Dans quel quartier loger à Birmingham ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Birmingham Voir les hébergements

Vous partez visiter le Royaume-Uni dans tous ses États ? Voici les meilleurs quartiers où loger à Birmingham !

Souvent surnommée « l’atelier du monde » – et non ce n’est pas la Chine -, la ville de Birmingham est la deuxième plus grande métropole d’Angleterre et est souvent considérée comme la seconde ville du Royaume-Uni après Londres. La ville – située au centre de l’Angleterre, dans la région des Midlands  de l’ouest – abrite une population urbaine de 1,08 millions d’habitants et 3,7 millions d’habitants dans l’aire urbaine. Comme souvent au Royaume-Uni, se loger à Birmingham peut y être cher : pensez à bien ciblez les zones où dormir et réservez à l’avance votre hôtel. Ville pionnière de la Révolution Industrielle, ville commerciale et poumon économique d’Angleterre, Birmingham est le second pôle économique et la troisième ville la plus visitée du Royaume-Uni.

Birmingham est une ville multiculturelle attirant d’innombrables expatriés. Elle est également connue pour la série retraçant l’histoire du gang des Peaky Blinders. Ses quartiers offrent un cadre de vie différent : sans plus attendre, voici dans quel quartier loger à Birmingham.

Central Birmingham

Le centre-ville de Birmingham, organisé autour du Square Victoria, de Cathedral Square et de la gare de Birmingham Moore Street, est le poumon commercial de la ville, où tout se mêle : le commerce, l’architecture victorienne, des bars où sortir, des restaurants, des hôtels où dormir à Birmingham, des spectacles de rue et des centre commerciaux où faire du shopping. New Street, la rue principale, est la rue la plus célèbre de la ville, et relie le Victoria Square (Birmingham Town Hall) à la gare centrale.

Les monuments – Chamberlain Square, Victoria Square – valent le détour. N’y manquez pas le Birmingham Museum and Art Gallery (musée et galerie d’art de Birmingham), un musée détenant d’innombrables collections couvrant l’Antiquité, les beaux-arts, l’archéologie, l’ethnographie, l’histoire locale et l’histoire industrielle. Attention, se loger à Central Birmingham promet d’être cher !

Jewellery Quarter

C’était le quartier des joalliers et autrefois une zone très riche de la ville. Autrefois à la pointe de la révolution industrielle, le quartier a subit un lent déclin au cours du 20ème siècle, mais est en train de s’offrir une seconde jeunesse. On y trouve beaucoup d’anciens entrepôts et usines réhabilités en logements ou en commerces. De nombreux bars et restaurants branchés se multiplient. La zone séduira les amateurs d’art et de fête : quoi de mieux que de s’abreuver au pub après un bon musée (J. W. Evans Silver Factory, Pen museum) ou après avoir visité une galerie d’art telle que l’Argentea Gallery ?

Moseley

A la recherche d’un quartier où loger à Birmingham sans être mêlé à l’effervescence des centres urbains ? On a peut-être ce qu’il vous faut. Moseley est un quartier situé au sud, que l’on pourrait assimiler à une banlieue mais qui a pourtant une identité bourgeoise-bohème, gentrifiée, avec des pubs et des bars alternatifs, où règne une atmosphère de communauté de village. Des festivals de cuisine et de musique se déroulent toute l’année à Moseley, attirant de nombreux jeunes travailleurs, jeunes couples et les familles. On comprendra vite que se loger à Moseley est cher, le quartier attirant plutôt une « clientèle » de classes aisées.

Selly Oak

Selly Oak, loger à Birmingham

Crédit photo: Flickr – Tim Ellis

Selly Oak est le quartier étudiant de Birmingham : les loyers pour se loger à Selly Oak, au sud-ouest du centre-ville, sont plus abordables. La proximité avec l’Université et le niveau moins élevé des loyers attire de nombreux étudiants, jeunes travailleurs et quelques familles appréciant le mode de vie étudiant. Il y a de nombreux espaces verts et des bars.

Edgbaston

Edgbaston, loger à Birmingham

Crédit photo: Flickr – Bs0u10e0

Envie de se loger à Birmingham proche du centre-ville ? Le quartier d’Edgbaston fait office de zone tampon entre le centre et la périphérie. C’est un quartier verdoyant, proche de l’Université de Birmingham et des Jardins Botaniques, d’où sont parsemés de nombreux restaurants populaires et les bars branchés. En résultante, se loger à Edgbaston est décrit comme agréable et séduisant les jeunes, les bobos et les travailleurs.

Crédit photo principale : Flickr – L1mey

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire