Dans quel quartier loger à Phnom Penh ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Phnom Penh Voir les hébergements

Vous préparez un voyage pour découvrir les charmes du Cambodge ? Nous vous proposons différents quartiers dans lesquels loger à Phnom Penh !

Phnom Penh est une ville trépidante qui ne dort jamais, située au sud-est du pays au confluent du Tonlé Sap et du Mékong. Phnom Penh est le poumon économique et le centre économique, la ville la plus peuplée et la capitale du Cambodge. Située dans la plaine des Quatre-Bras, Phnom Penh compte une population de 1 501 725 habitants (2015) répartis sur 290 km². Se loger à Phnom Penh permet de visiter des sites exceptionnels et mondialement connus du Cambodge, notamment le site archéologique d’Angkor, de nombreux temples bouddhistes, de partir pour les plages de Sihanoukville et aussi découvrir le patrimoine patrimoine historique très riche du pays.

Autrefois surnommée « la Perle de l’Asie », Phnom Penh connaît un développement touristique fulgurant depuis ces dernières années. Pour trouver un logement où dormir à Phnom Penh, l’offre d’hébergement vous sera vaste, confortable et abordable d’un point de vue financier. Voici dans quel quartier se loger à Phnom Penh.

Khan Doun Penh (ou « Daun Penh »)

La ville de Phnom Penh est réputée des voyageurs pour être plus agréable à vivre que Bangkok ou Kuala Lumpur car elle est davantage à taille humaine que ses voisines. Bien que la ville ne soit qu’une halte sur la route de Siem Reap, loger à Phnom Penh quelques jours vaut le détour. Dans le quartier du centre, non loin des rives du Mékong, on se trouve littéralement relié au passé de la ville : musées, marchés et bâtiments d’architecture coloniale française, vestiges de la dictature des Kmers rouges et de 30 ans de guerre civile. La ville de Phnom Penh est véritablement un musée à ciel ouvert.

Ne manquez pas le marché russe pour faire vos emplettes ou manger : vous y trouverez tout ce qu’il faut (nourriture et souvenirs). Visitez la pagode Wat Phnom, l’une des plus anciennes pagodes bouddhiste de la ville, puis descendez près du Musée National du Cambodge – à ne pas rater.

Terminez par une balade au Palais Royal, la demeure officielle du roi. La nuit, errez dans le grand marché de nuit, surtout pour manger. Non loin, le quai Sisowath – comparé à la Promenade des Anglais -, concentre de nombreux restaurants avec une belle vue sur le Mékong et le Tonlé Sap. Khan Doun Penh est un très grand quartier qui s’étend de la pagode Preah Put Khousacha au Monument de l’Indépendance, avec de nombreux parcs et temples bouddhistes. Pour loger à Phnom Penh, ce quartier est très central et abrite de nombreuses solutions d’hébergement (hôtels, guest-houses et appartements).

Sangkat Boeng Keng Kang Ti Muoy

Au sud du centre-ville, se trouve un quartier enserré entre le Stade olympique et les quais du Mékong, petit quartier avec une concentration très dense de bars et de restaurants. Autour de la statue du roi Norodom Sihanouk, vous trouverez l’essentiel des lieux de sortie de la capitale cambodgienne.

C’est ici qu’il faut loger à Phnom Penh en effet si vous aimez faire la fête et rencontrer du monde de toutes les nationalités. Sur son flanc ouest, la prison S-21 (Tuol Sleng Genocide Museum) – ancienne école transformée en prison par les Kmers rouges – est un musée commémoratif des atrocités commises durant le régime Khmer : une visite lugubre et funeste, mais instructive pour quiconque souhaite découvrir le contexte socio-historique du pays. Si vous êtes jeune et fêtard, c’est un bon quartier où loger à Phnom Penh.

Crédit Photo Principale : WikiMedia – Dmitry A. Mottl

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire