Les 6 choses incontournables à faire à Xi’An

avatar

Que faire en Chine dans ses gigantesques villes ? Découvrez notre top 6 des choses à faire à Xi’An !

Xi’An, à 1 000 kilomètres au sud-ouest de Beijing et 1 700 kilomètres au nord de Canton, est la quatorzième plus grande ville de Chine continentale avec en son sein une population de 8 467 837 habitants. Le territoire est vaste, 9 983 km², soit l’équivalent de la Gironde (33), le plus grand département de France métropolitaine ! Xi’An signifie littéralement « paix de l’ouest » et jouit de plus de 3 100 ans d’histoire. Ville élevée à 412 mètres d’altitude, elle se trouve à l’extrémité orientale de la route de la soie. De fait, une communauté musulmane – venue des anciens commerçants arabes ou persans – côtoie les locaux, Bouddhistes. La ville fut par ailleurs l’une des sept capitales nationales de l’histoire de la Chine, pour 12 dynasties sur une période de plus de 1000 ans. Aujourd’hui, l’enceinte fortifiée est encore perceptible 3 000 ans après sa construction. Vous ne savez que faire à Xi’An ? Vous ne vous ennuierez pas : Xi’An renferme un patrimoine historique et culturel incroyable.

Pour vous aider à préparer votre voyage à Xi’An, la rédaction de Génération Voyage vous a concocté une liste des incontournables à faire pour visiter Xi’An. Voici notre présentation, qui bien hélas, est loin d’être exhaustive.

1. Les remparts de la vieille ville

Remparts de la Vieille Ville, Xi'An, Chine

Crédit photo: Wikipedia – Maros

Se balader dans la vieille ville figure parmi les immanquables d’un séjour pour visiter Xi’An. Ceint par ses imposantes murailles antiques, le quartier ancien révèle la Chine traditionnelle et ses attraits exotiques. Les remparts furent érigés sous le règne de Zhu Yuanzhang, premier empereur de la dynastie des Ming, au 14ème siècle. Ils captent l’oeil du visiteur par ses dimensions impressionnantes et forment une frontière entre la vieille ville et la modernité qui s’étend à perte de vue. Deux portes donnent accès à la vieille ville : la porte Sud et la porte Nord. La muraille couvre un périmètre de 13,7 km de long, fait une largeur de 15 à 18 mètres à sa base et de 12 à 14 mètres à son sommet. Tous les 120 mètres se dressent des tours de garde : de quoi refroidir l’envie d’invasion, à l’époque, des ennemis potentiels ! Il est possible de se promener sur les remparts et d’en faire un tour complet.

2. Le quartier musulman de Xi’An

Si vous venez visiter la vieille ville de Xi’An, vous ne manquerez pas le quartier musulman, témoin des premières mondialisations des échanges entre la Chine, le Moyen-Orient et l’Europe le long de la route de la soie au Moyen-Âge. En son sein, 20 000 personnes musulmanes y vivent. Le quartier est célèbre pour son marché de nourriture chinoise, un repaire où goûter les spécialités musulmanes locales, comme le Yangrou Paomo. La Grande Mosquée de Xi’An est l’une des plus anciennes et plus grande mosquée de Chine. Elle témoigne d’une mixité culturelle et sociale particulière en Chine, et que l’on n’évoque que rarement.

3. La Grande Pagode de l’Oie Sauvage

Grande Pagode de l'Oie Sauvage, Xi'An, Chine

Crédit photo: Frenchpeopledaily

Vous cherchez que faire à Xi’An ? Avez-vous entendu parler de la Grande Pagode de l’Oie Sauvage ? Bâtie en 652 sous la dynastie Tang, plusieurs fois détruite et reconstruite, elle est un intérêt majeur pour chaque touriste venant visiter Xi’An. Haute de 64 mètres, elle surplombe les alentours en tant qu’édifice majeur dédié au culte bouddhique. A côté, le Temple DaCi’en est à voir aussi, de même que le Pavillon Peony, la tour Drum, la tour Bell et le Xuanzang Memorial Hall, musée célébrant l’héritage bouddhiste de l’Inde et de la Chine.

4. Tang Paradise et le lac Furong

Tang Paradise, Xi'An, Chine

Crédit photo: Flickr – xiquinhosilva

Gigantesque parc à thème situé au sud-est de la Grande Pagode de l’Oie Sauvage, il propose des reconstitutions dédiées à la dynastie Tang. A combiner avec une visite de la Grande Pagode, mais attention, ce parc ne fait pas l’unanimité parmi les voyageurs. Vous pourrez toujours profiter du lac Furong et de l’espace vert si vous êtes déçu(e) par l’endroit.

5. Mausolée de l’Empereur Qin

Mausolée de l'Empereur Qin, Xi'An, Chine

Crédit photo: Pxsphere

A proximité de la ville, le Mausolée de l’Empereur Qin est un vaste site archéologique de l’Antiquité, comprenant le tombeau de l’empereur Qin Shi Huangdi (3ème siècle avant J-C) et les fosses où furent excavés les vestiges de milliers de soldats sculptés en terre cuite. Cela a donné le nom d’un site désormais célèbre : l’armée de terre cuite de Xi’An. Ces fosses contiennent une armée de 8 000 statues en terre cuite de soldats très détaillées, dont les visages sont différenciés. Cette armée date de 210 avant notre ère et furent cuites dans des fours à 900°C : un fait qui atteste, une fois de plus, de l’ingéniosité de nos ancêtres de l’Antiquité. C’est un passage obligé ceux qui viennent visiter Xi’An et ses alentours.

6. Aller sur Huashan (le Mont Hua)

Mont Hua, Huashan, Xi'An, Chine

Crédit photo: Flickr – strudelt

Que faire à Xi’An si ce n’est des randonnées en montagne ? Situé à une centaine de kilomètres de Xi’An, le mont Hua est l’une des 5 montagnes sacrées de Chine. On l’appelle également montagne de l’Ouest (xī yuè en écriture pinyin)Le point culminant du massif s’élève à 2 154,9 mètres d’altitude, au niveau du pic Luoyan. La randonnée sera assez difficile car elle se compose majoritairement d’escaliers, qui ont pour vertu première de « casser les jambes ». Mais au fur et à mesure, vous aurez une vue et un panorama spectaculaires. On débute la randonnée par le pic Nord, que l’on atteint en téléphérique (moyen le plus facile), par le sentier des gorges ou par le « sentiers de soldats » (voie la plus difficile avec 4 000 marches parfois très abruptes). Gare aux courbatures !

Comment aller à Xi’An ?

Deux moyens de transport prédominent pour se rendre à Xi’An : l’avion et le train. En avion, l’aéroport de Xi’An, à 13 kilomètres de la ville, dessert les grandes villes de Chine telles que Beijing, Shanghai, Chengdu, Chongqing, Shanghai, Hong-Kong mais également Londres, Singapour, Bangkok, etc. Au départ de la France, de nombreux vols sont disponibles vers Xi’An, vous pouvez d’ailleurs trouver un vol pas cher en effectuant une recherche sur le site de notre partenaire Skyscanner. En train, un grand nombre de lignes permet de rallier Beijing ou Shanghai au départ de Xi’An.

Où loger à Xi’an ?

Le logement à Xi’An est bon marché pour la Chine : un loyer coûte 76 % moins cher à Xi’An qu’à Pékin ! Les quartiers où loger sont ceux près du centre-ville, notamment les remparts de la vieille ville, Yanta et Beilin. N’hésitez pas à faire un tour sur ce comparateur d’hôtels ou sur Airbnb pour trouver votre bonheur, les logements ne manquent pas !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire