Où dormir près du Machu Picchu ?

avatar
Réservez votre logement près du Machu Picchu Voir les offres

Vous prévoyez de visiter le Machu Picchu ? Découvrez les villes et villages où dormir près du Machu Picchu, l’incontournable lieu sacré des Incas !

Perchée sur un promontoire rocheux sur le versant oriental des Andes centrales, au Pérou, le Machu Picchu est une ancienne cité Inca datant du XV° siècle. On ne sait pas vraiment quelle était la raison d’être du lieu : résidence impériale, sanctuaire religieux ou bâtiment militaire ? Une chose est sûre cependant : abandonnée lors de l’effondrement de l’empire Inca, cette ville sacrée, oubliée pendant des siècles, est unanimement considérée comme une oeuvre maîtresse des édifications Inca et un symbole de puissance civilisationnelle éblouissant. Ses caractéristiques architecturales toutes particulières et le mystère opaque entourant le lieu en font une destination parmi les plus prisées de la planète ! Il jouit d’une reconnaissance à la hauteur de son importance culturelle : depuis 1983, le site figure en effet sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Aujourd’hui, c’est un des espaces touristiques les plus connus au monde, et un des plus visités en dépit de son éloignement géographique, de sa difficulté d’accès et de ses caractéristiques topologiques : le site est en effet perché à plus de 2400 m d’altitude !

Pour faciliter votre séjour sur place, il sera indispensable de bien choisir votre logement. Si vous cherchez où dormir près du Machu Picchu, nous vous avons concocté une liste des meilleurs villages et villes où se loger près du Machu Picchu !

À lire aussi :
Visiter le Machu Picchu : notre guide complet
Comment réserver un billet pour le Machu Picchu ?

Machu Picchu Pueblo/Aguas Calientes

Aguas Calientes

Crédit photo : Flickr – Phil Romans

Située à un kilomètre à vol d’oiseaux, « Aguas Calientes » (l’ancien nom de la ville, donné en raison de la présence de sources chaudes à proximité), est la ville la plus proche du site historique du Machu Picchu. Pas vraiment intéressante, elle ne possède aucun lieu d’intérêt intrinsèque si ce n’est sa proximité immédiate avec le lieu sacré, dont elle représente l’unique voie d’accès routière ; mais permettra au voyageur de passage de se restaurer dans un des bistros de la commune, et de s’initier aux saveurs locales : galettes de maïs pimentées, bières péruviennes et fruits frais de la vallée.

L’offre hôtelière est, elle, assez fournie, mais il sera opportun de choisir un établissement de bon standing si on veut éviter les déconvenues habituellement rencontrées en Amérique du Sud dans les logements bon marché…! En outre, on peut y être hébergé chez l’habitant en consultant les offres de chambres à louer pour la nuit, disponibles sur les plateformes locatives, ou bénéficier, par exemple, des auberges de jeunesse qui accueilleront routards et jeunes en quête d’aventure !

Un détail qui a toute son importance : la ville étant un lieu de passage touristique ultra-fréquenté, de jour comme de nuit, pensez à apporter des bouchons d’oreille afin de profiter d’une nuit paisible, indispensable pour qui veut se loger près du Machu Picchu avant de le gravir !

Trouver un hôtel à Aguas Calientes
Trouver un Airbnb à Aguas Calientes

Santa Teresa

Trekking from Santa Teresa

Crédit photo : Flickr – McKay Savage

Plus paisible, mais aussi plus reculée, Santa Teresa est une alternative intéressante pour qui privilégie authenticité et respect des traditions péruviennes : cette bourgade minuscule, connue pour sa centrale hydroélectrique et sa petite station thermale, est aussi une route empruntée par les backpackers du monde entier qui souhaitent rallier le site historique du Machu Picchu par le célèbre sentier de trek qui y mène. Cette voie est considérée comme la moins onéreuse pour accéder au lieu sacré ; quelques hôtels accueillent les marcheurs éreintés, et ces derniers peuvent également se restaurer dans la poignée de restaurants traditionnels de la commune.

Comme à Aguas Calientes, la présence d’occidentaux de passage fut accompagnée par la création de logements variés, chambres d’hôtes et auberges de jeunesse plus ou moins bien tenues, et la pratique du couchsurfing peut y être envisagée ; il est facile de régler ces détails sur place, la présence d’occidentaux permettant toutefois d’éviter de se sentir trop seul au beau milieu d’autochtones parfois fort peu préoccupés par la présence touristique ! La vallée encaissée, dominée par des montagnes vertigineuses, comme partout dans la région, est un paradis de verdure et offre un goût prononcé d’aventures à ceux qui la parcourent : comme dans les films, les rivières se franchissent sur des ponts de cordes aux soubresauts effrayants, et rares sont les routes capables de voir se croiser deux automobiles ! Santa Teresa est donc une solution annexe pour qui cherche où dormir près du Machu Picchu tout en profitant d’un Pérou plus authentique et plus secret.

Trouver un hôtel à Santa Teresa
Trouver un Airbnb à Santa Teresa

Les autres endroits où dormir près du Machu Picchu

Il existe d’autres villes ou villages où dormir quand on veut accéder au Machu Picchu, notamment Cusco et Ollantaytambo. Solution beaucoup plus onéreuse car il vous faudra rejoindre le Machu Picchu par le train ou en bus.

Cusco

Cusco

Crédit photo : Flickr – Andrea Moroni

Située à 75 km du Machu Picchu, cette jolie ville historique et ancienne capitale des Incas est un bon compromis pour qui veut visiter le Machu Picchu et visiter les alentours. Si vous voulez dormir à Cusco, sachez que la ville est accessible en avion, avec l’aéroport Alejandro Velasco Astete ! Cusco propose beaucoup plus d’activités que Santa Teresa ou Aguas Caliente : culturellement parlant, il existe de nombreux incontournables à faire à Cusco, et vous pourrez entre autre visiter la forteresse de Sacsayhuamán, ou visiter Cusco et les temples (avec le site archéologique de Qenko et les sites de Puca Pucará et de Tambomachay, par exemple).

En revanche, visiter le Machu Picchu depuis Cusco prend du temps et coûte plus cher : Il vous faudra prendre le train très tôt le matin jusqu’à Ollantaytambo, puis un bus jusqu’à Agua Caliente avant de prendre, si vous le désirez, un autre bus vous menant jusqu’au pied du Machu Picchu. Comptez plusieurs centaines d’euros par personnes. Si vous voulez éviter les transport publics, il existe aussi des transferts de Cusco jusqu’à Ollantaytambo, et inversement, des transferts d’Ollantaytambo jusqu’à Cusco, pour un prix assez abordable.

La solution la moins coûteuse et la plus privilégiée par les touristes qui veulent dormir à Cusco, est de passer une nuit à Agua Caliente : le voyage dure plus longtemps (6h environ), avec un bus en direction de Santa Thérésa, puis une arrivée à Hydro-électrica, pour un peu moins de 100 euros par personne. Pour les marcheurs aguerris, il est aussi possible de se rendre au Machu Picchu à pied depuis Cusco, où des treks de plusieurs jours y sont organisés.

Trouver un hôtel à Cusco
Trouver un Airbnb à Cusco

Ollantaytambo

Ollantaytambo

Crédit photo : Flickr – tacowitte

Parce que le trajet pour arriver à Aguas Calientes est plus court que depuis Cusco et que le village est très joli, dormir à Ollantaytambo peut être une bonne idée. Vous serez vite séduits par l’atmosphère de ce village, qui est l’un des seuls vestiges de l’architecture urbaine Inca avec ses bâtiments, ses ruelles étroites et les vestiges de son temple. Beaucoup rejoignent ensuite le Machu Picchu par le train.

Trouver un hôtel à Ollantaytambo
Trouver un Airbnb à Ollantaytambo

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

Réservez votre logement près du Machu Picchu Voir les offres