Quelle assurance pour un voyage étudiant à l’étranger ?

avatar
Réservez votre assurance voyageVoir les offres

Assurance voyage pour étudiant·e·s : comment être bien assuré·e·s durant un ou plusieurs semestres à l’étranger ? Generation Voyage vous dit tout !

Vous avez décidé d’aller faire vos études à l’étranger ? Cela signifie que vous partez pour de nombreux mois. Durant cette période, vous risquez de tomber malade ou de vous blesser, voire d’être hospitalisé·e·s. Vous pourriez également avoir besoin de rencontrer des spécialistes à l’image d’un dentiste. Mais ce n’est pas tout. Si vous devez être rapatrié·e·s, si vous blessez quelqu’un, de quelle manière serez-vous pris en charge ? Découvrez quelle assurance étudiant vous devez souscrire pour passer quelques mois, voire plus, à l’étranger.

À lire aussi :
Étudier en Erasmus à Barcelone : guide complet
Étudier en Erasmus à Bergen : le guide complet
Comparatif assurance voyage : quelles sont les meilleures assurances voyages ?

Sécurité sociale et mutuelle étudiante : êtes-vous assuré à l’étranger

Carte Vitale - Assurance Maladie

Crédit photo : Shutterstock – Pixavril

La Sécurité sociale ainsi que la mutuelle étudiante protègent les étudiants qui vivent et étudient en France. Si vous avez fait le choix d’étudier à l’étranger, hors Union Européenne, la situation peut être différente.

Si vous avez moins de 20 ans, vous bénéficiez de la Sécurité sociale française si vous remplissez les conditions suivantes, à savoir que vous :

  • Préparez un diplôme officiel ;
  • Pouvez fournir un certificat de scolarité ;
  • Vous revenez au moins une fois en France durant votre année universitaire.

L’Assurance Maladie française vous rembourse vos soins urgents et imprévus. Toutefois, cela se réalise en fonction des barèmes tarifaires français, ce qui n’est pas nécessairement adapté aux dépenses réelles. Cette protection n’est donc pas suffisante. De plus, vous devez réaliser l’avance de frais. Or, un budget étudiant ne permet pas nécessairement cela.

Si vous avez plus de 20 ans, la Sécurité sociale française ne vous protège pas. Cette fois, vous devez vous inscrire à la Sécurité sociale étudiante du pays dans lequel vous étudiez. Si cela n’existe pas, vous devrez vous affilier au régime général local.

Quelle couverture pour un étudiant avec la CEAM ?

La carte européenne d'assurance maladie (CEAM)

Crédit photo : Shutterstock – Ascannio

Si vous êtes étudiant·e en Union européenne, vous pouvez faire une demande de Carte Européenne d’Assurance Maladie.

Cette demande se réalise 15 jours avant votre départ directement sur le site ameli.fr. En cas de demande tardive, une attestation provisoire vous sera délivrée.

En cas de soins médicaux, présentez votre CEAM ou votre certificat provisoire. Selon le pays et sa législation, soit vous n’aurez aucune avance de frais à réaliser, soit vous devrez payer puis vous faire rembourser par l’organisme local de Sécurité sociale.

Si vous n’avez pas fait de demande de CEAM, vous pouvez demander un remboursement à la Sécurité sociale française via le formulaire « soins reçus à l’étranger », le cerfa n°12267*04.

À lire aussi :
Dans quels pays fonctionne la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ?
Comment se faire rembourser avec son assurance voyage ?

Assurance carte de crédit et études à l’étranger

Cartes bancaires

Crédit photo : Shutterstock – JMiks

Lorsque vous partez à l’étranger, votre carte bancaire peut vous proposer une assurance voyage. Celle-ci vous permet de bénéficier d’une couverture assez complète pour vos frais médicaux, mais aussi pour différents besoins. En cas d’hospitalisation, de besoin de rapatriement, de dommage causé à un tiers, etc., vous êtes assuré·e·s.

Il faut pour cela choisir une carte de type Visa Premier ou Mastercard Gold. Pour autant, cette solution, si complète soit-elle, risque de ne pas s’adapter à votre situation. En effet, l’assurance carte bancaire ne vous couvre que durant 90 jours. Pour un stage, cela peut être cohérent. Pour des études à l’étranger, vous ne serez pas protégé·e·s.

À lire aussi : Assurance voyage : ma carte Visa ou Mastercard suffit-elle ?

Une assurance étudiant à l’étranger spécifique ?

Prendre une assurance

Crédit photo : Shutterstock – nito

Nous avons évoqué la couverture santé. Il est vrai que c’est un élément essentiel pour être couvert·e·s à l’étranger le temps de vos études.

L’assurance étudiant permet de bénéficier d’une couverture pour les frais médicaux. L’assurance santé permet ainsi la prise en charge des dépenses de santé, de la consultation d’un médecin à une hospitalisation en passant par le remboursement d’examens et de médicaments.

Mais ce n’est pas tout. La protection sociale d’un étudiant doit aller bien au-delà de cela. En effet, le risque de tomber malade si vous partez un an est réel. Mais vous pouvez rencontrer d’autres besoins. Comparez les contrats d’assurance étudiant afin de déterminer les garanties capables de vous protéger au mieux.

Quelles garanties souscrire ?

Pour les étudiants à l’étranger, au-delà des remboursements médicaux, il est important de souscrire une assurance complète. Voici les garanties auxquelles vous pouvez prétendre et qui ressemblent beaucoup à celles de l’assurance voyage :

  • Frais médicaux ;
  • Frais d’hospitalisation ;
  • Assistance rapatriement ;
  • Frais de recherche et de secours ;
  • Assurance bagages ;
  • Responsabilité civile à l’étranger ;
  • Assistance juridique ;
  • Soutien psychologique.

En souscrivant toutes ces garanties, vous êtes certain d’obtenir une protection pour tous les événements de la vie.

Bon à savoir : si vous louez un logement indépendant sur place, n’oubliez pas de souscrire une assurance habitation. Idem si vous louez une voiture, souscrivez une assurance location de voiture qui vous protégera, que vous soyez responsable ou non d’un sinistre auto.

Assurance étudiant à l’étranger : les points de vigilance

La souscription d’une assurance pour étudiant à l’étranger ne doit pas se faire sans réflexion en amont. En effet, il suffit de faire un comparatif des offres des compagnies d’assurance (Europ assistance, Chapka, etc.), pour comprendre que les garanties ne sont pas toujours identiques.

Prenons l’exemple des frais médicaux. Toutes les assurances pour étudiants à l’étranger vont vous proposer cette protection. Vous serez alors tenté·e d’aller au moins cher. Mais qu’est-ce que cela implique véritablement ?

La différence de prix peut être justifiée par un plafond moins élevé. Si vous partez dans un pays où les soins médicaux coûtent cher, mieux vaut choisir un plafond adapté.

Cette différence peut également se justifier par une exclusion. Certains soins peuvent ne pas être pris en charge, mieux vaut s’en assurer avant de partir plutôt que d’avoir une mauvaise surprise financière sur place.

Au moment de la souscription d’une assurance pour vos études à l’étranger, vérifiez également les franchises. Pour mémoire, il s’agit du montant qui ne sera pas pris en charge par l’assurance en cas de dépense. Par exemple, si vous devez payer 100€ avec une franchise de 50€, l’assurance ne vous remboursera que 50€.

Il existe également des franchises qui font office de plancher d’indemnisation. Par exemple, si votre franchise est de 80€, aucune prise en charge n’est assurée en dessous. En revanche, tout paiement supérieur permet une prise en charge intégrale (au regard des plafonds appliqués).

Enfin, veillez à ce que votre contrat d’assurance voyage pour étudiant ne vous impose pas de carence. Il s’agit cette fois d’une période durant laquelle vous payez vos garanties sans pouvoir en bénéficier.

L’assurance Cap Student de Chapka Assurances

Etudiants

Crédit photo : Shutterstock – 4 PM production

Pour bien comprendre ce qu’est une assurance pour les étudiant·e·s à l’étranger, il est essentiel d’en comprendre les garanties.

Prenons l’exemple de l’assurance Cap Student de Chapka. Cet expert de l’assurance voyage a choisi de proposer une assurance au premier euro. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

  • Nous avons précédemment évoqué les franchises et les carences. Pour son assurance dédiée aux étudiant·e·s à l’étranger, Chapka propose, pour les frais médicaux en cas de maladie inopinée ou d’accident, une couverture dès le 1er euro, sans franchise et sans plafond. C’est naturellement très attractif.
  • La prise en charge est également intégrale pour le rapatriement. Vos frais réels sont remboursés si vous devez rentrer en France suite à une maladie ou un accident ou en cas de retour anticipé lié à un problème familial (décès d’un proche).
  • Cette assurance propose en revanche des plafonds pour les frais dentaires d’urgence (500€) et pour l’optique en cas d’accident corporel (200€).
  • Pour la responsabilité civile à l’étranger, le plafond est de 4 000 000€. Ce montant peut paraître très élevé. Pourtant, cela vous sera très utile si vous blessez quelqu’un et qu’il devient ensuite handicapé.
  • L’assistance juridique propose, quant à elle, un plafond de 3 000€. La prise en charge pour les frais de recherche et de secours est plafonnée à 5 000€.

Assurance voyage pour étudiant à l’étranger : combien ça coûte ?

Combien ça coûte ?

Crédit photo : Shutterstock – pathdoc

Si l’on reprend l’exemple de Chapka, le prix est consécutif à la zone dans laquelle vous étudiez et à la durée de votre séjour.

Par exemple, si vous étudiez durant 10 mois en Europe et que vous êtes détent·eur·rice de la CEAM, vous paierez 246€. Pour la même durée dans le monde entier hors zone 3, le prix est de 362€. La zone 3 concerne les pays où les frais médicaux sont particulièrement élevés, la prime d‘assurance est naturellement plus chère. Les pays de cette zone sont : les États-Unis, le Canada, Singapour, Hong Kong, le Japon, la Suisse et les Bahamas. Cette fois, pour des études de 10 mois, votre assurance vous coûtera 468€.

N’hésitez pas à faire un comparatif avec d’autres assurances. Comparer permet de trouver une garantie adaptée à vos besoins, à la durée de votre séjour, au pays dans lequel vous faites vos études et, bien sûr, à votre budget.

Cher·e·s étudiant·e·s, vous avez toutes les cartes en mains ! Bon séjour d’études !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée