Location de bateau à Malaga : idées d’itinéraires

avatar
malaga port
Louez un bateau pour explorer Malaga Voir les offres

Et si vous découvriez la Costa del Sol depuis la Méditerranée ? Voici quelques idées d’itinéraires en bateau au départ de Malaga.

Malaga, jolie cité de la Costa del Sol, peut s’enorgueillir de ses plages magnifiques, sa culture andalouse authentique et son château arabe hissé en haut d’une colline. Elle se découvre au cours de belles promenades de son centre historique désuet à son vieux quartier de pêcheurs. Avec autant d’atouts, Malaga ne peut être qu’une véritable ruche à activités pour jouir de son temps libre. L’une des plus populaires est la location de bateau.

Avant de vous élancer sur les routes maritimes, en haute mer ou en longeant la côte, inspirez-vous de nos itinéraires. Location de bateau à Malaga : idées d’itinéraires le long de la Costa del Sol.

Itinéraire 1 : les criques à l’est de Malaga (d’un jour à une semaine)

location bateau Malaga

Crédit photo : Shutterstock – CinemaPhoto

Les criques de Malaga, qu’elles soient petites, vastes, connues ou confidentielles, sont des destinations idéales pour les amoureux de la plage. Sur une journée ou durant toute une semaine, le plus dur sera encore de faire son choix.

  • Crique Peñón del Cuervo : la plus proche de Malaga. Divisée en deux, cette plage protégée abrite une plante autochtone menacée : la siempreviva de Malaga. Elle offre un bon nombre d’équipements pour se divertir ou pique-niquer. En été, vous pourrez même profiter du lieu lors de concerts et soirées animées ;
  • Crique de Maro : cabotez en direction des villes de Nerja et Maro. Vous arrivez dans une crique cachée au creux des falaises, bercée par un environnement naturel et sauvage d’une beauté insaisissable. Si vous souhaitez passer un peu plus de temps dans le coin, notamment à Nerja, vous pourrez également visiter la plage de Calahonda et profiter de son mouillage dans l’eau turquoise ;
  • Crique del Pino : toujours près de Nerja, cette crique se compose de deux plages séparées par une barrière de rochers facilement franchissable. Bien à l’abri, enserrée dans les falaises tapies de flore, cette crique est ourlée par des eaux tranquilles, cristallines et regorgeant de poissons merveilleux ;
  • Plage du Cañuelo : à proximité immédiate, jetez l’ancre et découvrez cette plage à la frontière de la province de Grenade. Peu fréquentée, dans un cadre idyllique, elle est même considérée comme la plus envoûtante des plages de la Costa del Sol. La vie marine foisonne et s’épanouit dans des eaux calmes. C’est une anse de prédilection pour les amateurs de snorkeling et plongée ;
  • Plage del Cantarriján : vous voilà déjà à Grenade, mais toujours dans les eaux du Parc Naturel des falaises de Maro-Cerro Gordo. Dans cette enclave façonnée dans les falaises, abritant une kyrielle d’espèces florales et maritimes, les baigneurs profitent d’une eau totalement transparente. Il existe deux zones dont une réservée aux nudistes.

Itinéraire 2 : de Malaga à La Caleta (une semaine)

la caleta plage andalousie

Crédit photo : Shutterstock – pabloavanzini

Louer un bateau à Malaga pour découvrir le chapelet de villes étincelantes de la Costa del Sol : voilà de quoi vivre une expérience inoubliable au sud de l’Espagne. Gagnez tout d’abord la célèbre Malagueta. L’occasion de fêter le début de vos vacances dans un des célèbres bars en plein air (chiringuitos).

Laissez-vous ensuite séduire par le charme naturel de Benalmádena. Sa marina a même reçu deux fois le prix de la meilleure marina du monde. Le cœur de Benalmádena est habité par la plage de sable fin de Bil-Bil. Mais depuis la mer, le mieux est de jeter l’ancre dans une des petites criques excentrées de la ville. Elles raviront les amateurs de plongée et de cadres incroyablement photogéniques. En effet, ces plages sublimes jouent à cache-cache avec les palmiers et les pins méditerranéens, créant des tableaux d’une grande beauté.

Si vous voulez un nom précis, citons notamment les plages de las Viborillas (faible afflux touristique garanti car aucun accès depuis la terre) ou del Tajo de la Soga (très caractéristique avec son sable noir). Ensuite, débarquez dans la Marina de Fuengirola. Proche de la promenade qui mène en ville, c’est l’occasion de renouer avec la terre sans quitter les traditions marines.

Puis, vous atteignez finalement la célèbre ville de Marbella. Dynamique, luxueuse, animée, Marbella est connue pour être une des villes les plus exclusives de la Costa del Sol. L’itinéraire touche à sa fin près du port d’Estepona. Un emplacement privilégié pour partir à l’exploration d’une vieille ville typique andalouse. Enfin, vous amarrez aux abords de la plage de Caleta, aussi calme que belle, avant d’amorcer votre retour.

Nos conseils pour naviguer à Malaga

malaga port

Crédit photo : Shutterstock – trabantos

Pour une location de bateau à Malaga en toute sécurité, assurez-vous de disposer d’informations cartographiques à jour. Calculez les distances, anticipez les barrières naturelles présentes sur votre itinéraire et renseignez-vous sur les ports que vous allez rencontrer. N’oubliez pas non plus que, loin des terres, la couverture mobile fait vite défaut.

Dans votre valise, n’oubliez pas d’emporter des vêtements chauds : les nuits en mer sont humides.

Avant de lever l’ancre, faites le plein en carburant. Nous préconisons même d’embarquer un tiers de carburant supplémentaire.

Surtout selon le type d’embarcation et votre expérience en nautisme, ne prenez aucun risque avec la météo. Selon l’état de la mer, il faut bénéficier d’un type de coque, d’une longueur minimale et d’une certaine expertise pour une navigation confortable et sûre.

Enfin, si vous n’avez pas de permis bateau ou pour partir l’esprit complètement libre : n’hésitez pas à engager un skipper.

Quelle est la meilleure saison pour louer un bateau à Malaga ?

costa del sol andalousie

Crédit photo : Shutterstock – Roberto Sorin

L’Espagne, en particulier la Costa del Sol, est connue pour sa météo splendide et ses trois cents jours de soleil annuel. Cela en fait une destination parfaite pour naviguer quasiment douze mois par an.

Mais si vous pouvez choisir, visez les mois de mai, juin, septembre, octobre et leur fréquentation touristique à la baisse.

Combien coûte une location de bateau à Malaga ?

vue malaga port

Crédit photo : Shutterstock – Benny Marty

Les tarifs d’une location de bateau à Malaga fluctuent au fil des saisons mais également en fonction du nombre de passagers et du type de bateau. Afin de planifier votre budget, voici quelques prix pratiqués en haute saison.

Les locations de petits bateaux à moteur débutent à partir de 50€ par jour. Pour un voilier, comptez entre 300€ et 500€ par jour. Pour louer un catamaran à Malaga, prévoyez entre 2 000 et 4 000€ par semaine. Les yachts, entre 2 000 et 5 000€, sont forcément l’option la plus coûteuse.

Comment louer son bateau à Malaga ?

Balcon Malaga location bateau

Crédit photo : Shutterstock – Romet6

Pour votre location de bateau à Malaga, vous pouvez tout d’abord faire appel à une agence implantée en ville. Toutefois, une option moins coûteuse consiste à opter pour la location de bateau à Malaga entre particuliers.

Pour garantir un service et des embarcations parfaitement prêtes pour votre aventure, passez par une plateforme experte dans le domaine. Samboat, par exemple, vous guide pas à pas dans votre recherche et propose les meilleurs bateaux en location à Malaga selon vos critères. Ce leader du marché propose également la location avec skipper.

Quel bateau louer à Malaga ?

location bateau Malaga

Crédit photo : Shutterstock – Valery Bareta

Il existe un large éventail de bateaux en location à Malaga :

  • Les voiliers offrent l’avantage de l’indépendance en mer et des séjours à la fois confortables et pleins d’adrénaline. Cependant, ces embarcations sont plus lentes et techniques. De plus, la météo joue un rôle plus important. Les voiles sont donc le privilège des initiés au nautisme ou des équipages accompagnés d’un skipper ;
  • Les catamarans peuvent, quant à eux, se targuer d’offrir tout à la fois : sensations en mer, stabilité et convivialité ;
  • Les yachts, parfaitement équipés et conçus pour accueillir les grands groupes, offrent davantage une expérience luxueuse en mer qu’une aventure ;
  • Les petits bateaux semi-rigides à moteur, faciles à manœuvrer et dénués d’installations particulières, se prêtent plutôt aux locations journalières. Rapides, ils procurent de bonnes sensations en mer. Ils sont également plus énergivores en carburant.
Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
1708
Laisser un commentaire ou