La Polynésie Française : un voyage exotique au doux parfum de fleur de Tiaré

avatar

Vous rêvez de soleil, de plages de sable blanc et de paysages à vous en couper le souffle ? Vous êtes au bon endroit ! Partons ensemble découvrir la Polynésie Française, petit bout de paradis perdu dans le Pacifique.

Tahiti, Bora-Bora, Moorea… ces noms vous sont sûrement familiers ! Rien de surprenant tant ces îles paradisiaques représentent, dans l’imaginaire collectif, la magnificence française. Pourtant, au-delà des paysages exceptionnels, ce territoire d’Outre-mer cache une culture ancestrale époustouflante qu’il faut absolument connaître.

De la fleur de Tiaré (fleur symbole de Tahiti), en passant par les chants traditionnels polynésiens ou encore la célèbre course internationale de pirogues : Hawaiki nui va’a, la Polynésie Française regorge de surprises.

Partons ensemble à la découverte de son histoire !

Immersion en Polynésie Française

Un territoire immense

Vous connaissez forcément la Polynésie Française, vous avez peut être même déjà rêvé de fouler le sable de ses plages… Pourtant, rares sont ceux qui imaginent la grandeur de ce territoire, aussi appelée “Tahiti et ses îles”. Pas moins de 2,5 millions de km² séparent les 118 îles qui composent ce coin de paradis !

Composée de 5 archipels (l’archipel de la Société qui contient les îles du Vent et les îles Sous-le-Vent, l’archipel des Tuamotu, l’archipel des Gambier, l’archipel des Australes et les îles Marquises), la Polynésie Française trouve sa place dans une zone riche en histoire : l’Océan Pacifique.

Géographie de la Polynésie Française

Crédit Photo : Shutterstock – spatuletail

Une Histoire qui traverse les siècles

D’après la légende, les premiers humains à avoir foulé ces terres seraient originaires d’Asie du Sud-Est. Ils auraient alors débarqué sur ces îles en l’an 300…

Plus tard, aux abords du XVIIIe siècle, l’Europe est à la conquête du monde ! Une conquête qui marque d’ailleurs définitivement l’Histoire de la Polynésie, lorsque des navigateurs européens rencontrent pour la première fois les Polynésiens à la fin du XVIIIe siècle.

Histoire de la Polynésie Française

Crédit Photo : Shutterstock – Marzolino

S’ensuivent alors des années difficiles, marquées par des épidémies qui fragilisent le peuple ma’ohi. Les Européens, dans leur frénésie de pouvoir, se font de plus en plus nombreux sur le territoire et se disputent les influences. C’est finalement la France qui s’installe à Tahiti en 1842 et impose progressivement son protectorat.

Une large autonomie par rapport à la France

Le bataillon du Pacifique – un groupe de soldats Polynésiens – apporte une aide importante à la France durant la Première et la Seconde Guerre Mondiale. Cette aide, apportée dans l’une des périodes les plus tristes de notre planète, va permettre aux populations polynésiennes d’obtenir le droit de vote en 1946.

Les années d’après-guerre marquent le retour de la culture polynésienne sur leurs îles, cette dernière ayant jusque là perdu de sa superbe, après l’arrivée des Européens. Deux lois, respectivement instaurées en 1977 et 1984, vont d’ailleurs changer à jamais l’avenir de la Polynésie ! La première porte sur l’autonomie de gestion, et la seconde sur l’autonomie interne.

Dès lors, nous sommes à un tournant de l’Histoire ma’ohi ! Le statut de la Polynésie Française change complétement puisque la France métropolitaine lui octroie une large autonomie. C’est pour cela qu’aujourd’hui, la Polynésie est le territoire le plus autonome de la République.

Vous le comprendrez d’ailleurs rapidement lors de ce voyage puisque la monnaie locale n’est pas l’euro, mais le franc pacifique (comme en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna).

Autonomie de la Polynésie par rapport à la France

Franc Pacifique (à gauche) et Drapeau Polynésie (à droite). – Crédits photo : Shutterstock – Michael Leslie & Wasan Ritthawon

Une culture héritée de leurs ancêtres ma’ohi

Chaque Polynésien trouve sa force dans « le mana », un pouvoir spirituel qui habiterait certains objets et certaines personnes. Le mana est une force, une puissance que l’on ressent lorsque l’on se trouve en communion avec la nature.

Ces croyances polynésiennes ont une Histoire exceptionnelle puisqu’elles proviennent de leurs célèbres ancêtres ma’ohi. L’héritage laissé par ce peuple mythique d’aventuriers a traversé années et siècles, malgré l’arrivée des Européens. D’ailleurs, cet héritage est encore particulièrement présent au cœur de Tahiti et de ses îles.

Ce dernier aura laissé aux polynésiens une véritable réputation de guerriers. Des guerriers se formant autour des valeurs de courage, de force, de respect, d’humilité et d’abnégation. Ce sont toujours ces mêmes valeurs qui se transmettent aujourd’hui, de génération en génération en Polynésie.

Ces traditions sont particulièrement importantes puisqu’elles rythment la vie en Polynésie Française. Des danses aux chants traditionnels, en passant par les tatouages, ces coutumes sont soigneusement transmises et entretenues.

Les danses et chants traditionnels, marqueur de résistance

L’arrivée des Européens a marqué au fer rouge le peuple Polynésien et ses traditions. En interdisant la pratique de la danse et des chants traditionnels, les Européens ont fragilisé un héritage qui a pourtant traversé les siècles.

C’était sans compter sur la force du mana et de ce peuple, qui malgré les interdictions, a ramené ces traditions au goût du jour au XXe siècle. Ces arts ont alors repris immédiatement toute leur importance dans la culture polynésienne. Aujourd’hui, les danses et chants traditionnels représentent l’expression sacrée de la vie et des croyances polynésiennes.

Les danses traditionnelles polynésiennes

Crédit Photo : Shutterstock – sarayuth3390 & Uladzik Kryhin

Partout, dans chaque île, on entend des tambours, ukulélés et autres instruments traditionnels. L’engouement autour de la danse et la musique sur ces îles est indescriptible. Particulièrement lors du Heiva, qui se déroule en Juillet à Papeete. Ce concours de danses et de chants, très festif, réunit toutes les troupes venues des archipels autour de Tahiti et dure un mois entier.

Les tatouages polynésiens, l’art sacré de la culture polynésienne

D’après la légende, le tatouage polynésien serait d’origine divine et aurait été transmis aux hommes par les deux fils du dieu Ta’aroa : Mata Mata Arahu et Tu Ra’i Po. D’ailleurs pour le peuple ma’ohi, ils sont considérés aujourd’hui comme les dieux du tatouage. Pendant longtemps également, le tatouage a été une étape importante entre l’adolescence et le passage à l’âge adulte en Polynésie.

Banni lors de l’arrivée des Européens, il a repris sa place sacrée dans la culture polynésienne et s’est même exporté partout dans le monde.

Photo d'un tahitien tatoué

Photo d’un Tahitien tatoué sur le visage. Crédit photo : Flickr – Air Tahiti Nui

Vous comprenez maintenant pourquoi énormément de polynésiens sont tatoués. L’art du tatouage est intangible, il a développé ses propres motifs dans chaque archipel. Il est l’expression artistique de l’histoire personnelle de chaque polynésien.

Une biodiversité unique

La Polynésie Française fait partie des destinations dont la simple évocation suffit à faire rêver. Les trésors naturels dont disposent Tahiti et ses îles nous transportent immédiatement dans un monde unique. Entre plages de sable blanc, lagons bleu turquoise, cocotiers à perte de vue, notre voyage en Polynésie prend désormais tout son sens !

Magnifiques paysages en Polynésie Française

Vue sur le pic de montagne de Maupiti et sur une plage de Bora-Bora. – Crédit Photo : Shutterstock – Piotr Gatlik & Marcelo Alex

Richesses naturelles et lagons exceptionnels, un voyage au paradis

Si vous demandez à un Polynésien le plus inestimable des biens, il vous dira sans hésiter que c’est l’incroyable écosystème et la richesse de ses terres. Les paysages idylliques, la richesse culturelle et la beauté des lagons nous donnent envie de figer le temps pour contempler éternellement la Polynésie.

Les lagons de Polynésie sont si singuliers, sans doute les plus beaux du monde. Dans les jardins de coraux vivent des espèces sous marines exceptionnelles.

Tortues, dauphins, raies manta, requins, poissons multicolores… un véritable tableau grandeur nature nous attend sous l’eau !

Tortue nageant dans le Pacifique

Crédit Photo : Shutterstock – J.S. Lamy

Une île à part et préservée : l’exemple de Maupiti

Une petite île du nom de Maupiti tient tête aux grands groupes hôteliers depuis des années. Ce tout petit territoire a choisi de préserver son authenticité et son côté sauvage à tout prix !

À la différence de ses sœurs Tahiti, Bora-Bora et Moorea, il n’y a aucun hôtel sur l’île, la nature est époustouflante et préservée du tourisme de masse.

Attention, notre escale à Maupiti risque de vous en mettre plein les yeux !

L'île de Maupiti dans le Pacifique

Vue magnifique sur l’île de Maupiti et l’une de ses plages – Crédit Photo : Shutterstock – DronaVision & Stanislav Fosenbauer

Sur cette île, il n’existe que quelques pensions de famille, le meilleur moyen pour s’imprégner de la vie quotidienne locale. Les gens y vivent très simplement : pêche, pirogue, culture des fruits locaux…

Une occasion unique de profiter du soleil, des plages de sable blanc bordées de cocotiers et d’un lagon bleu turquoise exceptionnel. Le tout, dans une simplicité et une authenticité unique… le paradis, rien que pour vous !

Un accueil inoubliable

Au delà des paysages exceptionnels de ce petit bout de paradis, l’accueil des Polynésiens risque de nous marquer éternellement. Car ce n’est pas une simple légende… La population polynésienne est chaleureuse, accueillante et généreuse, comme nulle part ailleurs. Depuis des siècles, le sens de l’accueil est unique en Polynésie.

Les colliers de fleurs comme symbole de bienvenue

Ce sentiment, nous le ressentons dès notre arrivée à l’aéroport où l’on se voit offrir un collier de fleur au parfum exaltant, enivrant, de fleur de Tiaré pour nous signifier la bienvenue.

Plus qu’une simple fleur, c’est l’emblème national de la Polynésie Française qui nous est offert. Les chants et danses qui accompagnent notre arrivée autour du ukulélé marquent immédiatement notre voyage. Nous comprenons alors que ce dernier sera inoubliable.

Collier de bienvenue en Polynésie

Collier de bienvenue traditionnel avec des fleurs de Tiaré. – Crédit Photo : Shutterstock – EQRoy

Les polynésiens : une gentillesse inégalable

Les polynésiens savent mettre à l’aise comme personne grâce à leur sourires, leur joie de vivre et leur gentillesse inégalable. Leur sens du partage est indescriptible, inimaginable, extraordinaire !

Ils communiquent très facilement avec tout ceux qui les entourent, avec une aisance remarquable. D’ailleurs en Polynésie, le vouvoiement n’existe pas : ici tout le monde se tutoie, se dit bonjour… On risque d’entendre « ‘ia ora na » (bonjour en polynésien) toute la journée.

Ce qui peut paraitre anecdotique est en fait très représentatif de la façon de penser des polynésiens. C’est un peuple très humble, ouvert aux autres et les barrières sociales n’ont pas leur place sur ce sublime territoire.

Les colliers de coquillages comme message d’au revoir

Alors que notre voyage touche à sa fin, nous découvrons une dernière surprise au moment du départ. Si notre découverte de la Polynésie aura été riche en rencontres, en admirations et en plaisirs, c’est sous une pluie d’émotions qu’elle se termine. Les Polynésiens, pour marquer ce moment de « l’adieu » parfois trop formel, savent le rendre spécial, unique. Nous partirons donc le cœur lourd mais… avec plusieurs colliers de coquillages autour du cou.

Cette tradition polynésienne signifie que la personne qui nous a offert ce collier, souhaite nous voir revenir en Polynésie. Un signe de respect et d’amitié fort, qui nous touche par sa signification.

La pirogue : sport national

Mais avant le décollage, il reste une dernière étape que nous nous devons d’évoquer… Comment terminer ce voyage sans vous parler de la pirogue polynésienne, appelée « le va’a », véritable sport national dans le Pacifique ?

Le va'a, pirogue traditionnelle polynésienne

Crédit Photo : Shutterstock – Fly_and_Dive

Le va’a, véritable institution en Polynésie

Ce sport, très physique, demande beaucoup de coordination. Plus qu’un simple sport d’ailleurs, c’est aujourd’hui une institution, une véritable légende en Polynésie Française.

Plusieurs courses ont lieu en Polynésie chaque année, sur des distances courtes en lagon : 500, 1 000 et 1 500 mètres pour la vitesse. Pour les plus courageux, le challenge va beaucoup plus loin, sur des marathons en haute mer allant d’une trentaine de kilomètres à plus de 150 kilomètres.

L’Hawaiki nui va’a, la plus célèbre des courses de va’a

La plus célèbre des courses de va’a est l’emblématique Hawaiki nui va’a. Cette course internationale est un événement majeur en Polynésie puisqu’elle rassemble tout le pays mais aussi d’autres nations du Pacifique, généralement en octobre ou novembre.

Pour les équipes masculines, la course représente pas moins de 125 kilomètres, plus de 9 heures d’efforts réparties sur 3 jours ! Les 3 étapes relient chaque année Huahine, Raiatea, Taha’a et Bora-Bora.

Une expérience qui nous plonge un peu plus, et pour la denrière fois, au cœur des traditions polynésiennes.

Célèbre course de pirogue : Hawaiki nui va'a

Crédit photo : Flickr – Duncan Rawlinson – Duncan.co

Toutes les bonnes choses ont malheureusement une fin. Après avoir profité des derniers instants en compagnie de nos amis Polynésiens, il est l’heure pour nous de rentrer. Notre voyage exotique, et surtout idyllique en Polynésie Française arrive à son terme. C’est avec le cœur gros et remplit de souvenirs que nous quittons ce petit bout de paradis dans le Pacifique.

Plus qu’un simple voyage, il nous aura permis de découvrir une culture époustouflante et une Histoire exceptionnelle, qu’il nous tarde de redécouvrir. En attendant notre retour, pour tout ça « mauruuru roa » (merci beaucoup).

Comment avez-vous trouvé cet article ?
37 avis (4.5/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
  1. Ia orana Nathan,
    Ton article décrit bien la Polynésie dans tous ces aspects et ça me touche énormément. Mauruuru roa.

    • Nathan Gambier

      Ia orana Ilona, merci pour ton commentaire ! 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

  2. Bonjour Nathan,
    C’est un Polynésie que nous nous sommes rencontrés il y a quelques années maintenant, tu as réussi à me faire voyager même si j’y habite toujours. Très bel article. Vanessa

  3. Bonjour Nathan,
    C’est un Polynésie que nous sommes connus, j’y habite encore comme tu le sais, et en lisant ton article tu as réussi à me faire voyager c’est pour dire qu’il est de très bonne qualité. Je t’embrasse et bonne continuation. Vanessa

    • Nathan Gambier

      Bonjour Vanessa, merci pour ton commentaire qui me touche beaucoup ! 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

  4. Un voyage incroyable a travers cet article ! Bravo ! Maintenant j’ai qu’une envie c’est d’y être en direct !

    • Nathan Gambier

      Bonjour Patrice, merci pour votre commentaire 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

  5. Bel article. Clair et instructif. La Polynésie me rappelle la Nouvelle Calédonie. A quand les prochains voyages en toute sérénité ?

    • Nathan Gambier

      Bonjour Patrice, je suis ravi que l’article t’ait plu ! On croise les doigts pour que la situation se débloque prochainement 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

  6. Superbe voyage virtuel grâce à Nathan. L’envie de voyager ne fait que grandir au fil de la lecture. Merci

    • Nathan Gambier

      Bonjour Annick, merci beaucoup pour ton message ! En espérant qu’on puisse à nouveau voyager dans les mois qui arrivent 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

  7. Bon article qui nous décrit l’histoire, la vie et les coutumes Polynésienne. Tous les commentaires me font revivre ce long voyage fatiguant pour notre séjour à Papeete, Bora Bora et Maupiti cette ile minuscule et authentique loin de tout. A l’arrivée à Bora Bora quel émerveillements par la beauté de la mer du paysages si bien décrit dans l’article.

    • Nathan Gambier

      Bonjour Monsieur Galetti, je suis ravi que l’article t’ait plu ! Cela nous rappelle beaucoup de souvenirs notamment la Coupe du Monde 2006 que nous avons vu ensemble à Bora 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

  8. Bonjour Nathan, Merci pour votre partage. Je ne pourrais jamais m’offrir ce dépaysement et grâce à vous j’ai pu m’évader un peu de cette morosité. Votre voyage était magnifique…

    • Nathan Gambier

      Bonjour Catherine, merci pour votre message ! J’espère que vous pourrez un jour vous offrir un voyage en Polynésie 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

  9. Bravo pour cet article qui fait déjà voyager. Les photos sont magnifiques, elles font vraiment rêver.
    Attention j’ai sélectionné par erreur une mauvaise note, cet article vaut bien un 5.

    • Nathan Gambier

      Bonjour Alex, merci pour votre commentaire ! Ravi que l’article vous plaise 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

  10. Article au top! Bien détaillé qui donne envie d’y aller 😍

    • Nathan Gambier

      Bonjour Marina, merci pour votre commentaire ! J’espère que vous pourrez un jour vous rendre en Polynésie 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

  11. Je trouve que cet article est très bien construit.
    L’auteur à su nous faire voyager grâce à ses explications sur l’histoire mais aussi la culture des polynésiens.

    • Nathan Gambier

      Bonjour Alex, merci pour ton commentaire ! J’espère que ton voyage là bas te donnera la même image 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

  12. Je trouve que cet article est incroyablement enrichissant. J’ai réellement l’impression d’y être !

    • Nathan Gambier

      Bonjour Adrien, merci pour ton commentaire ! Je suis ravi que l’article t’ait plu 🙂 Nathan de l’équipe Generation Voyage

Laisser un commentaire ou