Dans quel quartier loger à Lviv ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Lviv Voir les hébergements

Vous partez pour un séjour ou pour vous installer en Ukraine ? Voici Lviv et les quartiers où loger à Lviv !

Lviv – Léopol en français – est la 7ème plus grande ville d’Ukraine et le centre historique de la Galicie, une ancienne province de l’empire d’Autriche. Située à 70 kilomètres de la frontière polonaise et à 469 kilomètres de Kiev, la ville compte 729 429 habitants répartis sur 171 km². Meurtrie à travers son histoire, Lviv a longtemps été le théâtre funeste des convoitises impériales et possède un important patrimoine historique. Avant la Seconde Guerre Mondiale, Lviv était un centre culturel et intellectuel de première importance pour les Polonais au même titre que Cracovie, Vilnius ou Varsovie. La vie culturelle et étudiante est également une des raisons pour lesquelles venir visiter Lviv possède un grand intérêt. Traversée par la Poltva, la vieille ville, sur les contreforts du Haut Château, est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Si vous cherchez un quartier où loger à Lviv, sachez que trouver un logement est facile et bon marché dans cette ville. Par surcroît, les hébergements sont de qualité : finis les taudis sans âme et gris de l’époque soviétique ! Voici notre présentation des quartiers où dormir à Léopol (Lviv).

La vieille ville

La Vieille Ville, Lviv, Ukraine

Crédit photo: Maxpixel

La ville fit successivement partie de la Pologne, de l’Autriche-Hongrie, de la Pologne durant l’entre-deux-guerres, annexée par l’Union Soviétique en 1939, occupée par les nazis entre 1941 et 1944, reprise par les Soviétiques et rattachée à l’Ukraine en 1991. Il en résulte que l’architecture de la vieille ville se visite comme un musée à ciel ouvert. Les ruelles du centre se parcourent à pied, au gré des églises, de la Place du Rynok – entourée de bâtisses multicolores de style Renaissance et baroque -, de nombreux musées, la plupart des cafés, bars et restaurants de la ville. Dans l’enceinte aux rues rectilignes du centre-ville historique, l’on peut visiter la cathédrale Saint-Georges, la fontaine d’Amphitrite, la cathédrale latine de Lviv, l’église de l’Assomption, l’église jésuite, l’Opéra de Lviv, le Château de Potocki, et l’Hôtel de Ville, d’où l’on peut monter en haut de la tour – Ratusha – pour admirer une vue imprenable sur la ville. Lviv offre de charmantes boutiques où ramener mille et un souvenirs, gastronomiques, des produits artisanaux ou des vêtements.

Skansen

Loger à Lviv ailleurs que dans le centre-ville emmène à profiter d’une vie à l’ukrainienne sans être dans le flux incessant des citadins qui vont et viennent dans les rues commerçantes. Choisissez les quartiers périphériques pour dormir à Lviv si vous recherchez du calme. Par exemple, le quartier du Skansen – le musée d’architecture populaire et de la vie quotidienne -, permet de séjourner à l’écart du centre-ville tout en le ralliant à pied. C’est une sorte de reconstitution grandeur nature d’un petit village d’antan (maisons en bois, églises, moulins, étables, poulaillers, etc.).

Pidzamche

Non, ce n’est pas le quartier des pizzas… Ce quartier situé au nord du centre-ville, héberge le Haut Château de Lviv et la colline Vysoky Zamok (il n’y a pourtant plus de château, celui-ci étant tombé en ruines au fil du temps). Il y a peu d’hôtels où dormir à Lviv en bas de la colline, mais on peut opter pour le logement chez l’habitant : ou quand Airbnb devient votre meilleur ami !

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

signature GV
Grotte GV
Savez-vous garder un secret?
On vous dévoile des lieux méconnus à visiter