin d’année à Moscou enchantera assurément pour tous les âges.

Les 1er et 9 mai

Les 1er mai et 9 mai – décalage horaire oblige – sont comme nos fériés du mois de mai : la Fête des Travailleurs et la fin de la Seconde Guerre Mondiale, symbolisant la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie. Il faut se rappeler que la Russie perdit plus de 60 millions de personnes entre 1939 et 1945. Le 9 mai est donc un jour de commémoration important en Russie, et des fêtes se tiennent donc sur la Place Rouge. Du reste, de nombreuses manifestations culturelles, concerts, fêtes et festivals sont organisés sur la Place Rouge et dans le centre-ville tout au long de l’année.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Vos conseils sont judicieux je viens dans cette ville pour la 12 fois
    Elle s est transformée en bien mais a perdu de son âme et elle fort internationalisé
    Soustal ou Vladimir qui sont proches 1h30 de train restent plus authentiques
    Bon voyage

Laisser un commentaire