Dans quel quartier loger à Coimbra ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Coimbra Voir les hébergements

Un road-trip au Portugal, entre Porto et Lisbonne ? Voici les quartiers où dormir à Coimbra !

Située entre Lisbonne et Porto, Coimbra est une ville universitaire, traditionnelle du centre du Portugal et compte 143 396 habitants, pour environ 220 000 habitants dans toute l’aire urbaine. Nous y étions passés lors d’un voyage au Portugal et nous avions été séduits par la tranquillité et l’apaisement apparent de cette ville. Coimbra abrite la plus ancienne université du pays et compte parmi les plus anciennes d’Europe avec la Sorbonne (France), Bologne (Italie), Oxford (Angleterre) et Salamanque (Espagne). La population étudiante en nombre perpétue les traditions que l’on appelle ici « la praxe », une tradition académique portugaise célébrée pour fêter les baptêmes universitaires et l’intégration des étudiants. Arrosée par le rio Mondego, la ville se trouve à quelques kilomètres de la station balnéaire de Figueira da Foz, à 200 kilomètres de Lisbonne et à 100 kilomètres de Porto. De nombreux lieux et monuments culturels s’y trouvent renfermés. Comme dans toutes les villes étudiantes, il ne sera, en outre, pas onéreux de se loger à Coimbra.

Se loger à Coimbra assure un dépaysement mais il est préférable de venir en dehors des périodes d’examens. Voici notre présentation des quartiers où se loger à Coimbra.

La ville haute

Accrochée sur une éperon rocheux nommé « colline de l’Alcaçova », la vieille ville que l’on nomme Almedina, se trouve en hauteur. Il faudra s’armer de bonnes chaussures car la vieille ville est un enchevêtrement de vieilles ruelles reliées aux célèbres escaliers, les « escadas de Quebra-Costas » (littéralement, les « escaliers brise-dos »). Romaine, puis musulmane au 8ème siècle, Coimbra fut également un centre religieux et politique important. Au 12ème siècle, Coimbra devint la première capitale du pays : de fait, la ville a formé les principaux hommes politiques, scientifiques, artistes et religieux du Portugal. Ainsi doit-on visiter la nouvelle cathédrale de Coimbra (1598) – ancienne église baroque -, et la vieille cathédrale (style roman), construite entre 1146 et 1218 : deux merveilles architecturales.

Dans la vieille ville, se trouvent la Tour de l’Université, les arcs et la Porte D’almedina, la Porte Ferrée, et l’église Santa Cruz. Des musées, des bars et des restaurants parsèment le pavé…et les escaliers. En haut de ces derniers, se dévoile le complexe universitaire avec la magnifique bibliothèque de Coimbra. Enfin, le Jardin botanique de la ville offre un poumon de verdure de 13 hectares  en plein cœur de Coimbra.

La ville basse

A Baixa, Ville basse, Coimbra

Crédit photo: Flickr – ines s.

Nommée A Baixa, la ville basse est la partie moderne de Coimbre, de l’autre côté du Mondego. C’est historiquement le quartier des marchands. Ne manquez pas de visiter le Monastère de Santa-Clara-a-Velha, un bâtiment du 13ème siècle près du Parc à thèmes « Portugal dos Pequenitos« , retraçant les grands événements de l’histoire du Portugal en miniature. Si vous venez en mai et juin, il ne faudra pas manquer la fête Queima das Fitas, un grand festival étudiant à ciel ouvert où les étudiants défilent sur d’immenses chars. avec un costume typique, complet noir pour les garçons, tailleur noir pour les filles, cravate et cape noires. De nombreux espaces verts se trouvent près des quais pour se détendre. Il y aura en revanche bien moins d’hôtels où se loger à la ville basse, et moins de monuments à visiter.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire