Les 7 choses incontournables à faire à La Palma

avatar

Visiter La Palma : Quelles sont les meilleures choses à faire et voir dans « La Isla de los Muchachos » ?

Autrefois connue sous le nom de « San Miguel de La Palma », cette île située à l’ouest de l’archipel canarien est connue pour ses paysages de roches brutes vallonnés, ponctués de volcans comme le célèbre Teneguía. La capitale de l’île, Santa Cruz de la Palma, est une charmante bourgade portuaire dont les ruelles pavées zigzaguent entre les célèbres balcons de bois massif des habitations locales.

Cinquième île des Canaries, que ce soit par sa taille ou sa population, elle est réputée pour son Parc national de la Caldeira de Taburiente, et ses paysages mirifiques : couvert d’immenses pinèdes, il comprend également une spectaculaire formation en cratère et des cascades gigantesques qui font la joie de petits et grands.L’île, dont le point culminant se trouve au Roque de les Muchachos et ses 2426 m, est même reconnue réserve de biosphère par l’Unesco.

Vous vous demandez que faire à La Palma pendant votre séjour ? Voici la réponse avec nos 7 incontournables pour visiter La Palma et ramener avec vous des souvenirs inoubliables !

A lire aussi : Les 8 choses incontournables à faire aux Îles Canaries

1. Le parc national de la Caldeira de Taburiente

Parc national Caldeira de Taburiente, La Palma

Crédit photo : Flickr – Bengt Nyman

Un des points d’intérêt des plus prisés : ce gigantesque parc protégé zébré de centaines de sentiers de randonnée est une invitation à la découverte de cette terre sauvage est préservée. Certains sommets culminant à 2000 mètres, il faut cependant être en bonne forme physique pour accéder aux panoramas sublimes offerts sur certains « spots » !

Partez dormir à la belle étoile, vous doucher sous les nombreuses cascades que compte la parc ou admirer l’immense cratère volcanique de… 8 km de large, en plein cœur du parc ! Pour qui cherche à visiter La Palma, l’endroit vaut réellement le détour et ravira les amateurs de grands espaces.
âme sœur !

Réservez votre excursion à la Caldeira de Taburiente

2. Le Roque de los Muchachos

Encore bourré d’énergie après avoir arpenté le parc de la Caldeira de Taburiente ? On passe à l’étape suivante : partez gravir les 2426 mètres du point culminant de l’île, le Roque de las Muchachos, situé non loin du parc en question dont il constitue un des rebords.

Au sommet, un observatoire couplé à un institut d’études astrophysique surplombe la mer de nuage et jouit d’une situation privilégiée pour observer les étoiles : à certaines périodes de l’année, ce site normalement réservé aux scientifiques ouvre ses portes au visiteur lambda afin de faire découvrir les installations techniques exceptionnelles qui y sont hébergées : l’observatoire possède le plus grand télescope optique du monde !

3. Playa de los Cancajos

Sur la côte est de l’île, cette plage de gravier noir volcanique permet d’admirer la puissance des vagues de l’océan Atlantique, qui, quand il n’est pas déchaîné, permet au visiteur de se baigner dans une eau, avouons-le, toujours plutôt fraîche. Mais le paysage exceptionnel, les restaurants délicieux se trouvant à proximité, ainsi que l’air vivifiant valent clairement le détour et sauront convaincre les touristes venus visiter La Palma de venir y faire un tour !

4. Le phare de Fuencaliente

Phare de Fuencaliente, La Palma

Crédit photo : Flickr – Tony Hisgett

Tout à l’extrémité sud de l’île, c’est un incontournable pour qui cherche que faire à La Palma : le phare de Fuencaliente est un des quatre phares que compte cette terre volcanique, et il est possible de le visiter ce qui constitue une activité très enrichissante !

Tout proche, un mémorial dédié aux Martyrs du Brésil, massacrés au XVI° par un corsaire français, permet de comprendre les enjeux stratégiques représentés par les îles Canaries tout au long de leur histoire.

5. Le musée insulaire de Santa Cruz de La Palma

Ce lieu culturel de premier plan présente, pour le plus grands bonheurs des visiteurs, de nombreuses collections d’art typiquement canarien, ainsi que des pièces artisanales prouvant l’étonnant savoir-faire des habitants au cours des siècles, dont des tissus d’une beauté à couper le souffle. En outre, le musée insulaire retrace l’histoire volcanique expliquant la présence de cet archipel rocailleux planté au beau milieu de l’Atlantique, ainsi que celle de la construction navale : les îles Canaries ayant été un lieu de passage obligé pour les marins reliant la vieille Europe à la nouvelle Amérique.

6. Les allées du Maroparque

Juste à l’ouest de Santa Cruz, le Maroparque est un zoo luxuriant niché aux pieds d’une colline et ce lieu insolite constitue une halte enrichissante pour petits et grands : des oiseaux rares et parfois endémiques virevoltent au sein des immenses volières et de nombreux restaurants vous permettront de déguster les spécialités locales, notamment les plats de poissons typiques de cette zone océanique où les ressources halieutiques abondent.

7. Santa Cruz de La Palma

Santa Cruz de La Palma, Îles Canaries

Crédit photo : Flickr – Bengt Nyman

Pourquoi ne pas arpenter les ruelles pavées et le port animé de la capitale de l’île ? Réputée pour son architecture séculaire, l’Avenida Maritima est le quai principal de la ville, longeant la rive maritime, et offre au visiteur l’occasion de découvrir le charme fou dégagé par cette ville et la chaleur de ses habitants, au sourire mythique. De nombreux musées vous y attendent, dont le musée maritime proposant une reproduction du bateau de Christophe Colomb, le Santa Maria, ou encore l’église El Salvador au style musulman, celle de Santo Domingo.. bref, c’est à vous de voir : vous savez maintenant que faire à La Palma une fois parvenu dans sa capitale !

Comment aller à La Palma ?

Si les sept îles des Canaries possèdent leur aéroport, La Palma est une des seules accueillant des vols internationaux, notamment ceux arrivant d’Espagne continentale. Il est donc aisé d’atterrir directement sur l’île quel que soit votre point de départ et, pour ce faire, notre partenaire Skyscanner vous permettra de vous y rendre en vous trouvant un vol, au meilleur prix.

Si vous souhaitez visiter les autres parties de l’archipel, optez pour le ferry ! Plusieurs d’entre eux sont mis à la disposition des voyageurs pour relier les différentes îles et forment un réseau plutôt dense et bien conçu : c’est le moyen idéal pour visiter les îles Canaries tout en profitant de l’air marin et d’une balade vivifiante en bateau.

Enfin, La Palma possède de nombreuses agences de locations de voiture qui vous permettront, pour un prix modique, de vous y déplacer librement sans dépendre des bus et taxis, pas toujours facilement disponibles !

Où loger à La Palma ?

L’avantage, lorsqu’on vient visiter La Palma, c’est qu’on à que l’embarras du choix entre les différents types d’hébergement : à sélectionner selon vos envies et votre budget. L’île comprend de nombreux hôtels, notamment à Los Cancajos, station balnéaire de la côte est, et à Puerto de Naos, sur la côte ouest. La capitale, Santa Cruz de la Palma, n’est pas en reste avec une belle sélection d’établissements, que vous pourrez d’ailleurs comparer en consultant les offres sur ce comparateur d’hôtels.

Ce n’est pas tout, bien sûr, il vous est aussi possible de vous immerger dans la culture canarienne en louant une chambre dans une finca, ces splendides maisons typiques d’un blanc étincelant, aujourd’hui transformées en maison d’hôtes. Pour tous les amateurs d’inoubliables nuits à la belle étoile, sachez qu’une poignée de campings proposent des emplacements afin de ne plus faire qu’un avec une nature sauvage et préservée.

Pour vous donner une idée des différents pieds à terre à La Palma, rendez-vous sur notre article « Dans quelle ville loger à La Palma ? »

Dorénavant, vous savez comment profiter au mieux lorsque vous viendrez visiter la Palma, et savourer votre séjour sur place au maximum. Mais parviendrez vous à choisir que faire à La Palma et.. préférerez-vous vous y rendre l’hiver, ou l’été ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire