Saurez-vous retrouver les elfes de Hafnarfjörður ?

avatar

Hafnarfjörður est une ville islandaise considérée comme la capitale des elfes. Sur cette île du nord de l’Europe, les croyances sont aussi fortes que les températures sont fraîches…

Plusieurs récits et écrits racontent les elfes. Ceux-ci sont tantôt lumineux, sombres, noirs ou directement liés au dieu Freyr, issu de la mythologie nordique. Comme toutes les œuvres de la mythologie ou de la tradition, de nombreux discours se recoupent, et l’on finit par se faire une idée assez précise du sujet. Ici, les elfes d’Islande, et plus précisément ceux d’Hafnarfjödur.

Hafnarfjöður fait partie de ces villes au charme incontestable et chaleureux. De plus, elle est considérée comme la capitale des elfes, de par la magie qui l’enrobe à l’approche des fêtes. Pourquoi ? Car c’est en fin d’année, paraît-il, que les elfes sortent le plus. De très nombreuses personnes partent alors à leur poursuite, dans l’idée de les apercevoir. À notre tour de mener l’enquête et de partir à la recherche des elfes de Hafnarfjörður.

A lire aussi : Les 12 plus beaux endroits à visiter en Islande

Identifier la cible de notre enquête : les elfes

Les elfes sont associés à un imaginaire folklorique très puissant qui dépasse aujourd’hui largement les frontières islandaises. Ces petits êtres sont décrits comme étant très beaux, avec des oreilles pointues et une belle voix chantante. Ils ont un langage qui leur est propre, un langage que J.R.R. Tolkien a retranscrit. Les elfes sont intelligents et possèdent la sagesse ancestrale, en plus d’être immortels. Magiciens, ils ont de grands pouvoirs, et maîtrisent les éléments de la nature.

Faire du repérage dans le secteur d’Hafnarfjörður

les elfes en islande

Crédit photo : Shutterstock / Photography by SC

Située à seulement 10 kilomètres de la capitale islandaise Reykjavík, Harnarfjöður est une jolie petite ville qui compte près de 30 000 habitants. Son nom signifie “le fjord du port”. C’est une ville qui vit principalement de la pêche, faisant intervenir pléthore de bateaux quotidiennement. Nous pouvons donc penser que les elfes que nous recherchons ont pu arriver par voie maritime. Pourquoi pas après tout ? C’est bien ce qu’ont fait les Vikings, il y a de nombreux siècles. Les elfes étant assez malins, c’est complètement à leur portée de voguer droit vers l’inconnu… tels des Buzz L’Eclair des temps anciens.

Maintenant, concentrons-nous sur la ville elle-même. Si les elfes y vivent si secrètement c’est qu’ils doivent trouver à s’y cacher. Ensemble, nous allons les trouver. Pour cela, explorons alors les rues et les bâtiments de cette ville du XIVème siècle. Plutôt petite, la ville très arborée d’Hafnarfjöður ressemble un peu à la capitale Reykjavík. Sa dimension à taille humaine nous rappelle bien que les Islandais ne sont pas nombreux : 300 000 personnes habitent sur l’île. Cela ne nous arrange pas dans l’enquête que nous menons.

Des elfes qui adorent la nature

En effet, le fait qu’il y ait peu de monde est un très bon signe. La nature est très présente ici et les elfes adorent la nature. Du point de vue écologique, c’est tant mieux. Par conséquent, les elfes ont tout le loisir de trouver où se cacher et construire leurs habitations. N’oublions pas qu’ils ont un pouvoir sur la nature, alors, nous pouvons tout à fait imaginer qu’ils s’en servent ! Le contraire serait idiot de leur part, et nous les savons intelligents. Première embûche : les elfes ont de la place pour se cacher.

Nous devons affiner un peu plus le secteur de recherche. Car si nous devions fouiller la ville entière, malgré sa petite taille, cela prendre des jours, voire des semaines ! Ne nous laissons pas abattre, si des gens y croient, c’est qu’avant eux, d’autres ont vu les elfes. C’est comme ça que ça marche normalement. Ils sont là, quelque part, peut-être tranquillement étendus sur un muret que leur magie camoufle. Montrons-nous malin, et explorons plus passionnément les alentours. Démarrons par le Viking Village.

The Viking Village, une piste prometteuse ?

viking village en islande

Crédit photo : Shutterstock / Jon Chica

S’ils sont arrivés sur leurs bateaux, alors, peut-être se sont-ils attachés aux barbares nordiques de l’Ancien Temps. Ce village reconstitué, nous permettra de nous faire une idée de la vie que menaient les Vikings, lorsqu’ils sont arrivés sur les terres islandaises. Peu dérangés par le climat similaire à celui des pays scandinaves, ils sont aujourd’hui les racines de l’arbre généalogique islandais. C’est d’ailleurs pour cela qu’une application a vu le jour en 2013, expressément pour vérifier les liens de parentés avec la personne rencontrée. Bref, cela ne nous rapproche pas des elfes. Si aucun signe n’approuve la présence d’elfes dans le Viking Village, peut-être devrions-nous continuer vers Hellisgerði Park ? Ce joli petit parc, possède un sentier appelé “la Marche des Elfes” (Elf Walk). Bingo ! C’est un indice !

Relever des indices : ont-ils laissé des traces ?

traces de pas elfes en islande

Crédit photo : Shuttertsock / Alessandro Pierpaoli

Comme nous l’évoquions ci-dessus, les elfes ont enfin laissé une trace : un sentier dans le parc d’Hellisger­ði. C’est un champ de lave naturellement modelé et très entretenu. Le parc n’est pas assez grand pour risquer de s’y perdre trop longtemps. En revanche, sa taille joue en notre faveur, nous allons pouvoir l’explorer afin de trouver les elfes. SI nous suivons le bon sentier, alors, nous ne devrions pas faire chou blanc. Nous passons donc devant de très belles sculptures, fontaines et autres trolls de pierre… Mais aucun elfe. Nous aurait-on menti ? Ou n’avons pas les yeux en face des trous ? Même si la balade est très agréable, notre enquête n’avance pas, et il est impensable d’en rester là. Harnarfjöður nous cache sûrement d’autres secrets que nous allons nous atteler à découvrir.

Trouver une piste et la suivre… jusqu’au bout !

ou trouver des elfes en islande

Crédit photo : Shadowgate pour Flickr

Ne laissant pas l’absence d’elfes nous atteindre, nous continuons sur notre lancée. Il n’y a aucune raison qui justifie que nous n’en trouvions pas. Les Islandais ont l’air de bonne foie. Pourquoi iraient-ils croire en des êtres doués d’intelligence, dotés de pouvoirs magiques et immortels, si ceux-ci ne sont que fariboles ? Nous sommes d’accord, ça n’a aucun sens. Nos recherches continuent alors jusqu’à ce que nous commencions à poser des questions au voisinage. Rien de tel qu’un voisin pour nous apprendre quelques trucs. Il existe donc des visites guidées, organisées par Hidden Folks Walks. Nous tenons quelque chose de concret, ça y est, nous sommes dans le dur !

Au cours de cette visite qui dure une heure et demi, nous partons à la rencontre de l’Islande, vue depuis Hafnarfjöður. Notre guide nous pousse jusqu’aux pieds de la falaise Hamarinn, où la famille royale du peuple elfique est soupçonnée de vivre. Il s’amuse aussi à raconter de vieilles histoires Une sorte d’immersion magique dans le folklore et paysages locaux. Quand tout à coup… Nous apercevons ce que nous cherchons depuis le début de notre enquête : des elfes. Ces petits êtres appartenant à un monde caché se sont enfin révélés à nous ! C’est une victoire, pour nous. Maintenant, à votre tour !

Comment aller voir des elfes à Harnarfjörður ?

Comment ?

Bien entendu, il faut d’abord être assez malin pour mener une enquête correctement. Mais nous avons confiance en vous. Pour tenter votre chance, rendez-vous en Islande, le plus souvent – et rapide – par voies aériennes. Notre partenaire Skyscanner peut vous permettre de trouver les vols aux meilleurs prix vers l’aéroport de Reykjavík. Harnarfjörður est située à 10 kilomètres au sud de la capitale. Pour vous y rendre, il existe plusieurs moyens :

  • le bus : la ligne 1 depuis Reykjavík. Le ticket coûte entre 3,20 et 3,40 € selon la période de l’année
  • le taxi : trajet de 10 minutes, entre 23 et 35 €, selon votre point de départ
  • en voiture louée sur place : la Route 41 depuis Reykjavík

Quand ?

L’Islande est un pays froid, de base. Été comme hiver, les températures sont très différentes des nôtres. Si le mois de juillet semble être le meilleur moment pour s’y rendre, la magie de Noël, la recherche des elfes et la détente au coin du feu se vivent mieux en novembre ou décembre. Ce sont des mois difficiles, mais pour autant, si vous êtes suffisamment protégés, alors, vous passerez un merveilleux séjour.

Ce que je peux découvrir dans les alentours

Où dormir à Reykjavik ?

Reykjavík

Évidemment, la ville de Reykjavík, capitale douce et humaine, est à découvrir si vous avez la chance d’aller en Islande. Les elfes s’y cachent aussi, allez savoir. Vous pourriez toujours vous amuser à les chercher, entre les maisons colorées et les rues arborées de la ville. Les humains ne doivent pas être les seuls à se prélasser dans les eaux chaudes de la piscine thermale de Sundhöllin.

École d’Elfes de Reykjavík

Aussi, si votre passion des elfes n’est pas comblée, bien que vous ayez mené une enquête de manière très professionnelle, vous pouvez toujours en devenir un. Oui, vous avez bien lu. À peine quatre heure d’apprentissage, de thé et gourmandises, puis vous recevrez votre diplôme. Ce dernier qui prouvera au monde entier que les elfes existent bien ! Et oui, vous en êtes un, ce papier l’atteste. Que faut-il de plus aux sceptiques ? Ils ont fait fausse route depuis le début !

Christmas Village (en novembre et décembre)

En novembre et décembre uniquement, pour profiter au maximum des festivités de Noël, vous pourrez vous rendre au Christmas Village d’Harnarfjður. Cet événement, dédié à Noël, est situé en plein centre-ville. Tous les jours, vous assisterez à des animations hautes en couleurs et musiques. Vous pourrez aussi acheter des souvenirs artisanaux proposés dans les stands et, bien sûr, vous pourrez goûter aux spécialités islandaises les plus farfelues !

Exposition des Baleines, à Rekjavík

Vous avez recherché les elfes, ces êtres petits et graciles, c’était fascinant. Maintenant, découvrez les baleines d’Islande à travers une exposition disposant de pas moins de 23 modèles grandeur nature de ces cétacés. Ces maquettes sont entourées de stations interactives et de projections filmographiques. C’est une manière de prendre encore plus conscience du danger qui menace la survie de ces espèces. Arrêt idéal pour les familles, ou les voyageurs en fin de séjour. Tous les jours, à 10h30 et 13h30, des visites guidées sont organisées.

statue d'un elfe en islande

Crédit photo : Shutterstock / leospek

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée