Les 10 choses incontournables à faire à Grenoble

avatar

Que faire à Grenoble, le temps d’un séjour ? Entre Histoire et nature, voici quelques idées pour découvrir l’une des plus belles villes des Alpes !

Capitale du Dauphiné, Grenoble est une ville pleine de richesses. Entre les massifs du Vercors, de la Chartreuse et du Taillefer, elle affiche une vie culturelle dynamique. Son emplacement en fait aussi une destination de choix pour les sportifs. De la place Grenette à la Bastille, de la Résistance aux Jeux Olympiques d’hiver de 1968, elle dévoile mille facettes. Sans aucun doute, elle saura vous conquérir au détour de ses rues. Si vous vous demandez que faire à Grenoble, voici maintenant dix propositions !

A lire aussi : Les 7 endroits où faire du VTT dans les Alpes

1. La Bastille

visiter grenoble panorama depuis la bastille coucher de soleil

Crédit photo : Shutterstock / Stephane Debove

Cet ancien fort militaire est le site touristique le plus fréquenté de l’agglomération grenobloise. Édifié au XIXe siècle, il surplombe la ville. Aujourd’hui, il accueille une programmation diversifiée. Vous pouvez ainsi y découvrir des parcours aériens, des escapes games, mais aussi des musées et des restaurants. De plus, le site est classé Zone d’Intérêt Écologique pour sa faune et sa flore exceptionnelles. Les visiteurs cherchant que faire à Grenoble ne peuvent manquer la Bastille !

2. Place Grenette

fontaine place grenette a grenoble

Crédit photo : Shuttrstock / RossHelen

Que faire à Grenoble, si ce n’est flâner sur la place Grenette ? Celle-ci est la place principale de la ville depuis le XVIIe siècle. Elle accueillait alors un marché aux grains, ainsi qu’un marché aux bestiaux. Aujourd’hui, la place Grenette est un lieu de rendez-vous et de promenade idéal, avec ses cafés et ses magasins. De plus, vous pourrez y admirer une fontaine imposante en pierre de Sassenage. Baptisée Le Château d’Eau Lavalette, elle a été édifié en 1825. En vous approchant, vous y verrez quatre angelots chevauchant des dauphins.

3. Le musée de Grenoble

le 5 musee de grenoble a visiter

Crédit photo : Shuttertsock / Alkema Natalia

Si vous cherchez que faire à Grenoble quand il pleut, n’hésitez pas à découvrir le musée de la ville. Ouvert en 1798, celui-ci accueille plus de neuf cents œuvres d’art. Sa collection de peintures occidentales est particulièrement impressionnante. Du XIIIe au XXIe siècle, vous pourrez admirer des tableaux de maîtres flamands, espagnols ou néerlandais. Le musée possède également un fonds d’antiquités égyptiennes, rapportées par Champollion. Le musée de Grenoble est ouvert tous les jours, sauf les mardis et certains jours fériés. Vous pouvez vous y rendre entre 10 h et 18 h 30. Si le billet adulte coûte huit euros, celui pour les moins de dix-huit ans est gratuit !

4. Le téléphérique de Grenoble Bastille

visiter grenoble la bastille telepherique oeuf

Crédit photo : Shutterstock / Stephane Debove

Depuis 1934, ce téléphérique relie Grenoble au sommet de la Bastille, survolant le quartier Saint-Laurent. Il est surnommé « Les Bulles », à cause de la forme particulière de ses cabines. Si vous souhaitez l’emprunter, comptez à partir de cinq euros et soixante cents le billet aller-retour adulte. Pour les enfants, il vous reviendra à quatre euros et soixante centimes. Depuis juillet 2017, le téléphérique est équipé d’une webcam. Celle-ci prend des photos panoramiques de la ville à intervalles régulières. Rendez-vous sur le site officiel du téléphérique, vous vous verrez peut-être, sur la droite, en train de visiter Grenoble !

5. La passerelle Saint-Laurent

grenoble passerelle saint laurent avec vue sur les alpes

Crédit photo : Shutterstock / RossHelen

La passerelle Saint-Laurent enjambe l’Isère, reliant le Quai Mounier au Quai Jongkind. Il a été construit en 1837, puis modernisé en 1909. Il se trouve à l’emplacement du premier pont de la ville, bâti dès le XIe siècle. Ce lieu de passage, essentiel aux habitants, a subi de nombreux dommages au cours du temps. En effet, les crues de l’Isère l’ont fréquemment détruit. Lorsque l’on cherche que faire à Grenoble, impossible de faire l’impasse sur cet emblème de la ville !

6. Le parc Paul Mistral

parc paul mistral de grenoble

Crédit photo : Shutterstock / Pierre Jean Durieu

Poumon vert de la ville, le parc Paul Mistral s’étend sur vingt-et-un hectares. Il s’agit d’un ancien terrain militaire reconverti en parc en 1925. Différentes zones y sont aménagées, notamment pour la pratique de sports. En effet, on pourrait l’oublier, mais Grenoble a accueilli les Jeux Olympiques d’hiver en 1968. Le parc Paul Mistral en témoigne encore avec plusieurs vestiges. Parmi ceux-ci, vous pourrez admirer le Palais de Sport et l’anneau de vitesse. Le parc abrite également l’Hôtel de ville de Grenoble, ainsi qu’une tour de l’architecte Perret. Visiter Grenoble ne serait pas complet sans un tour au parc Paul Mistral !

7. Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère

musee de la resistance a grenoble

Crédit photo : Shutterstock / Mel Rebesco

Visiter Grenoble est l’occasion, pour les passionnés d’Histoire, de découvrir un musée unique. Le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère retrace six thématiques sur trois niveaux. Au rez-de-chaussée, vous suivrez la genèse et le déroulement du conflit, vécus depuis l’Isère. Le deuxième étage est consacré à l’entrée en Résistance et au maquis. La situation des Juifs à Grenoble entre 1939 et 1945 y est aussi abordée. Enfin, le dernier étage revient sur la répression et les déportations, ainsi que sur la Libération. Gratuit pour tous, le musée est ouvert tous les jours, en-dehors du mardi matin.

8. La Fontaine du Lion

fontaine de lion riviere isere grenoble

Crédit photo : Shutterstock / Lara EH Bofiliou

Si vous prévoyez de visiter Grenoble, vous ne pourrez manquer La Fontaine au Lion. Celle-ci est située place de la Cymaise, dans le quartier Saint-Laurent. Réalisée en 1843, elle est l’une des plus anciennes de la ville. Ses créateurs sont le sculpteur Sappey et le fondeur Crozatier, tout comme pour Le Château d’Eau Lavalette. Elle représente un lion maîtrisant les assauts d’un serpent, ysara en ancien français. C’est donc celui-ci qui donne son nom à la rivière Isère. Le lion, quant à lui, symbolise la ville de Grenoble. Cette fontaine témoigne des violentes crues qui ravagèrent la cité au XIXe siècle. Majestueuse, elle est un bel hommage à la ténacité des Grenoblois !

9. La cathédrale Notre-Dame de Grenoble et l’église Saint-Hugues

vue cathedrale de grenoble

Crédit photo : Shutterstock / Florent Lacroute

La construction de la cathédrale de Grenoble a débuté au Xe siècle, pour se terminer neuf siècles plus tard ! Au-delà de la beauté de son architecture, elle présente une particularité unique. En effet, elle est adossée directement à l’église Saint-Hugues. Les deux édifices communiquent d’ailleurs par un passage intérieur. À l’époque médiévale, ils faisaient partie du même ensemble de bâtiments religieux.

10. Le parc des Champs-Élysées

grenoble champs elysees vue sur les montagnes coucher de soleil

Crédit photo : Shutterstock / Stephane Debove

Face au stade Lesdiguières, ce parc est l’endroit parfait où passer une journée. Il dispose d’un parcours sportif et d’un immense bassin, ainsi que d’installations pour les enfants. Ces derniers seront ravis de profiter des aires de jeux ou du trajet en petit train ! Facilement accessible, ce parc est le cadre idéal pour vos envies de pique-nique durant votre séjour à Grenoble.

Comment aller à Grenoble

En avion

L’aéroport Grenoble Alpes Isère se trouve à une trentaine de minutes du centre-ville, en empruntant l’A48. Pour venir visiter Grenoble, c’est donc un moyen de locomotion pratique. Il est desservi par un grand nombre de compagnies en provenance de France ou de pays européens. Différentes possibilités vous sont ensuite offertes pour le transfert jusqu’à la ville : taxis, navettes, etc. N’hésitez pas à effectuer votre recherche de billets sur le site de notre partenaire Skyscanner, comparateur de vols en ligne. Vous trouverez ainsi des billets à un prix attractif pour venir visiter Grenoble.

En train

Grenoble est également facilement accessible en train. La gare, au cœur de la ville, est desservie par plusieurs lignes, y compris en provenance de Suisse et d’Italie. Elle accueille aussi bien des TGV que des trains régionaux. Pour vous déplacer par la suite, le réseau des transports en commun se révèle simple et pratique pour visiter Grenoble.

En voiture

Si vous souhaitez être entièrement autonome, vous pouvez également vous rendre à Grenoble en voiture. Plusieurs autoroutes, dont l’A48, l’A49 et l’A41, convergent vers la ville. Cependant, attention : entourée de montagnes, la ville n’est pas toujours facile d’accès ! Vous risquez donc de rencontrer des embouteillages.

Si vous venez en train ou en avion, il est vivement conseillé de louer une voiture afin de pouvoir découvrir les environs. La région de Grenoble est pleine de trésors naturels à découvrir de toute urgence ! Alors pourquoi vous confiner à la ville ?

Où loger à Grenoble ?

Visiter Grenoble implique de prévoir un logement sur place. Heureusement, la capitale du Dauphiné regorge de possibilités, selon votre budget. Vous pouvez ainsi choisir une location via AirBnB, pour une soixantaine d’euros environ par nuit. Vous pouvez également vous tourner vers les chambres d’hôtel. Pour deux adultes, la nuit vous reviendra à soixante-dix euros, en moyenne. Si vous souhaitez un maximum de confort durant votre séjour, des hôtels haut-de-gamme sont disponibles. Une nuit pour deux personnes vous reviendra alors entre cent cinquante et deux cents euros. En fonction de vos dates de séjour, le prix de ces hébergements peut varier. Enfin, à la belle saison, essayez le camping en Isère ! La location d’un emplacement coûte à partir de trente-cinq euros.

Avec ces quelques conseils, vous savez désormais que faire à Grenoble lors d’un prochain séjour en Isère !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire