Visiter les Temples d’Angkor : guide complet

avatar
Réservez une visite d'Angkor

Comment visiter les temples d’Angkor à Siem Reap ? Découvrez 6 idées pour contempler ce site unique au monde avec un œil nouveau !

On ne présente plus le site archéologique d’Angkor. Emblème du Cambodge, il habite l’imaginaire collectif avec une intensité toute particulière. Ses temples sont les vibrants témoins d’une civilisation aujourd’hui disparue : l’Empire khmer. Puissant, ingénieux et raffiné, il fut un temps où il rayonnait dans toute l’Asie. Si cette époque est aujourd’hui révolue, parcourir ses vestiges vous promet une immersion hors du commun. Rendez-vous dans la province de Siem Reap pour partir à la découverte de ce trésor médiéval inestimable ! Dans cet article, vous découvrirez 6 idées pour réussir votre visite et ne rien manquer de la magie des lieux.

À lire aussi :
Quels temples visiter à Angkor pour éviter la foule ?
Les 9 choses incontournables à faire à Siem Reap

Les temples d’Angkor en quelques mots

Face de pierre Asura sur la route de la porte sud d'Angkor Thom à Siem Reap, Cambodge. Bel coucher de soleil sur une ancienne douve sur fond gris

Crédit photo : Shutterstock – Efired

Le site archéologique d’Angkor est situé dans les forêts tropicales au nord du Tonlé Sap, en bordure de la ville de Siem Reap. Cet immense complexe est composé de nombreux vestiges, qui témoignent de la grandeur de l’Empire khmer. Nous sommes alors entre le IXe et le XVe siècle et Angkor est la capitale impériale. Cette incroyable cité compte à son apogée près d’un million d’habitants ! Cependant, les raisons de son effondrement demeurent mystérieuses.

Visiter les temples d’Angkor permet de saisir de plein fouet toute la puissance et la complexité de l’Empire khmer. Vous y découvrirez de nombreux vestiges, dont l’art éblouit par sa beauté et son raffinement. Les pierres se mêlent à une jungle luxuriante, qui semble vouloir étouffer un passé sulfureux. C’est comme si vous aviez découvert vous-même les ruines. Cette atmosphère unique renforce l’immersion. Sur votre route, vous croiserez des temples hindouistes et bouddhistes. Parmi eux, le plus célèbre, Angkor Vat, est considéré comme la huitième merveille du monde.

1. La visite guidée

Moine bouddhiste regardant la cour d'un temple ancien complexe Angkor Vat à Siem Reap, Cambodge.

Crédit photo : Shutterstock – Efired

Pour vous, il n’est pas question de visiter les temples d’Angkor sans accompagnement ? Vous souhaitez connaître tous les détails ? Alors, nous vous conseillons la visite guidée. C’est la solution idéale pour comprendre toute la complexité historique, culturelle, sociale et religieuse de la cité.

Mais comment trouver un bon guide pour visiter les temples d’Angkor ? En effet, le site archéologique ne prévoit pas de visites guidées officielles. Vous devrez donc en trouver un par vos propres moyens. L’option la plus sûre reste de contacter les agences de voyage et les associations dédiées. Vous pourrez ainsi profiter des connaissances de guides touristiques certifiés. Mais vous pouvez également faire vos recherches sur internet et faire confiance à l’avis des internautes. Quoi qu’il en soit, privilégiez les guides locaux.

Vous pouvez également louer un audioguide à Siem Reap auprès d’entreprises spécialisées. Une bonne idée pour faire la visite à son rythme !

Combien ça coûte ?

  • Guide francophone : entre 40 et 50 € / journée ;
  • Guide anglophone : entre 30 et 40 € / journée ;
  • Audioguide : entre 4 et 8 € / journée.

2. Le tour en vélo

Couple de touristes faisant du vélo autour du temple d'Angkor, au Cambodge.

Crédit photo : Shutterstock – Fabio Lamanna

Vous souhaitez visiter les temples d’Angkor en totale autonomie ? Aller à votre rythme, sortir des sentiers battus… Bien entendu, il est possible d’effectuer la visite à pied. Cependant, le site est immense et le soleil frappe fort. Si vous êtes en quête de liberté, tournez-vous plutôt vers la location de vélo depuis Siem Reap.

Le vélo est une solution économique et écologique. Silencieux, il vous permet de profiter des sons de la jungle angkorienne. En effet, le cri des singes, le chant des oiseaux et le bruissement des insectes participent aussi à l’immersion ! Cependant, la chaleur et l’humidité du Cambodge peuvent être dissuasives. Si vous pouvez être tenté(e) de louer un scooter, sachez que c’est interdit depuis quelques années. En théorie tout du moins, car vous croiserez quand même des motocyclistes sur le site. Nous vous conseillons cependant d’opter pour un vélo électrique.

Combien ça coûte ?

  • Location vélo : environ 2 € / jour ;
  • Location vélo électrique : entre 5 et 10 € / jour.

Vous pouvez négocier les prix si vous souhaitez louer le vélo plusieurs jours.

Comment en savoir plus sur l’histoire d’Angkor si on visite le site en autonomie ?

Nous vous conseillons de commencer votre visite par un tour au musée national d’Angkor. Il expose de superbes pièces, trouvées principalement sur le site archéologique. Cela vous permettra d’en savoir plus sur la cité avant de la découvrir. Parcourez librement les différentes pièces du musée, qui retracent chronologiquement l’histoire de l’Empire khmer.

Vous trouverez également de nombreux ouvrages à propos d’Angkor. Vous aurez même l’occasion d’en acheter sur place, notamment « Angkor, cité khmère » de Claude Jacques. Un très bon livre qui est généralement vendu à moins de cinq euros.

3. Le tour en tuk-tuk

Mur de temple d'Ankor wat avec tuk tuk sur la route

Crédit photo : Shutterstock – kenzo885

Le tour en tuk-tuk propose un équilibre entre les deux premières idées. En effet, il vous permet d’être assez libre, puisque c’est vous qui décidez où aller. Mais il vous permet également d’être accompagné(e) lors de la visite ! Bien sûr, les chauffeurs de tuk-tuk ne sont pas des guides touristiques. Néanmoins, certains connaissent très bien l’histoire du site. Ils sauront vous guider pour visiter les temples d’Angkor. Enfin, le tuk-tuk pourra vous emmener directement de votre hôtel aux temples.

Quel chauffeur de tuk-tuk contacter et comment choisir ? Vous pouvez faire vos recherches sur les forums de voyageurs. De nombreux internautes partagent les contacts de chauffeurs dont ils ont apprécié les services. Vous trouverez sans problème des chauffeurs francophones et anglophones.

Combien ça coûte ?

  • Petit circuit : entre 10 et 15 € ;
  • Grand circuit : entre 15 et 20 €.

4. Le vol en montgolfière

Montgolfières au lever du soleil avec les Temples d'Angkor en fond

Crédit photo : Shutterstock – Sigit Prasetio

Pourquoi ne pas prendre de la hauteur pour apprécier toute la splendeur de la cité ? Un tour en montgolfière vous permettra d’embrasser l’ensemble du site en un regard. Une façon insolite de visiter les temples d’Angkor, qui vous fait côtoyer les nuages ! Des compagnons plus silencieux que la foule de touristes, dont l’expérience est généralement proposée par Angkor Balloon. Le vol en montgolfière restera gravé dans vos souvenirs, un véritable moment d’évasion lors de votre voyage au Cambodge. Vous aurez même l’occasion de contempler la très belle campagne cambodgienne aux alentours. Un conseil : privilégiez le coucher du soleil

Certaines agences proposent également des vols en hélicoptère, mais nous ne vous conseillons pas cette option. En plus d’être extrêmement polluante, elle ne présente pas beaucoup d’intérêts. En effet, il est interdit de survoler les temples. Vous ne ferez donc que les contourner…

Combien ça coûte ?

Voici les tarifs pour un tour en montgolfière (environ 10 minutes) :

  • Adulte : entre 15 et 20 € ;
  • Enfant : entre 5 et 10 €.

5.  Le lever ou le coucher du soleil sur Angkor Vat

Angkor Vat au coucher du soleil

Crédit photo : Shutterstock – Muzhik

Apprécier le lever ou le coucher du soleil sur Angkor Vat est un incontournable. Le ciel pourpre et safran repose alors sur la silhouette délicate du temple, offrant un paysage spectaculaire. Si vous souhaitez ponctuer votre séjour d’un souffle romantique, c’est à ne pas manquer ! Malgré l’heure, la foule est nombreuse à venir contempler le spectacle. Ne vous attendez donc pas à vous retrouver seul(e). Néanmoins, il existe des spots qui permettent d’éviter un peu la foule. Le mieux est donc de se rendre sur place en autonomie.

Conseil : la tentation est grande, mais ne visitez pas Angkor Vat juste après le lever du soleil ! Il sera bondé. Mieux vaut y revenir plus tard.

6. Les événements à Angkor

Danse traditionnelle au coeur de Bayon Temple, Angkor, Siem Reap

Crédit photo : Shutterstock – Carleen Thomas

Le site archéologique d’Angkor est parfois le théâtre d’événements. Ce sont là des occasions en or pour visiter les temples d’Angkor autrement. Ils s’imprègnent alors d’une ambiance particulière, moins artificielle. Les Khmers se réapproprient les lieux. Observer cette animation soudaine fleurir parmi les vieilles pierres offre une mise en abîme entre la culture ancienne et contemporaine. Festival de photographie, spectacles de danse, fêtes religieuses… Si vous avez la chance de vous rendre sur le site aux bonnes dates, profitez-en !

Le calendrier des événements à Angkor

Voici les principaux événements qui ont lieu sur le site d’Angkor :

  • Angkor Sankranta : du 13 au 16 avril, c’est le Nouvel An khmer, ou Bon Chaul Chhnam. Des festivités ont lieu sur le site d’Angkor ;
  • Visak Bochea : en mai, c’est la fête du Bouddha. Les moines effectuent alors des processions aux flambeaux sur le site d’Angkor Vat ;
  • Pchum Ben : en septembre, les Khmers célèbrent la fête des ancêtres. De nombreux moines bouddhistes se rendent alors aux temples d’Angkor ;
  • Bon Om Touk : en novembre, la fête de l’eau est également célébrée à Angkor. Vous y verrez des défilés ou encore des courses de pirogues dans les douves d’Angkor Vat ;
  • Angkor Photo Festival : de fin novembre à début décembre, ateliers et expositions photographiques mettent à l’honneur les artistes khmers ;
  • Semi-marathon international d’Angkor Vat : il a lieu chaque année en décembre. Des milliers d’athlètes internationaux courent parmi les vestiges des temples. Les fonds sont destinés à des œuvres solidaires.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Bravo Samuelln et bonjour Lydie,

    La réponse à savoir di vous pouvez aller 15 jours au Cambodge sans utiliser des agences clefs en main, la réponse est oui sans aucun problème.

    Cela dit, je dois dire que c’est une réponse probableent un peu sèche, mais pour aller plus loin, il faudrait un peu plus de renseignements comme le programme plus ou moins prévu. En tous cas, l’article de Samuel est plutôt bien fait, bien que dans la liste des temples à visiter, il manque le Ta Phrom qui est pour moi un des plus beaux (avec le Bentey Srei, qui lui est listé)

  2. Bonjour Samuel
    Nous sommes 2 amies de 60 ans.Pensez vous que nous puissions visiter le cambodge pédant 15 jours environ sans utiliser les voyages clef en mains .
    J ai déjà ma petite idée sur l itinéraire
    Merci

  3. Bonjour,

    Merci pour cette compilation d’informations ! C’est très utile !

    Petite question : Peut-on traverser Angkor Thom avant 7h30 pour rejoindre Preah Khan (depuis Srah Srang ou Angkor Wat) pour l’heure d’ouverture de preah Khan (7h30)?

    Merci d’avance,

    Nicolas

  4. Bonjour Samuel, j’aimerai offrir à mes enfants (17, 16 et 12 ans) un beau voyage au cambodge. Est il compliqué de se déplacer seule dans le pays ? Les cambodgiens parlent ils anglais ? Quel temps fait il en Juillet ? J’aimerai combiner plaisirs des plages et visites culturelles quel budget faut il prévoir pour 4 personnes sur 3 semaines ? Sachant que nous n’irons pas dans les guest houses ? Merci de ta réponse. Bonne journée.

    • Gaëlle D

      Bonjour Lila, pour répondre à tes questions, qui sont très spécifique à ton voyage, je te propose de remplir ce formulaire détaillé sur ton séjour, et l’on te répondra plus précisément et très rapidement.

Laisser un commentaire