Horseshoe Bend aux États-Unis, un canyon à la beauté brute et sauvage

avatar

Les décors de western vous font rêver ? Vous allez adorer Horseshoe Bend, l’une des nombreuses curiosités naturelles des États-Unis !

Nous vous donnons rendez-vous cette fois aux États-Unis, dans l’État aride d’Arizona dont les décors ne sont pas sans rappeler ceux d’un bon vieux western. Ce méandre dans le désert se situe à quelques kilomètres de la ville de Page, en aval du barrage de Glen Canyon et du lac Powell.

Cette destination “secrète” est un peu spéciale puisqu’elle a été méconnue pendant des années, avant de devenir l’un des sites touristiques les plus populaires de l’ouest américain. Comme souvent, la nature fait bien les choses et nous offre un spectacle époustouflant !

Alors Horseshoe Bend, qu’est-ce que c’est ? Comment s’y rendre, quand et à quel prix ? Où dormir et manger une fois sur place ? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article dédié à cette icône de l’Arizona !

Sur les traces de Horseshoe Bend aux États-Unis

Horseshoe Bend, USA

Crédit Photo : Shutterstock /  Checubus

L’ancien plateau érodé de Horseshoe bend — ou de La Courbe du Fer à Cheval — doit son nom, vous l’aurez compris, à sa forme particulière sculptée par le Colorado. Car ici, le fleuve émeraude qui serpente à travers les parois vertigineuses du canyon prend un virage à 180°, à la manière d’une boucle. Impressionnant n’est-ce pas ?

Mais commençons par un bref historique de la région. Les premiers peuples sédentaires à s’installer sur ce territoire étaient les amérindiens Fremont et Anasazi (jusqu’au XIVe siècle environ), à qui succèdent les Paiutes, puis les Navajos et les Hopis (vers 1850).

À partir du XVIe siècle, les colons espagnols puis le gouvernement mènent des expéditions dans la région, avant l’arrivée des pionniers lors de la ruée vers l’or. Dès le début du XXe siècle, la région se développe et est de plus en plus fréquentée par les touristes.

Mais le paysage exceptionnel de Horseshoe Bend n’attire pas seulement les touristes, mais aussi les cinéastes ! On peut notamment voir son décor dans le film La Planète des Singes (1968) de Franklin James Schaffner.

Que se cache-t-il derrière Horseshoe Bend aux USA ?

Horseshoe Bend, USA

Crédit Photo : Shutterstock /  UntamedExposures

Une vue spectaculaire sur les majestueux géants de roche du canyon, au dessus du Colorado, voilà ce qui vous attend si vous vous arrêtez à Horseshoe Bend ! On y va pour contempler ses hautes falaises orangées, dont la couleur varie selon l’intensité et l’inclinaison du soleil, et le fleuve du Colorado qui s’écoule 340 mètres plus bas et passe, lui, du vert émeraude au bleu profond. Comment ne pas se sentir tout·e petit·e face à cette vaste étendue ?

Depuis 2010, Horseshoe Bend ne cesse d’attirer de plus en plus de visiteurs, amenant les autorités à aménager le site afin de les accueillir dans les meilleures conditions (abris pour se protéger du soleil, places de parking supplémentaires, barrières de sécurité…). L’aspect de Horseshoe Bend n’est donc plus aussi brut qu’avant, mais la bonne nouvelle est que le site est désormais accessible aux personnes à mobilité réduite.

Après une courte “randonnée” de 1,2 kilomètres (2,4 kilomètres aller-retour), vous accéderez alors au panorama tant convoité du méandre depuis une plateforme aménagée. Et si on changeait de point de vue ? Pour contempler Horseshoe Bend d’en bas, il est possible de partir pour une excursion rafting sur la rivière du Colorado depuis la base du barrage de Glen Canyon.

Pour y aller

Horseshoe Bend, USA

Crédit Photo : Shutterstock / Singsingq

Comment ?

Si vous visitez l’ouest américain, il y a de fortes chances pour que vous ayez opté pour un road trip, et donc une moto, une voiture, un van, un camping-car ou même un bus.

De Page, il vous suffira donc de suivre la direction Sud sur l’US 89, de tourner à droite près de 2,5 kilomètres après le croisement entre l’US 89 et l’AZ 98, puis de suivre les panneaux qui indiquent le sentier menant à Horseshoe Bend. Facile, non ?

Quand ?

Les mois de l’année les plus chauds sont de juin à septembre, avec une température moyenne de 26° — la température monte régulièrement au-delà de 32° en milieu de journée — alors que de décembre à février, la température moyenne ne dépasse pas 5°.

En milieu de journée, vous pourrez profiter d’un maximum de lumière dans le fond du canyon — l’idéal pour les amateurs de photographie —, alors qu’au lever ou au coucher du soleil le panorama sur le canyon est envoûtant.

Sur place, prévoyez une heure pour faire la randonnée et vous imprégner de l’atmosphère du lieu. Notez cependant que le parking ouvre ses portes à 5h du matin et ferme à 20h, le soir.

Enfin, évitez autant que possible les périodes de pointe car une fois le parking plein, il ne vous sera plus possible de vous garer, et donc d’accéder à Horseshoe Bend. Mais pas de panique, le parking a récemment été agrandi !

À quel prix ?

Depuis avril 2019, l’accès à Horseshoe Bend est payant. Pour accéder au parking puis au site, comptez : 

  • 10$ par voiture/camping car/van
  • 5$ par moto
  • Entre 35$ et 140$ pour les plus gros véhicules

À noter : Le parking se trouvant en dehors du parc national, celui-ci n’est pas inclus dans le Pass America.

Pour y dormir

Sur place

La ville de Page ne se trouve qu’à huit kilomètres environ de Horseshoe Bend et propose plusieurs hébergements. Le prix d’une nuit dans un hôtel à Page varie entre 30$ et 250$, ou 110$ en moyenne.

Il est donc conseillé de réserver à l’avance, notamment en haute saison, et d’utiliser un comparateur d’hôtels afin de trouver une chambre au meilleur rapport qualité/prix. Quelques logements sont également disponibles sur Airbnb pour un prix moyen de 175$ par nuit.

Autrement, au sud de la ville de Page et à moins d’un quart d’heure de route de Horseshoe Bend, vous trouverez le camping Page Lake Powell Campground, à 30$ la nuit environ, sur réservation.

Pour l’anecdote, la ville de Page est plutôt récente puisqu’elle a été créée en 1957 afin d’héberger les ouvriers et leurs familles, qui travaillaient sur le barrage de Glen Canyon, sur le Colorado.

Les adresses à proximité

Les campings Lone Rock Beach Campground (10$ par nuit) et Wahweap Campground (plus équipé, à partir de 30$ par nuit et sur réservation) dans le Glen Canyon NRA, ne se trouvent qu’à 25 minutes de route de Horseshoe Bend et constituent une très bonne alternative.

Pour y manger

Horseshoe Bend, USA

Crédit Photo : Shutterstock /  blazg

Sur place

Bien que Horseshoe Bend ne soit pas particulièrement aménagé pour cela (peu d’ombre, absence de tables de pique-nique à ce jour…), il est toujours possible d’amener votre nourriture sur place. Dans ce cas, pensez à faire en sorte de ne laisser aucun déchet derrière vous afin de préserver ce site exceptionnel.

Les adresses à proximité

Vous devriez trouver votre bonheur dans la ville de Page ! Les amateurs de viande se régaleront au Big John’s Texas BBQ, à l’ambiance 100% américaine, fond musical compris.

Ceux qui souhaiteraient goûter à la cuisine mexicaine préfèreront sans doute Fiesta Mexicana ou El Tapatio. Enfin, pour retrouver des saveurs plus connues, rendez-vous à Bonkers Restaurant (cuisine italo-américaine).

À prendre dans mon sac à dos

La chaleur peut être écrasante à certaines heures de la journée, veillez donc à avoir avec vous ces indispensables :

  • De l’eau en quantité suffisante
  • De quoi vous couvrir la tête
  • Des lunettes de soleil
  • De la crème solaire
  • Un appareil photo (avec un objectif grand-angle pour ceux qui souhaiteraient restituer la totalité du site en une image)
  • Du matériel de camping si vous envisagez de dormir en extérieur

    Ce que je peux découvrir dans la région

    Profitez de votre passage dans la région de Page pour visiter Lake Powell (à 10 kilomètres environ) et Antelope Canyon (à 18 kilomètres environ), puis poursuivez votre route jusqu’à Lee’s Ferry (à 65 kilomètres environ).

    Non loin, vous pouvez également partir à la découverte des trésors naturels de Grand Staircase-Escalante National Monument (à 50 kilomètres environ) et la fameuse route de Cottonwood Canyon qui le traverse, ou encore la ville western de Kanab (environ 125 kilomètres). Bonne aventure !

    Horseshoe Bend, USA

    Crédit Photo : Shutterstock  / Matt415

    Horseshoe Bend, USA

    Crédit Photo : Shutterstock  / Susan Warren Photography

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire