×

30 secrets de pilotes, hôtesses et compagnies aériennes

Comparez et trouvez vos activités voyage
30 secrets de pilotes, hôtesses et compagnies aériennes

Des légendes « aériennes » ont été confirmées : les compagnies aériennes se gardent bien de vous les communiquer !

Pour nous, l’avion est le moyen de transport le plus sûr au monde, ce qui est le cas en somme… Cependant, on est loin de se douter qu’il y a des choses pas très nettes et pas très claires qui se trament dans notre dos, ou des mensonges (par omission) dont on est victime. Pas mal de choses que l’on ne sait pas ont récemment été dévoilées anonymement par des hôtesses de l’air, des stewards, des pilotes, et des employés d’aéroports. Ce post n’est pas du tout un coup de gueule, au contraire, c’est plutôt drôles… enfin tout dépendra de la propre idée que vous vous ferez en lisant les secrets ci-dessous :

Le saviez-vous ?

1. Lors d’un crash aérien, vous avez plus de chance de survivre si vous êtes en classe éco.

2. L’eau du robinet des toilettes est vraiment sale, ne la buvez jamais. Même en vous « lavant » les mains, c’est sale.

3. L’air dans la cabine peut vous rendre malade. C’est dû au syndrome aérotoxique. L’air provient en fait des moteurs.

4. Le personnel de certains aéroports boit votre alcool confisqué.

5. Les atterrissages d’urgence arrivent tout le temps (l’aéroport de Londres Heathrow en enregistre déjà 1 par semaine).

6. Vous n’avez probablement jamais connu de « fortes » turbulences. On appelle « forte turbulence » quand l’avion chute de 30 mètres d’un coup. Un pilote a témoigné qu’en 10 000 heures de vols, cela avait dû lui arriver 5 minutes au total.

7. 50% des pilotes s’endorment en plein vol.

8. Vous pouvez acheter des bagages perdus. Stockés pendant 90 jours, les bagages non réclamés sont vendus et l’argent est envoyé à des œuvres caritatives.

9. Votre gilet de sauvetage pourrait ne pas être sous votre siège… En effet, certains passagers les volent.

10. Si la nourriture servie à bord à un mauvais goût, c’est pour une raison : la pressurisation vous fait perdre 30% de vos capacités gustatives (et auditives également).

Repas Avion

Flickr – Luke Lai

11. Un avion est en moyenne frappé par la foudre toutes les 1 000 heures de vol, soit 2 fois par an environ pour un avion commercial.

12. Il est possible de se faire surclasser en avion, notamment après le décollage… Il suffit de demander gentiment. Avant le décollage, c’est plus difficile. Il faut être un client régulier, voyager sur une ligne où il y a toujours beaucoup de monde, voyager seul, ou avoir un bonne raison (lune de miel, être enceinte, etc…).

13. Si les quatre moteurs tombent en panne, vous pouvez quand même survivre. A 9 km d’altitude, un avion peut voler jusqu’à 160 km sans ses moteurs allumés. Le pilote peut donc tenter d’atterrir sans trop de dommage.

14. Les compagnies aériennes manipulent les horaires de vol pour améliorer la ponctualité. Par exemple, une compagnie peut indiquer que le vol va prendre 2h pour un trajet réel d’1h45 min.

15. Il est impossible d’ouvrir la porte de l’avion au cours d’un vol. La pression en cabine est trop importante par rapport à la pression extérieure.

Cabine Avion

Flickr – Tab59

16. On ne vous dira pas si l’avion va s’écraser. Les pilotes ne disent aux passagers que ce qu’ils veulent dans le but de ne pas les effrayer. Vous n’entendrez donc jamais « Mesdames et messieurs, notre avion a une panne de moteur, mais nous pouvons voler sans pendant 160 km, aucun problème »…

17. Vous pouvez déverrouiller les toilettes d’un avion de l’extérieur. Habituellement, il y a un mécanisme de déverrouillage caché derrière l’insigne « non fumeur » sur la porte. Il suffit de soulever le rabat vers le haut et de faire glisser le verrou pour déverrouiller. On peut aussi s’amuser à tirer le loquet avec son doigt.

18. Les couvertures que l’on vous donne n’ont pas toujours été lavées. Il est donc possible que quelqu’un ai éternué dedans…

19. Le capitaine est autorisé à vous arrêter en plein vol. Lorsque les portes sont fermées, le pilote a presque tous les droits. Il peut vous mettre une amende, vous arrêter, et même noter le testament d’une personne mourante !

20. Des poignées se trouvent près de la porte au cas où quelqu’un tomberait de l’avion (et dans le cas où la porte aurait été mal fermée).

21. Vous pouvez demander une canette entière de la boisson que vous choisissez. Au lieu de prendre un simple gobelet, demandez gentiment toute la canette.

22. Les masques à oxygène ne servent à respirer que 15 minutes (à peu près), le temps que le pilote amène l’avion à un niveau respirable.

Masque oxygene avion

Flickr – miikkahoo

23. Parfois, le personnel de bord attend un peu avant de vous servir votre repas dans l’espoir que vous vous soyez déjà endormi.

24. L’on sert à chacun des deux pilotes un repas différent au cas où l’un d’eux tombe malade.

25. L’hôtesse ou le steward qui vous a dit d’éteindre votre téléphone portable ne respecte probablement pas cette règle lui-même.

26. Lors des vols de nuit, le personnel éteint les lumières non pas pour vous laisser dormir mais au cas où l’avion se crasherait afin que vous soyez déjà habitué à l’obscurité.

27. Par mauvais temps, les pilotes atterrissent souvent brutalement sur la piste afin de prévenir l’aquaplaning. Ce n’est autre qu’un « crash contrôlé ».

28. A propos des téléphones : cela gêne vraiment le pilote à l’atterrissage lorsque la centaine de téléphones à bord font des interférences avec la radio du pilote…

29. Vos bagages enregistrés sont traités comme de simples sacs : le personnel doit remplir un container de plus de 100 bagages, il ne va pas les ranger parfaitement un après l’autre… Si vous avez une étiquette « fragile », il sera traité durement, mais si vous avez un autocollant « j’♥ les bagagistes », il sera bien traité !

30. De nombreux vols commerciaux transportent des organes humains.

Bonus : 31. Si il y a toujours des cendriers dans les toilettes, c’est parce que la FAA (Federal Aviation Administration) l’exige. Bien qu’il soit interdit de fumer, les passagers qui décideraient quand même de le faire seront moins tentés de jeter le mégot dans la poubelle ou n’importe où…

Sources : reddit, telegraph, huffington post

Le saviez-vous ? Quelle est votre réaction ? Commentez !!

A voir aussi dans la rubrique Insolite
A voir aussi dans la rubrique Avion
Répondre
  1. 26. Lors des vols de nuit, le personnel éteint les lumières non pas pour vous laisser dormir mais au cas où l’avion se crasherait afin que vous soyez déjà habitué à l’obscurité.

    Comme c’est migoooonnn hihi non sérieusement ça fait un peu froid dans le dos de lire des choses pareil…
    Sinon l’article est très intéressant, merci d’avoir partagé ce type d’infos :)

    Fafa

    • L’article n’est pas complet. Ce n’est pas nécessairement en cas de crash, mais en cas d’évacuations sans qu’il n’y ai encore d’énergie électrique a bord. Exemple un sortie de piste, meme un petite, et tout doit être coupé (moteur, apu, géné, batterie …) pour eviter les risque de feux elec en cas de dommage … L’évacuation se fera donc dans une relative obscurité (mis a part la lumière de signalisation des issues)

  2. Intéressant mais terrifiant. ! Bref quelle autre solution de transport pour des destinations lointaines ????

    • Nini, malgré tout l’avion reste le moyen de transport le plus sûr au monde (statistiquement)

  3. 7. en fait lors des longs courriers il y a beaucoup plus de pilote qui dorment (en fait les pilotes dans un avion de ligne ne font que se servir de la radio, de l’atterrissage et du décollage)

    13. vous multipliez l’altitude de l’avion de ligne par 20 et vous obtenez sa distance franchissable sans moteur (c’est une moyenne)

    22. petit détail amusant (ou pas pour ceux qui ont peur des avions) lors d’une dépressurisation le pilote place l’avion sur le dos pour descendre plus vite
    (schéma expliquant la manœuvre en dessous)
    http://img.photobucket.com/albums/v204/FlyXwire/Split-S_Maneuver-1.jpg

    • Faux. Un avion de ligne se sera pas mis 3/4 dos … Juste un virage pour sortire de l’aiway suivi d’une descente a taux vario max. La plupart des avions a commande de vol electrique comme la majorité des Airbus, les protections du domaine de vol font que le pilote ne pourra même pas dépasser une certaine valeure d’inclinaison (de l’ordre de 60 – 70° qui n’est meme pas un vol tranche)

    • Calypso, le schéma que vous poster est une manoeuvre de combat ou une figure de voltige et n’a strictement rien a voir avec une descente d’urgence d’avion de ligne.
      Si vous ne savez pas, abstenez vous svp … Merci pour les autres.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi