Partir en vacances avec son vélo : comment le transporter ?

Amateur de randonnée à vélo ou envie d’un vélo trip, voyager avec son vélo présente tellement d’avantages : mais comment bien le transporter de chez soi à son lieu de vacances ?

Comme le dit l’adage « qui veut voyager loin, ménage sa monture », il vous sera peut-être long ou difficile d’atteindre votre lieu de vacances avec votre simple vélo, même en France.

Que ce soit pour un court ou long trajet, vous devrez souvent utiliser un autre moyen de transport pour voyager : voiture, train, avion, bus ou ferry. Comment faire pour partir en vacances avec son vélo ? Nous vous expliquons tout dans cet article !

Partir en vacances avec son vélo quand on utilise sa voiture

Si vous utilisez votre voiture pour vous rendre sur votre lieu de vacance, vous pouvez opter pour plusieurs solutions en ce qui concerne le transport de votre vélo :

Utiliser un porte-vélo
Trois systèmes s’offrent à vous : le porte-vélo de toit, de coffre ou d’attelage.

Porte-vélo sur la voiture

Le porte-vélo de toit se fixe sur les barres de toit de votre véhicule et il vous permet de transporter jusqu’à 4 vélos. Son principal avantage réside dans sa capacité à transporter plusieurs vélos, peu importe le type, le poids ou la taille. Cependant, votre consommation d’essence sera plus élevée et votre conduite sera moins confortable. Pont, tunnel et parking peuvent poser problèmes à cause de la hauteur.

Le porte-vélo de coffre est la solution la plus économique, fiable et durable. Malheureusement, le système n’est pas compatible avec toutes les voitures, n’hésitez donc pas à vous renseigner au préalable auprès de spécialistes en magasins ou sur internet. Nous vous conseillons de choisir un modèle basculant pour garder un accès au coffre. Un antivol et des protections en caoutchouc peuvent venir compléter le dispositif. Les principaux désavantages sont la perte de visibilité, l’ajout d’une plaque d’immatriculation et des risques de casse plus grands.

Le porte-vélo d’attelage est un système se fixant sur la boule d’attelage du véhicule. Simple d’utilisation et compatible avec tous les véhicules équipés d’une boule d’attelage, une sangle viendra bloquer les vélos sur le cadre. C’est le système le plus sécurisé des trois, parfait pour les long voyages. Comme pour le porte-vélo de coffre, vous perdez en visibilité et devrez vous munir d’une seconde plaque d’immatriculation, en plus d’un kit de feux de signalisation.

Transporter son vélo dans le coffre
Si vous souhaitez éviter les investissements et les installations, vous pouvez transporter votre vélo dans le coffre s’il n’est pas trop encombrant ou si vous avez une grande voiture.

Pour gagner de la place, vous pouvez aussi enlever les deux roues de votre vélo et les ranger dans le coffre avec le cadre, ou bien disposer les roues dans l’espace entre les siège avant/arrière, avec le cadre sur les sièges arrières (ceinturez-le pour qu’il reste bien en place).

Pour ne pas abîmer le vélo et votre voiture, vous pouvez également utiliser une housse.

Voyager avec son vélo quand on part en train

Si vous voyagez en train, deux options s’offrent à vous pour transporter votre vélo : soit vous le démontez et le rangez dans une housse, soit vous le transportez monté.

Si votre vélo est démonté dans une housse, il est considéré comme « bagage à main ». Vous pouvez le transporter gratuitement s’il n’excède pas les 120cm de hauteur et 90cm de largeur. Pour un vélo monté, vous devrez réserver un emplacement si vous prenez le TGV par exemple.

Pour les autres trains, certaines spécificités s’appliquent : n’hésitez pas à consulter les conditions de transports sur le site de la compagnie surtout si vous voyagez à l’étranger.

Partir en vacances avec son vélo quand on voyage en avion

Pour emporter votre vélo avec vous dans l’avion, vous allez devoir anticiper et bien vérifier auprès de la compagnie les éléments à respecter.

Comme pour tout bagage inhabituel, vous devrez souvent supporter un coût supplémentaire, en plus de prévenir la compagnie à l’avance. Elle vous informera des conditions pour voyager avec votre vélo. Certaines compagnies peuvent le transporter gratuitement si le poids maximal du bagage est respecté.

Pour le transport, vous devrez également prévoir un emballage (pour éviter la casse et la dispersion des éléments), en plus d’enlever les pédales, dégonfler les pneus et mettre le guidon dans l’axe de la roue avant. Nous vous recommandons de bien protéger les éléments les plus fragiles de votre vélo.

Transporter son vélo en avion

Transporter son vélo quand on voyage en bus

Comme pour le train, chaque compagnie applique des conditions différentes. La compagnie Flixbus, par exemple, propose de transporter votre vélo pour seulement 9€ : soit comme bagage en soute, ou pour les bus équipés, sur un porte-vélo.

De nombreuses compagnies peuvent refuser de transporter votre vélo monté. Prévoir une housse est donc indispensable : vous pourrez démonter votre vélo et le placer en soute.

Voyager à vélo et prendre un ferry

Le ferry, ou le bateau, est un moyen de transport répandu en Europe : pour traverser un lac, un bras de mer ou un détroit. Comme pour les autres modes de transport, vous pouvez transporter votre vélo monté ou démonté. Vous devrez supporter un surcoût, qui varie selon les compagnies.

Chaque jour un bon plan voyage par mail ou par Instagram !

Nous vous recommandons de prévoir une housse (rigide ou non) et l’équipement pour démonter votre vélo. Souvent, cela vous évitera de payer pour voyager avec son vélo : il sera considéré comme un bagage à main.

Comment faire pour voyager à vélo ? Nos dernières recommandations

Peu importe le mode de transport utilisé, nous vous recommandons de toujours anticiper et de prévoir le matériel nécessaire pour protéger votre vélo (housse rigide ou souple) et pour le démonter. Renseignez-vous auprès des compagnies utilisées pour vérifier les spécificités et conditions pour transporter votre vélo.

Pour partir en vacances avec son vélo, il n’y a rien de mieux qu’un vélo pliable. Il est très pratique à transporter et ne demande pas d’équipements spéciaux.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

A voir aussi
A voir aussi

Je suis un passionné de voyage, d’écriture et de développement personnel. J’aime découvrir de nouveaux endroits, explorer et me perdre, j’aime aussi le vin, les pandas roux et les bons petits plats. Une question concernant une destination, une visite, un bon plan ? J’y réponds dans les commentaires.

Devenir Expert Local
Répondre

Laisser un commentaire

A voir aussi