Quels frais médicaux sont pris en charge par votre assurance voyage ?

avatar
Réservez votre assurance voyage Voir les offres

Une assurance voyage, c’est bien mais les frais médicaux c’est mieux ? Et si l’on associait les deux pour votre prochain voyage ?

Dans le cadre d‘un voyage à l’étranger, la Sécurité sociale offre une couverture peu adaptée. C’est pourquoi l’assurance voyage s’impose comme la garantie la plus complète capable de réduire votre reste à charge et de vous indemniser pour les frais médicaux à l’étranger. Découvrons les soins pris en charge et la solution pour trouver la meilleure assurance voyage.

À lire aussi :
Comparatif assurance voyage : quelles sont les meilleures assurances voyages ?
Il m’arrive quelque chose en voyage : que faire si je n’ai pas d’assurance ?
Quels sont les différents types d’assurance voyage ?

Les frais médicaux remboursés par l’assurance voyage

Le remboursement des frais via la CEAM

Crédit photo : Shutterstock – Wolfgang Filser

La couverture médicale accordée par l’assurance voyage va dépendre de la nature des garanties que vous avez souscrit. Tous les contrats ne se valent pas, chaque assureur est libre de proposer ses propres garanties.

Toutefois, de manière générale, la couverture de base est assez similaire. Ainsi, lorsque l’on évoque les frais médicaux, on parle de soins et traitements liés à une maladie ou un accident sur place.

Si vous attrapez la grippe en Espagne, si vous souffrez d’une gastro-entérite en Inde ou si vous chutez lors d’une randonnée dans le Yucatan, l’assurance voyage doit pouvoir vous prendre en charge. Elle va vous indemniser pour les consultations chez un médecin, pour les différents examens nécessaires (radio, etc.) mais aussi pour les traitements médicamenteux qui s’imposent.

Assurance voyage : dois-je avancer les frais médicaux

Cela va dépendre de la garantie souscrite. Certains assureurs ne proposent qu’un remboursement a posteriori, vous devez donc faire l’avance de frais. Cela peut être handicapant au regard du prix des consultations dans certains pays tels que les États-Unis ou le Canada. À raison d’environ 100 dollars pour un généraliste, tout le monde ne peut se permettre d’avancer les frais.

Certaines assurances voyage proposent le règlement direct des soins médicaux s’ils sont réalisés dans un réseau de santé spécifique. Cette prise en charge est à considérer si vous souhaitez préserver votre budget vacances.

Les plafonds de remboursement pour les soins médicaux

Bien choisir son assurance voyage, c’est consulter les plafonds de remboursement. Certes, cette assurance va prendre en charge vos frais médicaux, mais jusqu’à quel point ? N’oubliez pas que, dans certains pays, les frais sont exorbitants. Par conséquent, mieux vaut prévoir un plafond élevé. Faites un comparatif des différents plafonds pour trouver la couverture la plus adaptée à votre séjour à l’étranger.

À lire aussi : Comment se faire rembourser avec son assurance voyage ?

Les exclusions de l’assurance voyage

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance, il y a de manière assez systématique des exclusions. Cela peut avoir de graves conséquences sur le plan financier. Lisez bien votre contrat pour connaître ses exclusions et ne signez pas si vous pensez que ces exclusions sont trop restrictives.

De manière générale, pour l’assurance voyage, les frais médicaux sont bien pris en charge, s’il est avéré que les dépenses étaient imprévisibles. Ainsi, si vous êtes tombé·e·s malade avant de partir et que vous avez besoin d‘un suivi, il est fort probable que vos soins médicaux ne soient pas remboursés.

Nous avons également évoqué un accident. Si vous chutez lors d’une randonnée, vous êtes indemnisé·e·s. En revanche, si vous avez un accident de parachute, seule la garantie accident sports extrêmes s’applique. Si vous ne l’avez pas souscrite, vous ne serez pas pris en charge.

La franchise de l’assurance voyage pour les soins médicaux

Soyez vigilant·e·s au moment de signer votre contrat. Bien choisir son assurance voyage pour le remboursement des frais médicaux, c’est lire toutes les petites lignes du contrat.

Si une assurance vous propose un prix extrêmement compétitif avec des plafonds de remboursement élevés, soit elle n’est pas chère, soit il y a une information importante à prendre en compte. Il n’est pas rare que l’assurance voyage impose une franchise. Par exemple, pour la consultation d’un médecin, elle peut proposer une franchise de 30€, voire plus. Essayez, dans la mesure du possible et en fonction du prix de la cotisation, de trouver une assurance voyage sans franchise.

La prise en charge des frais en cas d’hospitalisation à l’étranger

Être hospitalisé

Crédit photo : Shutterstock – Jacob Lund

Lorsque l’on évoque les frais médicaux, on pense également à des frais plus élevés qu’une simple consultation chez un médecin. Les frais d’hospitalisation peuvent être extrêmement coûteux. Aux États-Unis, il faut compter des milliers, voire des dizaines de milliers de dollars. Comment les prendre en charge sans la souscription d’une assurance voyage ? Celle-ci vous couvre si vous êtes accidenté·e·s et que vous devez vous faire opérer ou si vous tombez malade et que cela nécessite une hospitalisation. Si les soins sont trop lourds, elle peut, dans le cadre de vos garanties d’assurance, prendre en charge votre rapatriement médical.

Attention une fois de plus : avant de souscrire une assurance voyage, vérifiez les plafonds, les exclusions, les franchises, mais aussi les carences. La carence est le délai durant lequel vous cotisez, mais vous n’êtes pas couvert·e·s. Ainsi, vous pouvez avoir une carence de 15 jours, ce qui signifie que les 15 premiers jours durant lesquels vous êtes assuré·e·s, votre hospitalisation n’est pas prise en charge. Vous pouvez aussi avoir une carence à l’entrée à l’hôpital. L’assurance voyage peut ne prendre en charge votre hospitalisation qu’à partir du troisième jour par exemple.

Soins médicaux : assurance voyage ou Sécurité sociale ?

Carte Vitale - Assurance Maladie

Crédit photo : Shutterstock – Pixavril

L’Assurance maladie propose une prise en charge des soins médicaux. Au sein de l’Union Européenne ou de l’Espace Économique Européen, la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) vous permet de ne pas faire d’avance de frais. Hors de cette zone, pour des soins urgents et imprévus, vous pouvez faire une demande remboursement à votre retour. Or, la prise en charge ne sera pas à la hauteur de vos attentes. Elle ne rembourse pas les frais réels, mais uniquement en fonction du tarif conventionnel de la Sécurité sociale.

Vous pouvez également, si vous avez une carte bancaire haut de gamme de type Visa Premier ou Mastercard Gold, bénéficier d’une prise en charge de vos frais médicaux. Il faudra toutefois vérifier que les plafonds ne soient pas trop faibles et que les exclusions, franchises et carences ne soient pas un frein à cette prise en charge.

Faire un comparatif des assurances voyage pour réduire le reste à charge

Remplir le formulaire d'assurance voyage

Crédit photo : Shutterstock – 279photo Studio

Vous partez de temps à autre ou êtes un véritable globe-trotter, vous devez trouver l’assurance voyage qui correspond à vos attentes. Personne n’est à l’abri de tomber malade ou d’être accidenté·e·s durant son voyage. Pour cela, un comparatif s’impose. En effet, Chapka Assurances vous proposera certaines garanties, Mondial Assistance (Allianz) une autre protection tandis qu’Avi International ou Europ Assistance vous proposeront une autre couverture. Sachez dénicher le meilleur rapport qualité/prix pour que votre séjour à l’étranger ne se transforme pas en cauchemar financier.

À lire aussi : Quels frais dentaires sont couverts par l’assurance voyage ?

Vous l’avez compris, le leitmotiv est personnaliser. Votre assurance doit s’adapter à votre profil. Désormais, vous êtes en mesure de souscrire une assurance, adaptée à vos besoins.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire