Dans quelle ville loger à Madère ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Madère Voir les hébergements

L’archipel portugais de Madère, au large du Maroc ? Voici les meilleures villes où loger à Madère !

Située dans l’océan Atlantique à 600 km de la côte marocaine et à près de 1 000 km au sud-ouest de Lisbonne, Madère est réputée pour son climat doux toute l’année, ses paysages escarpés et incroyablement verdoyants pour une île volcanique. Colonisée au 15ème siècle, l’île de Madère est demeurée préservée et sa nature à l’état sauvage en fait une destination nature de premier plan parmi les européens. Recouverte d’une forêt dense et épaisse, l’archipel portugais que l’on surnomme « l’île aux Fleurs » ou « Perle de l’Atlantique » rivalise avec ses consoeurs des Canaries espagnoles. Madère attire les amateurs de randonnée, de surf et les baigneurs à la recherche d’une faune et d’une flore époustouflantes. On dit d’elle que c’est un jardin luxuriant posé au milieu de l’océan.

Dans quelle ville loger à Madère, parmi les 260 133 âmes qui peuplent cette île ? L’ambiance sera différente selon si vous choisissez Funchal, Machico, Câmara de Lobos, Caniço, Santa Cruz, Santana ou Vila Baleira. À vos notes !

Funchal

Capitale de l’archipel de Madère, Funchal est la plus grande ville de l’île, localisée au sud-est. Près de la moitié des habitants de Madère vit à Funchal : 111 892 personnes. Fondée en 1421 par les explorateurs Portugais, Funchal abrite des monuments historiques immanquables : la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption, l’église Saint-Jean-l’Evangéliste, l’église Nossa Senhora do Monte ou encore, l’Hôtel de ville et sa tour panoramique, datant du 18ème siècle. Sur les hauteurs, ne pas manquer les deux jardins botaniques de la ville, offrant une belle vue sur la ville et sur l’océan. Le Musée d’Art Sacré est l’une des incontournables visites de Funchal. Le centre-ville est riche de monuments et de musées, de petits parcs et marchés typiques dont il ne faut pas rater le Mercado dos Lavradores, un marché de fruits, légumes, fleurs et poissons. Se loger à Funchal est un bon point de départ pour explorer le reste de l’île.

Machico

Machico, Madère, Portugal

Crédit photo: Flickr – gilles t

Deuxième ville de Madère, Machico est étirée au creux d’une étroite crique qui s’urbanise vers l’intérieur des terres, entre les hauteurs et l’océan. Pour se loger à Machico, il y a de nombreux hôtels mais il faudra identifier ce que vous voudrez faire pour choisir le quartier : près des plages – Praia de Machico et Praia de Sao Roque -, dans les hauteurs pour profiter des célèbres levadas, des canaux construits dans les à flanc de coteaux dans les montagnes pour irriguer les cultures de canne à sucre ou pour produire de l’électricité hydraulique. A Machico, on trouve la Levada dos Maroços, un sentier à 220 mètres d’altitude jalonné de cultures et de jardins construits en terrasses, avec une belle vue sur la vallée. Non loin, à l’est de Caniçal, on trouve la Ponta de Sao Lourenço (Pointe Saint-Laurent), le point le plus à l’est de l’île de Madère.

La côte ouest

Plages et piscines naturelles feront le paradis des baigneurs et des surfeurs à l’ouest de l’île. Ponta do Sol, Madalena do Mar, Jardim do Mar, Porto Moniz, Sao Vicente, Ponta Delgada, etc. : la côte ouest offre de bons spots de surf dans les vagues de l’Atlantique, avec de jolies stations balnéaires où dormir à Madère.

Porto Santo

Envie de loger à Madère en se sentant comme Robinson Crusoé ? C’est presque possible, en embarquant pour l’île de Porto Santo, surnommée « l’île Dorée ». C’est la seconde île peuplée de Madère, d’origine volcanique, au nord-est de l’île principale. De longues plages de sable doré et des paysages désertiques vous attendent. Randonnées – Pico de Facho et Pico de Ana Ferreira -, et baignades à la Praia do Porto Santo vous attendent en partant dormir à Porto Santo.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire