Dans quel quartier loger à Pattaya ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Pattaya Voir les hébergements

Vous partez en Thaïlande, le « pays du sourire » ? Voici dans quel quartier loger à Pattaya, l’une des cités balnéaires thaï les plus connues !

Pattaya, au sud de Bangkok, est l’une des attractions touristiques majeures de la Thaïlande. Aussi tristement que mondialement connue pour être un haut-lieu de prostitution et de tourisme sexuel, Pattaya accueille chaque année plusieurs millions de touristes venus également pour faire la fête et satisfaire leurs appétence pour la vie nocturne thaïlandaise. Située dans le golfe de Thaïlande à 147 kilomètres de Bangkok, Pattaya comptait 104 318 habitants en 2007. Autrefois petit village de pêcheurs paisible, la ville fut transformée au cours des années 1960 en un lieu de détente et de débauche des soldats Américains alors mobilisés en pleine Guerre du Vietnam. Pattaya devint un lieu de proxénétisme et de débauche, outre ses attraits naturels (plages tropicales, climat de rêve), ce qui en fait la ville la plus visitée de Thaïlande après Bangkok. Comme partout en Thaïlande, se loger à Pattaya sera facile et bon marché.

A ce titre, Pattaya abrite l’une des plus grandes communautés d’expatriés du pays mais les prix des logements où dormir grimpent au fur et à mesure que l’on se rapproche du littoral. Voici dans quel quartier aller pour se loger à Pattaya.

Le Centre-ville

Organisé autour de la Central Pattaya Road, le centre effervescent de la ville comblera vos attentes avec de nombreux bars et restaurants, centre commerciaux et supermarchés ouverts jusque tard dans la nuit. Pour se loger à Pattaya, c’est là que l’on retrouve les hôtels de luxe, mais également les guest-house plutôt abordables. Surnommé le « Miami asiatique », le centre-ville illustré par la Walking Street est une rue piétonne dédiée à la fête diurne et nocturne, à l’image de la Khao San Road bangkokoise. Ne pas manquer le marché Pattaya Night Bazar pour son animation, le repaire pour faire du shopping. Le Central Festival est « The place to be » si l’on veut faire du shopping haut de gamme, décrit comme le plus grand centre commercial de luxe d’Asie. Au nord du centre, on trouve Beach Road, l’équivalant thaïlandais de la Croisette à Cannes : boutiques, restaurants, centres commerciaux longent les 4 kilomètres de plage.

Wongawat Naklua

Sanctuaire de la Vérité, Quartier Wongawat Naklua, Pattaya, Thaïlande

Crédit photo: Flickr – Praveen

Situé au nord du centre-ville et accolé aux plages nord de Pattaya, le quartier de Wongawat Naklua est un quartier résidentiel huppé, assurément plus calme que le centre-ville. Le Santuaire de la Vérité (Prasat Sam Ja-Tam), un immanquable, s’y trouve implanté, emblématique de Pattaya. Non, ce n’est pas une meringue, mais un sanctuaire construit dans les années 1980 en bois de teck selon des méthodes ancestrales. Un quartier idéal où se loger à Pattaya si vous n’y venez pas pour faire la fête jusqu’à l’aube.

Pratamnak

Big Golden Bouddha, Pratamnak Hill, Pattaya, Thaïlande

Crédit photo: Pixabay – ahill88

Au sud de la ville, Pratamnak est très prisé des locaux, des expatriés, des retraités et des touristes. Situé sur les hauteurs de la ville, c’est un quartier verdoyant et résidentiel qui fait face à la baie de Jomtien. Vous y trouverez une « faune » mélangée, avec une clientèle de noctambules fêtards envahissant les discothèques et les bars du quartier et les familles venant se détendre dans les parcs, un quartier également calme et romantique où se loger à Pattaya sous les lueurs du soleil tropical.

Jomtien et Na Jomtien

Envie de se relaxer sur des plages paradisiaques ? Avant d’embarquer pour Koh Samui ou Koh Larn, pourquoi ne pas dormir à Jomtien ? C’est le plus grand quartier de Pattaya, disposant d’une belle plage où faire de nombreuses activités nautiques, un quartier plutôt familial, attrayant notamment pour son parc aquatique (Pattaya Park), ses nombreux bars et restaurants en lisière de mer.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire