×
Mot de passe oublié ?

7 idées de choses à faire à Phnom Penh

Comparez et trouvez vos activités voyage
7 idées de choses à faire à Phnom Penh

Ce qu’il faut visiter dans la capitale cambodgienne

La capitale du Cambodge n’est pas la destination préférée des touristes qui viennent dans ce magnifique pays, car elle ne fait pas le poids face aux Temples d’Angkor par exemple. Pourtant, si vous séjournez à Phnom Penh, vous aurez de quoi remplir au moins deux grosses journées grâce notamment aux nombreux musées et visites culturelles permettant d’en apprendre plus sur le passé Khmer du pays. Phnom Penh est très fréquentée, mais vous trouverez des coins calmes et agréables parmi cette liste de choses à faire.

1. Admirez l’architecture coloniale française

phnom penh

Flickr – Jonas Hansel

Quoique pas aussi répandue qu’à Hanoi ou Saigon par exemple, Phnom Penh a eu droit à sa part d’édifices coloniaux. La plus grande concentration peut être trouvée dans le centre-ville, dans les rues entourant le Palais Royal ainsi que proche du bord de la rivière. Construits pendant la domination française, la plupart de ces bâtiments sont désuets mais certains ont été transformés en hôtels ou en bureaux. On trouve de beaux exemples au bureau de poste principal, au bureau de l’UNESCO juste en face du Palais Royal, et à l’hôtel Raffles Le Royal, sans doute le meilleur hôtel à Phnom Penh.

2. Réfléchissez au passé dans deux musées immanquables

Immanquables si vous voulez savoir. Et si vous avez le cœur bien accroché. La magnificence du Palais Royal contraste nettement avec un autre lieu très fréquenté à Phnom Penh, le Musée du génocide de Tuol Sleng S21. C’est l’une des choses qui donnent le plus à réfléchir à Phnom Penh, mais c’est une visite essentielle pour quiconque souhaitant comprendre ce qui s’est passé entre 1975 et 1979, lorsque le chef des Khmers rouges, Pol Pot, a créé un climat de suspicion et de terreur. Cette ancienne école a été l’une des quelques 150 prisons de haute sécurité de cette époque sombre, qui abrite désormais des expositions poignantes.

phnom penh killing fields

Flickr – Sandvand

La leçon d’histoire continue une demi-heure en dehors de Phnom Penh à Choeung Ek (mieux connu sous le nom de Killing Fields – champs de la mort) où une visite audio réalise un excellent travail de sensibilité en vous guidant à travers ces bois et ces champs aujourd’hui tranquilles, où plus de 20 000 fosses communes gisent, ainsi qu’au Stūpa bouddhiste (mausolée) contenant près de 9 000 crânes humains. Beaucoup d’émotion sur ces deux sites.

3. Passez une demi-journée en vélo loin des embouteillages

Louer un vélo ou même un scooter en ville reste à vos risques et périls. Mais renseignez-vous sur place pour trouver une agence qui s’occupera de vous changer les idées pendant une journée ou une demi-journée en vélo dans la campagne et les villages, si loin, mais pourtant si proche de Phnom Penh. Loin des tuk-tuk, des motos, des massages, et des bars, donc. Vous irez pédaler à travers les îles du Mékong qui se trouve juste au nord de Phnom Penh. La distance la plus courte est d’environ 25 km sur des pistes plates et vides. Vous discuterez avec les locaux et en apprendrez un peu plus sur leur vie ici, entre vergers, jardins maraîchers, etc… Vous reviendrez avec un avis différent de la capitale cambodgienne.

4. Soyez surpris par le Quai Sisowath

Lors d’une promenade le long du quai Sisowath, vous êtes susceptible d’assister à un cours d’aérobic, de voir des jeunes faire du skateboard ou des moines en robe orange. Le weekend, vous finirez probablement au marché de nuit Phsar Reatrey où gaufres au chocolat, bières, brochettes, et insectes frits sont au menu.

5. Visitez le Palais Royal et Musée National

Phnom Penh

Wikimedia – Hanay

Depuis le Quai Sisowath, vous aurez un accès direct à ces deux monuments immanquables lors de votre venue à Phnom Penh. Le Palais Royal et sa Pagode d’Argent est certainement le monument le plus beau et le plus scintillant de la capitale. Pour ceux qui ont visités Bangkok, l’architecture des temples (wats) est semblable. De même que le Musée National, situé à quelques mètres à côté, dont la visite, courte et très intéressante, vous étonnera. Son architecture est aussi impressionnante.

6. Ramenez de bonnes affaires des meilleurs marchés

Phnom Penh est aussi une destination pour se détendre, malgré ses visites « haut-le-cœur » et son effervescente parfois étouffante. Phnom Penh est à juste titre considérée comme le meilleur endroit pour faire du shopping au Cambodge. Sous le dôme jaunâtre du Marché Central (Phsar Thmey), vous trouverez de tout, de l’électronique bon marché aux vêtements et souvenirs. Négociez tout ! Une visite s’impose dans les labyrinthes à l’intérieur du Marché Russe (Psah Toul Tom Pong) où vous trouverez des produits artisanaux et bibelots khmers, et en vous aventurant plus profondément dans les dédales de stands vous découvrirez toutes sortes d’autres produits dont de délicieux et incroyables fruits.

russian market phnom penh

Flickr – amy.k.

7. Flânez dans les rues au hasard

C’est comme ça que vous tomberez sur de petites curiosités ou autres sites emblématiques de la ville comme le Monument de l’Indépendance, ou le temple Wat Phnom. Vous aurez droit à une vie nocturne assez animée mais pas exceptionnelle. Phnom Penh s’avère être un point de chute idéal après un séjour au Vietnam ou en Thaïlande, avant d’aller sur les plages de Sihanoukville ou les temples de Siem Reap.

Qu’avez-vous pensé de Phnom Penh ? Sa visite vaut elle le coup ?

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Cambodge
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi