Combien coûte d’aller aux urgences à l’étranger ?

avatar
Réservez votre assurance voyage Voir les offres

En plein voyage, vous ou l’un de vos proches devez aller aux urgences à l’étranger ? Voici une idée du prix que cela pourrait vous coûter.

Le système de santé français est l’un des plus favorables au monde. Nombre de dépenses sont encadrées par l’Assurance Maladie et les remboursements sont assurés par la Sécurité sociale et la mutuelle santé. Pour aller aux urgences à l’étranger, les choses sont bien différentes. Une prise en charge peut coûter une petite fortune. Sans assurance voyage, impossible de faire face à cette dépense.

À lire aussi :
Comment se faire rembourser avec son assurance voyage ?
Comparatif assurance voyage : quelles sont les meilleures assurances voyages ?
Quels frais dentaires sont couverts par l’assurance voyage ?
Grève des contrôleurs aériens : comment se faire indemniser son vol ?

Urgences : un prix variable selon les pays

Être hospitalisé

Crédit photo : Shutterstock – Jacob Lund

Les systèmes de santé du monde entier sont très différents. Le niveau de vie est également variable, cela impacte le montant des frais médicaux. Soins courants ou hospitalisations, vous avez déjà pu constater à travers nos articles que chaque pays appliquait sa propre politique. Tandis qu’un Français consultera un généraliste à 25€, un Américain devra dépenser environ $80 à $100.

Si vous partez aux États-Unis, pour reprendre cet exemple un peu extrême, être admis·e·s aux urgences peut vous coûter plus de 50 000€. Mais en réalité, cela va dépendre de différents paramètres.

D’une part, le prix de cette dépense de santé va dépendre de la nature de l’établissement, s’il est public ou privé. Ensuite, être admis·e·s aux urgences répond à différents besoins. Avec-vous eu un grave accident qui nécessite une chirurgie lourde ? Avez-vous fait un malaise ? Êtes-vous en train de souffrir d’une appendicite ? L’admission aux urgences est une chose, les soins médicaux en sont une autre.

Dans la plupart des pays, aller aux urgences va vous coûter quelques milliers d’euros, mais, comme nous l’avons évoqué, c’est véritablement du cas par cas. Ce dont nous sommes certains en revanche, c’est que sans assurance voyage, la note va être salée pour vous. Avec une telle dépense, si elle n’est pas prise en charge, vous pouvez vous retrouver dans une situation financière délicate. Et c’est sans compter un éventuel rapatriement sanitaire nécessaire. Sans assurance voyage avec la garantie rapatriement médical, là encore, la dépense risque d’exploser.

Quelle prise en charge si vous devez aller aux urgences à l’étranger ?

La carte européenne d'assurance maladie (CEAM)

Crédit photo : Shutterstock – Ascannio

Ce qui est important c’est, certes, de savoir combien coûte d’aller aux urgences à l’étranger. Mais l’autre élément essentiel concerne le remboursement de cette dépense. Cela va tout d’abord dépendre de l’endroit où vous êtes parti·e·s en voyage.

Aller aux urgences en Europe

Lorsque vous partez faire un séjour en Europe, vous devez faire une demande de Carte Européenne d’Assurance Maladie. Certes, la CEAM n’est pas obligatoire, mais vous allez constater qu’elle peut être très utile en cas d’hospitalisation en urgence (elle est naturellement utile également si vous allez simplement voir un médecin).

Grâce à cette carte, si vous partez dans un pays de l’Union européenne, il vous suffit de la présenter à l’hôpital dans lequel vous êtes admis·e·s en urgence, vous pouvez être pris·e·s en charge par la Sécurité sociale française et même bénéficier d’une avance de frais. Dans le cas contraire, vous devez, à votre retour, faire une demande de remboursement via le formulaire « soins reçus à l’étranger » S3125.

Attention toutefois, cette solution est loin d’être miraculeuse. En effet, vous pouvez être pris en charge·e·s au regard des tarifs pratiqués dans le pays de votre séjour ou de la France. Mais, quoi qu’il en soit, il y a fort à parier que la prise en charge ne sera pas intégrale et que vous devrez payer vous-même une partie de la dépense.

Être admis aux urgences hors Union européenne

Si vous partez en voyage à l’autre bout du monde, cette fois, vous ne pouvez bénéficier d’aucune avance de frais. Les soins hospitaliers accordés par le service d’urgence devront être payés par vous-même à votre sortie. À votre retour en France, une fois de plus, vous devrez faire une demande en remplissant le formulaire « soins reçus à l’étranger » et en joignant les factures acquittées et autres justificatifs pouvant attester de l’urgence de la prise en charge. Mais, là encore, le remboursement ne sera pas à la hauteur de vos espérances. Ainsi, pour aller aux urgences à l’étranger, mieux vaut être couvert·e·s.

L’importance de l’assurance voyage pour préserver votre budget et votre santé

Aller aux urgences à l'étranger

Crédit photo : Shutterstock – Syda Productions

En cas de passage aux urgences à l’étranger, vous l’aurez compris, mieux vaut être bien assuré·e·s. La prise en charge des urgences sur le plan financier sera consécutive au niveau de vos garanties.

Une assurance voyage avec la carte bancaire pour régler le service des urgences

Avec une carte bancaire de type Visa Premier ou Mastercard Gold, il est tout à fait possible d’ambitionner une prise en charge. Urgences pédiatriques, urgences psychologiques ou même urgence vitale, veillez toutefois à consulter la nature réelle de vos garanties. L’assurance de votre carte bancaire peut parfaitement présenter des exclusions.

L’autre point de vigilance concerne le plafond d’indemnisation. En effet, il vous suffit de consulter les conditions générales de votre carte bancaire pour découvrir ces plafonds. Ils doivent être à la hauteur selon le pays que vous visitez. Nous l’avons évoqué, aller aux urgences à l’étranger peut avoir un coût variable. Y aller aux États-Unis ne vous coûtera pas le même prix que si vous vous étiez rendu·e·s aux urgences de l’hôpital de Katmandou. Si vous choisissez une carte bancaire notamment pour son assurance voyage, veillez à ce qu’elle soit conforme à vos besoins réels.

Une assurance voyage indépendante pour être parfaitement protégé·e·s

Pour une visite médicale classique, pour les premiers soins, pour une hospitalisation de courte durée et des examens complémentaires ou pour une prise en charge médicale longue, l’assurance voyage est mieux adaptée. En effet, cette fois, vous allez pouvoir moduler vos garanties. Les différentes compagnies d’assurance vous permettent d’obtenir une protection de base à laquelle vous pouvez ajouter des options, jouer avec les plafonds, etc.

Dès lors que votre état de santé le permet, tentez de contacter votre assurance voyage dès votre arrivée aux urgences. Si vous êtes accompagné·e·s, veillez à ce que la personne partie en voyage avec vous le fasse. Cela va permettre de déclarer le sinistre et d’assurer une prise en charge dans le cadre de soins urgents. Plus la déclaration se fera tôt, plus vous aurez de chances de bénéficier d’une avance de frais de la part de votre assurance. Car, même si vous savez que vous êtes remboursé·e·s par votre assureur, au regard du prix des urgences à l’étranger, vous n’avez pas nécessairement l’argent disponible sur votre compte.

Nous vous invitons, avant de souscrire une assurance voyage, à bien vérifier si vous êtes réellement pris en charge. En effet, il peut exister certaines carences. Par exemple, une prise en charge en cas d’hospitalisation peut ne s’activer que si vous êtes hospitalisé·e·s a minima deux jours. Une fois n’est pas coutume, nous vous invitons à être très vigilant·e·s lorsque vous signez votre contrat, c’est l’assurance de passer des vacances plus sereines.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire