Les 10 choses incontournables à faire à Bogotá

avatar
Réservez vos visites & activités à Bogotá Voir les offres

Vous cherchez quoi faire à Bogotá ? Laissez-vous par son centre historique, ses rues animées et la richesse de ses musées !

Demeurant à 2600 mètres dans la Cordillère des Andes, Bogotá est une ville dynamique. Elle est le centre politique, historique et économique de la Colombie. Les Muiscas l’ont élue comme domicile bien avant l’arrivée des colons espagnols et ces derniers l’ont par la suite développée.

Coincée entre diverses montagnes, la ville comprend aujourd’hui plus de 8 millions d’habitants. Visiter Bogotá peut à première vue paraître étouffant, mais vous vous laisserez rapidement séduire par son énergie, la richesse de son centre historique et ses musées.

1. Le Centre Hitorique

Candelaria, Bogotá

Crédit Photo : Shutterstock / Jess Kraft

La Candelaria est le plus ancien et le plus beau quartier de Bogotá. Il est recouvert de résidences coloniales, restaurantcos, bar et auberges.

Dans cette partie, considérée comme la plus intéressante de la ville, vous trouverez les principaux musées et églises. N’oubliez pas d’aller admirer les graffitis situés sur les hauteurs. De quoi vous ravir si vous cherchiez quoi faire à Bogotá.

Malheureusement, le centre historique est aussi réputé pour sa criminalité. En journée, la présence en nombre de la police réduit les risques. De nuit, veillez à rester dans les rues fréquentées.

2. Le Musée de l’Or

Musée de l'or, Bogotá

Crédit Photo : Shutterstock / OSTILL is Franck Camh

Le Musée de l’Or ou Museo del Oro est un lieu à ne manquer sous aucun prétexte si vous désirez visiter Bogotá. Il possède la plus grande collection au monde d’artefacts de ce minéral. À travers cette exposition, il vous sera possible d’admirer le travail des diverses civilisations précolombiennes.

La visite commence par une explication sur les différents alliages composés d’or, d’ardent, cuivre et platinium. Elle décrit également les multiples techniques pour travailler chaque matériau.

Vous vous laisserez ensuite enchanter par l’extraordinaire collection d’objets préhispaniques. La pièce maitresse de l’exposition est la représentation miniature du radeau de Zipa. Ce dernier a donné naissance à la légende de l’El Dorado.

3. Le Musée Botero

Musée Botero, Bogotá

Crédit Photo : Shutterstock / posztos

Fernando Botero est l’artiste le plus connu de Colombie avec l’écrivain Gabriel Garcia Marquez. Peintre et sculpteur, il est une image dominante de la Colombie, et ce depuis plusieurs décennies. Ses oeuvres jouent sur la disproportion et traitent de divers sujets, dont l’histoire récente de Colombie.

Bien qu’originaire de Medellin, la grande majorité de ses oeuvres est exposée au Musée Botero de Bogotá. Il s’agit d’un passage nécessaire pour appréhender le travail d’un homme qui a contribué à façonner le visage de la culture colombienne.

4. Escalader le Montserrat

Monserrat, Bogotá

Crédit Photo : Shutterstock / sduraku

Il s’agit d’une des icônes de la ville. Perché au-dessus de Bogotá, il vous est possible d’admirer le Sanctuario de Monserrate et de profiter de la vue imprenable sur la ville. Pour vous y rendre, vous pouvez prendre le téléphérique ou le funiculaire. Les plus braves d’entre vous s’attaqueront aux 1500 marches. Son ascension est une chose à impérativement faire à Bogotá !

5. Le quartier d’Usaquen

Usaquen, Bogotá

Crédit photo : Shutterstock / OSTILL is Franck Camhi

Il s’agissait autrefois d’un petit village, mais ce quartier est aujourd’hui l’un des plus plaisants de Bogotá. Usaquen a su garder son âme et invite à la relaxation ainsi qu’à la promenade, ce qui est rare à Bogotá. Pour une visite en dehors des sentiers battus, privilégiez de vous y rendre les dimanches et jours fériés. Si vous cherchez quoi faire lors de votre séjour, vous y trouverez un marché aux puces des plus plaisants.

6. Zona Rosa, T et G

T Zone, Bogotá

Crédit Photo : Flickr – Jorge Láscar

Situé au Nord du centre historique, les quartiers de la Zona T et la Zona G sont parmi les plus vivants de la capitale. Si la fête fait partie de vos priorités lors de votre visite à Bogotá, vous y serez comblés. Effectivement, l’ensemble des meilleurs restaurants, bars et discothèques de la ville se trouvent dans cette zone. Nous vous conseillons cependant de toujours avoir recours à un taxi lors de vos virées nocturnes.

7. La cathédrale de Sel de Ziquatera

La cathédrale de Sel de Ziquatera, Bogotá

Crédit Photo : Shutterstock / posztos

À seulement 1h de route au nord de la capitale, la cathédrale de Sel de Ziquatera ou Sal Catedral est un lieu unique au monde. Elle fut élue première merveille de Colombie par le peuple et est un immanquable à faire à Bogotá si vous y êtes de passage.

Inaugurée en 1995, cette dernière se situe à 185 mètres sous terre. Laisserez-vous séduire par la créativité et l’histoire de ces mineurs qui ont façonné les lieux. Vous y trouverez de nombreuses sculptures et oeuvres d’arts au fil des galeries.

La grandeur et la beauté de la plus grande cathédrale souterraine au monde ne vous laissera pas insensible. La visite vous donnera également accès à l’historique de cette mine qui est encore active aujourd’hui. Si vous planifiez de visiter Bogotá, ce lieu est un incontournable !

Dans le même esprit, vous pouvez aussi opter pour une visite guidée de la mine de sel de Menocon, située à 1h au nord de Bogotá. Plongez à 80 mètres sous terre et explorez cette ancienne mine qui vous en mettra plein la vue.

8. La Lagune de Guatavita

Lagune de Guativa, Bogotá

Crédit photo : Shutterstock / Juan Camilo Jaramillo

Situé à 3100 mètres d’altitude, la Laguna de Guatavita est un lieu riche en histoire. En plus d’être un site naturel incroyable, il est de plus à l’origine de la légende de l’El Dorado.

Les colons espagnols étaient persuadés de l’existence d’un tel lieu où les richesses dépassaient l’entendement. Ils ne se trompèrent guère. La légende prend sa source du temps de l’intronisation du chef Muica nommé Zipa. Ce dernier se serait rendu sur la lagune à bord d’une embarcation en bois et aurait fait des offrandes en or au milieu de celui-ci. Une représentation en filigrane d’or de cette scène est d’ailleurs la pièce maitresse du Museo del Oro de Bogotá.

9. Parc Naturel de Chingaza

Parc Naturel de Chingaza

Crédit Photo : Shutterstock / Javier Crespo

Vous cherchez quoi faire à Bogotá ? Direction le Parc Naturel de Chingaza ! Situé à moins de 2h de route de Bogotá, ce parc national est une merveille. Il vous est possible de vous promener sur l’un des 6 sentiers écotouristes et d’y observer le Paramo de Chingaza. Les Paramos les plus importants se comptent au nombre de 5 et vous ne pouvez pas quitter le pays sans avoir visiter l’un d’eux.

Ces derniers ont la particularité de présenter un écosystème composé à 85% d’eau. Vous serez vite conquis par cette flore typique de la cordillère des Andes. Dans un souci de préservation, seulement 40 visiteurs par jour sont autorisés à se rendre dans le parc. Il est donc nécessaire de prendre ses précautions et de réserver à l’avance.

10. Mongui et le Paramo d’Oceta

Paramo de Oceta, Mongui

Crédit photo : Shutterstock / OSTILL is Franck Camhi

Bien que situé à 3h30 de route de Bogotá, cette destination mérite que vous y fassiez un arrêt si vous cherchez quoi faire dans la région. En effet, Mongui est certainement l’un des plus beaux villages de Colombie. Avec son architecture coloniale intacte, une promenade dans ses ruelles à 3000 mètres d’altitude est un privilège.

Il vous est également possible de visiter l’une des fabriques de ballons de football faits mains.

Outre le village colonial, il vous pourrez visiter le Paramo d’Oceta. Une marche de près de 8h – avec guide obligatoire – vous emmènera à près de 4000 mètres d’altitude dans ce lieu insolite. Vous comprendrez vite pourquoi celui-ci est considéré comme l’un des plus beaux au monde !

A lire aussi : Les 7 choses incontournables à faire à Salento

Comment aller à Bogotá ?

Vers Bogota

Situé au centre de la Colombie et au beau milieu de la cordillère des Andes, aller à Bogotá peut être problématique si vous privilégiez un accès par la terre. Depuis Medellin ou Cartagena, nous vous conseillons vivement de prendre un vol interne afin d’éviter de longs trajets de bus.

Depuis l’Europe, des vols directs se trouvent facilement. Étant la capitale de Colombie, il est souvent simple de trouver plusieurs options pour votre voyage.

Que vous voyagiez depuis le vieux continent ou depuis l’une des villes colombiennes, pour trouver des billets à prix abordables, nous vous conseillons de vous y prendre en avance et de ne pas hésiter à utiliser un comparateur de vols tels que Skyscanner.

De l’aéroport au centre historique de Bogotá

  • En taxi

Le taxi est de loin la façon la plus simple et la plus sûre de vous rendre dans le centre. Comptez environ une quarantaine de minutes pour un prix d’environ 40 000 COP, soit près de 12€.

N’hésitez pas à négocier le prix avec votre chauffeur avant le départ ou à lui demander de mettre le compteur.

  • En Bus

Bogotá dispose de transports en commun très développés avec en premier lieu le Transmilenio.

Ce service vous permet d’éviter une grande partie du trafic et donc de vous rendre dans le centre historique en 30 minutes. Pour ce faire, il vous faudra acheter une carte au terminal pour 5000 COP (1.40€) et la créditer. Comptez 2400 COP (0.67€) par voyage. Depuis l’aéroport, vous devez prendre la ligne M86 jusqu’à Portal del Dorado puis changer pour la ligne J6 jusqu’à Universidades ou Museo del Oro.

De la gare routière au centre historique

Les bus arrivent au Terminal Sur de Salitre.

De ce point, il n’y a pas de ligne Transmilenio à proximité et les collectivos depuis le terminal ne desservent pas le centre-ville. Il vous faudra faire plusieurs connexions peu fiables pour vous y rendre. Nous vous conseillons de prendre un taxi qui vous coutera seulement 20 000 COP, soit environ 6€.

Se déplacer à Bogotá

  • En taxi

Relativement économique, ces derniers pourront vous transporter rapidement d’un endroit à l’autre de la ville. Comptez 8000 COP (2.23€) pour 5 rues en moyenne. Veillez également à contrôler que le taxi soit certifié afin d’éviter toutes mésaventures.

Pour plus de sécurité et de meilleurs tarifs, vous pouvez utiliser l’application Uber. Cette dernière est très populaire dans la capitale.

  • En Transmilenio

Ouvert de 5h jusqu’à 23h, les lignes de Transmilenio sont idéales pour vous déplacer. Il vous faudra acheter une carte de transport pour 5000 COP (1.40€) puis la recharger de 2400 COP (0.67€) par voyage

Vous pouvez télécharger l’application Transmilenio afin de préparer vos différents déplacements dans la capitale.

  • En collectivo

Avec le collectivo, nul besoin de vous préoccuper du numéro ni même de l’arrêt. Il vous faut simplement regarder la destination écrite sur le panneau à l’avant du bus. Le tarif est de 1800 COP (0.50€) par voyage et se paye directement au chauffeur.

Où loger à Bogotá ?

Vous cherchez à savoir dans quel quartier loger à Bogotá ? Afin d’optimiser votre temps, nous vous conseillons de loger dans le quartier de la Candeleria. Vous y trouverez l’ensemble des musées et points d’intérêts de la ville. Cependant, comme mentionné plus haut, l’aspect sécuritaire laisse totalement à désirer de nuit.

Une meilleure option est de vous rendre dans les zones rose, T ou G. Ces dernières sont excentrées, mais connectées à l’aide du réseau de transports en commun de la ville.

Si vous souhaitez louer une chambre d’hôtel, nous vous conseillons d’utiliser un comparateur d’hôtels pour trouver celui qui vous convient le mieux.

Si vous recherchez une expérience chez l’habitant ou un endroit dans les beaux quartiers, vous pouvez vous rendre sur le site de Airbnb. De nombreuses offres sont disponibles dans la capitale et les tarifs sont tout à fait abordables.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (4/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
  1. Vous dispensez de précieux conseils et je vous en remercie.
    Néanmoins je peine à comprendre comment vous pouvez encourager à prendre des vols internes pour visiter un pays, quand on sait la catastrophe écologique que celà représente ! Juste pour éviter quelques heures de bus, celà me semble bien cher payé…

Laisser un commentaire