Visiter le Connemara en Irlande : billets, tarifs, horaires

avatar

Le Connemara est une région lacustre très singulière, qui promet un dépaysement total, au cœur de sa nature encore intacte.

La fameuse chanson de Michel Sardou nous aura tous convaincus de la poésie des lieux. Mais également, qu’il faut absolument visiter le Connemara en Irlande. Beaucoup s’y méprennent, car il ne s’agit pas que de lacs, mais d’une région toute entière composée de lacs, tourbes, collines, landes de verdure… Une incroyable diversité naturelle qui pousse à la contemplation. Pour autant, l’homme s’est approprié une partie des lieux, en construisant en autres des abbayes, quelques villes au charme incontestable et le Connemara National Park.

Cette région est une mine d’or pour ceux qui veulent partir à la rencontre des légendes, de la culture et des coutumes irlandaises. Plus des trois quarts des terres sont inexploitables, incultivables, ce qui en fait une région très préservée, encore sauvage.

Visiter le Connemara, c’est comme partir à la conquête de cet équilibre parfait entre trésors naturels, patrimoine historique et héritage culturel. Tout en gardant l’esprit et les yeux grands ouverts.

A lire aussi : Les 9 choses incontournables à faire à Galway

Histoire du Connemara

moutons connemara coucher de soleil

Crédit photo : shutterstock / mbrand85

Le Connemara fait partie du comté de Galway, sur la côte ouest de l’Irlande. Son exposition à un climat assez difficile (vent, humidité presque constante) l’a rendue considérablement indomptable par l’homme qui n’a eu d’autres choix que de la laisser libre. Les déboires entre l’Irlande et l’Angleterre, catholiques et protestants, n’auront pas imprégné le Connemara, sinon au travers des églises et autres démonstrations religieuses.

Son histoire n’est pas riche en rebondissements, mais la région s’est rattrapée sur d’autres domaines. Les traditions et le folklore locaux sont extrêmement vivants, si ce n’est les plus vivants du pays. On ne va pas visiter le Connemara pour sa richesse historique, mais pour tout le reste : paysages grandioses, espaces sauvages,… Des lacs aux montagnes, en passant par la tourbe et les landes, le Connemara vous réserve quelques surprises.

Il s’agit aussi de la région où le gaélique irlandais est conservé comme la langue usuelle. Culturellement, c’est une pépite devant laquelle la timidité doit être mise de côté. Osez visiter le Connemara dans toute sa splendeur, et tentez de dompter ces terres de légendes.

Que voir et faire au Connemara ?

paysages verdoyants et riviere du connemara

Crédit photo : Shutterstock / LOUIS-MICHEL DESERT

Le Connemara est un endroit très fréquenté par les touristes, attirés là par la plupart des guides qui conseillent l’endroit. Et ils n’ont pas tort. Le Connemara se prête à beaucoup d’activités, touristiques ou non. Que vous souhaitiez pêcher, randonner (pédestre ou équestre) ou simplement vous promener, la région s’adapte ! En effet, aujourd’hui, des organismes accompagnent les touristes dans leur découverte.
Cependant, si vous préférez découvrir la région irlandaise par vous-même, il y a quelques endroits auxquels vous devez vous arrêter.

Abbaye de Kylemore

abbaye de kilemore connemara

Crédit photo : Shutterstock / Hugh O’Connor

Pour commencer, allez admirer la très célèbre Abbaye de Kylemore. Dressée sur les bords du lac de Pollacapall Lough, cette abbaye bénédictine est attenante à un château. Avant, c’était un collège de jeunes filles, mais aujourd’hui, ce sont des religieuses qui l’entretiennent. Elles en ont fait une attraction touristique emblématique du Connemara. L’entrée est payante, ainsi que la visite. Il est cependant possible de se limiter aux vues extérieures, la magie du lieu fera quand même effet.

Connemara National Park

ile du parc national du connemara

Crédit photo : Shutterstock / MNStudio

Il est aussi recommandé de visiter le Connemara National Park. Afin d’en savoir plus sur l’endroit et sur ce qui le compose, le parc s’organise autour de trois sentiers balisés de 0,5 km à 6,7 km. Accessibles à tous, ils permettent de découvrir la nature du Connemara, le mont Diamond Hill (445 mètres de haut), ainsi que la faune et la flore locales. Il n’est pas interdit de sortir des sentiers battus, pour rencontrer un peu moins de monde…

Chutes d’Aasleagh

aasleagh chutes dans le connemara

Crédit photo : Shutterstock / dvlcom

Et pour vous reposer de cette escapade sportive dans la nature, rien de tel que le spectacle apaisant des Chutes d’Aasleagh (prononcez comme le prénom Ashley). Situées sur la rivière Erriff, vous y croiserez peut-être des saumons qui tentent de la remonter. L’accès à ces cascades n’est pas pratique en voiture, il est préférable de les approcher à pied. Profitez d’être sur place pour faire un pique-nique, par exemple, ou une promenade bucolique aux alentours. Certains activités sont dispensées (canyoning, costeering,…), et nous vous conseillons de toujours passer par un service encadré afin d’éviter tout accident.

Sky Road

sky road connemara paysage

Crédit photo : Shutterstock / Stefano_Valeri

La Sky Road est également une étape à faire. Cette route, considérée comme l’une des plus belles d’Irlande, est un circuit d’une dizaine de kilomètres encerclant la pointe après Clifden. C’est une manière de visiter le Connemara depuis le bitume, offrant des paysages éblouissants et majestueux, entre collines, vallées et côtes sauvages.

Connemara Seaweed Baths

La région de Leenaun dans le Connemara en Irlande

Crédit photo : Shutterstock / Gregory Valle

En bordure du comté de Galway, au nord du Connemara, vous trouverez la ville de Leenaun. Cette petite cité abrite les Connerama Seaweed Baths. Il s’agit d’un établissement de thalassothérapie un peu particulier : toute est centré autour des algues et de l’eau de mer. C’est un excellent moyen de se détendre tout en s’octroyant un bain de nutriments et minéraux bénéfiques pour le corps et l’esprit ! Le centre dispense également des massages du corps et du visage qui ponctueront à merveille votre séjour de petits moments bien-être.

Mines de Glengowla

glengowla mines dans le connemara

Crédit photo : Shutterstock / Kit Leong

Dans un autre style, il y a la visite des mines de Glengowla. C’est la seule mine d’Irlande, datant du 19ème siècle et abandonnée en 1865. Oubliée, elle a été redécouverte au début des années 1990. Des visites guidées des mines vous permettent de découvrir les conditions de travail des mineurs d’argent et plomb de l’époque. Glengowla offre l’opportunité de visiter le Connemara avec un point de vue sur la civilisation irlandaise.

Comment aller au Connemara ?

L’arrivée en Irlande se fait en avion ou en bateau. Mais on accède au Connemara surtout par la route. Une fois à Dublin, louez une voiture ou empruntez un bus depuis Galway.

Le système de transports en Irlande est assez bien ficelé. Des compagnies de bus vous mèneront directement jusque dans les recoins du Connemara. Pour visiter le Connemara National Park, par exemple, utilisez CityLink. En une heure et demi, vous arriverez à Letterfrack, dont l’arrêt se trouve à environ 500 mètres de l’entrée du parc. Un moyen sûr et assez confortable de se déplacer. Avec un véhicule personnel, vous effectuerez ce chemin en à peu près le même temps, si vous choisissez le plus direct.

Pour le reste de la région, en voiture de location au départ de Galway, la Nationale 59 vous mènera jusqu’à la côte. De nombreuses autres routes permettent d’arriver près des lacs et des petites villes portuaires de la région. Vous pouvez profiter de la liberté de la location pour vous y arrêter, quelques heures ou une soirée.

Information sur les lieux d’intérêt du Connemara

HORAIRES

  • Abbaye de Kylemore : toute l’année sauf la semaine de Noël. 9h30-17h30 de mars à novembre, 9h30-18h00 en juin, 9h30-19h00 en juillet et août et 10h00-16h30 de décembre à février.
  • Connemara National Park : toute l’année, tous les jours. 10h00-17h30 de mars à octobre et 9h30-18h30 de juin à septembre.
  • Connemara Seaweed Baths : tous les jours de 10h00 à 18h00.
  • Visite des mines de Glengowla : tous les jours de 10h00 à 18h00.

TARIFS

  • Abbaye de Kylemore : 13 € pour l’entrée et la visite, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans.
  • Connemara National Park : l’accès au parc est totalement gratuit.
  • Connemara Seaweed Baths : les massages du corps proposés durent entre 30 et 55 minutes et coûtent entre 30 et 50 €. Pour le visage, les soins coûtent entre 8 et 55 €. Un bain d’algue vous fera dépenser 25 € pour une heure.
  • Visite des mines de Glengowla : la visite dure 30 minutes et coûte 7 €. Certains guides parlent français.

BON A SAVOIR

  • Le Connemara n’est pas un lieu, mais une région. Il y a beaucoup de choses à voir, et certaines retranscrivent bien l’esprit de l’Irlande.
  • Certaines routes sont assez étroites, il est de bon ton de ne pas rouler trop vite, surtout que le sens de la marche est inversé par rapport à la France (conduite à gauche).
  • Le climat du Connemara n’est pas toujours clément : vent, pluie et brouillard peuvent parfois s’inviter. Pour autant, cela ne retire en rien le charme de la région.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée