×
Mot de passe oublié ?

Visiter Sofia : que faire, que voir ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Visiter Sofia : que faire, que voir ?

Que faire à Sofia, la capitale de la Bulgarie ?

La capitale bulgare, Sofia, est agréablement décontractée mais souvent négligée par les touristes se dirigeant directement sur la côte ou les stations de ski. Ils manquent pourtant quelque chose de particulier. Sofia n’est pas une grande métropole certes, mais c’est une ville jeune et moderne. Les vieux édifices rencontrent les bâtiments récents: les églises à bulbes, mosquées ottomanes et monuments rebelles de l’Armée Rouge se partagent l’horizon avec de vastes centres commerciaux et hôtels cinq étoiles vitreux. L’architecture de certains blocs grisâtres donne une teinte soviétique à Sofia, mais c’est aussi une ville étonnamment verte. De vastes parcs et jardins bien entretenus offrent un répit bienvenu dans les rues animées de la ville, et les pistes de ski et sentiers de randonnée du mont Vitosha ne sont qu’à un court trajet en bus du centre-ville. Abritant certains des plus beaux musées, galeries, restaurants et attractions de Bulgarie, Sofia peut vous convaincre de rester davantage qu’un jour ou deux. Un atout non négligeable : la ville figure parmi les moins chères d’Europe.

Voici une liste d’idées des meilleures choses à faire à Sofia:

1. La Cathédrale Alexandre-Nevski

Guide Voyage en Bulgarie, cathédrale de Sofia

Wikimedia – Antoine Taveneaux

C’est tout simplement l’une des plus grandes cathédrales orthodoxes dans le monde. Les énormes dômes dorés de la cathédrale Alexandre Nevski constituent un élément unique dans le centre-ville de Sofia. Il a fallu 30 ans pour construire la cathédrale qui sert aujourd’hui de lieu de culte principal à l’Eglise orthodoxe bulgare. Elle est richement décorée dans un style néo-byzantin et impressionne par ses proportions imposantes. La crypte de la cathédrale Alexandre Nevski abrite une très importante collection d’icônes orthodoxes qui vaut vraiment le détour. Et si vous recherchez des souvenirs communistes, le marché aux puces en plein air juste à côté de la cathédrale est un endroit où aller.

2. Le Monument à l’Armée soviétique

Monument à l'Armée soviétique, street-art, Sofia

Crédit – reddit.com

Au cours des dernières années, le Monument à l’armée soviétique (juste à côté de la station de métro « Université de Sofia ») a fait les gros titres de la presse internationale suite aux nombreuses métamorphoses qu’il a subi par des artistes de rue anonymes bulgares. En 2011, un bas-relief du monument, composé de statues de soldats libérateurs, est entièrement détourné et recouvert de peinture de sorte qu’ils apparaissent en personnages de comics américains, dont les super-héros Superman et Captain America. D’autres graffitis ont été fait au cours des années qui ont suivi comme en 2012, où les visages des soldats du même bas-relief sont décorés de masques dits de Guy Fawkes, associés avec le mouvement Anonymous. Le 23 février 2014, jour de l’Armée rouge, le monument est recouvert des couleurs du drapeau de l’Ukraine et d’une inscription « Gloire à l’Ukraine », en signe de soutien pour le peuple de l’Ukraine. C’est donc un monument à voir de ses propres yeux. Peut-être sera t’il différent lorsque vous le verrez.

3. L’Église de Boyana

Eglise de Boyana, Sofia

Flickr – Elena Chochkova

Dans le quartier de Bojana, il est vivement recommandé de visiter la célèbre Eglise de Boyana datant du Moyen-Âge. Cette petite église aux abords de la ville est en fait le seul site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO à Sofia. Et on comprend pourquoi… L’église se compose de trois bâtiments qui sont considérés par l’Unesco comme « les plus parfaits et les mieux conservés de l’art médiéval d’Europe de l’Est ». On y vient surtout pour ses fresques, dont les plus célèbres datent du 13ème siècle, et sont absolument magnifiques et réalistes.

4. Le Musée national d’histoire

Musée National d'Histoire à Sofia, Bulgarie

Flickr – vintagedept

Restez dans le quartier de Bojana pour aller visiter le plus grand musée de Bulgarie (mais aussi le plus élaboré), le musée national d’histoire. Installé dans une ancienne résidence du gouvernement (prendre le bus 64 vers Boyana depuis Hladilnika), il couvre toutes les périodes de l’histoire bulgare, du paléolithique à l’époque moderne. Gardez l’œil ouvert pour admirer les trésors Thraces incroyablement détaillés d’or, en particulier le Trésor de Panagyurichté avec ses verreries en or en forme d’humains et d’animaux. Le dernier lundi de chaque mois, l’entrée au musée est gratuite. Autrement, l’entrée coûte 10 levs bulgare (5€) pour un adulte.

5. Faites une randonnée ou du ski au Vitocha

Mont Vitocha, montagne à Sofia

Flickr – podoboq

Combien de capitales dans le monde disposent d’une montagne grandeur nature directement accessible au pied de leur banlieue ? Non seulement le Vitocha fait partie intégrante du paysage de Sofia, mais c’est aussi une destination attrayante pour les amoureux de la nature. Le massif montagneux permet en été de partir par exemple pour un trek sur le mont Černi vrǎh (Pic Noir, 2290 m), ou à la rivière Les Ponts d’or (Zlatnite Mostove). En hiver, vous préférerez la station d’Aleko pour profiter des pistes de ski de qualité. Mais peu importe la saison, le parc naturel Vitosha (le plus ancien dans les Balkans) est vraiment à explorer lors de votre visite à Sofia. Bien sûr, si vous n’avez pas le temps pour ça, vous pourrez au moins l’admirer longuement.

6. Émerveillez-vous devant l’héritage romain antique

Rotonde Saint-Georges de Sofia

Flickr – vintagedept

Sofia est l’une des plus anciennes capitales d’Europe. Établie à l’origine par les Thraces, elle est devenue plus tard une ville importante de l’Empire romain. L’empereur Constantin l’a même surnommée « [S]a Rome ». Une grande partie du patrimoine antique de Sofia est encore préservée. L’exemple le plus frappant est la Sveta Sofia, la Basilique Sainte-Sophie, en briques rouges du 6ème siècle qui a donné son nom à la ville elle-même. Assurez-vous de visiter la crypte de l’église pour voir des fresques et des objets romains.

La Rotonde Saint-Georges est encore plus ancienne que l’église Sainte-Sophie, portant même le titre de « bâtiment le plus ancien de Sofia ». Datant du 4ème siècle, sa structure cylindrique inhabituelle est désormais curieusement nichée dans une cour entre l’Hôtel Sheraton, le Ministère de l’Éducation et le bâtiment présidentiel.

Enfin, sachez que même de nombreux locaux ne connaissent pas l’existence d’un amphithéâtre romain partiellement conservé à Sofia. L’Amphithéâtre de Serdica, dont les vestiges ont été découverts en 2004 pouvait accueillir environ 25 000 personnes, et l’arène ovale mesurait à peine 10 m de moins que le Colisée de Rome, le plus grand du monde antique. Il est assez difficile de trouver l’amphithéâtre dans la ville, puisque la plupart de ses ruines sont à présent principalement à l’intérieur de l’hôtel Arena di Serdica. Demandez à la réception et ils seront heureux de vous montrer l’amphithéâtre gratuitement. Cela fait bizarre de penser que des combats de gladiateurs ont eu lieu ici alors qu’un hôtel a été construit au-dessus.

7. Découvrez la splendeur royale du parc et du palais de Vrana

Palais et parc de Vrana, Sofia

Crédit – panoramio.com

Bien que fondé en 1904 par le roi Ferdinand, le parc Vrana et son palais sont parmi les sites de Sofia les plus récents, l’accès ayant été restreint car le domaine est la propriété privée de l’ancienne famille royale bulgare. Toutefois, le parc était ouvert aux visiteurs à l’été 2013 et alors que le palais est encore en reconstruction interne, vous pouvez observer le bâtiment et ses belles fontaines de près. Avec sa collection botanique, un lac artificiel avec des fleurs de lys et son alpinum (jardin alpin), le parc Vrana est un endroit très approprié pour une promenade romantique ou non. L’entrée est payant (5 BGN, soit 2,5€) et des visites guidées sont effectuées chaque heure, sans frais supplémentaire. Les weekends, le bus 505 vous amène du Pont des Aigles (Orlov most) jusqu’au parc toutes les heures.

8. Promenez-vous le long du lac de Pancharevo

Lac de Pancharevo, Sofia

Wikimedia – Preslav

A 12 km au sud-est du centre-ville, l’ancien village de Pancharevo est un lieu de prédilection le weekend pour les habitants de Sofia. Pancharevo doit son attraction à son emplacement pittoresque entre les montagnes de Vitosha et de Lozen et en particulier pour le lac artificiel de Pancharevo, un lieu privilégié pour les bains de soleil, la baignade, la pêche et les sports nautiques. Sofia est relativement éloignée de la mer Noire, et les habitants appellent avec humour le lac de Pancharevo la « Mer de Sofia ». Pour y aller, vous pouvez prendre le bus 1 ou 3 depuis la station de métro Tsarigradsko shose et vous rejoindrez les plages du lac en peu de temps. Vous pouvez randonner sur le sentier qui fait le tour du lac. Vous pouvez aussi visiter des vestiges médiévaux comme la forteresse d’Urvich du village de Kokalyane (on y trouve aussi un monastère).

9. D’autres idées de choses à faire à Sofia

Bains mineraux centraux de Sofia

Flickr – Михал Орела

Bien sûr, vous allez découvrir Sofia en flânant dans les rues de la ville. Avec toutes les autres activités citées au dessus, vous aurez déjà fait une bonne visite de la capitale bulgare. Mais voici d’autres idées à visiter si vous séjournez à Sofia un peu plus longtemps :

  • Les bains centraux de Sofia et leur bâtiment du début du 20ème siècle
  • Les boutiques sur le Vitosha Boulevard
  • La vie nocturne dans les cavernes et les bars typiques
  • Le parc Borisova gradina
  • Un morceau du Mur de Berlin
  • La gastronomie locale
  • Le Musée National d’Ethnographie et Galerie Nationale d’Art
  • Le Musée Ivan Vazov
  • Le Musée archéologique national
  • Le Musée national d’histoire militaire

Sofia : Comment y aller ? Où séjourner ?

Sofia est reliée directement aux aéroports Paris Charles de Gaulle et Paris Beauvais grâce aux compagnies Bulgaria Air, Serbia Air et Wizz Air (low-cost). Pour trouver le vol le moins cher pour Sofia, n’hésitez pas à utiliser le comparateur Skyscanner.

Comme on l’a dit, le coût de la vie à Sofia n’est pas très élevé comparé à celui de la France et même d’autres capitales de l’Est. Vous trouverez facilement une auberge de jeunesse ou un hôtel dans le centre-ville et proche de tout. Pour trouver un hôtel pas cher à Sofia, effectuez une recherche sur notre comparateur d’hôtels Génération Voyage.

Avez-vous visité Sofia en Bulgarie ?

A voir aussi dans la rubrique Sofia
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi