La Slovénie en Camping-Car : location, conseils, aires, itinéraires

avatar
Jolie vue en Slovénie
Réservez votre camping-car pour la Slovénie Voir les offres

Vous souhaitez visiter la Slovénie en camping-car ou van aménagé ? Retrouvez tous nos conseils pratiques dans cet article !

Indépendante depuis 1991, la Slovénie est de loin, l’ancienne république yougoslave la plus avancée. Parmi les secteurs de réussite figure le tourisme. Il faut dire que le pays offre de superbes paysages et une nature préservée.

Pour les aventuriers, baroudeurs ou tout simplement ceux souhaitant tenter l’aventure, la Slovénie peut idéalement se découvrir en camping-car ou van. La superficie très réduite du pays, à peine plus grand que l’Île-de-France, facilite la découverte des lieux remarquables sans se presser.

Cet article recense toutes les informations pratiques pour vous permettre de préparer votre visite de la Slovénie en camping-car. Vous trouverez notamment des idées d’itinéraires, les règles de circulation à connaître, les aires de camping les plus importantes et la meilleure période pour visiter la Slovénie.

À lire aussi : Les 13 plus beaux endroits à visiter en Slovénie

Idées d’itinéraires en Slovénie en camping-car

La Slovénie en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – Alex Kotlov

Au vu de la petite taille de la Slovénie et du peu d’intérêt présenté par l’est du pays, nous ne proposons pas d’itinéraire d’un mois. Si vous y tenez vraiment, vous pouvez prendre l’itinéraire deux semaines et doublez chaque journée. Par exemple, si vous avez un trajet de A à B, vous pouvez restez à B le lendemain pour visiter plus longuement et vous reposer.

Chaque jour, l’objectif est de s’arrêter à chaque étape mentionnée voire plus si vous trouvez quelque chose grâce à vos propres recherches. Les temps de trajet sont indicatifs et ne tiennent pas compte des arrêts éventuels pour des visites ou du repos.

Réserver votre camping-car pour la Slovénie

Partir une semaine

  • Jour 1 : Ljubljana – Postojna – Château de Predjama (63 kilomètres, 50 minutes de trajet) ;
  • Jour 2 : Château de Predjama – Grotte de Skocjan – Koper – Piran (84 kilomètres, 1h20 de trajet) ;
  • Jour 3 : Piran – Idrija – Lac de Bohinj (185 kilomètres, 3h15 de trajet) ;
  • Jour 4 : Lac de Bohinj – Lac de Bled (23 kilomètres, 25 minutes de trajet) ;
  • Jour 5 : Lac de Bled – Soteska Vintgar – Cascade Pericnik – Kranjska Gora (49 kilomètres, 1 heure de trajet) ;
  • Jour 6 : Kranjska Gora – Trenta – Kobarid (67 kilomètres, 1h35 de trajet) ;
  • Jour 7 : Kobarid – Ladja Lucija – Ljubljana (118 kilomètres, 2 heures de trajet).

Partir deux semaines

  • Jour 1 : Journée découverte à Ljubljana ;
  • Jour 2 : Ljubljana – Kranj – Zgornje Jezersko (58 kilomètres, 1h05 de trajet) ;
  • Jour 3 : Zgornje Jezersko – Lac de Bled (56 kilomètres, 50 minutes de trajet) ;
  • Jour 4 : Journée autour de Bled ;
  • Jour 5 : Lac de Bled – Soteska Vintgar – Cascade Pericnik – Kranjska Gora (49 kilomètres, 1 heure de trajet) ;
  • Jour 6 : Journée à Kranjska Gora ;
  • Jour 7 : Kranjska Gora – Trenta – Žaga (53 kilomètres, 1h20 de trajet) ;
  • Jour 8 : Žaga – Kobarid – Ladja Lucija – Lac de Bohinj (93 kilomètres, 2h05 de trajet) ;
  • Jour 9 : Journée autour de Bohinj avec le plateau de Pokljuka ;
  • Jour 10 : Lac de Bohinj – Idrija – Postojna (113 kilomètres, 2h25 de trajet) ;
  • Jour 11 : Journée autour de Postojna avec la grotte de Postojna et le château de Predjama ;
  • Jour 12 : Postojna – Grotte de Skocjan – Koper – Piran (84 kilomètres, 1h20 de trajet) ;
  • Jour 13 : Journée détente à Piran et aux alentours ;
  • Jour 14 : Piran – Ljubljana (121 kilomètres, 1h25 de trajet).

Quel budget pour voyager en camping-car en Slovénie ?

Jolie route de montagne

Crédit photo : Shutterstock – kavram

Louer un camping-car en Slovénie n’est pas chose aisée mais n’est pas impossible non plus. Par contre, soyez prévenu : ce n’est pas donné ! Première possibilité, vous pouvez réserver en ligne sur Outdoorsy. Pour 170€ par jour, auxquels s’ajoutent environ 550€ de frais divers dont l’assurance, on trouve des camping-car de haut standing. La location peut être effectuée en ligne et vous pouvez demander la délivrance à l’aéroport. Autre possibilité, vous pouvez aussi réserver auprès d’agences locales sur place et c’est bien moins cher en général.

Les stationnements gratuits sont tellement nombreux que vous en trouverez facilement. Ainsi, nombreuses aires de camping sont accessibles sans frais. De même, des particuliers mettent à disposition leur terrain et des sites internet spécialisés les répertorient. Bien-sûr, un pourboire est le bienvenu.

Il est possible d’ajouter 50€ de stationnement par semaine, au cas où vous souhaiteriez loger quelques nuits dans des aires plus luxueuses. Enfin, pour l’essence, ce n’est qu’une estimation étant donné que cela dépend de nombreux facteurs. Même chose pour les péages car il est possible de ne pas emprunter les autoroutes. Attention néanmoins aux détours qui sont parfois très longs.

Le budget mentionné est donc une moyenne haute. Vous pouvez le faire baisser, notamment en louant un camping-car directement sur place.

Réserver votre camping-car pour la Slovénie

Budget moyen pour 1 semaine  :

  • Location + assurance du camping-car : 1 800€ ;
  • Essence + péage : 130€ (dont 30 € de vignette) ;
  • Stationnement : 50€
  • Total : 1 980€

Budget moyen pour 2 semaines :

  • Location + assurance du camping-car : 3 600€ ;
  • Essence + péage : 260€ (dont 60 € de vignette) ;
  • Stationnement : 100€
  • Total : 3 900€

Conduire en Slovénie en camping-car : les règles de circulation à connaître

Quels documents avoir à bord ?

Le pays étant membre de l’Union européenne, vos documents français seront valables sur les routes slovènes. En premier lieu, votre permis de conduire adéquat, si possible nouvelle version, le certificat d’immatriculation du véhicule et la preuve du contrôle technique à jour.

Pour les autres documents, il est bien entendu indispensable que votre assurance couvre vos déplacements en Slovénie. Pour cela, munissez-vous d’une carte internationale d’assurance et d’un constat européen d’accident. Vous pouvez acquérir cette carte verte auprès de votre assureur français ou directement en Slovénie, auprès d’une agence ou d’un particulier.

Quelles sont les limitations de vitesses ?

Jolie vue en Slovénie

Crédit photo : Shutterstock – mira202020

En théorie, les limitations de vitesse sont les suivantes :

  • 50km/h en ville et agglomération hors zone 30 ;
  • 90km/h sur les routes hors agglomération ;
  • 110km/h sur les autoroutes « bleues » ;
  • 130km/h sur les autoroutes « vertes ».

En pratique, les camping-cars ont une limitation réduite. Si le véhicule pèse plus de 3,5 tonnes, la limite est fixée à 80km/h. Si le camping-car pèse moins, la limite est alors de 100km/h.

Le carburant

Carburant

Crédit photo : Shutterstock – ThePowerPlant

Il est très aisé de trouver des stations d’essence en Slovénie, peu importe la route. Le prix varie selon les marchés et il est difficile de donner une fourchette. Seule certitude, c’est en général 30 à 40 % moins cher qu’en France. Ainsi, lorsque le litre est à 1,40 € en France, il est autour de 1,05 € en Slovénie.

Alcool au volant

La réglementation slovène est très sévère : 0.05 mg / 100 ml de sang, autant dire quasiment rien. C’est même 0 tout court pour les jeunes conducteurs. Toute infraction est sévèrement réprimée et vous conduit en cellule de dégrisement même après un verre de vin.

Ainsi, pour le coup, on peut clairement dire qu’en Slovénie, celui qui conduit est celui qui ne boit pas !

Péages d’autoroute en Slovénie : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Autoroute en Slovénie

Crédit photo : Shutterstock – Roman Babakin

Il y a deux types d’autoroutes en Slovénie : les panneaux bleus et les panneaux verts.

Les panneaux verts sont des autoroutes identiques aux nôtres. Quant aux panneaux bleus, ce sont en fait nos routes séparées par un terre-plein central, à quatre voies minimum, parfois appelées « autoroutes urbaines ».

Pour circuler sur une autoroute en Slovénie, il est obligatoire d’acheter une vignette et de la coller sur le pare-brise. Si votre camping-car de location ne l’a pas, c’est la première chose à acheter. L’absence de cette vignette est réprimée par une amende fixée entre 300 et 800 € !

Le prix de la vignette dépend du poids du véhicule et de sa durée de validité. Ainsi, pour un camping-car dont le poids ne dépasse pas 3,5 tonnes, soit la grande majorité, le tarif est fixé à 15€ pour une semaine de validité, 30€ pour un mois et 110€ pour un an. Pour les plus de 3,5 tonnes, le tarif est multiplié par deux. Bien entendu, il n’y a pas de péage à payer par la suite.

Réserver votre camping-car pour la Slovénie

Autres informations à savoir sur la conduite en Slovénie en camping-car

  • Les feux de circulation doivent être allumés de jour comme de nuit ;
  • Les pneus hiver ou neige sont obligatoires entre le 15 novembre et le 15 mars ;
  • Les autres règles sont identiques au code de la route français.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez visiter la Slovénie en camping-car, mais vous ne possédez pas de véhicule ? Désormais, il est très simple de louer ces véhicules entre particuliers, surtout en France. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. Il faudra le signer dès votre retour de Slovénie, et une fois fait, le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Les aires de camping-car en Slovénie : où stationner ?

Où se stationner en Slovénie

Crédit photo : Caramaps

Malgré la petite superficie du pays, il y a de très nombreuses aires de camping-car en Slovénie. Vous avez donc l’embarras du choix. Parmi les incontournables, citons par exemple Camping Bled près de lac, Camp Zlatorog près du lac de Bohinj ou l’Eco River Camp sur la route entre Ljubljana et Bled. Notez qu’il y a des aires de camping proche de tous les sites incontournables. N’hésitez pas à consulter un site internet ou une application comme Caramaps pour trouver des aires locales.

Voici quelques règles de bonne conduite à tenir :

  • Le camping sauvage est interdit, il est donc fortement déconseillé à moins d’être très discret ;
  • La Slovénie est un pays très protecteur de l’environnement, respectez donc la nature autour de vous.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Slovénie ?

Le meilleure période pour partir

Crédit photo : Shutterstock – Rene Walter

Si la Slovénie peut se visiter toute l’année, le voyage est sensiblement différent selon la période choisie. Ceux qui veulent voir de la neige pourront choisir les mois de décembre à février. En revanche, vous êtes prévenu : pneus hiver et chaînes obligatoires, certaines routes et aires de camping sont fermées. C’est la période avec le moins de touristes.

Pour les autres, la Slovénie est accueillante de mars à novembre, avec une préférence pour les mois de mai à juin et septembre-octobre. La météo est en générale clémente, pas trop chaude et il y a moins de touristes qu’en juillet-août.

Alors, prêt à partir en Slovénie en camping-car ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?
3 avis (5/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou