Est-on couvert en cas de dégâts lors d’une location Airbnb ?

avatar

La location Airbnb bien que rentable dans la majeure partie des cas, ne se passe pas toujours sans accroc. Qu’arrive-t-il en cas de problème ?

Malgré les garanties proposées par les plateformes de location saisonnière, nombreux sont les litiges qui découlent de locations entre particuliers. Particulièrement sur la plateforme Airbnb, qui enregistre un nombre record de plaintes nonobstant des assurances proposées par l’Américain. De quelle couverture dispose le propriétaire en cas de dégâts lors d’une location Airbnb ou Booking ? Voici l’essentiel à retenir sur la couverture de la plateforme.

Airbnb propose une couverture, quoique sommaire

Comme évoqué dans un précédent billet, Airbnb propose deux types d’assurances de base aux propriétaires et locataires. La première est l’assurance hôte, qui les couvre tous deux mais uniquement en cas de poursuites engagées par un tiers dans le cadre de la location et à hauteur de 800 000 euros. L’exemple le plus parlant est par exemple la plainte encourue par un voisin du fait du tapage orchestré par le locataire durant son séjour. Malheureusement cette assurance hôte ne couvre que des coups et blessures intentionnels, prémédités.

La seconde assurance proposée par Airbnb est la Garantie Hôte. C’est cette dernière qui pose le cadre au sein duquel les dégâts lors d’une location Airbnb peuvent être couverts par la plateforme. Malheureusement, cette Garantie Hôte ne couvre ni les biens et personnes, ni les parties communes, ni les animaux domestiques.

Dans ce cas, est-on réellement couvert en cas de dégâts lors d’une location Airbnb ?

La couverture Airbnb en cas de dégâts durant le séjour d’un locataire

Fuite d’eau, vase brisé, mur percé, altération des parties communes… nombreux sont les potentiels dégâts susceptibles de découler involontairement ou non d’une location Airbnb. Comme rappelé plus haut, c’est la Garantie Hôte qui peut être activée dans ce cas de figure. Cependant, son activation relève plus de l’impossible, voire du miracle et vous allez comprendre pourquoi.

En effet, Airbnb propose de protéger le propriétaire contre des dégâts occasionnés sur son bien immobilier et ce qu’il contient à hauteur de 800 000 euros. C’est une somme faramineuse qu’aucune autre plateforme de location saisonnière ne peut se permettre d’atteindre. Cependant, quand on lit de plus près les clauses qui encadrent l’activation de cette Garantie Hôte, les choses deviennent plus corsées. Il faut en effet que votre logement soit « admissible ». Airbnb n’a cependant pas défini ce qu’il entend par admissible. Toutefois d’après des explications glanées auprès d’une avocate spécialisée dans le droit immobilier, il faut absolument que le logement lésé soit la propriété absolue du propriétaire, ou qu’il en ait l’autorisation de sous-location.

Du coup, si par exemple vous êtes vous-même locataire du logement que vous sous-louez sur Airbnb, il vous faut l’autorisation tacite de sous-location de la part de votre propriétaire. Le cas échéant, même pas nécessaire de contacter Airbnb, la réponse sera NON.

De plus, un autre point attire aisément l’attention en ce qui concerne toujours les closes relatives à la Garantie Hôte. En effet, Airbnb précise que la couverture liée à la Garantie Hôte ne peut être sollicitée que dans la rare éventualité où les dégâts causés par un locataire n’ont pas été résolus directement avec lui. En somme, en cas de pépin avec votre locataire il faudra négocier avec ce dernier avant qu’il ne libère les lieux afin qu’il ne règle les tares occasionnées. Ce n’est qu’en cas de non dédommagement par le locataire et avec preuve à l’appui qu’il faudra contacter Airbnb pour jouir de la couverture. Ce qui limite en fait l’utilité de cette Garantie Hôte qui n’est en fait qu’une couverture de derniers recours et non systématique.

Chaque jour un bon plan voyage par mail !

Est-on couvert en cas de dégâts lors d’une location Airbnb ?

Cette question, on peut se la poser si l’on met en ligne son appartement sur des sites comme Abritel/HomeAway ou encore Booking. Sur la base des détails exposés plus haut, oui on est couvert en cas de dégâts lors d’une location Airbnb. Cependant, cette couverture est conditionnée. Il faut au préalable être le propriétaire du bien immobilier loué sur la plateforme, ou locataire du bien avec une autorisation de sous-location.

Mais aussi, il faudra avoir essayé tous les recours et ce n’est qu’en cas d’échec dans la valorisation de vos droits seulement qu’il faudra contacter Airbnb pour espérer jouir de sa couverture. La Garantie Hôte proposée par la plateforme est utile, mais pas systématique. Il est dès lors recommandé de bien choisir vos locataires et de souscrire à une assurance habitation adéquate adaptée à votre activité de location saisonnière sur Airbnb.

D’autant plus que Airbnb précise implicitement dans les clauses de sa garantie que celle-ci ne remplace absolument pas une assurance habitation. En clair cette garantie a plus vocation à rassurer qu’à couvrir effectivement le propriétaire et hôte.

Rajoutez votre logement sur Airbnb et/ou Booking !

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

A voir aussi

Médecin et chirurgien, et encore plongé dans mes études, je me passionne pour les voyages depuis mes 16 ans. Je suis également fan des nouvelles technologies et de ce qu’elles nous permettent de faire. Une question sur une destination, une visite, un bon plan ? J’y réponds dans les commentaires.

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

booking
airbnb
A voir aussi