7 conseils à suivre avant de créer son annonce sur Airbnb

avatar

Avant de vous lancer dans la location saisonnière sur Airbnb, il peut être utile que vous lisiez ces quelques conseils utiles.

Ça y est ! Vous avez enfin sauté le pas et décidé de vous aussi vous lancer dans l’aventure Airbnb. Cependant, si la location touristique sur la plateforme était une balade de santé il y a 4 ou 5 ans, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et énormément de choses ont changé. N’espérez plus publier votre annonce et que les réservations tombent toutes seules ! Avant de créer votre annonce sur Airbnb, prenez connaissance de ces 7 conseils.

#1. Étudiez le marché au préalable

Poster son annonce Airbnb est un geste assez délicat qui nécessite d’une part que vous ayez appris les rouages et mécanismes de cette plateforme, mais aussi que vous sachiez à quoi vous attendre. De fait, si vous proposez une annonce trop belle pour être vraie ou pas du tout attirante, vous aurez effectué les démarches en vue de sa location saisonnière pour rien. Et investi de l’argent pour rien.

Nous vous recommandons donc d’étudier le marché. Essayez en tant que visiteur de scruter des annonces qui se rapprochent du bien que vous comptez prochainement louer. Afin d’en apprendre plus sur la location touristique grâce à ceux qui y sont depuis des années. De plus, une étude du marché aide à établir une politique de location. Donc la résultante est sans nul doute un fort taux de remplissage et surtout plus de cash en fin de chaîne.

L’étude du marché vous aide également à attribuer le juste prix à votre logement. Trop cher il fait fuir les potentiels locataires. Moins cher il fait douter de la qualité du logement.

#2. Résidence principale ou secondaire ?

La location saisonnière sur Airbnb est désormais bien encadrée en France. En effet qu’il s’agisse de votre résidence principale ou secondaire, il faut désormais respecter certaines règles très strictes relatives aux périodes durant lesquelles le logement peut être loué. Par exemple, une résidence principale ne peut être louée plus de 120 jours par an, puisque légalement habitée au moins 8 mois durant l’année pour pouvoir jouir du titre de résidence principale.

En ce qui concerne la résidence secondaire, elle peut être mise en location sans aucune limitation du nombre de jours dans l’année. Il vous faudra absolument signaler la location de votre bien sur Airbnb auprès de la mairie dans les villes de plus de 200 000 habitants. Des frais administratifs y étant relatifs peuvent s’appliquer.

#3. La sous-location est délicate

Vous louez un appartement, une chambre ou un studio et vous souhaitez durant vos vacances le proposer en location touristique sur Airbnb ? Pas de problème. C’est légal, c’est votre droit. Cependant, deux données essentielles encadrent la sous-location d’un bien immobilier sur Airbnb.

La première concerne l’autorisation de sous-location. En effet, vous devrez demander une autorisation auprès de votre propriétaire avant de proposer le local que vous louez en sous-location sur la plateforme Airbnb.

Deuxièmement, vous ne pourrez pas réaliser de bénéfices en sous-louant un logement sur Airbnb. Pour faire simple, le montant généré par votre logement sous-loué ne doit légalement pas dépasser le montant de votre loyer. En somme, vous pourrez potentiellement rembourser durant votre absence votre logement, mais pas vous enrichir en le faisant.

#4. Location à Paris ? Attention !

La location Airbnb à Paris est devenue hautement radioactive. En effet c’est un parcours du combattant qui nécessite non seulement d’obtenir une autorisation auprès des autorités, mais également de compenser la surface du logement loué sur Airbnb par un local proposé en location principale. Ceci dans l’optique de stabiliser les tarifs locatifs dans la capitale française.

Il est donc nécessaire de réfléchir à deux fois avant de s’engager dans la location Airbnb à Paris. Néanmoins si votre décision est prise, nous vous recommandons vivement de lire ce billet qui traite en long et en large de la location meublée dans la plus belle ville du monde.

#5. N’oubliez pas le fisc…

Ne commettez pas la mortelle erreur de sous-estimer le fisc et la batterie de procédures ou mécanismes qu’il peut mettre en place pour vous obliger à payer votre dû à la nation. Pour éviter des déboires avec la justice et l’Administration fiscale, nous vous recommandons de payer vos impôts, taxe de séjour et autres.

Tout est récapitulé dans un dossier exclusivement consacré à la fiscalité liée aux activités sur la plateforme Airbnb.

#6. Dégagez une mise de lancement

Autant se le dire une fois. Si vous comptez proposer une annonce Airbnb d’un logement délabré vous n’accueillerez jamais le moindre voyageur. Du coup, nous vous recommandons vivement de dégager une mise de départ grâce à laquelle vous pourrez non seulement réaliser les démarches administratives et légales nécessaires pour faire de votre logement un bien locatif saisonnier sur Airbnb, mais d’autre part aménager (peindre, rénover…) ledit logement afin d’accroître ses chances d’avoir du succès sur la plateforme.

De plus, un photographe professionnel sera nécessaire pour faire les meilleures photos possibles mettant en valeur votre bien locatif.

#7. Ne vous attendez pas à récolter des millions tout de suite

Si vous vous lancez dans la location meublée touristique sur Airbnb en espérant devenir millionnaire dès le premier jour, passez tout simplement votre chemin. En effet, le moindre bénéfice dégagé d’une activité locative sur Airbnb découle avant tout d’un travail de longue haleine. Entre optimisation de son annonce, attribution du juste prix et étude + veille du marché en vue d’en apprendre plus sur la recette du succès de la concurrence.

Ceci dit, la location saisonnière sur Airbnb peut être une expérience enrichissante à de nombreux égards. Armez-vous de patience, temps et surtout faites-le avant tout pour aider des voyageurs et non pour faire du chiffre. Les bénéfices viendront d’eux-mêmes.

Rajoutez votre logement sur Airbnb et/ou Booking !

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

booking
airbnb