Les 10 choses incontournables à faire en Basilicate

Lacs de Monticchio
Découvrez toutes les expériences à vivre

La belle inconnue a finalement ressuscité, pour notre plus grand bonheur. Voici les 10 choses incontournables à visiter en Basilicate.

Oubliez (pour un petit temps seulement) Rome, Venise et les Cinque Terre. Aujourd’hui, découvrez plutôt la botte secrète : direction la Basilicate, ancienne Lucanie. Longtemps étiquetée comme région la plus pauvre d’Italie, la région a su redorer son blason. Cela grâce, notamment, à l’impulsion de nombreux artistes et la mise en lumière progressive de ses trésors.

Que trouverez-vous à voir et à faire en Basilicate ? Des édifices romans, byzantins, normands et bénédictins, des bâtisses médiévales, des villages suspendus, des grottes calcaires et même des stations balnéaires préservées. Quant à son cadre naturel, il surpassera probablement vos attentes. La Basilicate regorge de reliefs montagneux et de parcs naturels dédiés aux amateurs de sport, de faune et de flore.

Sans oublier les fins gourmets qui, comme partout en Italie, seront plus que comblés. Pour percer les secrets de ce territoire vierge et conservé, faites confiance à nos guides. Voici les 10 choses incontournables à faire en Basilicate.

1. Il Borgo : le quartier historique de Maratea

Maratea - Visiter Basilicate

Crédit photo : Shutterstock – Copula

Tout au sud de l’Italie, entre les villes touristiques des Pouilles et de la Calabre, la discrète ville de Maratea attire de plus en plus les regards.

Cette cité est l’une des plus vieilles au monde et son vieux quartier, Il Borgo, est une merveille. Ce labyrinthe historique abrite plus de quarante églises et des ensembles architecturaux datant du XIIIème siècle. Posez-vous sur l’une de ses places coquettes, dont les plus fameuses sont Piazza Vitolo et Piazza Buragli, pour y prendre un café.

Perdez-vous dans les ruelles étroites et sinueuses, bordées d’échoppes et de restaurants suspendus dans le temps. Si vous avez la chance de visiter la Basilicate entre fin juillet et début août, rendez-vous dans le quartier pour assister au prestigieux festival du film de Maratea.

Au passage, ne manquez pas de grimper au point du vue du Cristo Redentore qui offre un magnifique panorama sur la ville et la côte tyrrhénienne. Un petit air de Rio, non ?

Enfin, avant de partir, rapporter un cuccù dans votre valise. C’est un sifflet porte-bonheur en forme d’oiseau fabriqué en céramique ou en terre cuite, typique de la région.

2. Les sassi de Matera

Les sassi de Matera - Visiter Basilicate

Crédit photo : Shutterstock – ermess

Les Sassi, ou cailloux en français, sont l’icône de la région. Une attraction touristique classée au patrimoine mondial de l’Unesco qui fait aujourd’hui la fierté de tous les habitants.

Leur origine remonte à la nuit des temps. Les Sassi étaient des habitations troglodytiques, creusées dans la roche calcaire. Cela semble irréel : comment construisait-on, à l’époque du paléolithique, des habitats à flanc de falaises escarpées, au fin fond d’un canyon ? D’où vient l’idée de superposer subtilement des maisons toutes de calcaire vêtues ? Probablement que ce mystère participe grandement à l’atmosphère hors normes qui plane sur ces vallons… Les énigmatiques Sassi ont notamment servi de décor aux films La Passion du Christ, Ben Hur et Wonder Woman. Ce qui participa grandement à la résilience de toute la région.

Dans ce décor labyrinthique, gare aux escaliers tombant dans le vide et aux emboîtements qui donnent le vertige. Ne loupez pas non plus la cathédrale romane qui toise la médina troglodyte. Il s’agit de la plus impressionnante des églises rupestres du sud de l’Italie, juste derrière l’inestimable Crypte du Péché Originel.

Vous pouvez visiter La Basilicate et les Sassi di Matera début juillet ? Quelle chance ! C’est le moment où se déroule la Festa della Bruna. Cette fête annuelle rend hommage à la sainte patronne Madonna della Bruna. Au programme ? Défilés hauts en couleur, marchés colorés et fanfares explosives au cœur de cette cité d’un autre monde.

3. Le Volo dell’Angelo

Le Volo dell’Angelo - Visiter Basilicate

Crédit photo : Shutterstock – Jekatarinka

Les Dolomites lucaniennes portent bien leur nom. Elles évoquent et rivalisent sans peine avec les montagnes grandioses bien connues du nord de l’Italie. Elles créent ainsi un incroyable paysage déchiqueté à l’intérieur des terres.

Les Dolomites de Lucanie abritent également des petits bourgs perchés et suggestifs, où le silence et les senteurs pures se mélangent aux témoignages historiques.

D’ailleurs, les villages de Castelmezzano et Pietrapertosa, enserrés dans des parois rocheuses vertigineuses, méritent vraiment le détour. Pour les visiter, rien de mieux que la voie des airs et plus exactement celle du Volo dell’Angelo (vol de l’ange). Cette tyrolienne géante relie les deux villages. Avis aux amateurs d’extrême : vous volez entre deux sommets, jusqu’à 400 mètres au-dessus des montagnes aux pics acérés ! Une activité aussi insolite qu’incontournable à faire en Basilicate.

4. Le parc national du Pollino

Le parc national du Pollino - Visiter Basilicate

Crédit photo : Shutterstock – Hunterframe

Parcourant la Basilicate et la Calabre, le parc national du Pollino s’illustre comme le plus grand d’Italie. Vous pourrez y admirer une infinité de montagnes aux versants dopés à la chlorophylle, déployés entre les mers Ionienne et Tyrrhénienne.

C’est l’eldorado des sportifs qui souhaitent visiter la Basilicate : randonnées, VTT, équitation, ou sports en eau vive sont monnaie courante. Si par ailleurs vous recherchez la plus costaud des randos, direction le mont Pollino et ses 2200 mètres d’altitude.

Lors de votre passage musclé, ne manquez pas pour autant la découverte des villes typiques. Certaines abritent par exemple des communautés albanaises encore très ancrées dans les traditions (San Paolo et San Constantino) et vous promettent une toute autre immersion.

5. Musée et parc archéologique de Metaponto

parc archéologique de Metaponto - Visiter Basilicate

Crédit photo : Shutterstock – Giuma

C’est au beau milieu des longues plages de sable fin, adossées aux terres maraîchères fertiles, que les Grecs se sont installés dès le VIIIème siècle avant J-C. Aujourd’hui, cet endroit est une station, Metaponto, qui oscille entre tourisme balnéaire et historique.

Vous pourrez ainsi y découvrir les vestiges de l’Antiquité sous formes de monuments, temples et objets du quotidien. Les ruines les plus spectaculaires sont probablement celles du temple dorique dédié aux plus grands dieux de la mythologie. Suivi de près par le musée archéologique et ses collections rares d’objets, céramiques, armes, bijoux et boucliers fabriqués à l’âge de bronze.

Si vous avez l’occasion de visiter la Basilicate lors d’un long séjour, faites un crochet par le village voisin : Bernalda. La ville de cœur de Francis Ford Coppola abrite le Palazzo Margherrita, racheté par le réalisateur lui-même. Il fait aujourd’hui office d’hôtel de luxe lové dans un jardin de style Renaissance. Il faut payer (très) cher pour y dormir, mais pourquoi pas au moins un petit rafraîchissement au bar ?

6. La gastronomie de la Basilicate

Gastronomie italienne - Visiter Basilicate

Crédit photo : Shutterstock – nadianb

Goûter aux spécialités locales doit être l’une de vos priorités parmi les choses incontournables à faire en Basilicate. Italie oblige, il y a tout d’abord les pâtes. Les mischiglio, les ferricelli, les orrechiette : elles sont issues de farines variées et sont toutes de formes différentes. Pour une version plus sucrée, laissez-vous tenter par les purceduzz : des gnocchis à l’œuf au miel et aux amandes. Pour assaisonner leurs plats de pâtes, les habitants de la Basilicate aiment utiliser le poivron séché et doux. On peut même dire les légumes en général.

Plus immanquable encore en termes d’accompagnement, il y a la saucisse de porc « lucanica » ou « sopressate ». Cette charcuterie sèche se déploie sur des mètres entiers dans la plupart des marchés régionaux. Question viande également, les locaux aiment les plats à base d’agneau servi sous toutes ses formes.

Enfin, en bon français, vous serez ravis d’apprendre que le pain de Matera et le vin rouge de la Basilicate sont reconnus dans toute l’Italie ! Au sujet du vin, les amateurs doivent impérativement goûter à l’Aglianico del Vulture. Ce nectar rouge tannique et corsé se découvre notamment lors de journées dégustations au beau milieu des vignes et des domaines.

7. Château de Melfi

Château de Melfi - Visiter Basilicate

Crédit photo : Shutterstock – Enrico Della Pietra

Melfi est un village pittoresque ceinturé par un mur d’enceinte normand. Il conserve jalousement les plus belles cathédrales rupestres et structures romaines de la région. Son château date du Moyen-Âge. Vous y découvrirez notamment un musée archéologique national et une quantité d’objets de valeur.

8. Faire du sport en plein air

Lacs de Monticchio

Crédit photo : Shutterstock – Em Campos

La plupart des choses à faire en Basilicate, en ce qui concerne le sport, a trait aux activités de plein air et en montagne. On doit cela aux bois et forêts accrochés aux pieds des géants de pierre.

En hiver, la neige tombe sur les sommets. Alors que la nature hiberne, place aux descentes en ski, snowboard et luge ! En été, grimpez, faites du vélo , montez à cheval, marchez ou glissez. La région est parcourue de nombreux parcs proposant du rollerbe (véhicule à deux roues pour s’amuser dans l’herbe), du snow tubing (des canots dans lesquels on s’allonge pour dévaler un parcours à vive allure) ou du devalkart (kart). Ce sont des façons originales et amusantes de passer des vacances en contact avec la nature.

Grâce à ses eaux limpides et impétueuses, la Basilicate est également un terrain de jeu fabuleux pour les amoureux de sports nautiques. À la carte, on retrouve des activités classiques comme des activités plus engagées : rafting, descente des torrents en aviron ou en voile, immersion sous-marine et pêche sportive. Un des incontournables à faire en Basilicate est d’ailleurs de louer un bateau afin de partir caboter au large. Savez-vous que les fonds marins de Lucanie sont reconnus dans le monde entier pour leur richesse ?

Enfin, pour la randonnée, nous ne pouvons que vous conseiller la zone des Lacs de Monticchio. Un trésor encore extrêmement préservé. Ce territoire lacustre abrite notamment les Lago Grande et Lago Piccolo : deux lacs d’altitude qui luisent dans des cratères éteints, sertis d’une nature luxuriante, accessibles lors de belles randonnées.

9. Bronzer à la plage

Plage de Maratea - Visiter Basilicate

Crédit photo : Shutterstock – auralaura

Tout d’abord, direction la côte ionienne. Elle s’étend, léchée par la mer, sur près de 30 kilomètres entre les villes historiques de Métaponte et Policoro. Vous trouverez une ribambelle de jolies plages jouxtant la promenade en bord de mer, reliant ces deux bijoux. Les eaux sont claires, propices au snorkelling, et accueillantes, idéales pour goûter aux sensations du jet ski et de la voile.

Autre endroit incontournable à visiter en Basilicate pour les amoureux de bronzette et farniente : le Golfe de Policastro. Il enserre la mer Tyrrhénienne, près de Maratea et foudroie par l’intensité de ses couleurs. Sa côte rocheuse noire est ensevelie sous une végétation émeraude. Le Golfe se dessine en une succession de criques et d’à-pics cyclopéens, tombant dans une mer bleue turquoise.

10. La crypte du péché originel

La crypte du péché originel

Crédit photo : Shutterstock – Gimas

La crypte du péché originel est l’un des plus beaux vestiges à visiter en Basilicate. Ses dessins rupestres, vieux du VIIIe siècle, datent du Paléolithique et témoigne d’un état rare de conservation. Ils sont enfouis dans une grotte, sur le plateau de Murgia, et renferme de nombreuses fresques bibliques. À cheval entre arts byzantin et roman tardifs, la crypte du péché originel se découvre uniquement au cours d’une visite guidée qui vous en apprendra long sur l’histoire de l’humanité.

Comment aller en Basilicate ?

Encore méconnue, la Basilicate bénéficie de peu de portes d’entrée. Elle se trouve à l’écart des grands axes routiers et ferroviaires. La meilleure façon de visiter la Basilicate est de prendre l’avion pour Bari, ville phare des Pouilles. Elle se situe à environ 60 kilomètres de Matera.

Une autre option est de prendre un vol pour Naples. Ces deux aéroports sont régulièrement desservis depuis la France, par bon nombre de compagnies low-cost. Pour trouver vos billets au meilleur tarif n’hésitez pas à scruter les offres de Skyscanner, un comparateur de vols capable d’analyser le marché en un clic.

Enfin, les amoureux de grandes épopées pourront toujours venir visiter la Basilicate en voiture. D’autant plus que sur place, dans tous les cas, la location de voiture est vivement conseillée afin de sillonner ce territoire malmené en termes de transports en commun.

Où dormir en Basilicate ?

La variété des hébergements s’est largement démocratisée depuis l’entrée – en douceur – de la région sur la scène touristique. Airbnb, hôtels, auberges, campings, vous trouverez rapidement votre bonheur en farfouillant sur un comparateur d’hôtels.

Pour ce qui est de l’endroit, nous vous conseillons de loger à Matera. Cette ville animée, poumon de la Basilicate, permet de rayonner facilement dans la région. C’est également le meilleur endroit pour sortir le soir boire un verre ou faire la fête à l’italienne.

Vous pouvez également séjourner directement au cœur des Sassi, toujours à Matera. Ces habitations étaient autrefois la honte du pays. Elles étaient le refuge des plus pauvres qui s’y entassaient sans eau ni électricité et dans des conditions absolument insalubres. De nos jours, l’ensemble des quartiers ont été réhabilités et vous trouverez même des hôtels haut de gamme au sein de la roche. Une expérience unique !

Carte des hôtels et logements - Basilicate
3292
Laisser un commentaire ou