L’Albanie en Camping-Car : location, conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour l'AlbanieVoir les offres

Vous souhaitez visiter l’Albanie en camping-car ou van aménagé ? Retrouvez tous nos conseils pratiques dans cet article !

Pays restant toujours écarté du tourisme international pour des raisons dépassées, l’Albanie est une magnifique découverte. Le pays des aigles offre des paysages et activités assez variés : montagnes, plages de rêve, ruines archéologiques, stations balnéaires… Difficile de faire plus divers ! Pour les aventuriers, baroudeurs ou tout simplement ceux souhaitant tenter l’aventure, vous pouvez également visiter l’Albanie en camping-car !

Le pays étant petit, il est possible de bien prendre le temps d’apprécier chaque lieu remarquable ou un autre qui nous tape à l’œil. Cet article recense donc toutes les informations pratiques pour vous permettre de préparer votre visite de l’Albanie en camping-car. Vous trouverez notamment des idées d’itinéraires, les règles de circulation à connaître, les aires de camping les plus importantes et la meilleure période pour visiter.

À lire aussi :
À la découverte de l’intrigante Albanie, la méconnue de la côte adriatique
8 endroits à visiter en Albanie

Idées d’itinéraires en Albanie en camping-car

Albanie - L'Albanie en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – Always Wanderlust

Si le pays n’est pas très grand, il y a pourtant de nombreux points d’intérêt à faire lors d’un séjour en Albanie en camping-car. Ainsi, la durée moyenne semble être autour de 2 semaines. 1 semaine est un peu court et 1 mois est fait pour celles et ceux qui veulent (vraiment) prendre leur temps. Generation Voyage vous propose un itinéraire différent pour chacune de ces durées.

Chaque jour, l’objectif est de s’arrêter à chaque étape mentionnée voire plus si vos recherches vous amènent à découvrir une perle rare. Les temps de trajet sont indicatifs et ne tiennent pas compte des arrêts éventuels pour des visites ou du repos. Aussi ils peuvent être très longs car certaines routes sont difficiles. Il est donc parfois nécessaire de refaire la même route le lendemain ou de repasser par Tirana.

Partir une semaine

Parcourir l’Albanie en une semaine est possible. Néanmoins, vous serez un peu pressé par le temps et n’aurez pas l’occasion d’aller dans le nord.

  • Jour 1 : Tirana – Durrës (38 km, 40 minutes de trajet)
  • Jour 2 : Dürres – Lagune de Karavasta – Parc archéologique d’Apollonia – Vlorë (200 km, 3h20 de trajet)
  • Jour 3 : Vlorë – Dhërmi – Himarë – Saranda – Ksamil (140 km, 3h40 de trajet)
  • Jour 4 : Ksamil – Butrint – Syri i Kaltër – Gjirokäter (87 km, 2h15 de trajet)
  • Jour 5 : Gjirokäster – Berat (160km, 2h30 de trajet)
  • Jour 6 : Berat – Elbasan – Pogradec (150 km, 2h45 de trajet)
  • Jour 7 : Pogradec – Tirana (127 km, 2h10 de trajet)

Partir deux semaines

La durée de deux semaines est idéale pour parcourir l’Albanie en camping-car.

  • Jour 1 : Journée à Tirana et Mont Dajti
  • Jour 2 : Tirana – Dürres (38 km, 40 minutes de trajet)
  • Jour 3 : Dürres – Lagune de Karavasta – Parc archéologique d’Apollonia – Vlorë (200 km, 3h20 de trajet)
  • Jour 4 : Vlorë – Dhërmi – Himarë – Saranda – Ksamil (140 km, 3h40 de trajet)
  • Jour 5 : Ksamil – Butrint (5 km, 10 minutes de trajet)
  • Jour 6 : Butrint – Syri i Kaltër – Gjirokäster (81 km, 1h35 de trajet)
  • Jour 7 : Gjirokäster – Berat (160km, 2h30 de trajet)
  • Jour 8 : Berat – Elbasan – Pogradec (150 km, 2h45 de trajet)
  • Jour 9 : Pogradec – Krujë (162 km, 2h45 de trajet)
  • Jour 10 : Krüje – Parc de Lurë (125 km, 3h30 de route)
  • Jour 11 : Parc de Lurë – Valbonë (254 km, 6 heures de route)
  • Jour 12 : Journée au parc de Valbonë
  • Jour 13 : Valbonë – Shkodër (188 km, 4h20 de trajet)
  • Jour 14 : Shkodër – Lezhë – Tirana (104 km, 1h50 de trajet)

Partir un mois

Pour celles et ceux qui ont beaucoup de temps et qui veulent explorer l’Albanie en camping-car de fond en comble, voici des idées d’itinéraires !

  • Jour 1 : Journée à Tirana et Mont Dajti
  • Jour 2 : Tirana – Durrës (38 km, 40 minutes)
  • Jour 3 : Journée à Durrës
  • Jour 4 : Durrës – Lagune de Karavasta – Parc archéologique d’Apollonia – Vlorë (200 km, 3h20 de trajet)
  • Jour 5 : Vlorë – Dhërmi – Gjipe (65 km, 1h45 de trajet)
  • Jour 6 : Gjipe – Himarë – Saranda (69 km, 1h55 de trajet)
  • Jour 7 : Saranda – Ksamil (14 km, 20 minutes de trajet)
  • Jour 8 : Journée à Ksamil
  • Jour 9 : Ksamil – Butrint (5 km, 10 minutes de trajet)
  • Jour 10 : Journée autour de Butrint
  • Jour 11 : Butrint – Syri i Kaltër – Gjirokäster (81 km, 1h35 de trajet)
  • Jour 12 : Gjirokäster – Berat (160km, 2h30 de trajet)
  • Jour 13 : Berat – Parc de Bredhi Hotovës (213 km, 3h45 de trajet)
  • Jour 14 : Parc de Bredhi Hotovës – Parc de Prespa (200 km, 5 heures de trajet)
  • Jour 15 : Parc de Prespa – Pogradec (43 km, 45 minutes de trajet)
  • Jour 16 : Journée autour du lac d’Ohrid
  • Jour 17 : Pogradec – Parc de Shebenik-Jabllanicë (83 km, 2 heures de trajet)
  • Jour 18 : Parc de Shebenik-Jabllanicë – Krujë (123 km, 2h45 de trajet)
  • Jour 19 : Krüje – Parc de Lurë (125 km, 3h30 de trajet)
  • Jour 20 : Journée au parc de Lurë
  • Jour 21 : Parc de Lüre – Kukës (123 km, 3h20 de trajet)
  • Jour 22 : Kukës – Valbonë (121 km, 2h40 de route)
  • Jour 23 : Journée au parc national de Valbonë
  • Jour 24 : Valbonë – Shköder (188 km, 4h20 de trajet)
  • Jour 25 : Journée à Shköder
  • Jour 26 : Shköder – Theth (76 km, 2h20 de trajet)
  • Jour 27 : Journée au parc national de Theth
  • Jour 28 : Theth – Velipojë (107 km, 2h40 de trajet)
  • Jour 29 : Velipojë – Lezhë (56 km, 55 minutes de trajet)
  • Jour 30 : Lezhë – Cap de Rodon – Tirana (147 km, 3h05 de trajet).

Quel budget pour voyager en camping-car en Albanie ?

Albanie - L'Albanie en camping-car

Port de la ville de Saranda en mer ionique. AlbanieCrédit photo : Shutterstock – Aleksandar Todorovic

Louer un camping-car en Albanie peut s’avérer complexe. En effet, peu d’agences proposent ce service. Il faut donc s’y prendre à l’avance ou trouver des solutions alternatives comme la location au Monténégro voire en France. Dans cette partie, nous ne traiterons que de l’Albanie. Prenons l’exemple de l’agence la plus connue pour ce type de location : Petani Agency.

La location peut être effectuée en ligne et il est possible de demander la délivrance à l’aéroport. Les prix sont identiques à l’année : 90 € par jour, avec une assurance optionnelle tout inclus à 20 € par jour. Toutes les options « confort » sont payantes et au tarif journalier : conducteur supplémentaire pour 2 €, kilométrage illimité pour 3 €, GPS pour 5 €… Dans notre calcul, on inclut le second conducteur et le kilométrage illimité.

A priori, vous n’irez pas au Kosovo, il n’y a donc pas de péage à payer. Aussi il y a de nombreux stationnements gratuits, on considère donc que vous n’aurez rien à payer sur ce point, hors aires de camping payantes que vous aurez choisi pour plus de confort. Pour ces dernières, nous ajoutons 50 € de stationnement par semaine mais notez bien que c’est facultatif. Quant à l’essence, cela dépend beaucoup du conducteur. On va donc donner une moyenne haute.

Budget moyen pour 1 semaine :

  • Location + assurance du camping-car : 770 €
  • Essence + péage : 90 €
  • Stationnement : 50 €
  • Total : 910 €

Budget moyen pour 2 semaines :

  • Location + assurance du camping-car : 1 440 €
  • Essence + péage : 180 €
  • Stationnement : 100 €
  • Total : 1 720 €

Budget moyen pour 1 mois :

  • Location + assurance du camping-car : 2 880 €
  • Essence + péage : 360 €
  • Stationnement : 200 €
  • Total : 3 440 €

Conduire en Albanie en camping-car : les règles de circulation à connaître

Quels documents avoir à bord ?

L'Albanie en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – alexandre17

Bien que l’Albanie ne soit pas un État membre de l’Union européenne, vous n’avez pas à faire trop d’efforts côté documents.

Tout d’abord, le permis de conduire français est accepté. Il est donc inutile de demander un permis international, sauf si vous avez la version cartonnée de votre permis de conduire. Certains policiers n’aiment pas trop ce vieux permis donc il vaut mieux prévenir que guérir. Aussi vous devez avoir le permis adéquat, en général C1E mais pas toujours, voir notre article dédié. Enfin, il est nécessaire de prouver que le contrôle technique est à jour.

Pour pouvoir circuler en Albanie en camping-car, il est obligatoire d’avoir la carte d’assurance internationale dite « carte verte ». Vous pouvez aussi acquérir cette carte auprès de votre assureur français ou directement en Albanie, auprès d’une agence ou d’un particulier.

Quelles sont les limitations de vitesses ?

Limitation vitesse

Crédit photo : Shutterstock – Chatty23

Les limitations de vitesse sont assez strictes en Albanie, même si peu respectées :

  • 40 km/h en agglomération ;
  • 80 km/h pour les routes hors agglomération ;
  • 90 km/h pour les autoroutes « bleues » ;
  • 110 km/h pour les autoroutes « vertes ».

Si vous traînez une remorque ou si votre camping-car pèse plus de 3,5 tonnes, la limitation est abaissée de 20 km/h sur les autoroutes vertes.

Le carburant

L'Albanie en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – ThePowerPlant

Il y a des stations d’essence partout en Albanie. Elles sont plus espacées sur les petites routes.

Côté prix, c’est en général 30 % moins cher qu’en France. Ainsi, quand le litre est à 1,40 € en France, il est autour de 1,10 € en Albanie.

Alcool au volant

Tolérance zéro en Albanie : aucun milligramme dans le sang n’est autorisé. On peut ainsi dire qu’en Albanie, celui qui conduit, c’est réellement celui qui ne boit pas !

Péages d’autoroute en Albanie: quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Camping-car intégral camping-car familial - L'Albanie en camping-car

Crédit photo : Facebook – Le Monde du Camping-Car

Les autoroutes bleues correspondent à nos routes à terre plein central en France. Elles ne sont donc pas à proprement parler des autoroutes.

Il n’y a que trois autoroutes « vertes » en Albanie :

  • Dürres à Morinë à la frontière kosovare, autoroute qui longe la côte adriatique ;
  • Fier – Vlorë
  • Tirana – Elbasan.

Seule une section de la première autoroute, proche de la frontière kosovare, est payante. Tarif : 5 €.

Autres informations à savoir sur la conduite en Albanie en camping-car

Les feux de circulation doivent allumer de jour comme de nuit. Les autres règles sont identiques à celles du code de la route français.

En revanche, deux points négatifs sont à noter. D’une part, la conduite des locaux peut être parfois très dangereuse, notamment sur les petites routes. D’autre part, si les routes importantes sont en bon état, ce n’est pas vraiment le cas des routes secondaires. Certaines sont dans un état catastrophique voire ne sont pas goudronnées, notamment à l’est.

Profitez donc, tout en étant prudent !

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez visiter l’Albanie en camping-car, mais vous ne possédez pas de véhicule ? Désormais, il est très simple de louer ces véhicules entre particuliers, surtout en France. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. Il faudra le signer dès votre retour du Monténégro, et une fois fait, le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Les aires de camping-car en Albanie : où stationner ?

Camping-car albanie

Crédit photo : Caramaps

Il y a de nombreuses aires disponibles pour visiter l’Albanie en camping-car. Vous avez donc l’embarras du choix. Citons par exemple l’hôtel Baron près de Tirana ou le Camper Park Durazzo près de Durrës. D’une manière générale, il y a beaucoup d’aires de camping ou de parking près des sites incontournables (côte adriatique, Berat, Gjirokäster, rives du lac d’Ohrid…).

En revanche, pas d’aires au nord près de Valbonë, il faut donc faire du camping sauvage. N’hésitez pas à consulter un site internet ou une application comme Caramaps pour trouver des aires locales.

Voici les règles de bonne conduite à tenir :

  • Le camping sauvage est autorisé, à condition de respecter l’environnement et la propriété privée ;
  • Évitez de stationner à proximité ou l’intérieur des parcs nationaux protégés ;
  • Si le terrain est privatisé, le propriétaire peut vous donner l’autorisation de camper, moyennant ou non paiement.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Albanie ?

Albanie - L'Albanie en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – milosk50

L’Albanie se visite aisément toute l’année mais on n’y découvre pas les mêmes paysages.

L’hiver, on y va pour la neige au nord et la côte pour apprécier le calme de la mer sans les touristes et les transats. L’été, c’est un peu l’inverse : on recherche la fraîcheur de la montagne après avoir parcouru la côte aux températures pouvant flirter les 40 °C.

A moins que vous souhaitez ardemment voir la neige, la période de visite conseillée se situe entre mars et juin, et septembre-octobre. C’est la bonne combinaison entre météo clémente et ni trop chaude, ni trop froide, et l’absence de la majorité des touristes.

Avec toutes ces informations, il ne vous reste plus qu’à savoir quand partir pour visiter l’Albanie en camping-car !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou