Visiter la Grande synagogue de Budapest

avatar
Réservez le meilleur hôtel à Budapest Voir les offres

Témoin architectural de la présence des Juifs en Hongrie, la Grande synagogue de Budapest n’a rien de classique. Plus grande synagogue d’Europe et proportionnellement aussi imposante qu’une cathédrale, elle est devenue un incontournable de la capitale hongroise.

Localement, son nom est Dohány utcai zsinagóga, soit, la synagogue de la rue Dohány. Située dans le septième arrondissement de la ville, la Grande synagogue de Budapest est connue dans le monde entier pour sa symbolique. Toutefois, sa prestance architecturale est appréciée de tous.

A lire aussi :
Les 10 choses incontournables à faire à Budapest
Dans quel quartier loger à Budapest ?

Histoire de la Grande synagogue de Budapest

Budapest grande synagogue

Crédit photo : Shutterstock / Zyankarlo

Son architecte, Ludwig Förster, d’origine allemande, est reconnu à cette époque pour ses constructions religieuses. Non-juif, il est pourtant à l’origine d’une des plus belles synagogues du monde. Le bâtiment s’est érigée après 5 ans de travaux, entre 1854 et 1859.
L’importante communauté juive hongroise du XIXème siècle explique en partie les proportions de la synagogue. En effet, elle fut imaginée pour que plus de 3000 fidèles puissent s’y rendre – les femmes à l’étage, les hommes au rez-de-chaussée. Il faut savoir que cette communauté représentait un quart de la population de Budapest de l’époque.

La Grande synagogue de Budapest possède en ce sens une histoire très lourde. Tout d’abord, elle est attaquée par les milices nazies juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale. Ensuite, au cours de la guerre, elle est réquisitionnée à des fins de camp d’internement pour les juifs hongrois. Une partie d’entre eux a été envoyée dans des camps d’extermination. Les autres sont morts sur place, de différentes manières (affamement, travaux forcés, sous-nutrition, maltraitance…). Le bâtiment risque plusieurs fois la destruction, jusqu’à ce que les Allemands ne la transforment en base radio et en écurie. Fin novembre 1944, un ghetto est installé tout autour par les Nazis. Les vestiges sont encore visibles aujourd’hui.

Que voir dans la Grande synagogue de Budapest

La synagogue

Budapest grande synagogue exterieur

Crédit photo : Shutterstock / Elenarts

Il y a énormément de choses à observer à l’intérieur comme à l’extérieur de la Grande synagogue de Budapest. D’abord, parce qu’elle porte vraiment bien son nom : 75 mètres de longueur sur 27 mètres de largeur. Mais aussi parce que c’est un monument qui a subi plusieurs influences lors de sa construction. Vous retrouverez donc plusieurs style architecturaux, qui se croisent et se mélangent, en une parfaite harmonie : le mauresque, le romantique, et même le gothique. Par exemple,les deux grandes tours, à la cime en forme de bulbe, évoquent largement les tours de mosquées et les minarets orientaux. D’imposants lustres habillent l’intérieur de la synagogue, faisant penser à des décorations orientales, arrondies et élégantes.

Les briques jaunes et rouges font de cette synagogue un bâtiment visuellement peu ordinaire. Richement décorée, sa façade est fascinante, faite pour y découvrir des détails racontant son histoire et sa raison d’être.

La disposition intérieure est non sans rappeler la disposition des églises chrétienne. Regardons le bimah de plus près. En effet, cette estrade où se tient traditionnellement le rabbin, est placée au centre comme les autels chrétiens. Ce style diffère des synagogues plus orthodoxes. La synagogue hongroise possède également deux chaires, des structures accessibles par un petit escalier, disposées sur les bords latéraux du bâtiment. Également, c’est une des seules synagogues à posséder un orgue, alors qu’il est strictement interdit de jouer d’un instrument de musique lors des grandes célébrations, comme Shabbat (jour de repos hebdomadaire dans la religion juive), par exemple.

Le jardin de la synagogue

Jardin budapest synagogue

Crédit photo : Shutterstock / Loren Moreno


Le jardin de la Grande synagogue de Budapest est une sorte de parc, décoré de nombreux plants de mûriers. On y retrouve également des sépultures en hommages aux plus de 2200 morts du ghetto hongrois.
Derrière la synagogue, un mémorial de la Shoah. Ce saule pleureur, fait de granit et d’acier par l’artiste Imre Varga, possède des feuilles sur lesquelles sont inscrits les noms des victimes. L’on raconte que ce qui semble être un saule pleureur est en faire une menorah inversée (chandelier à sept branches associé à la religion juive). Une arche en marbre noir fait aussi partie du mémorial : il s’agit là d’identifier les Tables de la Loi, vidées de leur substance par l’atroce génocide du XXe siècle, la Shoah. S’il ne vous est pas possible d’accéder à cet endroit (parfois, des restrictions d’accès ont lieu), sachez qu’elle est visible depuis l’extérieur du site.

Le Musée Juif

musée Juif synagogue Budapest

Crédit photo : Shutterstock / De Liub Shtein

Finalement, accolé à la Grande synagogue de Budapest, le Musée Juif dispose de très nombreuses archives. Sa collection est l’une des plus importantes au sujet des juifs hongrois. Il illustre l’histoire de cette communauté à travers la démonstration d’objets, manuscrits, textiles ou encore de tableaux.

Comment aller à la Grande synagogue de Budapest

Il existe plusieurs moyens d’accéder à la synagogue, située à l’adresse suivante : 1074 Budapest, Dohany utca 2.

Si vous êtes déjà en ville, vous pouvez très facilement vous y rendre à pieds, en bordant le Danube.
Il y a aussi l’option du métro : les lignes M1, M2 et M3 peuvent vous emmener près de la synagogue (arrêt Deák Ferenk), mais la ligne M2 dispose de l’arrêt le plus proche (arrêt Astoria).

La capitale hongroise est aussi très bien desservie par les bus et les tramways. En bus, plusieurs lignes (dont les 133E, 5, 7 et 9) vous déposeront à l’arrêt Astoria M (presque au même arrêt que la ligne de métro M2).

Quant au voyage en tramway, les lignes 47 et 49 sont celles qui desservent correctement la synagogue. Bien entendu, selon votre localisation en ville, cela se détermine au cas par cas. Il reste que joindre bus et métro reste la solution la plus simple si vous ne vous trouvez pas sur le trajet d’une ligne directe.

Les prix des transports en commun de Budapest est déterminé par le nombre d’arrêts/stations parcourus. Le prix de base pour 3 arrêts est de 350 forints, soit environ 1,20 euro. Nous vous conseillons d’acheter directement un carnet de 10, car les tickets ne sont pas nominatifs, ou une Budapest Card 72h nominative (à 4950 forints, soit 16,70 euros).

Horaires & tarifs de la Grande synagogue de Budapest ?

Horaires

Visiter la synagogue est possible toute l’année, excepté le samedi, journée durant laquelle elle est fermée au public.

  • du lundi au jeudi de 10h00 à 18h00 ;
  • le vendredi de 10h00 à 16h00 ;
  • le dimanche de 10h00 à 18h00.

Pour visiter la Grande synagogue de Budapest dans sa totalité, prévoyez entre 30 minutes et une heure, si vous ne choisissez pas de le faire avec un guide. Les visites guidées, quant à elles, durent plus longtemps, gardez-vous une à deux heures, selon le prestataire choisi.
À noter : de très nombreuses prestations sont proposées, sur internet ou sur place, les prix et les durées des visites peuvent variées, selon ce qui est inclus : entrée à la synagogue, au Musée Juif, avec ou sans transfert. C’est à vous de choisir ce qui vous convient le mieux.

Tarifs

La monnaie hongroise n’est pas l’euro, mais le forint.

L’entrée dans la synagogue coûte environ 3000 forints, soit près de 10 euros, pour un adulte. Ce tarif vous permet de visiter la Grande synagogue de Budapest et vous donne également accès au Musée Juif, accolé.
Cela vous coûtera entre 3280 et 6560 forints si vous choisissez de vous faire accompagner par un guide. Cela représente l’équivalent de 10 à 20 euros selon la prestation.
Pour finir : des réductions sont appliquées pour les étudiants, les seniors et les enfants entre 6 et 14 ans. En dessous de 6 ans, l’entrée est gratuite.

Bon à savoir

  • pour visiter la Grande synagogue de Budapest, il vous est demandé de porter une tenue décente (épaules couvertes, notamment), que vous soyez un homme ou une femme. Si vous n’êtes pas habillés correctement, il vous sera demandé d’acheter un vêtement à usage unique, pour un coût de 1000 HUF ;
  • une kippa de papier est distribuée aux hommes, à l’entrée de la synagogue. Pour plus de pratique, emporter avec vous une épingle à cheveux (type invisible) pour maintenir parfaitement la kippa durant la visite ;
  • il n’est pas possible de visiter la Grande synagogue pendant les célébrations juives ni durant les heures de prières qui ont lieu du lundi au vendredi à 7h30 et 18h00 ; le dimanche à 8h00 et 17h00 et les jours fériés à 8h00 ;
  • certains jours ferment exceptionnellement, par exemple pour des raisons de culte religieux, nous vous conseillons donc de vérifier à l’avance lorsque vous planifiez votre visite.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire