×

Les remparts de la cité de Xi’an en Chine

Comparez et trouvez vos activités voyage
Les remparts de la cité de Xi’an en Chine

Visitez la muraille de la dynastie Ming, l’une des mieux préservées de Chine

La fortification de la cité de Xi’an, l’ancienne capitale de la Chine et aujourd’hui capitale de la province du Shaanxi, dans le centre de la plaine de Guanzhong, possède les remparts parmi les plus anciens et les mieux conservés de la Chine. Le mur a été construit au 14ème siècle par Zhu Yuanzhang (également connu sous le nom de Ming Hongwu), le premier empereur de la dynastie Ming, sous les conseils d’un ermite qui lui a dit de « construire de hauts murs, s’approvisionner abondamment en nourriture et prendre le temps d’être un empereur », de sorte qu’il puisse fortifier la ville et unifier les autres Etats. Après la création de la dynastie Ming, Zhu Yuanzhang suivi ses conseils et commença à agrandir le mur construit initialement durant le règne de la vieille dynastie des Tang (618-907), créant les nouveaux remparts de la cité de Xian. Ce sont les remparts les plus complets ayant survécu en Chine, de même qu’ils font partie des plus grands systèmes anciens de défense militaire dans le monde.

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – Tim Dawson

Le mur d’origine de la ville de Xi’an a commencé en 194 avant notre ère et a pris 4 ans pour être achevé. Une fois terminé, le mur mesurait 25,7 km de long et 12 à 16 m d’épaisseur à la base, et encerclait une superficie de 36 km². Le premier mur de la ville a été construit avec de la terre, de la chaux vive, et des extraits de riz gluant, le tout tassé ensemble. Plus tard, le mur a été totalement recouvert avec des briques.

La muraille de Xi’an, après son élargissement sous la dynastie Ming, se dresse à 12 mètres de hauteur. Sur la partie supérieure, le mur est épais de 12-14 mètres, et de 15 à 18 mètres d’épaisseur à la base. Ainsi, il délimitait une zone bien plus petite avec 13,7 km de longueur et une superficie d’environ 14 km² dans la cité. Il y a un rempart supplémentaire tous les 120 mètres qui s’ajoute au mur principal et qui permettait aux soldats de voir les ennemis tenter d’escalader le mur. La distance entre chaque rempart était suffisante pour atteindre les assaillants avec des flèches.

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – Jack Zalium

Il y a quatre principales portes au sein des remparts, qui étaient la seule façon d’entrer et sortir de la ville dans les temps anciens. Chaque ouverture est dominée par des sentinelles disposées sur trois tours. Un large fossé fait le tour la ville. Au dessus de ce fossé, il y avait d’énormes ponts-levis, qui avaient pour but de stopper toute entrée et sortie dans la ville, une fois levés.

Aujourd’hui, le mur de la dynastie Ming est en grande partie intact et ouvert aux visiteurs. Il est possible de marcher tout le long des remparts, cependant, le vélo est le meilleur moyen de découvrir la muraille historique. Il y a une « route » sur le dessus du mur parfait pour marcher ou faire du vélo. En fait, le vélo sur la muraille est l’une des activités les plus populaires à Xi’an. Le vélo est aussi un excellent moyen de visiter la vieille ville.

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – Phil Parsons

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – David Singleton

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – adam.

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – adam.

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – Ian Armstrong

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – mararie

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – David

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – namealus

Muraille de Xi'an, cité de Xian, Chine

Flickr – Shawn Morgan

Vue aérienne de la cité de Xi’an et plan de ville :

A voir aussi dans les environs de Xi’an : l’Armée de Terre Cuite de l’empereur Qin

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Chine
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi