×
Mot de passe oublié ?

Pourquoi l’anglais est indispensable pour voyager ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Pourquoi l’anglais est indispensable pour voyager ?

L’anglais s’avère très utile à l’étranger

L’anglais est la troisième langue la plus parlée dans le monde si l’on tient compte de la seule langue maternelle. Cependant, elle est, de loin, la langue la plus influente et elle est comprise à divers degrés par une large partie de la population mondiale.

En voyage, pour comprendre et être compris, il faut donc pratiquer un certain niveau d’anglais. J’en ai moi-même fait l’expérience en Australie et je pense sincèrement que tous les voyageurs, simples touristes ou routards, devraient parler un minimum d’anglais. Je vous livre ici les raisons pour lesquelles je pense que l’anglais est aujourd’hui indispensable pour voyager :

Pour faire des rencontres et communiquer avec beaucoup plus de gens

Rencontrer des gens en voyage anglais

Flickr – Elvire.R.

En voyageant dans différents pays, l’anglais est souvent la langue « passerelle » la plus courante. Cela signifie que vous pouvez rencontrer des gens de cinq pays différents en même temps et que la seule langue commune entre ces cinq personnes soit l’anglais.

L’anglais permet d’entrer en contact avec beaucoup de gens de nationalités et de cultures différentes, plus que les autres langues. L’anglais est aussi une langue commune dans le tourisme mondial. Si vous voulez visiter différents lieux historiques ou aller dans un hôtel dans les Caraïbes ou ailleurs, l’anglais est généralement ce que la majorité du personnel sait parler en plus de la langue locale ou maternelle.

Pour trouver un boulot

Travailler en anglais

Flickr – florianplag

Quand je suis arrivé en Australie, je ne parlais vraiment pas bien anglais, et j’ai dû effectuer des boulots manuels comme beaucoup d’autres backpackers titulaires d’un Working Holiday Visa en Australie. J’avais l’air d’un idiot parfois lorsque le fermier (je ramassais des fruits et légumes) me demandais d’aller chercher un outil spécial dans le fond du hangar, dans l’étagère de gauche, de la taille 12… bref.

Pour mon second visa en Australie, enfin à l’aise avec l’anglais, j’ai été à Melbourne et j’ai trouvé un travail en plein centre ville dans un restaurant. Certes, ce n’était pas un job en or, mais je travaillais en cuisine et j’avais besoin de parler anglais.

Mon expérience s’applique à tout type de travail : si vous ne parlez pas anglais, vous aurez plus de difficulté à trouver un boulot (c’est différent selon les domaines). Cependant, si vous parlez anglais couramment, vous trouverez un travail partout dans le monde. Lire aussi : 20 idées pour gagner de l’argent à l’étranger

Pour être sociable

Parler anglais rend sociable

Flickr – prufrock27

En Australie, c’est flagrant, les français ne restent souvent qu’entre eux et cela provoque 2 malaises :

– ils ne pratiquent pas leur anglais et ne l’améliorent donc pas.
– ils agacent les autres personnes qui ne comprennent rien au français

J’ai pu le vérifier partout où j’ai voyagé, si vous ne parlez pas anglais dans la pièce où se trouvent des personnes de nationalités différentes, ces dernières quittent la pièce après quelques minutes.

Parce que tout sera plus simple pour vous

Panneau musee apprendre une langue

Parfois, même l’anglais ne suffit pas. Flickr – Diego Sideburns

Ne pas parler anglais n’est peut-être pas un problème pour vous mais peut provoquer de nombreuses situations bêtes que vous auriez préféré éviter :

– vous orienter dans un aéroport, une gare
– prendre une commande, réserver sur internet, etc…
– ne pas rester sur la touche lors d’une discussion ou lorsque quelqu’un raconte une blague
– regarder des films, comprendre des règles de sécurité, assister à des visites guider…

La liste est longue. Parler la langue de Shakespeare vous aidera aussi à aller de l’avant et ne pas hésiter sur vos choix.

Pour votre culture et vos compétences personnelles

Livres anglais

Flickr – boltron-

En Asie, en Europe de l’Est, ou dans la plupart des pays étrangers, vous ne trouverez que très peu souvent d’annotations en français sur les monuments, ou dans les musées, pour la description de ce que vous avez sous les yeux. Connaître un minimum d’anglais vous permet de comprendre ce que vous visitez.

De la même manière, en parlant anglais vous accédez à un plus large choix de livres, de films, etc… et ce bien avant tout le monde. Pour info, les sites internet en anglais représentent 55% des sites web dans le monde. Vous pourriez donc lire des choses intéressantes qui n’existent peut-être pas en français.

3 solutions pour apprendre l’anglais pour voyager

– vous décidez d’apprendre seul, à la maison puis en voyage, à travers des rencontres ou autres… Si vous allez de l’avant et si vous êtes motivé, vous y arriverez vite
– vous décidez de suivre des cours d’anglais spécifiques pour voyager
– vous décidez de partir en séjour linguistique pour apprendre l’anglais ou le perfectionner

Pour ma part, le simple fait d’être parti seul à l’étranger m’a donné la chance d’apprendre l’anglais. Chacune de ces solutions ne s’applique pas à tout le monde. Un séjour linguistique peut vous mettre en confiance si vous avez peur de partir à l’inconnu. Les cours d’anglais avant de partir vous donne suffisamment de bagage pour ne pas paraître ridicule une fois sur place, au milieu des anglophones.

Lire les autres sujets à propos de l’apprentissage de l’anglais :
7 méthodes à ne pas suivre pour apprendre l’anglais
Ce que mon visa en Australie m’a permis de faire

Et vous ? Parlez-vous anglais ?

A voir aussi dans la rubrique Conseils et astuces
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi