Dans quel quartier loger à Patras ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Patras Voir les hébergements

Vous partez pour découvrir la Grèce et la célèbre péninsule du Péloponnèse ? Voici les quartier où se loger à Patras !

Quatrième ville de Grèce avec 167 446 habitants (2011), Patras est située au nord du Péloponnèse, dans l’ancienne région d’Achaïe. Elle est aussi la capitale du plus célèbre carnaval de Grèce. Résolument vibrante, jeune, festive et dynamique, Patras est le principal port des îles Ioniennes, d’où l’on accoste pour visiter Zakynthos, Céphalonie, Delphes ou Olympie.

Patras est méconnue du grand public, mais possède pourtant bien des atouts à proposer à ses hôtes : une Grèce hors des sentiers battus, des identités vénitiennes et byzantines fortes, un patrimoine culturel impressionnant. Petite cité formée autour de sept villages sous l’Antiquité, puis occupée par les Vénitiens et les Byzantins, le passé de Patras est un mélange de douleur et de prospérité vieux de plus de 3 000 ans. Surnommée la « porte occidentale de la Grèce », Patras est l’une des villes les plus pauvres du pays malgré son bassin industriel et commercial.

La ville se subdivise entre une basse ville, portuaire et commerçante, et une ville haute, où l’on trouve le château multimillénaire. Voici les zones où dormir à Patras.

Kampielo, la vieille ville

Château de Patras, Kampielo

Crédit photo : Flickr -Automatomato

La vieille ville et le château – le kastro -, construits par les Byzantins, surplombent la cité. L’essentiel de la ville se trouve bâtie à flanc de colline et est donc en pente : armez-vous de bonnes chaussures ! Le quartier ancien, sur les hauteurs, se nomme Kampielo. Il permet de belles balades dans les entrailles des ruelles étroites, parsemées de maisons traditionnelles grecques et ornées d’arcades.

Visitez la forteresse, l’église Pantokratoras – église orthodoxe du 19ème siècle, de style ionien située rue Pantokratoros -, l’odéon antique romain (du 1er siècle, le plus vieux monument antique de Patras), et terminez par le kastro, le Château de Patras, érigé majestueusement au pied du mont Panachaiko. Il fut construit au 6ème siècle sur les ruines de l’Acropole antique (détruite par un séisme en 551) sous l’impulsion de l’Empereur Justinien. Plus au nord, le musée archéologique est une visite incontournable de la ville : c’est le deuxième plus grand musée de Grèce, retraçant l’histoire de la ville, de la Préhistoire à l’époque romaine.

Bon à savoir: Les hôtels étant peu nombreux à Kampielo, vous pouvez opter pour un logement chez l’habitant.

Trouver un hôtel dans la vieille ville de Patras
Trouver une maison de vacances ou un appartement à Patras

La basse ville

Escaliers Saint Nicolas, Basse ville, Patras

Crédit photo : Flickr -Spiros Vathis

La basse ville est le quartier du vieux-port, la ville moderne. En redescendant les escaliers de Saint-Nicolas – pittoresques et offrant une superbe vue sur la ville, la mer et les montagnes, surtout au moment du coucher de soleil -, on débouche sur des rues menant port, avec de nombreux restaurants, bars et cafés.

Le centre-ville dispose de belles ruelles piétonnes bâties en damier, vivant le jour et la nuit : commerçantes en journée, elles s’animent à partir de 18 heures d’une foule de noctambules jeunes et festifs. En longeant le port, explorez la basilique Saint-André (datant de 1974), la plus grande église de Grèce et la seconde des Balkans. Les autres attraits du quartiers sont le célèbre pont à haubans, le Pont Rion-Antirion, troisième pont à haubans le plus long du monde avec ses 2 883 mètres, mis en service en 2004 pour relier le Péloponnèse à la Grèce Continentale.

En choisissant de se loger à Patras dans la ville basse, vous aurez accès à tous les commerces, à tous les lieux de sorties nocturnes et diurnes, le tout au pied de l’hôtel où dormir.

Trouver un hôtel dans la basse ville de Patras

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire