Les 14 choses incontournables à faire au Cap Vert

avatar
Réservez vos visites & activités au Cap VertVoir les offres

Visiter le Cap-Vert ? Voici une question qui vous taraude depuis que vous avez votre billet pour Praia : voici donc les meilleures choses à faire et voir au Cap-Vert !

Le Cap-Vert est l’une des destinations touristiques les plus en vogue depuis quelques années : archipel de dix îles volcaniques au climat tropical au large du Sénégal dans l’océan Atlantique, le Cap-Vert est connu pour la beauté de ses paysages naturels et sauvages et aussi pour l’hospitalité de ses résidents. Visiter le Cap-Vert, ces morceaux de lune perchés sur l’Atlantique, laissera une trace indélébile à vos vacances. Avec une population totale de 538 535 habitants, l’archipel du Cap-Vert se compose des îles de Brava, Fogo, Santiago – la plus peuplée -, Maio, Boa Vista, Sal, São Nicolau, Santa Luzia, São Vicente et Santo Antão.

Entre plages, randonnées, visites culturelles, découvertes de la culture capverdienne, vous vous demandez sûrement comment optimiser votre séjour pour savoir que faire au Cap-Vert en fonction de vos dates. Pour vous guider, nous vous avons concocté un top des incontournables à voir et faire au Cap-Vert.

À lire aussi :
Sur quelle île loger au Cap Vert ?
Airbnb Cap Vert : les meilleures locations Airbnb au Cap Vert
Les 9 meilleurs spots de plongée au Cap Vert
Transfert entre l’aéroport du Cap-vert et le reste de l’île

1. L’île de Santiago

Plus grande île du Cap Vert, Santiago est considéré comme l’essence de l’archipel. Abritant la majorité de la population, Praia, sa capitale, prisé pour le visage traditionnel qu’elle offre aux visiteurs. Mais Santiago, c’est aussi une nature luxuriante et des paysages environnants à l’éclectisme dépaysant qui, des plages de sable noir aux grands sommets, en passant par les étendues désertiques et les villages typiques, promettent un voyage riche en culture et aventure.

2. Praia

Fraîchement débarqué·e·s de l’avion à , on se trouve d’emblée mêlé à un carrefour de cultures, entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique Latine. Les voyageurs déplorent souvent le faible intérêt qu’ils ont pour Praia, la capitale capverdienne. Mais il y a bel et bien une chose immanquable à faire au Cap-Vert : le marché de Praia. Errer au milieu des étals de poissons, de viandes, de fruits et légumes fraîchement produits par les locaux, c’est explorer la culture populaire du pays et s’immerger dans les habitudes culinaires de sa population.

Enivrez-vous de multiples saveurs et senteurs sous les bruits des commerçants qui échangent avec leurs clients, un charme authentique garanti ! Le centre-ville de Praia est ceint par un plateau rocheux surnommé « Platô ». De part et d’autre de ce Platô, s’étendent les deux plages de la ville, Praia Mar et Quebra Canela. Profitez d’une balade dans Praia pour visiter le Musée Archéologique de Praia, puis partez pour visiter Cidade Velha, à dix kilomètres à l’ouest : la première ville construite par les Portugais au Moyen-Âge.

3. L’île de Fogo

Île Fogo, Cap Vert

Crédit photo : Flickr – F Mira

Fogo, c’est l’île qui attire les aventuriers. C’est elle qui abrite le volcan éponyme, une belle endormie devenue depuis 1995, symbole d’épopée à part entière pour tous les passionnés qui cherchent que faire au Cap Vert. Fogo, c’est aussi São Filipe : capitale des lieux, point de départ vers l’ascension volcanique, elle est un pied à terre que les visiteurs se plaisent à rencontrer à travers un patrimoine aux richesses insoupçonnées. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Fogo est aussi une terre fertile réputée dans tout l’archipel : café, fromage de chèvre, légumes et vignes assurent à l’île une production reconnue dans le monde entier et promet de donner aux visiteurs un autre goût du voyage.

4. Mont Fogo

Très célèbre, le Pico do Fogo est le seul volcan encore actif du pays, point culminant du Cap-Vert, à 2 829 mètres d’altitude. Comment visiter le Cap-Vert sans faire l’ascension du Fogo ? Surplombant la caldeira de Chã das Caldeiras, le volcan donne à voir un spectacle grandiose. Il est actif depuis 22 à 24 millions d’années et la dernière éruption remonte à 2014. La randonnée avec 1 200 mètres de dénivelé dans les scories vaut vraiment le détour : paysage lunaire unique au monde ou presque !

5. São Filipe

Au delà de son volcan, Fogo abrite une culture et un patrimoine unique né·e·s d’un métissage aux multiples traditions. Une mixité riche qui a su transformer l’histoire de l’île, à l’origine colonisée et esclavagiste pour développer la culture du coton et plus particulièrement, la fabrication des pagnes. Témoin de l’histoire d’hier et de demain, São Filipe, chef lieu de cette terre volcanique, abrite désormais quelques 5000 habitants. Habillée d’anciennes demeures coloniales, d’églises et autres lieux, elle est un pied à terre qui plaira à tout type de voyageur. Si pour vous, visiter le Cap Vert et Fogo vous dispense de l’ascension du volcan, sachez que São Filipe a plus d’un tour dans ses terres. Après avoir sillonné les ruelles de la ville, partez à la découverte de ses plages de sables noir et laissez-vous surprendre par le superbe panorama qu’offre le belvédère d’Aguadinha.

Une expérience lunaire qui prend tout son sens au pied du volcan, dans les villages de Portela et Bangaeira. Victimes du volcan et aujourd’hui sentinelles, ils portent les stigmates d’une nature aussi belle que puissante.

6. L’île de Brava

Brava, Cap Vert

Crédit photo : Flickr – Luca Russo

Plus petite île du Cap-Vert, la principale activité de Brava consiste à faire des randonnées pédestres, agréables si vous ne vous sentez pas d’arpenter les 2 829 mètres d’altitude du Pico do Fogo. On recommande celle de Fontanha de Vinagre, Faja De Agua (surtout pour les piscines naturelles, parfaites pour se baigner) et le phare de Jalunga. Au nord de l’île, les îlots de Rei et de Luiz Carneiro permettent de voir de nombreuses colonies d’oiseaux et le point culminant de Brava, le pico de Fontainhas, vous promet une vue à couper le souffle sur l’océan. Enfin pour découvrir la vie locale, son patrimoine et ses spécialités, faites une escale à Nova Sintra : capitale de l’île, elle est appréciée pour son accueil et ses soirées animées.

Bon à savoir : Brava reste néanmoins l’île la moins facile d’accès de l’archipel (uniquement accessible en bateau depuis Fogo): si vous partez visiter le Cap-Vert en souhaitant être à l’abri du tourisme et hors des sentiers battus, alors vous êtes au bon endroit.

7. L’île de Boa Vista

« Île aux Dunes » connue pour abriter d’innombrables tortues, Boa Vista est surtout célèbre pour ses plages à perte de vue. L’île désertique la plus orientale de l’archipel offre à ses visiteurs un mélange singulier entre la plaine, l’oasis, la plage et le désert. A Boa Vista, différentes activités sont immanquablement à faire : la route des dunes, le village de Rabil, faire du snorkeling pour admirer les tortues et les poissons, l’observatoire des baleines, s’offrir une balade en catamaran. Vous pouvez également prendre un cours de surf, un cours de Stand Up Paddle, un cours de planche à voile, ou bien un cours de kitesurf à Boa Vista !

8. L’île de Sal

Pedra de Lume, Cape Verde

Crédit photo : Flickr – Mal B

Sal est un incontournable pour visiter le Cap-Vert. C’est une île désertique et plate, entre paysages et salines. Offrez-vous de belles excursions, souvent au départ de Santa Maria, dans l’intérieur des terres – à l’abri relatif du vent et de la poussière – ou le long du littoral pour admirer la beauté des plages. Voici que faire à Sal : le port de Palmeira, voir les bâtiments bariolés des ruelles authentiques, les piscines naturelles et « l’oeil bleu » de Sal – par temps clair -, Pedra Lume et les salines. Enfin, si vous aimez le surf, l’île de Sal sublimera vos vacances : la vague de Ponta Preta, qui peut atteindre jusqu’à cinq mètres de hauteur, est connue des sportifs de haut niveau !

9. Les salines de Pedra de Lume

C’est dans le petit village dz Pedra de Lume que ce qui fût richesse de l’île a élu domicile. Nichées dans un cratère, entourées d’un paysage lunaire tout au bout d’un tunnel creusé dans le sol, les salines de Pedra de Lume offrent un décor hors du temps typique du village de Perda de Lume qui lui aussi, de ses vieilles bâtisses à ses bateaux échoués, à ce quelque chose d’immuable. Des couleurs aux effluves, les salines préservent une beauté naturelle qui malgré l’abandon (l’activité y est désormais presque inexistante), ne perd décidément aucun charme.

10. Santa Maria

Long bancs de sable fin, plages paradisiaques et farniente riment avec la capitale de l’île. Typique et animée, Santa Maria est réputée pour son accueil chaleureux et son rythme de vie détendu. D’ailleurs, son côté accueillant l’a transformée en destination touristique : village devenu ville, Santa Maria porte elle aussi un certain contraste. Les bâtisses traditionnelles ont très vite côtoyé les complexes hôteliers… Pour autant, le charme opère toujours. Alors que faire au Cap Vert à Santa Maria ? Et bien… Flânez ! Optez pour une session farniente sur la plage de Santa Maria, partez à la découverte du patrimoine religieux dans les artères de la ville et goûtez aux saveurs locales dans un de ses petits restaurants.

11. L’île de São Vicente

Cap Vert, Sao Vicente

Crédit photo: Flickr – Hug Cirici

Deuxième plus grande île de l’archipel, São Vicente est celle qui a vu naître la célèbre chanteuse Cesária Évora (1941-2011), surnommée la « Diva aux pieds nus », qui a vécu à Mindelo, la capitale culturelle de de l’île. Facile d’accès, prisée pour ses chemins de randonnée, São Vicente recèle de nombreux trésors et un patrimoine riche en découvertes : ses terres volcaniques, ses petits villages perchés, son parc naturel et ses superbes plages font chavirer les voyageurs, quels que soient leurs projets.

12. Mindelo

Haut lieu culturel de l’île, Mindelo est la ville la plus vivante du Cap-Vert : avec 71 952 habitants, elle est aussi connue pour être un berceau d’art et de musique. On dit de Mindelo qu’elle s’ouvre sur l’une des plus belles baies du monde. Pour y faire la fête, c’est là qu’il faut aller pour visiter le Cap-Vert en musique : bars, discothèques, restaurants y sont plus nombreux qu’à Praia. Si vous venez début février, ne manquez pas le Carnaval de Mindelo, un incontournable à faire pour visiter le Cap-Vert.

13. Les montagnes environnantes

Que faire au Cap Vert à São Vicente outre les découvertes culturelles ? Partez en randonnée ! Brute et luxuriante, la nature des environs est un décor de carte postale. Partez à la découverte du Monte Verde, le point culminant de l’île et profitez des superbes panoramas des lieux. Au gré des habitations de pêcheurs que vous croiserez sur votre chemin, allez à la rencontre du visage symbolique de São Vicente, le Monte Cara : un sommet volcanique qui ressemble à un visage couché pour lequel la chanteuse Cesaria Evora a donné son nom à l’un de ses titres.

14. L’île de Santo Antão

Que faire au Cap-Vert d’autre que de la plage et photographier des décors lunaires ? A Santo Antão, la végétation y est la plus dense que sur toutes les îles de l’archipel, surtout au nord de l’île. C’est un peu le poumon vert du Cap-Vert : bananeraies, papayes, fabriques de rhum et randonnées rythmeront vos excursions sur Santo Antão.

Comment aller au Cap-Vert ?

Le Cap-Vert possède des aéroports internationaux sur plusieurs de ses îles. Pour vous rendre au Cap Vert, TAP Air Portugal et Cabo Verde Airlines effectuent des liaisons depuis la France avec une escale à Lisbonne. La plupart des avions atterrissent à Sal, mais sachez que les aéroports de Praia, Boa Vista, Santiago, Sal et Sao Vicente sont également desservi par les compagnies internationales. Au départ de la France, comptez donc en moyenne une dizaine de vols comprenant une à deux escales selon la compagnie.

Le Cap Vert étant doté d’un climat très agréable -ni trop chaud, ni trop frais- tout au long de l’année (hormis une petite saison humide de août à octobre), la destination reste prisée. Anticipez donc votre départ et réservez de préférence hors période de vacances scolaires et si vous souhaitez partir en été, choisissez vos billets quelques mois à l’avance car les festivals et festivités locales font partie des événements prisés en cette saison. Anticiper votre voyage en écumant les comparateurs comme le site de notre partenaire Skyscanner.

Une fois sur place, vous pouvez opter pour la location de voiture dès votre arrivée à l’aéroport ou compter sur le transport phare de l’archipel, les aluguers. Ces camionnettes font office de mini bus et bénéficient d’un tarif dérisoire ! Attention cependant, il n’y a ni horaires ni itinéraire prédéfinis et les bus ne partent que lorsqu’ils sont remplis. Pour vous déplacer d’îles en îles, des liaisons en avion sont disponibles, cependant pour accéder à Santon Antão et Fogo qui ne dispose pas d’aéroport, il faut y accéder en ferry.

Où loger au Cap-Vert ?

Pour vous loger au Cap-Vert, vous pouvez choisir de dormir exclusivement sur une île ou bien vous déplacer d’îles en îles pour découvrir tous les trésors que ce pays a à vous offrir. Des villes comme Praia, Mindelo ou São Filipe vous proposerons des hébergement relativement abordable, de l’hôtel au logement chez l’habitant, en passant par les campings. Si vous optez pour l’hôtel, ce comparateur d’hôtels vous permettra de trouver votre bonheur parmi l’offre accessible de l’archipel ; et si vous êtes plutôt en quête d’authenticité, alors rendez-vous sur le site d’Airbnb qui regorgent de pieds à terre authentiques.

Vous savez désormais que faire au Cap Vert, destination phare des amoureux de la nature. Et vous, quels ont été vos plus belles adresses de l’archipel ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Bonjour,
    Au niveau de la fréquentation et de la sécurité il y a t-il une île ou une ville où il faut être un peu méfiant ?
    Je lis que la population est accueillante….tant mieux:) mais est-ce bien le cas partout ? Y a t-il des villes ou quartiers de ville a éviter ?
    Merci de votre réponse,

  2. Bonjour ,
    Tout d’abord merci pour ce forum et toutes ces précieuses info .
    Nous comptons partir à 2 fin novembre début décembre 2019 , une douzaine de jours .
    Il y a à peu près 5 ans nous sommes parties 8 jours à sao vicente ( hôtel foya brancard et avons fait 2 randonnée sur santo antao … Excellent … Que le conseilleriez vous pour ce nouveau périple au départ de l’Espagne .
    A cette période que le conseilleriez vous ? Snorkeling possible à cette période .
    Merci par avance pour votre réponse

  3. Bonjour,
    Nous partons à deux avec un pote pour 15 jours en juillet et découvrir Cap Vert.
    Nous avons 20 ans et adorons la nature et l’aventure.
    Avez vous des conseils à nous donner sur l’hébergement , le parcours idéal et les déplacements d’iles en iles?
    Merci pour vos précieux conseils.
    Jean MANTA

    • Samuel Métairie

      Bonjour Jean,

      Très beau voyage en prévision !
      Concernant l’hébergement sur les îles du Cap-Vert je vous invite à lire notre article sur le sujet.
      Pour les déplacements, plusieurs choix s’offrent à vous. Les îles sont desservies par des ferries avec des liaisons régulières et fiables. Vous avez aussi le choix de prendre l’avion mais le tarif sera plus élevé.
      Pour le parcours idéal, tout dépend du temps que vous voulez passer sur chaque île, ainsi que vos aéroports d’arrivée et de départ. 🙂

      Belle journée,

      Juliette

  4. Bonjour,
    Je voyage en juin au cap vert pour deux semaines. Nous aimerions aller à Boa vista et sinon nous ne savons pas trop comment organiser notre voyage et sur quelles autre îles aller. Auriez vous des conseils ? En vous remerciant, Cordialement

    • Samuel Métairie

      Bonjour Marianne,

      En 2 semaines vous aurez de visiter d’autres sites que l’île de Boa Vista. N’hésitez pas à faire un tour sur Sal, mais également sur Mindelo qui possède l’une des plus belles baies du monde.

      Sinon, vous pouvez aussi faire le plein d’idées en relisant notre article.

      Belle journée,

      Juliette

  5. Bonjour Juliette,
    Merci pour ces infos, je reviendrais sûrement vers toi pour d’autres détails…
    Lorsque tu dis que nous pouvons être ambitieux, j’ai du mal à évaluer ??? Nous envisageons surtout les îles sous le vent (Santiago, Fogo et Brava) eut-on envisager autre chose ? comme l’île de Sal ou Sao Vicente ???
    Merci pour tes conseils.
    Laurence

    • Samuel Métairie

      Re-bonjour Laurence,

      Tout dépend ce que vous souhaitez faire sur place et combien de temps vous voulez y rester. Sur 8 jours, faire 3 îles me semble adéquat :-). Vous pouvez bien rester 3/4 jours sur Santiago et partager le reste avec Fogo et Brava, cela me semble approprié !

      Belle fin de journée,

      Juliette

  6. Bonjour,
    Nous partons courant février et avons pour l’instant réservé à PRAIA chez l’habitant…
    Quelques questions…
    Certains commentaires présente PRAIA comme risquée… que faut_il en penser ?
    Est-il facile de se déplacer sur les autres îles ? en 8 jours, faut-il être ambitieux ou ne faire que les incontournables ?
    Quelle trousse à pharmacie jugez-vous utile ?
    Pour les femmes, quelle tenue vestimentaire ?
    Merci de m’aider à préparer ce voyage…
    Cordialement
    Laurence

    • Samuel Métairie

      Bonjour Laurence,

      A Praia, comme ailleurs, il y a toujours un risque même si celui-ci est minime. Praia n’est pas une ville dangereuse pour autant.
      Concernant les déplacements, il y a des ferrys qui relient les îles les unes aux autres, il est donc aisé de se déplacer. Il faut toutefois faire attention aux retards car les conditions météo peuvent ne pas être faciles de temps en temps.
      Sur 8 jours vous aurez largement le temps de faire les incontournables donc vous pouvez être un peu ambitieux dans votre programme :-).

      Vous trouverez une checklist du nécessaire à avoir dans la trousse à pharmacie en voyage sur ce lien.

      La météo est agréable au Cap-Vert, nous vous conseillons donc d’avoir sur vous des tenues pas trop chaudes. Si vous comptez faire de la randonnée ou autre activité sportive, le mieux est d’avoir une tenue adaptée.

      Très bon voyage à vous,

      Juliette

  7. Bonjour
    Je voyage en famille ( 2 adultes et 3 enfants ) en février , nous resterons sur l’île de Santiago.
    Vaut il mieux réserver les hébergements à l’avance ( depuis la France ) où est ce possible sur place en arrivant dans chaque endroit ?
    Merci

    • Samuel Métairie

      Bonjour, étant donné que vous voyagez en famille, nous vous conseillons de réserver à l’avance pour mieux anticiper votre séjour. Vous pouvez réserver un hôtel mais aussi opter pour un gîte ou un logement chez l’habitant selon vos envies. Le fait de réserver quelques temps avant votre départ vous permet notamment d’avoir un plus large choix sur l’offre hôtelière et ainsi, trouver le logement qui vous correspond. Belle journée !

  8. Le cap vert pendant 2 bonnes semaines, cela vaut la peine?

  9. Bonjour
    Je voudrais visiter le CAP VERT en y faisant du tourisme en excursion avec un groupe de personne.
    J’aime voyager et aller dans les pays inconnus.

  10. Bonjour,

    Je sejourne 4 mois de novembre à mars à Saly. J aimerais passer 8 jours au cap vert pour y faire principalement de la planche à voile. Pouvez vous me donner des informations. Je partirai de Dakar.
    Bien cordialement Jean Denis

Laisser un commentaire