Visiter la Cité interdite de Pékin : billets, tarifs, horaires

avatar

Désireux de partir en Chine, l’Empire du Milieu ? Alors ne manquez pas de découvrir la fascinante Cité Interdite, merveille historique classée à l’UNESCO depuis 1987 !

La Cité interdite est le nom habituellement donné au palais impérial de Pékin, gigantesque édifice construit il y a plus de 600 ans. C’est, avec la Grande Muraille de Chine, le point d’intérêt touristique le plus visité du pays ! Cet espace gigantesque est le plus grand palais du monde et, en raison de la taille du lieu, il est nécessaire de s’organiser pour visiter la Cité interdite à Pékin afin de ne pas s’épuiser inutilement dans cet espace démentiel.

Nous vous avons donc préparé un guide de voyage aux petits oignons contenant toutes les informations pratiques nécessaires : un rapide historique, les attractions majeures de ce haut lieu de la culture chinoise, ainsi que les accès à privilégier, les horaires et les tarifs : alors, on va visiter la Cité interdite à Pékin ?

À lire aussi : Les 5 choses incontournables à faire à Pékin

Histoire de la Cité interdite de Pékin

Cité Interdite

Au tout début du XV° siècle, l’empereur régnant Yongle, de la dynastie Ming, décida de déplacer la capitale, alors située à Nanjing, à Beijing (Pékin, en français). Il fallut dès lors créer un palais à la mesure de sa puissance : la construction de la Cité interdite débuta en 1406 et s’acheva moins de quinze ans plus tard, ce qui, pour l’époque, constitue un tour de force sans précédent ! Plus de deux cent mille ouvriers participèrent à la construction de ce complexe palatial monumental, aujourd’hui encore le plus grand du monde : il s’étend sur 72 hectares, mesure 960 mètres de long pour 750 de large, et est entouré d’une muraille de près de 10 mètres de haut abritant pavillons, temples, palais et jardins. Majoritairement construite en bois, les matériaux affluèrent des quatre coins de l’empire et leur assemblage démontra un savoir-faire architectural impressionnant.

Au cours de son histoire, la Cité interdite -dont l’accès était extrêmement réglementé et que le commun des mortels ne pouvait approcher et regarder sous aucun prétexte, d’où son nom- sera détruite puis reconstruite à de nombreuses reprises : la plupart des édifices visibles actuellement datent du XVIII° siècle. Elle fut le lieu de vie d’une vingtaine d’empereurs de la dynastie Ming et Qing, entre 1420 et 1924, jusqu’à ce que Puyi, le dernier empereur, soit chassé après un putsch : dès lors, elle ouvrit ses portes au public chinois et lui permit de visiter la Cité interdite à Pékin, cet espace prohibé pendant 500 ans, et renommé « Gugong Bówùyuàn », qui signifie « Musée du Palais » en chinois.

Que voir et faire à la Cité interdite de Pékin ?

Cité Interdite

La Cité interdite comporte 980 bâtiments abritant de nombreuses reliques typiques de la civilisation chinoise. Anecdote amusante : de tout temps, on comptait dans la Cité interdite 9999 pièces, car seules les divinités pouvaient se permettre de bâtir des édifices possédant plus de 10000 pièces ! En fait, ce nombre était gonflé et on dénombre, depuis une étude de 1973, un total d’un peu plus de 8700 pièces -ce qui est déjà colossal, bien entendu.

Celles-ci renferment des collections historiques et des légendes passionnantes qu’il sera possible de découvrir tout au long de votre parcours sur place ! En fait, les six palais situés exactement sur l’axe central sont les plus importants et donc, les plus prisés des touristes, qui ne visitent que ceux-ci avant d’achever leur visite par celle du jardin impérial, au nord. Ces palais renferment des expositions mettant en lumière le quotidien impérial : citons pèle-mêle le palais du Culte des Ancêtres et sa galerie des Horloges, la galerie des Bronzes dans le palais de la Grâce Céleste, les porcelaines et céramiques splendides ayant trouvé place dans le palais de la Gloire Littéraire ou les peintures et calligraphies du palais de la Prouesse Militaire !

Certains endroits, moins fréquentés, valent également le détour lorsqu’on vient visiter la Cité interdite à Pékin, comme la chambre de l’empereur dans le Palais de la Nourriture de l’Esprit, ou le Palais de la Tranquillité Bienveillante qui abritait.. ses femmes. Notons également la présence du Pavillon de la profondeur littéraire, où prit place, comme son nom l’indique, la bibliothèque impériale, et qui se distingue comme l’unique bâtiment du complexe recouvert de tuiles vertes.

Réservez votre billet pour visiter la Cité Interdite de Pékin

Comment visiter la Cité interdite de Pékin ?

Malgré la taille de la ville, gigantesque, il est aisé de venir visiter la Cité interdite à Pékin : le lieu est situé exactement au cœur de la métropole, en plein centre-ville. Bien que plusieurs portes donnent accès à la Cité interdite, nous vous recommandons de pénétrer ce site unique par la monumentale place Tian An Men, juste devant la Cité interdite à Pékin, accessible via le métro aux arrêts « Tian An Men West » ou « Tian An Men East » ; mais aussi en taxi, encore très abordables et qui pullulent dans la ville !

Horaires & Tarifs de la Cité interdite de Pékin

Cité Interdite

HORAIRES

Il est possible de visiter la Cité interdite à Pékin de 8h30 à 17h d’avril à octobre, et de 8h30 à 16h30 entre novembre et mars, sauf le lundi ou le palais est fermé. Nous vous conseillons particulièrement, en cas de visite lors de la saison estivale, de commencer votre visite sitôt le site ouvert : il y aura moins de monde, d’une part, et les températures élevées à Pékin lors de la saison seront plus supportables !

TARIFS

Côté tarif, l’entrée est extrêmement abordable compte tenu de l’importance culturelle du lieu : de novembre à mars, il vous en coûtera 40 yuan, soit 5,30 €. Et d’avril à octobre, 60 yuan, soit un peu moins de 8 € ! Un audioguide sera mis à votre disposition pour 40 yuan afin de vous permettre de bien appréhender l’endroit et de ne rien rater de votre passage lorsque vous viendrez visiter la Cité interdite à Pékin.

Réservez votre billet pour visiter la Cité Interdite de Pékin

BON A SAVOIR

Visiter la Cité interdite de Pékin nécessite de bien préparer sa venue. Du temps de visite à l’accessibilité du site, nous vous avons listé les points les plus importants :

– Comptez au moins quatre heures pour visiter la Cité interdite à Pékin : en fait, c’est au total plus d’un million d’œuvres d’art qui peuvent être admirées dans les collections du Musée du Palais ; quelles que soient celles que vous choisirez, vous en prendrez plein les yeux et ramènerez des souvenirs impérissables !

– Les animaux ne sont pas admis dans l’enceinte de la Cité interdite de Pékin

– Les photographies sont autorisées dans la plupart des pièces mais vous n’aurez pas le droit d’utiliser le flash ou votre trépied

– Il est possible d’acheter de quoi se restaurer si l’on vient visiter la Cité interdite de Pékin

– Des vestiaires sont disponibles à l’entrée de la Cité interdite de Pékin

– L’axe central du musée du palais est accessible aux personnes en fauteuil roulant et aux autres visiteurs qui doivent éviter les escaliers. Un plan d’accès pour votre itinéraire de visite est disponible en cliquant sur ce lien.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (4/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
  1. bonjour Aurélien,
    merci pour toutes ces infos super interessantes!
    nous venons 4 jours avec nos 4 enfants pour visiter Pekin debut novembre du 8 au 12 (nous habitons Guangzhou depuis cet été).

    plusieurs questions:
    je vois qu’il y a un vestiaire à la cité interdite: est-ce que l’on peut laisser des bagages également?

    nous voulons aller une journée sur la grande muraille faire une ballade. pouvez-vous nous conseiller un tronçon à faire, sympa avec des enfants, avec de beaux paysages ( 4, 7, 10 et 11 ans mais bons marcheurs), pas touristique? je dirai 4 heures de marche?

    merci d’avance pour votre aide ! cordialement Clémence d’Ussel

Laisser un commentaire