Generation Voyage Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Nos 15 spécialités culinaires algériennes préférées

Le Tajine

Préparez vos papilles pour un voyage gustatif en Algérie ! Voici notre top des 15 spécialités culinaires algériennes.

Pour certains, l’envie de voyager réside dans la tentation de découvrir de nouveaux paysages, des populations aux coutumes méconnues, des architectures datant de plusieurs siècles et d’accumuler un maximum de photos du monde…

Pour d’autres, une bonne raison de voyager serait d’apprendre une nouvelle culture musicale et de partir à la chasse aux artistes locaux.

Enfin, pour les gourmands, voyager est surtout l’occasion d’éveiller ses papilles gustatives ! Goûter de nouvelles associations de produits, découvrir les plats typiques de chaque pays…

C’est pour toutes ces raisons que Generation Voyage vous propose désormais de retrouver, pour de multiples destinations, notre top des plus belles photos mais également notre top des spécialités culinaires !

Aujourd’hui, nous embarquons direction l’Algérie pour un voyage à la découverte des spécialités culinaires algériennes. De l’incontournable Couscous au délicieux Tlitli, sans oublier les savoureux Baghrir, l’Algérie a de quoi combler les papilles des plus gourmands…

Petite mise en bouche

1. Le Bourek, pâtisserie salée

spécialités culinaires algériennes

Crédit photo : Shutterstock – Dzair

Nous commençons notre top des spécialités culinaires algériennes avec le Bourek, une entrée conviviale et synonyme de partage. En effet, il est souvent servi lors de la réception d’invités et est un met consommé lors des interminables soirées du Ramadan, après la rupture du jeûne.

Il y a mille et une façons de préparer le Bourek. Toutefois, la recette la plus répandue reste celle où l’on fourre une feuille de brick avec de la kefta (viande de bœuf hachée épicée), du persil et des oignons.

2. La Chakchouka, un mélange de saveurs

La Chakchouka

Crédit photo : Shutterstock – istetiana

Bon d’accord, la Chakchouka n’est pas uniquement une spécialité algérienne et est commune à l’ensemble du Maghreb. Mais il nous était impossible de ne pas la mentionner dans notre top des spécialités culinaires algériennes tant sa place y est importante.

Normalement préparée à base de tomates, d’oignons, de poivrons, d’oeufs cuits en surface et de délicieuses épices, la Chakchouka est un plat que l’on peut très bien réinventer selon ce qui se trouve dans le frigo. Les amis tunisiens ajoutent parfois des merguez, tandis que les confrères marocains la relève avec de l’ail.

3. Les Msemmen, à déguster selon les envies

Les Msemmen

Crédit photo : Shutterstock – Eduardo Lopez

Même si le terme Msemmen est le plus répandu, cette petite crêpe feuilleté d’origine berbère porte de nombreux autres noms. Semniyette à Constantine, M’chehed à Tlemcen ou encore Mlaoui à Tébessa, les algériens seront tout de même d’accord pour vous dire que ces crêpes sont délicieuses et font partie des meilleures spécialités culinaires algériennes.

Bien que souvent accompagné de miel – celui de jujubier est excellent – le Msemmen peut être dégusté avec tout ce dont vous avez envie, que cela soit sucré ou salé.

4. La Chorba, réchauffe le corps et l’esprit

La Chorba

Crédit photo : Shutterstock – amieur ranya

Cette soupe cuisinée à base de viande d’agneau, de vermicelles et de légumes est un incontournable des spécialités culinaires algériennes. Très appréciée des algériens, la Chorba est le plat parfait pour ouvrir la faim et combler la soif après une longue journée de jeûne pendant le Ramadan.

En plus d’être succulente, la Chorba rassemble. Elle est traditionnellement offerte aux plus pauvres et se déguste souvent après la prière, pour un moment de partage et d’intimité.

Les plats principaux

5. Le Couscous, star de la cuisine algérienne

spécialités culinaires algériennes

Crédit photo : Shutterstock – page frederique

Comment parler des spécialités culinaires algériennes sans mentionner le Couscous ? Amis marocains et tunisiens n’ayez crainte ! Nous savons que le couscous est une spécialité répandue sur l’ensemble du Maghreb et qu’il n’appartient pas à un seul pays.

Bien que la base du plat, constituée de semoule de blé dur, de légumes et d’épices, soit la même partout, il y a de nombreuses façons de préparer le Couscous. Certains y ajoutent des raisins secs, des merguez, de la viande séchée ou encore de la cannelle. Avec le Couscous, il y en a pour tous les goûts.

6. Le Tajine, le plat en terre cuite

Le Tajine

Crédit photo : Shutterstock – marco mayer

Tout peut être un Tajine. Cette phrase peut paraitre folle mais elle est vrai. Le Tajine désigne à la base le récipient en terre cuite surmonté d’un couvercle conique dans lequel les aliments sont cuits à l’étouffée.

Poisson, pomme de terre, viande rouge, haricots, olives, comme on vous le disait, le Tajine peut être cuisiné avec tout ce qui vous fait envie. C’est un plat qui ravit tous les palets, aussi différents soient-ils.

7. Le poulet aux olives, le plat de fête

Le Poulet aux olives

Crédit photo : Shutterstock – page frederique

Cette recette peut paraître simple et semble venir de partout à la fois, mais le poulet aux olives est bien une spécialité culinaire algérienne. Et il est même un plat de fête ! En effet, il est la star des repas de mariage algériens et régale tous les invités.

Préparé avec du safran, du persil, des oignons, et bien sur des olives, il se déguste souvent avec des pommes de terres et du khobz tajine (une galette de pain) pour saucer la délicieuse sauce qui s’en émane.

8. Le Berkoukes, le gros couscous

spécialités culinaires algériennes

Crédit photo : Shutterstock – Svetlana Monyakova

Cuisiné à partir de pâtes en forme de gros grains de couscous, le Berkoukes est sans aucun doute une des meilleures spécialités culinaires algériennes. En Kabylie, ce plat est synonyme de célébration. Il est dégusté après un accouchement, lorsqu’un bébé fait sa première dent ou encore à l’inauguration des premiers travaux agricoles.

Agrémenté de légumes, de viande rouge et des fameux « plombs » (les pâtes), le Berkoukes peut se transformer en soupe selon les goûts en y ajoutant juste un peu plus d’eau.

Les spécialités régionales

9. La Trida constantinoise

La Trida

Crédit photo : Shutterstock – Gaurav Ghosh

Originaire de la ville de Constantine, au Nord-Ouest du pays, la Trida est faite à base de pâtes très fines et carrées faites à la main. Elles sont accompagnées de poulet, de pois chiches, de carottes et d’oeufs durs, le tout servi avec une sauce blanche.

Cette spécialité culinaire algérienne est dégustée par les Constantinois lors de Al Mawlid, qui célèbre la commémoration de la naissance du prophète Mohamed.

10. Le Tlitli chaoui

spécialités culinaires algériennes

Crédit photo : Shutterstock – Hamzaubi

Cette délicieuse spécialité culinaire algérienne tient ses origines à l’Est du pays, notamment dans les villes de Constantine, de Skikda et de Jijel. Fait à base de pâtes en forme de grain de riz (à ne pas confondre avec les langues d’oiseaux), le Tlitli est mitonné en sauce tomate et accompagné de pois chiches, de viande et de nombreuses épices tel que le Raz El Hanout.

Le Tlitli s’accompagne généralement aussi d’oeufs durs qui symbolisent la prospérité et la fécondité dans les croyances populaires algériennes.

11. La Rechta algéroise

La Rechta

Crédit photo : Shutterstock – bazoul

Provenant du mot « fils » en persan, la Rechta est pourtant bien une spécialité culinaire algérienne provenant de la capitale. Ce plat est souvent partagé durant la célébration de l’Aïd-El-Fitr, fête symbolisant la fin du mois de Ramadan.

Accompagnée d’une sauce parfumée à la cannelle, la Rechta est composée de pâtes filaires très fines, de poulet, de pois chiches, de navet et de courgettes.

Les délices sucrés

12. Le Baghrir, la crêpe à l’algérienne

spécialités culinaires algériennes

Crédit photo : Shutterstock – Konstantin Kopachinsky

Communément appelé crêpe à mille trous, le Baghrir est une spécialité culinaire algérienne qui s’est répandue dans tout le Maghreb. Préparée à base de semoule (ou de farine), de levure et de sel, cette crêpe est servie chaude, accompagnée de beurre et de miel.

La recette de cette douceur peut varier selon les régions. Certains l’imbiberont de fleur d’oranger, d’huile d’olive ou encore de cannelle. Les plus gourmands d’entre nous se verront même la couvrir de pâte à tartiner.

13. Les dattes, joyaux d’Algérie

spécialités culinaires algériennes

Crédit photo : Shutterstock – hamdi bendali

Les experts vous le diront, les meilleures dattes sont algériennes. Ce fruit allongé aux vertus énergétiques est omniprésent dans les foyers algériens. Dégustées fraîches ou sèches, les dattes sont traditionnellement consommées pour rompre le jeûne selon le rite musulman.

14. La Tcharek ou Corne de gazelle

La Corne de gazelle

Crédit photo : Shutterstock – kheira benkada

Trouvant ses origines dans les remparts d’Alger, cette spécialité culinaire algérienne est un incontournable de la pâtisserie magrébine. Très appréciée des algériens, elle est symbole de fête et est souvent consommée lors de mariages, de naissances ou encore pour l’Aïd-El-Fitr.

Ce petit croissant de lune est préparé à base de pâte aromatisée à la fleur d’oranger et rempli d’une délicieuse farce à l’amande. Le tout, soupoudré de sucre glace, de quoi ravir les plus gourmands !

15. Le Makrout, star des pâtisseries orientales

spécialités culinaires algériennes

Crédit photo : Shutterstock – nancykasz

Nous terminons ce top des spécialités culinaires algériennes avec la plus célèbre des pâtisseries orientales : le Makrout. En plus d’être populaire en Algérie, il l’est aussi dans les pays où vit une importante population d’origine algérienne, comme la France.

Préparé avec une couche de pâte à base de semoule de blé dur elle-même enroulée autour de pâte de dattes, il est ensuite frit dans de l’huile végétale puis imbibé d’un sirop composé de miel et de fleur d’oranger. Vous l’avez donc compris, c’est un dessert très riche, mais si délicieux qu’il est impossible de culpabiliser après en avoir dégusté une assiette.

Alors, qu’avez vous déjà eu la chance de goûter parmi toutes ces spécialités culinaires algériennes ?

2231
  1. avatar

    Je reste sur ma faim, c’est le cas de le dire. Il manque un lien pour visiter les recettes appétissantes décrites sommairement.
    Bon article par ailleurs.

Laisser un commentaire