Le phénomène des marées au Mont Saint-Michel

avatar
Réservez votre visite du Mont Saint-Michel

Les marées du Mont-Saint-Michel sont célèbres à travers le monde et fascinent depuis des générations. Découvrez-en plus sur ce phénomène impressionnant, où la mer engloutit les terres comme un ogre affamé.

Au-delà d’être un bijou architectural, historique et culturel, il fascine pour les marées qui l’entourent et qui ont participé à sa renommée mondiale. Une idée générale mais fausse énonce même que le Mascaret – nom donné à la vague de marée montante – avance à une vitesse d’un cheval au galop. S’il est vrai que le flot – nom donné à la marée montante – avance à vive allure, ça n’est certainement pas aussi rapide qu’un galop. Cette idée provient du fait que les vagues qui s’approchent. Quand elles sont vues de loin, elles donnent l’impression qu’une infinité de chevaux galopent vers celui qui les observe… Découvrez en détails le phénomène des marées du Mont-Saint-Michel et la magie naturelle qui opère chaque jour, entre les terres normandes et bretonnes.

À lire aussi :
Comment visiter le Mont Saint Michel : nos idées et conseils
Airbnb Mont-Saint-Michel : les meilleures locations Airbnb au Mont-Saint-Michel

Combien de marées par jour au Mont-Saint-Michel ?

Coucher de soleil et marée basse au Mont Saint-Michel

Crédit photo : Shutterstock – Junk Culture

Les marées, sur la Côte Atlantique spécifiquement, interviennent deux fois par jour, alors que partout ailleurs, elles n’ont lieu qu’une seule fois. Sur les côtes des Mers fermées, elles ne sont que peu ou pas visibles. Chaque jour alors, le Mont-Saint-Michel se voit témoin de deux marées hautes et deux marées basses.

CE QU’IL FAUT SAVOIR


Il est primordial de consulter les horaires de marée avant toute visite du Mont-Saint-Michel.
Veillez à ne pas vous mettre en danger quand l’eau remonte ! Chaque année, de nombreux touristes imprudents prennent des risques inouïs. Ainsi, en conséquence, une équipe de pompier est mobilisée à chaque marée montante pour surveiller et pallier à tous les dangers.

Comment s’explique ce phénomène naturel ?

Le phénomène des marées du Mont Saint-Michel

Crédit photo : Shutterstock – Nyokki

Le phénomène des marées du Mont-Saint-Michel est tout à fait naturel et s’explique de manière très simple. Il s’agit en réalité de l’action de la Lune et du Soleil sur la planète Terre. Comment cela est-il possible ? Grâce à force d’attraction. En effet, l’influence des deux astres cosmiques sur la Terre est telle que la planète se voit déformée. Cette déformation fait mouvoir les grandes étendues d’eau que sont les océans, générant au passage des ondes de marée.

Selon l’alignement de la Lune, de la Terre et du Soleil, les marées ne sont pas les mêmes. Ainsi, si les trois astres si parfaitement alignés sur une ligne droite, nous allons vivre ce que l’on appelle les marées vives-eaux (importantes). En revanche, si l’alignement est perpendiculaire, il s’agira de marées mortes-eaux (faibles).

En résumé, les forces d’attraction exercées sur la Terre depuis des millions d’années génèrent nos marées. S’il n’y avait pas de Lune ni de Soleil, nous n’existerions pas, mais surtout, le phénomène des marées n’aurait pas lieu.

Les grandes marées

Phénomène de marée haute, Mont Saint-Michel

Crédit photo : Shutterstock – Ilya Shimanskiy

Les grandes marées sont particulières car, au-delà d’être plus importantes que les autres, elles transforment littéralement les paysages drastiquement. Si le phénomène des marées du Mont-Saint-Michel est le plus important d’Europe en temps normal, dites-vous que l’occasion des grandes marées revêt alors un intérêt supplémentaire.

En effet, les grandes marées du Mont-Saint-Michel sont assez magistrales pour faire du mont une île coupée du monde, enlaçant amoureusement le rocher. Entièrement entouré d’eau, il n’est plus accessible par voie terrestre. Le passage de 2,5 kilomètres qui le relie au territoire français n’est plus. Le paysage devient alors paisible, le mont flotte sur l’eau caline, jusqu’à ce que cette dernière se retire pour la marée basse…

Comment et d’où observer les grandes marées ?

Il y a deux endroits d’où vous pouvez observer les grandes marées du Mont-Saint-Michel : depuis les terres, ou depuis le mont. Mais d’abord, soyez présent·e·s au moins deux heures avant l’heure de la marée haute. Ainsi, vous vous assurez de pouvoir observer le Mascaret parcourir les kilomètres d’estran qui le séparent du Mont-Saint-Michel.

Ensuite, à vous de choisir si vous souhaitez voir la marée :

  • Depuis la terrasse de l’Ouest ou les Remparts du Mont-Saint-Michel, pour une expérience authentique.
  • Ou bien, si vous préférez en être témoin depuis la baie, pour une expérience naturelle.
  • Le lieu d’observation le plus apprécié est la Roche Torin qui se trouve à Courtils.
  • Sinon, le Val de l’Épine est aussi un bon spot d’observation.
  • Enfin l’embouchure des fleuves environnants est un bon endroit pour vous rendre compte de la puissance de la grande marée.

LE TRUC EN PLUS


L’avantage d’avoir plusieurs marées par jour est que selon la période où vous vous rendez au Mont-Saint-Michel, vous pouvez observer la grande marée deux fois. Bien sûr, pour cela, il faut aussi que les astres s’alignent en votre faveur. Cela devra impérativement se passer en été, quand les journées durent plus longtemps. Vous devrez peut-être vous lever très tôt, mais après tout, ça vaut le coup. En plus, vous pourriez avoir l’occasion d’observer le phénomène des marées du Mont-Saint-Michel au coucher du soleil !

Les dates des grandes marées

Les coefficients des marées évoluent d’une année à une autre. Cependant, elles interviennent toujours au même où l’alignement des planète est le plus propices pour elles : aux marées vives-eaux. En effet, c’est l’attraction, plus importante à ce moment-là, du Soleil et de la Lune qui est responsable de ces marées gigantesques. Dans tous les cas, les grandes marées ont lieu aux alentours de la Pleine Lune.

Pendant 3 à 6 jours, alors, les coefficients sont très importants, et battent même parfois quelques records. Par exemple, en 2020, au mois d’octobre, le coefficient des marées sera de 115, ce qui est impressionnant !

Les horaires des marées

Normandie, France. Le Mont Saint Michel se reflétant dans la mer au lever du soleil.

Crédit photo : Shutterstock – Stefano Termanini

Comme nous l’indiquions plus haut, il y a en tout 4 marées par jour au Mont-Saint-Michel.

  • Deux hautes et deux basses, intervenant à tour de rôle.
  • Elles sont espacées d’environ 6 heures, ce qui laisse le temps de l’observation et de l’aventure.
  • Elles dessinent le paysage tout au long de la journée, pour le plus grand plaisir des visiteurs.
  • Il est important de consulter les horaires de marées avant de vous aventurer au Mont-Saint-Michel.

Ainsi, en toute connaissance de cause, vous pourrez venir visiter le Mont-Saint-Michel et observer avec attention les phénomènes se produire devant vos yeux ébahis. Marée montante ou descendante, cela reste toujours très impressionnant, surtout lorsque l’on réalité que l’estran s’étale sur 250 kilomètres carrés…

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire