Visiter les salines de Pedra Lume : billets, tarifs, horaires

avatar

​Profitez de votre excursion au Cap-Vert pour découvrir les salines de l’île de Sal. Découvrez pourquoi l’île de Sal est ainsi nommée et laissez vous flotter sans effort dans une eau extrêmement salée !​

Principale attraction de cette île du Cap-Vert, les salines de l’île de Sal constituent une excursion idéale pour une journée. Depuis la capitale Espargos située à seulement 5 kilomètres du site, rendez-vous dans cette ancienne mine de sel reconvertie en site touristique pour une baignade salée au cœur d’un cratère de volcan. Émotions garanties !

À lire aussi : Les 14 choses incontournables à faire au Cap Vert

Histoire des salines de Pedra Lume

Histoire des salines de Pedra Lume, Île de Sal

Crédit photo : Shutterstock / sofifoto

L’île de Sal a tout d’abord été conquise par les portugais en 1460 est était originellement nommée Llana. Elle fait partie de l’archipel du Cap-Vert, ancienne colonie portugaise.

Son nom, l’île le doit à Pedra de Lume. En 1833, c’est ici que le capitaine Manuel Martins débute l’exploitation du sel dans un cratère volcanique. Avec un sol installé à 7 mètres sous le niveau de la mer, le cratère regorge de quantités de sel impressionnantes ! Pour faciliter l’entrée et simplifier l’extraction de sel, un tunnel est ensuite foré.

A cette époque, ce sont les bêtes qui charrient la production. En parallèle, un système de treuils et de poulies facilite l’acheminement de la cargaison de sel vers le port marchand de Pedra de Lume. Grâce à une industrie florissante, le village dispose alors d’un hôpital, de baraquements pour les ouvriers ainsi que d’une raffinerie pour traiter le sel extrait des salines. La production est ensuite convoyée à l’étranger par bateau.

La société française des Salins du Midi prend ensuite le relais de l’exploitation jusqu’en 1975, date de l’indépendance du Cap-Vert. Pendant cette période, Pedra de Lume est une véritable enclave française en terre portugaise, avec sa propre monnaie. Le sel est expédié principalement vers l’Europe et l’Amérique du Sud puis vers l’Afrique.

Après 1975, le site devient propriété de l’état capverdien. Il est ensuite revendu à un investisseur italien, le gérant actuel. Ce dernier décide de parier sur le tourisme : il souhaite rendre le site accessible au public, même si une petite production de sel est toujours extraite des salines. Aujourd’hui, c’est surtout pour les paysages grandioses et la possibilité de se baigner dans une eau fortement salée que les touristes viennent visiter les salines de Pedra Lume.

Que voir et faire aux salines de Pedra Lume ?

Que voir et faire aux salines de Pedra Lume sur l'île de Sal ?

Crédit photo : Shutterstock / Martin Minarik

Les structures en bois

Après avoir payé votre droit d’entrée, vous accéderez au cratère par un tunnel creusé dans la roche. À la sortie de celui-ci, jetez un œil aux structures en bois équipées de treuils et poulies qui servaient à acheminer la production de sel hors du cratère puis vers le village de Pedra de Lume, sur plus de 1100 mètres de long. Cet ouvrage témoigne de l’importance de la production qui sortait des salines au cours de l’âge d’or de leur exploitation.

Les marais

Tournez vous ensuite vers le cratère et découvrez le quadrillage parfait des marais salants qui le remplissent. Certains prennent une couleur rose, ocre ou rougeâtre en fonction des bactéries qui s’y trouvent et de la lumière qui s’y reflète. La géographie du lieu donne l’impression de contempler un paysage lunaire, idéal pour une séance photo. Des petits tas de sel disséminés sur le site témoignent de la petite activité d’extraction qui subsiste.

Promenez-vous autour du site à la recherche des signes qui rappellent l’ancienne prospérité du lieu. Des bâtiments et véhicules abandonnés ça et là vous plongent dans l’ambiance effervescente qui animait le cratère au XIXe siècle, bien différente du calme d’aujourd’hui.

Le bassin et le centre de massage

Un bassin offre la possibilité de se baigner, passage incontournable pour quiconque venu visiter les salines de l’île de Pedra Lume. Comme dans le grand lac salé aux États-Unis ou la mer Morte en Jordanie, il est impossible de s’enfoncer dans cette étendue d’eau à forte teneur en sel. Plongez-vous dans le bassin et laissez-vous flotter, presque assis au niveau de l’eau. Une expérience qui attire les voyageurs qui visitent le Cap-Vert et qui reste gravée dans les mémoires. N’oubliez pas de prendre une douche en sortant si vous ne voulez pas rester avec une croûte de sel sur le corps pour le reste de la journée !

A proximité du bassin se trouve un petit centre de massage qui propose également des traitements à base de sel et des enveloppements à la boue, dont les bienfaits pour la peau sont célèbres auprès des habitants de l’île. Parmi ces soins, optez pour le gommage au sel qui jouit d’un véritable succès.

Avant de reprendre la route pour rejoindre votre hébergement, ne manquez pas de faire un détour vers le village de Pedra de Lume. Bien qu’il soit beaucoup plus vide qu’à l’apogée de l’industrie du sel dans la région, on devine encore les vestiges et signes de la prospérité passée de la région, comme la charmante église. Baladez-vous dans les rues et admirez les bâtiments au charme suranné, puis continuez votre promenade le long de la plage pour un moment agréable hors du temps.

Comment aller aux salines de Pedra Lume ?

Depuis la France

L’île de Sal fait partie de l’archipel du Cap-Vert, ancien territoire portugais aujourd’hui indépendant, au large des côtes africaines. Sa capitale, Espargos, accueille l’unique aéroport de l’île, l’aéroport Amílcar Cabral, l’une des principales portes d’entrée de l’archipel.

Depuis l’aéroport il vous faudra emprunter un taxi ou un aluguer, les taxis collectifs qui sillonnent le Cap-Vert. Pour cette option, comptez entre 10 et 15 minutes pour rejoindre les salines de Pedra Lume depuis l’aéroport.

Depuis le Cap-Vert

Les salines sont situées dans le village de Pedra de Lume, en bord de mer.

  • En voiture/bus : vous pourrez relier les salines de l’île de Sal depuis Santa Maria, la principale ville touristique de l’île, en 30 minutes par la route.
  • En bateau : en bateau, grâce au port de Palmeira depuis les autres îles du Cap-Vert. Palmeira se situe à 15 minutes en voitures des salines de Pedra de Lume.

Comment visiter les salines de Pedra Lume ?

Vous pourrez visiter les salines de Pedra Lume par vos propres moyens, en quad ou en voiture au cours d’un tour de l’île de Sal. Pour plus de tranquillité, engagez un guide-chauffeur à la journée, qui pourra vous expliquer l’histoire du lieu et vous faire découvrir les autres curiosités de l’île. Une demi-journée semble suffisant pour visiter les salines de l’île de Sal.

Horaires et tarifs des salines des salines de Pedra Lume

Tarifs des salines de Pedra Lume

Crédit photo : Shutterstock / PLRANG ART Artur Furmanek

HORAIRES

Les salines de l’île de Sal sont ouvertes tous les jours de 10h à 17h.

TARIFS

  • Entrée sur le site : 5€ (550 escudos cap-verdiens).
  • Douche : 1€ (110 escudos cap-verdiens).
  • Soins à base de boue et de sel : entre 12 et 20€

Conseil : pensez à prendre du liquide.

BON A SAVOIR

– Préférez une visite en matinée, vous aurez peut-être la chance de voir les ouvriers en train de travailler le sel. A partir de 11h, l’endroit compte plus de touristes, après l’arrivée des bus des tours opérateurs. En fin d’après-midi, le site se vide à nouveau, l’occasion d’être seul au monde.
– Un petit bar-restaurant propose des plats typiques et des rafraîchissements.
– Évitez de vous baigner si vous avez des petites plaies ou écorchures sur la peau.
– Prévoyez des chaussures adaptées pour aller dans le bassin, le sol constitué de cristaux de sel pouvant s’avérer coupant par endroits.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire